Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 16384

Intitulé

MASTER : MASTER Sciences Humaines et Sociales Mention Philosophie des pratiques

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le titulaire du diplôme est un spécialiste de la coordination de projets complexes qui marient plusieurs thématiques et s’adressent à des publics hétérogènes. Pour concevoir et organiser ces dispositifs, il s’appuie sur une forte culture générale. Sa formation philosophique lui permet de s’intégrer aux activités qui nécessitent la prise de parole en public, la conduite de réunions et de projets, une compréhension générale des documents ou des situations, la rédaction et la diffusion d’idées clairement et lisiblement exprimées. Formé aux méthodes de dialogue et de délibération rationnelle notamment en contexte d’incertitude et de complexité, il peut évoluer dans des contextes professionnels diversifiés : éthique médicale, problèmes environnementaux, pénétration sociale de nouvelles technologies et grands projets d’aménagement ou transformation territoriaux. Le titulaire pourra se prévaloir d’une ouverture vers des domaines d’activité comme les métiers d’enseignement, la culture, les sciences politiques, le droit ou la gestion. Le titulaire du diplôme conduit les activités suivantes :

Il analyse les problèmes, aide à la décision  Le titulaire du Master de philosophie des pratiques s’insère dans les métiers qui requièrent une forte capacité d’argumentation rationnelle, d’analyse et de synthèse, ainsi qu’une maîtrise de l’écrit et une excellente culture pluridisciplinaire. Il mobilise dans ses activités professionnelles une culture non seulement philosophique au sens technique mais aussi artistique, littéraire, historique, et ouverte notamment sur les sciences sociales la documentation, ainsi que sur l’éthique appliquée (médicale, animale, environnementale). Sa capacité à analyser des données et les situations le rend particulièrement sensible à la perception des problèmes. Il prend en compte dans ses activités des positions plurielles, il élabore une synthèse et conduit une négociation efficace.

Il réalise des bilans d’opérations, de projets, retours sur actions. La formation en théorie de la connaissance ou épistémologie lui permet de décrire et de hiérarchiser les informations, d’analyser les négociations et les décisions, ce qui est capital en ce qui concerne les dilemmes moraux ou socio-techniques par exemple. Ainsi, le diplômé peut-il être chargé de concevoir une démarche de diagnostic éthique en situation institutionnelle (dans la santé, l’éducatif, le social ou  sur le plan de projets à forts impacts environnementaux), et ce à la suite de projets qu’il aura aidé à conduire, ou, en amont, pour préparer les projets en question.

Il  conduit des actions de conseils, d’animation de communautés web, de coordination, de communication. Le titulaire du Master de philosophie sait accompagner réflexivement – d’un point de vue de la philosophie pratique – un certain nombre d’activités rendues nécessaires dans un monde en crise (santé, social, écologie, etc.). Il conduit des activités de conseil et possède aussi tous les atouts d’un community manager efficace. En tant que gestionnaire de projets, coordinateur  de comités d’éthique ou de pilotage, il coordonne les activités et intervient auprès des personnels en demande de réflexion sur leurs pratiques.

Il transmet des informations, explique des positions. La clarté de l’expression, la maîtrise des outils de la réflexion et de la tradition philosophique, font du titulaire du Master de philosophie des pratiques un excellent candidat aux activités de la transmission d’informations et de connaissances : il participe activement à la mise en place de projets culturels, mène à bien des activités pédagogiques, rédige et synthétise des documents d’information, met en place des actions de communication, intervient dans des activités de médiation sociale ou culturelle, telles que le journalisme, les organisations humanitaires, sociales ou culturelles, les structures chargées d’analyser des problèmes sociétaux, par exemple des comités d’éthique ou de pilotage. Son ouverture d’esprit et ses compétences pluridisciplinaires lui permettent de passer facilement du plan de l’argumentation à celui de la décision.

 

Sur le plan des compétences générales, le titulaire du Master Philosophie des pratiques est capable de :
– Lire et décrypter les raisonnements du corpus philosophique. Il sait lire la littérature philosophique contemporaine, ainsi que tous les textes relevant de questions culturelles, sociétales politiques ou scientifiques, de même que tout ce qui relève de la littérature grise, institutionnelle ou entrepreneuriale.
– Prendre de la hauteur pour appuyer ses décisions et ses jugements sur une réflexion critique personnelle.
– S ’orienter dans la recherche, d’élaborer une bibliographie intelligente, d’analyser ses propres résultats, de les transmettre par des conférences ou dans des publications.
– Au terme de sa formation en Master, le diplômé en philosophie est en mesure d’interpréter tout type de documents, de textes et discours argumentés. Analyser, sous l’angle de la logique, de la théorie de la connaissance, de la


