Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 20120

Intitulé

MASTER : MASTER Professionnel Mention Sciences des Aliments Spécialité Aliments - Microbiologie - Assurance Qualité

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le titulaire de ce diplôme peut assurer les activités suivantes :

1 – Il contribue à la stratégie de l’entreprise (ou aux prises de décisions stratégiques)

1.1  – il participe à la démarche qualité de l’entreprise

1.2  – il participe à la démarche d’innovation de l’entreprise

2 – Il contribue aux missions opérationnelles de l’unité de qualité

2.1 – Il participe à la mise place de la certification de l’entreprise

2.2 -  Il veille au respect de la démarche qualité au sein de l’entreprise

2.3 – Il  dirige le laboratoire de contrôle qualité

2.4 – Il traite les retours clients

2.5 – Il dirige et contrôle les achats matières premières

2.6 – Il gère les audits

3- Il contribue au programme de Recherche & Développement

3. 1 – Il conçoit les protocoles expérimentaux pour optimiser les process de fabrication

en réalisant des tests, essais, enquêtes, plans d’expériences débouchant sur des propositions d’innovation

         - en collaborant à la réalisation des innovations

         - en collaborant à l’implantation des essais et à la définition des protocoles

         - en collaborant à l’analyse des résultats

3.2 – Il participe à la communication de l’entreprise

3.3 – Il dirige le laboratoire de R&D de l’entreprise

4– Il contribue à gérer les ressources humaines de l’unité

4.1- Il participe à la gestion et au développement des compétences individuelles et collectives de l’unité

         - en animant des formations

         - en optimisant  les besoins de l’organisation en flux et en compétences et les besoins des personnels

         - en appliquant le dispositif d’évaluation et de développement des compétences

         - en appliquant le dispositif de mobilité professionnelle

4- 2 - Il participe au développement d’une coopération efficace des personnels de l’unité en donnant du sens à leurs activités

         - en associant les personnels de l’unité à l’étude, à la résolution de problèmes (techniques ou d’organisation du travail, de relations humaines…), à la recherche d’amélioration, à la gestion des changements (production, matériel, organisation…)

         - en gérant les conflits interpersonnels

         - en informant les personnels des enjeux, objectifs, évaluations de l’organisation et de l’unité

         - en les sensibilisant sur la contribution de leur travail à la stratégie de l’entreprise

5- Il contribue à assurer des relations avec des tiers

5.1- Il entretient des relations avec les autres unités de l’organisation

         - en informant et échangeant des informations avec les autres unités de l’entreprise

         - en contribuant aux travaux de la direction

         - en contribuant aux travaux des autres unités

5.2 - Il entretient des relations avec des tiers extérieurs à l’entreprise

         - en participant à la définition, au développement, à la clôture des relations contractuelles entre son unité ou l’entreprise et des tiers extérieurs (distributeurs, transporteurs, fournisseurs, sous traitants, centres de recherche …)

         - en communiquant avec les tiers pour l’entreprise (clients, fournisseurs…)

6- Il contribue à son développement personnel

6.1- Il entretient et développe ses compétences dans les champs socio-économique, technique, relationnel, comportemental

         - en collectant et en répertoriant des informations sur l’environnement, socio-économique, technique et humain

         - en collectant et en répertoriant des informations sur la filière (évolutions du marché, des produits, des techniques, technologies, acteurs et leurs stratégies…)

         - en explicitant ses besoins de formation et en participant à des formations 

Compétences ou capacités évaluées

Le master Aliments – Microbiologie - Assurance Qualité comprend deux parcours : le parcours Contrôle Qualité des Aliments et des Matières Premières (CQAMP) qui conduit au métier du contrôle qualité et du management de la qualité dans les entreprises et le parcours Microbiologie appliquée à l’Agro-Alimentaire et l’Agro-Environnement (MAAA) qui amène aux métiers de la R&D et du contrôle qualité microbiologique. Ainsi, le master AMAQ conduit à deux principaux domaines de compétences :

Les compétences en lien avec l’assurance qualité

Le diplômé doit être capable de

Connaître les méthodes de contrôle de la qualité en laboratoire

Connaître les méthodes de contrôle de la qualité des matières premières

Connaître les méthodes de contrôle de fabrication

Mettre en application la méthode HACCP

Mettre en place des démarches d’assurance qualité dans le cadre des référentiels existants (ISO, IFS, BRC …)

