Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 12548

Intitulé

MASTER : MASTER Master à finalité Professionnelle Domaine : Sciences, technologies, Santé Mention : Chimie - matériaux Spécialité : Analyse et Assurance Qualité en Chimie et Biochimie (AAQCB)

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le Master à finalité Professionnelle, Domaine Sciences, technologies, Santé, Mention Chimie – matériaux, Spécialité Analyse et Assurance Qualité en Chimie et Biochimie (AAQCB) a pour objectif, tant de donner des connaissances approfondies aux étudiant(e)s dans le but de répondre aux besoins croissants d’une double compétence analyse et qualité dans les domaines de la chimie, cosmétique, pharmaceutique, agroalimentaire, analyse environnementale, que de former des cadres opérationnels spécialisés dans le domaine de l’analyse et dans celui de la qualité. Cette double compétence permet aux étudiant(e)s titulaires de la spécialité AAQCB de s’insérer dans des unités d’analyse ou de contrôle et dans tout laboratoire ayant mis en place ou cherchant à
mettre en place un système qualité.

A l’issue du Master à finalité Professionnelle, Domaine Sciences, technologies, Santé, Mention Chimie – matériaux, Spécialité Analyse et Assurance Qualité en Chimie et Biochimie (AAQCB), le diplômé est capable de :
-  Analyser le fonctionnement d’une entité dans une logique de maîtrise et d’assurance qualité.
- Créer et mettre en application des référentiels « qualité ».
- Repérer les anomalies et non-conformités, diagnostiquer les causes, proposer des améliorations.
- Instaurer, faire respecter et faire évoluer un système qualité dans des unités d'analyse ou de contrôle et dans tout laboratoire ou toute structure en place engagée ou souhaitant s’engager dans une démarche qualité.
- Planifier les étapes nécessaires à la mise sous assurance qualité d’un produit.
- Identifier la stratégie d'analyse à mettre en place pour résoudre un problème analytique, faire évoluer cette stratégie en fonction des résultats obtenus.
- Choisir les outils statistiques adaptés à l’analyse des données expérimentales.
- Mettre en oeuvre un protocole complet d’analyse garantissant la fiabilité des résultats, procéder à l’interprétation critique de ces résultats, rédiger un rapport de validation.
- Choisir, face à un problème concret, la méthode appropriée, la mettre en oeuvre, l’optimiser et interpréter les résultats.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

- Enseignement public
- Agroalimentaire
- Industrie pharmaceutique
- Ingénierie - R&D
- Energie, eau, gestion des déchets
- Chimie, caoutchouc, plastique
- Production : chimie, pharmacie, agroalimentaire
- Etudes et recherche publique ou industrielle
- Organismes publics et semi-publics
- Energie : nucléaire, pétrolière, renouvelable, eau, gestion des déchets
- Chimie, caoutchouc, plastique, pharmaceutique
- Projets scientifiques et techniques
- Expertise, assistance technique
- Qualité, méthodes, contrôle, maintenance, corrosion, mécaniques, risques et sécurité

- Enseignant(e) - Chercheur
- Auditeur/Auditrice qualité
- Analyste
- Ingénieur(e) d’études
- Chargé(e) d’affaires
- Ingénieur(e) assurance qualité, fournisseurs en industrie, contrôle qualité en industrie, contrôle qualité fabrication, fiabilité qualité en industrie, méthodes qualité industrie, qualiticien(ne) management de la qualité en industrie
- Spécialiste qualité, assurance qualité
- Coordinateur qualité
- Chef du service audit – qualité, contrôle qualité, méthodes de contrôle qualité
- Adjoint(e) au responsable Qualité Sécurité Environnement –QSE
- Responsable assurance qualité, contrôle qualité, d'analyse et de contrôle qualité, de validation qualité, du service qualité, en qualité industrielle, qualification qualité, qualité conformité réglementaire, qualité, service qualité industrielle, système qualité industrie, de Laboratoire de Contrôle
- Directeur/Directrice contrôle qualité
- Directeur/Directrice qualité en industrie
- Direction R&D
- Cadre supérieur(e)

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1402 : Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1502 : Management et ingénierie qualité industrielle
  • H2502 : Management et ingénierie de production
  • K2108 : Enseignement supérieur
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ministère chargé de l'enseignement supérieur, Université Paris-Est Créteil Val-De-Marne Recteur de l'académie, Président de l'université de Paris XII

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

333 Enseignement, formation, 112 Chimie-biologie, biochimie, 116 Chimie

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Laboratoires de recherche partenaires :
- Institut de Chimie et des Matériaux de Paris Est (ICMPE) (UMR 7182 CNRS-UPEC)
- AFI 24
- Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (LEESU, UMR MA 102)
- Laboratoire Inter-universitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA, UMR 7583).