Sur le plan des compétences spécifiques, le titulaire du Master philosophie des pratiques est capable de :
– Analyser, sous l’angle de la logique, de la théorie de la connaissance, de la philosophie morale et de l’éthique fondamentale, les énoncés et les propositions,
– Repérer et critiquer les erreurs de raisonnement, clarifier les idées et construire des concepts consistants, il peut en outre déterminer la valeur et la portée des principes et idées mis en œuvre dans les domaines auxquels il a à faire.
– Analyser repérer les problèmes et les enjeux majeurs qui se posent à une société moderne en crise permanente, en quête de critères permettant une décision rationnelle concernant la personne humaine, son inscription sociale et politique.
– Apporter un éclairage raisonné et d’offrir des solutions consensuelles en appliquant les savoirs acquis dans le domaine de la philosophie pratique (par exemple dans le dialogue entre médecin et patient).

 

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Le titulaire du Master de philosophie s’intègre dans les secteurs d’activité suivants :
– Les métiers qui sont confrontés aux problèmes d’éthique appliquée (notamment dans les métiers d’aide à la personne, dans le monde médical mais aussi entrepreneurial confronté notamment aux questions d’insertion environnementale et citoyenne). Il peut ainsi accompagner institutions et/ ou entreprises dans leur gestion des enjeux périphériques à leurs activités (insertion environnementale et citoyenne, rapports aux usagers).
– Les métiers de l’administration et des ressources humaines, notamment dans des fonctions qui nécessitent gestion de projets et dialogue professionnel (fonction publique territoriale, services de ressources humaines en entreprise ou en administration).
– Les métiers du livre (rédaction, édition, gestion de fonds, vente, critique, en particulier dans le domaine des sciences humaines et sociales, des arts et de la littérature).
– Les métiers de l’information et de la documentation (journalisme, gestion de sites Internet, gestion de Fonds de documents).
– Les métiers de la communication (organisation d’événements, développement de projets culturels transversaux).
– Les métiers de techniciens de la recherche (Université, CNRS, Centres d’analyse stratégique, Centre de documentation et d’information, Centre d’analyse d’opinions, etc.)
– Les métiers de la formation, de l’accompagnement et de l’intervention sociale (formation pour adultes, collèges et lycées d’enseignement privé hors contrat, éducation, etc.)
– Les métiers de l’enseignement du premier degré (professeur des écoles), du second degré (collège et lycée sous réserve d’obtention du CAPES ou de l’agrégation) ou du supérieur (universités, grandes écoles,…) sous réserve de poursuite d’études (obtention d’un doctorat de philosophie)
– D’anciens étudiants ont entamé avec succès une carrière professionnelle dans les secteurs de l’armée de terre, de la banque, du tourisme, etc., puisque de manière générale, il est notoire que les entreprises apprécient un candidat cultivé, maîtrisant l’écrit, l’oral, l’argumentation, sachant conduire ration­nellement une discussion et analyser situations et projets.

 

Le titulaire du Master de philosophie s’intègre dans les emplois suivants :
– Chargé de projet,  chargé de mission dans les secteurs confrontés aux problèmes d’éthique appliquée (aide à la personne, secteur médical institutions publiques et/ ou entreprises  (insertion environnementale et citoyenne, rapports aux usagers).
– Chargé de communication sociale ou chargé de médiation sociale  (fonction publique territoriale, services de ressources humaines en entreprise ou  administration).
– Community manager, animateurs de réseaux sociaux pour des entreprises  des agences de communication ou de publicité,  agence Web ou éditeurs de jeux vidéo (souhaitant avoir une présence sur internet et faire respecter les règles éthiques de la communauté).
– Chargé de rédaction (métiers du livre édition)
– Journaliste, rédacteur/rédactrice de débats,  gestionnaire de sites Internet, gestion de Fonds de documents (domaine de l’information et de la documentation ).
– Coordonnateur de projet culturel ou interculturel (organisation d’événements, développement de projets culturels transversaux).
– Ingénieur d'étude, techniciens de la recherche (Université, CNRS, Centres d’analyse stratégique, Centre de documentation et d’information, Centre d’analyse d’opinions, etc.)
– Formateur (formation pour adultes, collèges et lycées d’enseignement privé hors contrat, éducation, etc.)
– Enseignant du premier degré ou  du second degré (contractuel)

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • E1103 : Communication
  • E1106 : Journalisme et information média
  • K2111 : Formation professionnelle
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université de Franche-Comté - Besançon, Ministère chargé de l'enseignement supérieur Président de l'Université de Franche-Comté, Recteur d'Académie Chancelier des Universités

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

127 Philosophie, éthique et théologie, 127d Epistémologie des sciences humaines ; Philosophie du droit, 128 Droit, sciences politiques

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 27 juillet 2012 Numéro de l’arrêté d’habilitation : 20041272

 

 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 23 avril 2002 publié au JO du 30 avril 2002

