Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 10069

Intitulé

MASTER : MASTER Culture et communication Mention : Culture et médias Spécialité : Industries créatrices : médias, web art Domaine : Culture et communication

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Liste des activités visées par le diplôme :

  • Définir des stratégies de création de produits des industries créatives
  • Concevoir des stratégies de diffusion multi-supports
  • Définir des stratégies de valorisation permettant de maximiser la collecte de financements
  • Concevoir une stratégie de communication et de promotion adaptée aux spécificités des produits des industries créatives
  • Négocier des droits d'acquisition et de diffusion de produits à l'échelle internationale

La spécialité "Industries créatrices : médias, web, art" occupe une place originale dans l'offre de formation nationale et régionale. Cette formation met l'accent sur les compétences transversales permettant de créer, produire, promouvoir et de valoriser des "contenus", tant médiatiques, culturels, qu'artistiques. Elle se distingue nettement des formations existantes sur les industries culturelles, le management culturel, les politiques culturelles, le journalisme ou sur les arts

Les professionnels doivent maîtriser des compétences diversifiées dans la mesure où, notamment sous l'impulsion des supports numériques émergents, la création se conçoit de plus en plus en lien avec les modalités et les exigences de la valorisation. Des compétences dans la conception des contenus doivent être articulées à des compétences d'ordre économique, financier ou marketing.

La spécialité "Industries créatrices : médias, web, art" articule étroitement la dimension théorique et la dimension professionnelle. Il s'agit d'apporter une solide formation généraliste permettant aux étudiants de s'adapter aux transformations incessantes que connaissent les industries créatrices. Dans cette perspective, la spécialité " Industries créatrices" se fixe les objectifs suivants :

  • Permettre la compréhension des enjeux sociaux, historiques, culturels, économiques et politiques du développement des industries créatives grâce à la maîtrise de connaissances théoriques fondamentales. L'UE "Connaissances fondamentales" en Master 1 et l'UE "Contenus : créations, usages et valorisation" en Master 2 sont les espaces privilégiés de l'acquisition des connaissances théoriques. Dans la dimension théorique, nous incluons les mutations socio-économiques récentes des industries créatives. Le point de vue des professionnels sera systématique apporté grâce à des invitations de conférenciers extérieurs issus des mondes professionnels des industries créatrices et dont les discours seront mis en perspective par des enseignants-chercheurs travaillant sur les industries créatrices.
  • Adapter les étudiants à la dimension internationale de la vie professionnelle et des problématiques des industries créatrices. Plus que dans une autre activité, il s'agit là d'une compétence indispensable tant du fait des logiques socio-économiques qui président au développement des industries créatives que de la réalité des carrières professionnelles de haut niveau (correspondant à un niveau de formation Bac+5). Á cette fin, sont prévus une UE "Questions internationales" en Master 2, délivrée pour moitié en anglais, ainsi que des enseignements  de langues spécialisés en Master 1 (Anglais de la communication)
  • Acquérir les notions et outils théoriques indispensables à une bonne compréhension des champs des industries créatrices (économie politique de la communication, socio-économie de la culture et de la communication et théorie de la culture et des industries culturelles, sociologie de la culture et de la communication, politique et esthétique de la culture et de la communication).
  • Acculturer les étudiants aux modes de raisonnement, "représentations du monde" des acteurs professionnels et aux savoirs-faire professionnels.

En somme, les compétences que les étudiants doivent acquérir sont à la fois d'ordre communicationnel, marketing, économique, juridique et financier.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Les débouchés professionnels dans le domaine des industries créatrices évoluent extrêmement rapidement. Notre formation généraliste vise donc à favoriser l'adaptabilité des étudiants. Spécialistes de la production, diffusion, promotion et valorisation des contenus, les débouchés sont à chercher au sein des organismes suivants :

  • Titres de presse ou sites presse électronique, acteurs de l'information ;
  • Médias audiovisuels ;
  • Producteurs audiovisuels ;
  • Acteurs du Web actifs dans les contenus ;
  • Opérateurs de la télécommunications et fournisseurs d'accès à Internet ;
  • Industries de la musique enregistrée ;
  • Radios ;
  • Institutions culturelles (organismes de spectacles vivant, musées, galerie, etc.) ;
  • Collectivités territoriales ;
  • Associations ;
  • Universités.

Les prinicipales fonctions auxquelles forme la spécialité sont les suivantes :

  • Rédacteur ou "metteur en forme" ;
  • Marketing ;
  • Communication ;
  • Négociateurs d'accords de diffusion, d'achat de droit, etc.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • E1103 : Communication
  • L1303 : Promotion d'artistes et de spectacles
  • L1509 : Régie générale
  • L1302 : Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ministère chargé de l'enseignement supérieur, Université Paris 13, Université Paris 8 - Vincennes-Saint-Denis Président de l'Université Paris VIII, Recteur de l'académie de Créteil, Président de l'Université Paris XIII

Cette certification fait l''objet d''une co-habilitation : chaque certificateur est en mesure de la délivrer en son nom propre

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

320 Spécialites plurivalentes de la communication et de l'information, 321 Journalisme et communication

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 17/06/2009 d'habilitation n°20090142

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret n°2002-590 du 24/04/2002 publié au JO du 26/04/2002

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Première année de Master

Semestre 1

  • UEF Connaissances fondamentales

Semestre 2

  • UEF Marketing et gestion des industries
  • UEP Stage, mémoire
  • UEP Options
  • UET Anglais de spécialité

Deuxième année de Master

Semestre 3

  • UEF Contenus : création, usages et valorisation
  • UEP Questions internationales
  • UEP Connaissances du champ professionnel

Semestre 4

  • UEF Stage, mémoire de recherche

Validité des composantes acquises :  non prévue

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant participé aux enseignements (loi n° 84-52  du  26  janvier  1984 modifiée sur l'enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X
En contrat de professionnalisation X

Personnes ayant participé aux enseignements (loi n° 84-52  du  26  janvier  1984 modifiée sur l'enseignement supérieur)

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2000 X
Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

http://www.univ-paris8.fr

Autres sources d'information : 

Lieu(x) de certification : 

Université Paris VIII, 2 rue de la Liberté 93210 SAINT-DENIS

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Université Paris VIII, 2 rue de la Liberté 93210 SAINT-DENIS

Historique de la certification : 

La spécialité "Industries Créatrices : médias, web, art" est issue d'une longue suite de formations où les thématiques des industries culturelles et de la culture ont occupé une place centrale.

La spécialité "Industries Créatrices : médias, web, art" s'appuie sur l'expérience de la spécialité "Médias, Territoires, Arts" ouverte en septembre 2005 et habilitée par le ministère à l'occasion du LMD1 en 2005. La spécialité comprend trois parcours :

  • Médias et société,
  • Communication et territoires,

Arts, technologies de l'information et de la communication et industrialisation de la culture.

La spécialité "Médias, Territoires, Arts" a succédé au diplôme antérieur de la maîtrise information et communication, habilitée depuis 1992 qui comprenait quatre options et au DEA "les enjeux sociaux de la communication".