Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 26732

Intitulé

MASTER : MASTER Diplôme de l'Institut d'études Politiques de Grenoble Spécialité Direction de projets culturels

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le titulaire de ce diplôme peut exercer les activités suivantes :

1- La direction des affaires culturelles pour une collectivité territoriale. Le titulaire sera en charge de :

  • préparer et mettre en oeuvre des actions et politiques culturelles;
  • gérer des relations avec des élus;
  • diriger une équipe;
  • coordonner des partenaires publics ou privés

2- La gestion d'une mission à dimension culturelle. Le titulaire sera en charge de :

  • l'accompganement à la construction ou à l'aménagement d'un équipement;
  • la création ou l'organisation d'une manifestation;
  • l'élaboration, suivi et évaluation d'un programme d'action sectoriel ou transversal;
  • définir et mettre en oeuvre un partenariat européen ou international

3- La gestion d'une mission pour une agence culturelle territoriale. Le titulaire sera en charge de :

  • accompagner ou mettre en oeuvre des études
  • définir et suivi de plans de formations
  • organiser des événements professionnels

4- L'administration d'une structure artistique. Le titulaire sera en charge de :

  • l'administration de compagnie (direction d'équipe, gestion des contrats de travail, gestion des relations
    avec les pouvoirs publics) ;
  • la gestion de productions ;
  • la gestion des relations avec les publics (communication, médiation).

5- La responsabilité de service/de projet dans une structure artistique ou culturelle. Le titulaire sera en charge de :

  • la définition et rédaction d’un projet culturel ;
  • le conseil en gestion et politique culturelle ;
  • l'administration de tournée ou de festival ;
  • le montage de financements, dont financements européens ;
  • la gestion de productions ;
  • les relations avec les publics ;
  • la conception, coordination et mise en oeuvre d’actions culturelles.

A l’issue de leur formation, les diplômés maîtrisent :


- un savoir pluridisciplinaire en sciences sociales leur permettant d’analyser les faits sociaux et
politiques propres aux sociétés contemporaines,
- l’environnement institutionnel et l’histoire des politiques publiques de la culture, en France en
Europe et dans le cadre de l’Union européenne,
- les modalités de recherche d’un financement pour un projet culturel auprès de l’Union
européenne ou à l’échelle internationale,
- la diversité des activités, des professions et des projets dans le domaine patrimonial.
- la conception de l’économie d’un projet culturel : appréhender la culture et l’art comme outils du
développement ; adapter ou rechercher des modèles économiques, financiers, et juridiques pertinents
pour ses projets ou son territoire ; intégrer la logique de la responsabilité environnementale dans les
démarches artistiques et culturelles.
- la conception et la mise en oeuvre d’une stratégie de communication adaptée à un projet ou à un
équipement culturels.
- Les logiques fondamentales de la gestion et du droit des entreprises culturelles (capacité à
dialoguer avec les différents professionnels intervenants sur ces sujets : comptables, avocats, services
fiscaux, directeurs et administrateurs d’entreprises culturelles, etc.).
- les principaux rouages de la comptabilité générale, des documents de synthèse (bilan et compte
de résultat), exercices appliqués sur Excel,
- la langue anglaise à un niveau en conformité aux exigences de leur projet professionnel.

Ils disposent en outre par leurs expériences de stages :
- de connaissance concrète des milieux professionnels et de la capacité à articuler des
enseignements théoriques dispensés et des situations et savoir-faire découverts au cours des stages.

Ils disposent en outre par leurs expériences de stages :
- de connaissance concrète des milieux professionnels et de la capacité à articuler des
enseignements théoriques dispensés et des situations et savoir-faire découverts au cours des stages.


Ils disposent enfin, par leurs travaux de recherches, d’une :
- capacité à élaborer, conduire et rédiger un travail de recherche de niveau universitaire articulant
problématique théorique et enquête de terrain.
- capacité à choisir et maîtriser des méthodes d’enquêtes appropriées pour la gestion d’un projet
ou d’un équipement culturel.

