Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 25579

Intitulé

MASTER : MASTER Sciences de la cognition et applications spécialité Traitement automatique des langues

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Les diplômés sont destinés à développer des solutions informatiques basées sur la langue naturelle.

Pour cela, ils peuvent exercer les activités suivantes :

- Développer des ressources linguistiques (grammaires, ontologies) en langue naturelle ;

- Elaborer des interfaces homme machine en langue naturelle (reconnaissance de la parole, système de questions-réponses, …) ;

- Concevoir ou mettre en place des produits et solutions de TAL ;

- Construire des outils, par exemple des lexiques, nécessaires au fonctionnement des solutions informatiques ;

- Identifier et adapter des solutions de TAL pour le contexte spécifique d’une entreprise.

- Mettre en œuvre toutes les étapes de chaîne du traitement de la langue, de l’oral à l’écrit : analyse du problème, spécifications, modélisation, conception informatique et développement ;

- Analyser les problèmes en termes de modélisation linguistique et de programmation informatique, identifier les formalismes adaptés aux problématiques du secteur industriel ;

- Identifier et déployer les étapes pour la mise en place d’outils de manipulations de grandes masses de données en langue naturelle ;

- Définir des spécifications précises de l'environnement à développer selon les besoins de l’utilisateur.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Le principal secteur d’activité est celui des services dans les entreprises du numérique. Les principaux axes d’intérêt sont :

- Gestion de documents  catégorisation et la structuration de documents textuels ;

- Gestion de contenu : dispositifs de veille et d’intelligence économique, l’analyse automatique de formulaires et de textes, la visualisation cartographique…

- Interfaces vocales et multimodales : kiosques et bornes multimédias, solutions embarquées dans les mobiles, domotique, les jeux vidéos et de divertissement …

- Applications pédagogiques et le e-learning : principalement autour de l’apprentissage des langues et de l’aide au handicap ;

- Moteurs de recherche intelligent, web sémantique.

Ingénieur linguistique ;

Linguiste informaticien(ne) ;

NLP engineer ;

Chef de projet en linguistique informatique ;

Ingénieur Support Linguiste ;

Veilleur ;

Ingénieur d’études ;

Ergonome-linguiste ;

Consultant avant-vente ;

Assurance Qualité linguistique ;

Linguiste informaticien ;

Ingénieur R&D ;

Chercheur en traitement automatique de la langue écrite et/ou de la parole.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • M1805 : Études et développement informatique
  • K2401 : Recherche en sciences de l'homme et de la société
  • K2108 : Enseignement supérieur
  • M1803 : Direction des systèmes d'information
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université de Lorraine, Ministère de l'Enseignement Supérieur Président de l'Université de Lorraine, Recteur de l'académie, chancelier des universités

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

125 Linguistique, 110 Spécialités pluri-scientifiques, 114 Mathématiques

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 2 juillet 2013 relatif aux habilitations de l'Université de Lorraine à délivrer des diplômes nationaux

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

L’accès au Master 1 est de plein droit pour les étudiants titulaires de licences en sciences cognitives, sciences du langage, Informatique, ou qui justifie un niveau équivalent (dossier de validation à constituer).

Pour les étudiants étrangers, les étudiants doivent construire un dossier de validation d’études examiné par la commission ad-hoc. En fonction de la spécialité et la qualité de leurs dossiers, les étudiants titulaires d’une licence professionnelle peuvent être admis dans la formation. Le jury d’admission examine toutes les demandes dérogatoires.

L’accès au Master 2 est soumis à une sélection sur dossier. Cette filière s’adresse à des issues des sciences humaines ou des sciences techniques voulant investir en TAL. Depuis le M1, la formation est large offrant une assise fondamentale dans les matières de base en TAL, s’appuyant tout particulièrement sur l’informatique, la linguistique, l’analyse des données, et les sciences cognitives.

Le premier semestre est commun aux trois spécialités et fournit à l’étudiant les fondements des sciences cognitives.

 

Semestre 9

UE Théorie des langages avancée et logique formelle  [4 ECTS]

UE Technologies web avancées [4 ECTS]

UE Ressources linguistiques et chaînes de traitement automatique de la langue [4 ECTS]

UE Formalismes du traitement automatique des langues : syntaxe-sémantique-discours [4 ECTS]

UE Web Sémantique [4 ECTS]
Fouille de données et représentation des connaissances ; Fouille de texte

UE Apprentissage automatique et inférence statistique [4 ECTS]

UE Lexicographie avancée [2 ECTS]

UE Aspects cognitifs de la linguistique computationnelle [2 ECTS]

UE Insertion en entreprise [2 ECTS]

UE Initiation à la recherche [2 ECTS]

 

Semestre 10

UE Stage en laboratoire ou en entreprise [30 ECTS]

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (loi n° 84-52 du 26/01/1984 modifiée sur l'enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Personnes ayant contribué aux enseignements (loi n° 84-52 du 26/01/1984 modifiée sur l'enseignement supérieur)

En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE X

Jury d’enseignants-chercheurs et de professionnels, selon composition votée par le Conseil d’administration de l’Université de Lorraine

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Université de Lorraine

http://www.insertion.univ-lorraine.fr/

Autres sources d'information : 

www.univ-lorraine.fr > offre de formation

Lieu(x) de certification : 

Université de Lorraine

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Univesité de Lorraine - Site de Nancy Pôle Lorrain de Gestion

Historique de la certification : 

Le Master « Traitement Automatique des Langues » d’où est issue cette spécialité a été créé en 2005 par la transformation de la licence et la maîtrise « Informatique et Sciences Cognitives » créées en 1999 et 2000. Le Master 1 et les 3 spécialités du Master 2 ont pu débuter en 2005.

Depuis la rentrée 2007, la formation est intégrée dans un programme Erasmus Mundus, le programme « Language and Communication Technologies » (http://www.lct.org). Ce programme regroupe 6 masters en TAL de différentes universités européennes : Sarrebrück (coordonnateur), St-Charles à Prague, Groningenaux Pays-Bas, Bolzano en Italie, Malte et l’Université de Lorraine.

Il a été agréé par l’Union Européenne en 2006 et  peut ainsi recevoir un financement de celle-ci, notamment des bourses pour les étudiants extérieursà l’Union Européenne. Les étudiants admis dans ce programme effectuent leur première année dansune université du réseau et leur seconde année dans une autre. A la fin, ils se voient délivrer les deux  masters de ces universités.

Cette intégration à un programme Erasmus Mundus est une reconnaissance de la qualité de la formation.