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master publié au JO du 27 avril 2002
Arrêté ministériel du 28 février 2011 relatif aux habilitations de l’Université Paris XII à délivrer des diplômes
nationaux

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

L’étudiant(e) titulaire d’un master 1 des domaines :
Analytiques (Maîtrise Biologie, Maîtrise Chimie, Maîtrise Sciences des Matériaux, Maîtrise Sciences Physiques,
titulaires d'un diplôme scientifique équivalent).
attestant qu’il ou elle maîtrise les matières fondamentales d’un niveau de master 1 de Chimie – matériaux,
et qu’avant la sélection universitaire, le ou la candidat(e) ait été recruté(e) par une entreprise en contrat d’apprentissage
peut accéder à la deuxième année dès lors qu’il ou elle a satisfait aux conditions d’admission propres à la commission d’admission de l’UFR des Sciences et technologie.

L’octroi du diplôme s’effectue après une formation en 4 semestres de M1 et de M2 décrits ci-dessous :
Descriptif des composantes de la certification :
Master 1 – semestres 1 et 2 – 60 ECTS
Semestre 1 : tronc Commun (30 ECTS) :
- Chimie et Electrochimie Analytique (6 ECTS)
- Choix 1 : Méthodes d'analyse spectroscopiques (3 ECTS)
- Choix 2 : Cristallographie ou Propriétés physiques des polymères (3 ECTS)
- Synthèse organique
- Choix 1 : Biotechnologies et chimie fine (6 ECTS)
- Choix 2 : Structure et comportement des matériaux (6 ECTS)
- Anglais (3 ECTS)
- Connaissances de l'entreprise (3 ECTS)
Semestre 2 : enseignements spécifiques (30 ECTS) :
- Techniques d'analyse séparative (6 ECTS)
- Synthèse des polymères (3 ECTS)
- RMN (3 ECTS)
- Polymères en solution et colloïdes (6 ECTS)
- Choix 1:Bases cellulaires de la pharmacologie toxicologie (3 ECTS)
- Choix 2: Modification d'interfaces ou Méthodes d'analyse de surfaces (3 ECTS)
- Anglais (3 ECTS)
- Projet expérimental
- Projet tutoré (3 ECTS)
Master 2 – semestres 3 et 4 – 60 ECTS
Semestre 3
- UE 1 : Technique d’analyse 1 (5 ECTS)
- UE 2 : Historique et approches de maîtrise de la qualité (3 ECTS)
- UE 3 : Méthodologie et fiabilité des résultats (3 ECTS)
- UE 4 : Connaissance de l’entreprise (3 ECTS)
- UE 5 : Les outils du management de la qualité (5 ECTS)
- UE 6 : Travaux Pratiques et Mini-projet Qualité (6 ECTS)
- UE 7 : Stage professionnel obligatoire en entreprise (5 ECTS)
Semestre 4
- UE 8 : Technique d’analyse 2 (4 ECTS)
- UE 9 : Principaux référentiels dans le secteur industriel (6 ECTS)
- UE 10 : Projet tuteuré en Anglais, préparation et passage du TOEIC (7 ECTS)
- UE 11 : Connaissance de l’entreprise 2, technique de recherche d’Emploi: CV, Lettre de motivation, entretien,... (3 ECTS)
- UE 12 : Stage professionnel obligatoire en entreprise (10 ECTS)

Validité des composantes acquises :  non prévue

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements
(Loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X

Personnes ayant contribué aux enseignements
(Loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

Avoir moins de 26 ans à la signature du contrat d'apprentissage
L'étudiant débute les cours avec une entreprise qui l'a accueilli avant le début des cours : la période d'essai est validée dans les deux mois qui suivent la signature du contrat et l'étudiant a connaissance des missions demandées et de l'équipe. Selon la loi le contrat est d'un an minimum : présence à l'université : 5 mois, l'apprenti/étudiant est au moins
sept mois en entreprise

Après un parcours de formation continue X

Personnes ayant contribué aux enseignements
(Loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

En contrat de professionnalisation X

Personnes ayant contribué aux enseignements
(Loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

Par candidature individuelle X

Personnes ayant contribué aux enseignements
(Loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

Cette formation est accessible via :

- la Validation des Acquis Professionnels (VAP) qui permet un accès dérogatoire à une formation (décret n°85-9 06 du 23 août 1985)
Examen du dossier constitué des cursus de formation, professionnel et personnel par une commission pédagogique.

- la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) permettant d'obtenir tout ou partie d'un diplôme (loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, décret n°2002-590
du 24 avril 2002)
Examen du dossier constitué des cursus de formation, professionnel et personnel et audition du candidat par un jury de validation.

Tous les diplômes proposés à l'université Paris-Est Créteil Val de Marne sont susceptibles de faire l'objet d'une VAP ou d'une VAE.

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

http://www.u-pec.fr/pratiques/universite/observatoire-etudiant/enquetes-d-insertion-professionnelle-336228.kjsp?rh=1181035608921

Autres sources d'information : 

Statistiques

Faculté des sciences et technologie

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Lieu(x) de certification : 

Université Paris-Est Créteil Val de Marne
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil Cedex France

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Créteil – CMC
Faculté des sciences et technologie
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil Cedex

Historique de la certification : 

La spécialité fait suite au DESS « Stratégie d’Analyse et Assurance Qualité en Chimie et Biochimie » créé en 2002.