Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 26100

Intitulé

MASTER : MASTER Economie du travail et des ressources humaines

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

-          Analyse des articulations entre politiques de formation et politique d’emploi

-          Conception de dispositifs de formation (en e-learning, présentiel ou mixte),

-          Réalisation de dispositifs de formation,

-          Evaluation, de systèmes de formation dans leurs environnements, de façon ordonnée et coordonnée et dans une dimension prospective.

- Mise en place de plan de formation dans les organisations (services RH)

Le titulaire du master est capable de:

- comprendre et d’analyser le fonctionnement du modèle de base, à savoir : le fonctionnement des marchés du travail, de la formation et de leur évolution, les comportements d’insertion des jeunes et les comportements de retour à l’emploi, les enjeux sociaux d’un système de formation dans une approche systémique.

- exercer les fonctions de gestion des ressources humaines, des politiques de formation ou d’expertise-qui se décline en :

- comprendre la place des ressources humaines dans l’organisation,

- analyser la politique des ressources humaines, la politique de formation et leurs enjeux, les emplois et les compétences,

- concevoir et évaluer les politiques et les plans de formation

Il est aussi capable de :

- participer efficacement à l’évaluation et à l’évolution des projets de formation, des politiques de formation et d’insertion à différents niveaux territoriaux – du local à l’international – en y intégrant la démarche de prospective.

- analyser et mettre en œuvre les pratiques d’ingénierie pédagogique relative à la conduite de situations de formation, y compris la démarche de formation ouverte et à distance (foad) et la mobilisation de l’audiovisuel.

- conduire un projet d’ingénierie de la formation en situation de travail dans une entreprise, un établissement ou un territoire  dans le cadre d’un stage ou d’un projet tutoré. Conduire et manager un projet suppose de construire une problématique, de mettre en œuvre une méthodologie de recherche-intervention et de rédiger un mémoire.

 

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

 

 

 

-                     Secteurs publics et parapublics ;

-                     Organismes professionnels et syndicats ;

-                     Secteurs associatifs

-                     Secteur international ;

-                     Secteur prive 

 

 

 

Conseiller en formation

Expert en formation ouverte et à distance

Expert en dispositif de formation à l’international

Délégué Régional en Ingénierie de la formation (DRIF) – Enseignement agricole

Consultant « Emploi-formation »

Ingénieur formation

Chargé de mission emploi-formation des collectivités territoriales

Gestionnaire de formation

Chargé de formation

Conseiller référent VAE

Responsable de formation

Responsable formation dans les services de GRH

Ingénieur d’appui aux dispositifs d’aide à l’insertion

Chef de projet emploi

Cadre de pôle emploi

Ingénieur d’études Observatoire Emploi-Formation

 

Directeur d’établissement de formation

Ingénieur d’études dans les universités (formation continue, service foad ou e-learning)

 

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • K1801 : Conseil en emploi et insertion socioprofessionnelle
  • K2102 : Coordination pédagogique
  • K2103 : Direction d'établissement et d'enseignement
  • K2111 : Formation professionnelle
  • M1502 : Développement des ressources humaines
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ecole nationale supérieure de formation de l'enseignement agricole (ENSFEA) Directeur

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

315 Ressources humaines, gestion du personnel, gestion de l'emploi, 333 Enseignement, formation

Formacode(s) : 

33054 ressources humaines
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 27 avril 2013 publié au JO du 29 août 2013

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 29 mars 2016 accréditant l'Ecole nationale de formation agronomique de Toulouse en vue de la délivrance de diplômes nationaux

 

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Code de l'Education : articles L613-3 à L613-6 et R613-32 à R613.37

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Les modalités du contrôle permettent de vérifier l'acquisition de l'ensemble des aptitudes, connaissances et compétences constitutives du diplôme. Celles-ci sont appréciées soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.

Chaque bloc d'enseignement a une valeur définie en crédits européens (ECTS). Le nombre de crédits par unité d'enseignement est défini sur la base de la charge totale de travail requise et tient donc compte de l'ensemble de l'activité exigée : volume et nature des enseignements dispensés, travail personnel requis, des stages, mémoires, projets et autres activités. Pour l’obtention du diplôme de master, une référence commune est fixée correspondant à l'acquisition de 120 ECTS au-delà du grade de licence.

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Leur composition comprend :

- des enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation

- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements. 

- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Leur composition comprend :

- des enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation

- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements. 

- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

En contrat de professionnalisation X

Leur composition comprend :

- des enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation

- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements. 

- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

Par candidature individuelle X

Leur composition comprend :

- des enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation

- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements. 

- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

Le jury est composé :

- d'enseignants-chercheurs

- des personnes ayant une activité principale autre que l'enseignement et compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée.

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

Lieu(x) de certification : 

Ecole Nationale de Formation Agronomique 2 Route de Narbonne 31326 Castanet Tolosan

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Toulouse, monde entier en foad

Historique de la certification : 

De 2013 à 2015, la mention «économie du travail et des ressources humaines» était enregistrée sous la dénomination nationale «formation-développement» habilitée à l’ENFA.

De 2011 à 2012, elle était enregistrée sous la mention « économie et société » de l’université Toulouse 1 Capitole.

De 2007 à 2011, elle était sous la mention « travail-emploi-formation » de l’Université Toulouse 1

Jusqu’en 2015, le parcours type « ingénierie de la formation et des systèmes d’emploi. » était enregistré sous la dénomination nationale mention « formation développement » spécialité « ingénierie de la formation et des systèmes d’emplois».