Connaître les certifications en matière d’environnement

Savoir élaborer un cahier des charges

Savoir comment garantir la fiabilité de résultats analytiques

Connaître la législation en matière de sécurité des aliments

Les compétences en lien avec la démarche R&D

Le diplômé doit être capable de

- Maitriser  les techniques d’études des micro-organismes  au niveau génomique et physiologique

- Décrire la cellule bactérienne et analyser le rôle des différents constituants

- Identifier l’importance des microorganismes en agroalimentaire

- Identifier le risque microbien et de mettre en place une démarche corrective

- Justifier les principes et pratiques de l’industrie agroalimentaire avec une argumentation scientifique

- Discuter de résultats d’analyses au regard de la législation en vigueur

- Identifier les composants des produits alimentaires et leurs propriétés nutritionnelles

- Caractériser un produit alimentaire d’un point de vue microbiologique

- Identifier l’impact des micro-organismes et de justifier leur prise en compte pour la fabrication et la conservation des produits alimentaires

- Participer à une politique de prévention des risques microbiologiques

- Expliquer les grands principes de l’hygiène en IAA

- Expliquer, de justifier et de mettre en place une procédure de nettoyage

- Mettre en œuvre quelques technologies de fabrication

- Prendre en compte dans le processus de production d’un aliment, l’incidence des micro-organismes.

Compétences transversales : outre les compétences liées à la gestion de la qualité et la R&D, des compétences liées à la l’informatique, la communication et la gestion de projet doivent être acquises.

Il s’agit d’être capable de :

- Faire une exploitation statistique d’un ensemble de mesures : rassembler, ordonner et résumer les données. Il peut alors vérifier si la distribution suit une loi normale

- Rédiger une convocation pour une réunion

- Conduire une réunion

- Différencier un problème d’un conflit

- Gérer un conflit

- Mettre en œuvre une démarche de résolution de problème

- Conduire un entretien d’évaluation

- Connaître la notion de projet

- Mettre en place une Analyse Fonctionnelle du Besoin

- Définir l’objectif et valider l’objectif d’un projet

- Définir le livrable du projet

- Ecrire le cahier des charges fonctionnel du livrable

- Communiquer en anglais

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Agro-alimentaire : Structures publiques (INRA, CEA, Laboratoires départementaux,…) ; Structure privées (PME, Grands groupes, Grandes distributions, …)

Agro-environnement Structures publiques (INRA, ADEME, …) ; Structure privées (PME, Grands groupes, …)

Biomédical-Diagnostic

Pharmacie-Para-pharmacie

Alimentation animale

Responsable qualité

Chef de projet en R&D

Responsable de fabrication

Responsable des achats

Expert ou conseiller technique

Responsable de laboratoire (Microbiologie, contrôle qualité),

Responsable contrôle et laboratoire,

Chef de rayon en GMS,

Auditeur 

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • K2402 : Recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant
  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1302 : Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H2502 : Management et ingénierie de production
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université de Bourgogne - Dijon, Ministère de l'agriculture et de la pêche - Sous direction POFE, Ministère de l'Enseignement Supérieur, Institut national supérieur des sciences agronomiques,de l'alimentation et de l'environnement (AgroSup DIJON) Ministère de l'agriculture et de la pêche - Sous direction POFE, Université de Bourgogne - Dijon, Ministère de l'Enseignement Supérieur, RECTEUR CHANCELIER DES UNIVERSITES, PRESIDENT DE L'UNIVERSITE DE BOURGOGNE, Institut national supérieur des sciences agronomiques,de l'alimentation et de l'environnement (AgroSup DIJON)

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

118 Sciences de la vie, 221 Agro-alimentaire, alimentation, cuisine, 344 Sécurite des biens et des personnes, police, surveillance

Formacode(s) : 

12054 sciences naturelles, 21554 agroalimentaire, 31354 qualité
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Certifications reconnues en équivalence :

Co-habilitation avec Agrosup Dijon

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 25/04/2002 relatif au diplôme national de Master (NOR: MENS0200982A)