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret VAE du 24 avril 2002

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Cette spécialité et le Master dont elle dépend  sont conformes au système Européen. Elle est accessible avec une licence ou équivalent. Il s'agit d'une formation universitaire validée par 120 crédits ECTS. Elle se déroule sur 4 semestres de 30 ECTS chacun, soit environ 400 heures de travail (encadré et personnel) par semestre
Elle favorise la mobilité des étudiants en leur permettant de valider un ou deux semestres dans une université dans le cadre de la mobilité étudiante (programmes d’échange Erasmus, Crepuq, ISEP, accords interuniversitaires).
Le Master est un diplôme qui se prépare en deux ans (M1 et M2), il est ouvert à tous les titulaires d’une Licence de philosophie, ou détenteurs d’un diplôme équivalent reconnu.

– La certification s’obtient :
1° après la rédaction de deux mémoires. Le premier, au terme du semestre 2, est un mémoire d’initiation à la recherche. Le second, au terme du semestre 4, est un mémoire de recherche approfondie dans le champ de l’histoire de la philosophie antique, classique ou contemporaine ou dans celui de la philosophie générale ;
2° après la validation des UE qui composent le diplôme. Ces UE portent en première année (M1) sur l’éthique et la philosophie politique, l’histoire de la philosophie, la philosophie contemporaine, l’informatique et la documentation. En seconde année (M2) sur l’épistémologie des sciences sociales et la philosophie contemporaine de nouveau ;
3° par la participation régulière aux séminaires du laboratoire « Logiques de l’agir » de Besançon.

NB : La formation de Master intègre un parcours pluridisciplinaire, une formation en langue, en informatique, et en documentation, qui sont évaluées pour l’obtention du diplôme.

Semestre 1   (30 ECTS)                                                                                                     
UE1 : UE extérieure à la philosophie   6ECTS                                                                
UE2 : Philosophie contemporaine 1     6ECTS                                           
UE3 : Recherche et informatique documentaires         6ECTS               
UE4 : TER et séminaires 1*         6ECTS                                                    
UE5 : Unité transversale 1 : LV1 + LV2 ou langue ancienne ou culture générale**       6ECTS           

Semestre 2    (30 ECTS)                                                                                                      
UE1 : Histoire de la philosophie
UE2 : Philosophie morale et politique
UE3 : UE extérieure à la philosophie
UE4 : TER et séminaires*
UE5 : Unité transversale 2 :
LV1 + LV2 ou langue ancienne ou culture générale**

Semestre 3   (30ECTS)
UE1 : TER 1*    6ECTS
UE2 : Épistémologie des sciences sociales     6ECTS
UE3 : UE extérieure à la philosophie      6ECTS
UE4 : TER et séminaires     6ECTS
UE5 : Transversale 3 : LV1 + LV2 ou langue ancienne ou culture générale**     6ECTS

Semestre 4    (30ECTS)                                                                                            
UE1 : TER 2*    6ECTS
UE2 : Philosophie contemporaine 2     6ECTS
UE3 : UE extérieure à la philosophie    6ECTS
UE4 : TER et séminaires*    6ECTS
UE5 : TER 3*    6ECTS

*TER ou stage : Le TER (travail encadré de recherche) comprend 1° la préparation d’un mémoire, rédigé et soutenu en fin d’année, 2° la participation aux séminaires du Laboratoire, et 3° éventuellement le suivi d’un stage, lequel ne dispense pas de la rédaction du mémoire.

**Unité transversale en master, 18 crédits, répartis comme suit :
Langues : obligatoires (9)
Outils : optionnels (0 à 9)
Culture générale ou LV2 ou Langue ancienne : optionnels (0 à 9)

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (Loi n° 84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l'enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

idem

En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X

Possible pour partie du diplôme par VES ou VAP

Par expérience dispositif VAE X

Enseignants-chercheurs et professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Observatoire de la formation et de la vie étudiante (OFVE)

http://www.univ-fcomte.fr/pages/fr/menu1/ufc/l-universite-en-chiffres/l-universite-en-chiffres---ofve-4-tableaux-de-bord-82.html

Autres sources d'information : 

  • Site Internet du laboratoire Logiques de l’agir et du Département de philosophie de l’UFC :
  • http://www.philolab-besancon.org
  • http://slhs.univ-fcomte.fr/ens/philo/section.html 
  • http://maquettes-lmd3.univ-fcomte.fr/ws?_profil=plaq&_cmd=getFormation&_oid=CDM-PROG164&_redirect=voir_fiche_program&_lang=fr-FR&_onglet=description

Université de Franche-Comté

Lieu(x) de certification : 

Université de Franche-Comté (Besançon) UFR Sciences du Langage, de l’Homme et de la Société 30-32 rue Mégevand 25000 Besançon

 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Université de Franche-Comté  UFR Sciences du Langage, de l’Homme et de la Société 25000 Besançon

Historique de la certification :