Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 24783

Intitulé

MASTER : MASTER Domaine: Droit, Economie, Gestion- Mention: Management des Projets et des Organisations- Spécialité: Stratégie de la propriété intellectuelle et innovation.

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le titulaire du diplôme est en mesure d’assurer les activités suivantes :

Pour la spécialité « Stratégie de la propriété intellectuelle et innovation »

- Mettre en place une veille économique :

* sur les évolutions technologiques du secteur

* sur les concurrents

- Gérer un projet innovant :

* Planifier les différentes étapes du projet

* Coordonner les différents métiers contribuant au projet

- Gérer la confidentialité et la protection des innovations techniques et mercatiques:

* Mettre en place les démarches et clause contractuelles pour garantir les secrets de fabrique

* Suivre les démarches de dépôts de brevets, marques, dessins et modèles

- Intégrer les clauses de propriété intellectuelle dans les différents contrats : achat, vente, ressources humaines, coopération et partenariats

- Choisir et mettre en œuvre une méthode permettant de donner une évaluation financière aux droits de propriété intellectuelle.

Pour le parcours « Valorisation et Transfert de Technologies » :

- Analyser un marché et identifier les partenaires potentiels

- Analyser un portefeuille de technologies et élaborer une stratégie de valorisation

- Rentrer en contact avec les  partenaires et leur présenter l’offre de technologies de l’entreprise

- Déterminer la valeur d’une technologie en utilisant différents types de méthodes

- Mener les négociations pour aboutir à un accord de vente ou de licences de technologies

-  Gérer les litiges post-licences.

Ce master est clairement orienté vers les entreprises et les structures de valorisation publique et n’a pas vocation à former des futurs chercheurs.

 

 

A l’issue de ce master, les participants seront capables de :

Pour la spécialité « Stratégie de la propriété intellectuelle et innovation »

- développer et protéger les savoir-faire et les innovations de l’entreprise

-  organiser et gérer la fonction propriété intellectuelle au sein d’une entreprise

- négocier les contrats de protection et de transfert des innovations

- auditer et évaluer des droits de propriété intellectuelle

- gérer des litiges de propriété intellectuelle en s’appuyant sur des experts (avocats, conseil en propriété intellectuelle)

 

Pour le parcours « Valorisation et Transfert de Technologies » :

- Elaborer une stratégie de valorisation des actifs immatériels

- Rédiger et négocier des contrats de transfert de technologies

- Identifier des partenaires internationaux et mettre en œuvre des accords de coopération

- Evaluer et exploiter des actifs immatériels

- Gérer des litiges relatifs aux accords de licences et de transfert de technologies

 

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Les secteurs d’activités qui font appel aux titulaires du diplôme sont variés :

- secteur industriel (chimie, électronique, technologies de l’information et de la communication…)

- secteur de la banque et de l’assurance

- secteur de la recherche publique (CNRS, INRIA, SATT…)

- cabinet de conseil en innovation

Au sein des entreprises de ces secteurs, les titulaires du diplôme vont travailler dans les services suivants :

- service juridique,

- service propriété intellectuelle

- service de valorisation

- service de licensing et/ou de transfert de technologies

Le titulaire du diplôme est en mesure d’accéder aux emplois suivants :

Pour la spécialité « Stratégie de la propriété intellectuelle et innovation »

- Responsable veille et intelligence économique

- Chef de projet innovation

- Consultant en gestion de l’innovation

- Responsable de la propriété intellectuelle

Pour le parcours « Valorisation et Transfert de Technologies » :

- Chargé de valorisation

- Responsable du Licensing

- Responsable du transfert de technologie

- Responsable des partenariats et des contrats

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • K1903 : Défense et conseil juridique
  • M1402 : Conseil en organisation et management d'entreprise
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université de Strasbourg, Ministère de l'Enseignement Supérieur Président de l'Université de Strasbourg, Recteur Chancelier des universités

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

310 Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 31 août 2009 relatif aux habilitations de l’Université de Strasbourg à délivrer les diplômes nationaux.

 

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret n° 2013-756 du 19 août 2013 articles R613-33 à R613-37

Journal Officiel de la République Française n°0192 du 20 août 2013

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Les masters représentent 120 crédits, à raison de 60 ECTS par année de master, soit 30 crédits par semestre.

Dans ce master, les deux socles de savoirs abordés sont :

- Les "fondamentaux" :

Economie de l'innovation; théorie des organisations; management de projet;économie et management du brevet d'invention; marketing : marques, dessins, droits d'auteurs

- La gestion et stratégie de l’innovation et du capital intellectuel

Enfin, le stage en entreprise donne lieu à la rédaction et soutenance d'un mémoire.

Modalités de contrôle des compétences:  

L’acquisition des connaissance des "fondamentaux" est déterminée par contrôle continu, sa réussite conditionne la poursuite du cursus.

Les enseignements en "gestion et stratégie de l’innovation et du capital intellectuel" se terminent par une épreuve de contrôle terminal.

Le mémoire est réalisé sous la conduite d’un tuteur désigné par le responsable de la formation. Ce mémoire fait l’objet d’une soutenance orale devant un jury composé d’un responsable de la formation et de deux personnes qualifiées.

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements

(Loi n° 84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l'enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Enseignants-chercheurs et professionnels

En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X

Possible pour partie du diplôme par VES ou VAPP

Par expérience dispositif VAE X

 Enseignants-chercheurs et professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Site de l’Observatoire régional de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle des étudiants (ORESIPE)

https://www.unistra.fr/index.php?id=18478

Autres sources d'information : 

Site de l’Université de Strasbourg : http://www.unistra.fr

Site de la composante : http://ecogestion.unistra.fr

Site web de l’établissement dispenseur des cours : www.ieepi.org

Site Internet de l'autorité délivrant la certification

Lieu(x) de certification : 

Université de Strasbourg : Alsace Lorraine Champagne-Ardennes - Bas-Rhin ( 67) [Strasbourg]

Strasbourg

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Université de Strasbourg

4 rue Blaise Pascal

CS 90032

F-67081 Strasbourg cedex

Historique de la certification :