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté d’habilitation de l’Université de Bourgogne du 04/09/2012  

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Le programme s’étend sur 4 semestres

La certification s’obtient après évaluation des unités d’enseignement réalisées au cours des semestres suivants :

1-      SEMESTRE 1 M1 Qualité des Aliments-Sensorialité : 30 crédits, 5 UE

UE1 obligatoire Méthodologies et outils

UE2 obligatoire Couverture des besoins alimentaires

UE3 obligatoire Aliments-sensorialité

UE4 obligatoire Mémoire et évaluation sensorielle

UE5 obligatoire Professionnalisation et Anglais 1

 2-      SEMESTRE 2 M1 Qualité des Aliments-Sensorialité : 30 crédits, 5 UE

UE6 obligatoire Physicochimie et procédés alimentaires

UE7 obligatoire Chimie et toxicologie alimentaires

UE8 obligatoire Microbiologie

UE9 Stage

UE10 obligatoire Anglais 2 et une option au choix parmi 3

1-      SEMESTRE 3 M2 Master Aliment-Microbiologie-Assurance qualité 30 crédits, 5 UE par parcours

Parcours Assurance qualité

UE 1 : Tronc commun : Assurance qualité et sécurité microbiologique              6 ECTS

UE 2 : Qualité des matières premières et transformation                                    6 ECTS

UE 3 : Méthodes analytiques                                                                               6  ECTS

UE 4 : Contrôle qualité en agroalimentaire – Audit qualité                                  6 ECTS

UE 5 : Sécurité des aliments – Santé publique                                                   6 ECTS

Parcours Microbiologie

UE 1 : Tronc commun : Assurance qualité et sécurité microbiologique               6  ECTS

UE 2 : Les microorganismes dans l’environnement                                             6  ECTS

UE 3 : Gestions des écosystèmes microbiens                                                     6  ECTS

UE 4 : Transformation des aliments par voie microbiologique                             6  ECTS

UE 5 : Economie, Gestion et marketing dans les IAA                                          6  ECTS

2-      SEMESTRE 4 M2 Master Aliment-Microbiologie-Assurance qualité parcours Assurance qualité ou parcours Microbiologie

UE 6 : Préparation à la vie professionnelle                                                          6 ECTS

UE 7 : Stage en Entreprise                                                                                   24 ECTS

 

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribuées aux enseignements (Loi N°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Personnes ayant contribuées aux enseignements (Loi N°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

En contrat de professionnalisation X

Personnes ayant contribuées aux enseignements (Loi N°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

Par candidature individuelle X

VA ; VES ; VAP

Par expérience dispositif VAE prévu en 2006 X

Jury VAE

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Placement des diplômés par domaine pour le parcours MAAA :

Secteur Agro-alimentaire 67%

Secteur Agro-environnement 12%

Secteur Biomédical/pharmaceutique 12%

Secteur Œnologie 6%

Autres 3%

Placement des diplômés par domaine pour le parcours CQAMP :

Secteur qualité agroalimentaire 95%

Autres 5%

Devenir des 11 étudiants parcours CQAMP 2013-2014 : recherche d'emploi : 2 ; CDD puis CDDI : 3 ; poursuite étude en contrat de professionnalisation : 1 ; projet à l'étranger : 1 ; CDD : 3 ; CDI : 1

http://ode.u-bourgogne.fr/devenir-et-insertion.html

Autres sources d'information : 

http://www.u-bourgogne.fr/

http://www.agrosupdijon.fr/

Lieu(x) de certification : 

Université de Bourgogne - Dijon : Bourgogne Franche-Comté - Côte-d'Or ( 21) [Dijon]

Institut national supérieur des sciences agronomiques,de l'alimentation et de l'environnement (AgroSup DIJON) : Bourgogne Franche-Comté - Côte-d'Or ( 21) [DIJON]

Université de Bourgogne - Agrosup Dijon

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Université de Bourgogne - Agrosup Dijon

Historique de la certification : 

Le master AMAQ est issu de la fusion des deux masters « Contrôle qualité des aliments et des matières premières » et « Microbiologie appliquée à l’agro-alimentaire et l’agro-environnement ». Cette fusion a été effective lors de la dernière habilitation en 2006.