Globalement, les diplômés de cette formation sont capables de :
-construire une réflexion générale sur les enjeux artistiques culturels.
- rechercher des analyses et des approches critiques pour étayer son point de vue
- traduire leur analyse en possibilités d’action publique ou d’action artistique et culturelle.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Les titulaires du diplôme peuvent évoluer dans les secteurs d’activité suivants :
-collectivités publiques, en particulier collectivités locales (collectivités territoriales et établissements de
coopération intercommunale) : administration générale, missions transversales, spectacle vivant,
patrimoine, cinéma ;
- agences culturelles territoriales (au niveau régional ou départemental);
-compagnies artistiques du spectacle vivant ;
-entreprises culturelles du spectacle vivant;
-agences de conseil en matière culturelle.

 

Les titulaires du diplôme peuvent exercer les emplois suivants:
- directeur(trice) des affaires culturelles en collectivités locales (collectivités territoriales, EPCI ou autre
structure intercomunale – Pays, PNR, etc.) ;
-attaché(e) au sein d’un service culturel de collectivité locale ;
- chargé(e) de mission au sein d’une collectivité locale (service culturel ou mission transversale)
-chargé(e) de mission au sein d’une agence culturelle régionale, départementale ou intercommunale ;
-chef de projet dans une agence de conseil en matière culturelle ;
-administrateur(trice) ou assistant(e) d’administration de structure culturelle (compagnie, équipement,
festival) ;
-responsable de service ou de projet dans une structure culturelle ;
- chargé(e) de production ;
-attaché(e) de relations publiques ;
-programmateur(trice).

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • L1302 : Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel
  • K2103 : Direction d'établissement et d'enseignement
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Institut d'études politiques de grenoble (Sciences Po Grenoble), Ministère chargé de l'enseignement supérieur Directeur de Sciences Po Grenoble

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

120 Spécialités pluridisciplinaires, sciences humaines et droit, 123 Sciences sociales (y.c. démographie, anthropologie), 128 Droit, sciences politiques

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Décret n°2005-1119 du 5 Septembre 2005 modifiant le décret n°99-747 du 30 août 1999 relatif au grade de master publié au JO n°209 du 8 Septembre 2005

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Décret n°89-901 du 18 Décembre 1989 relatif aux Instituts d'Etudes Politiques, publié au KO du 19 Décembre 1989

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

LA Spécialité Direction de Projets culturels se décline
comme suit :

- métiers de la culture (formation initiale) :
UE 1 : Projets artistiques et culturels et radiographie service patrimonial, 5 crédits (dossier)
UE 2 : Sociologie de l’art et de la culture et radiographie MC2, 5 crédits (Dossiers)
UE 3 : Economie de la culture et communication, 5 crédits (dossier et contrôle continu)
UE 4 : Gestion et droit des entreprises culturelles, 5 crédits (examens)
UE 5 : Politiques culturelles européennes et internationales + formation à l’étranger, 5 crédits (examen)
UE 6 : Ressources humaines et langues, 5 crédits (contrôle continu)
UE 7 : Stage et mémoire professionnel, 30 crédits.


- Cadres Culturels Territoriaux (formation continue) :
UE 1 : Acteurs et enjeux culturels, 5 crédits (contrôle de présence)
UE 2 : Organisation et stratégie, 6 crédits (contrôle de présence)
UE 3 : Economie et gestion de la culture, 6 crédits (contrôle de présence)
UE 4 : Stratégie culturelle et langue, 3 crédits (contrôle de présence et contrôle continu)
UE 5 : Rapport d’étude, 10 crédits (rapport d'études)
UE 6 : Européanisation et mondialisation culturelles, 8 crédits (contrôle de présence)
UE 7 : Enjeux artistiques contemporains et industries culturelles, 6 crédits (contrôle de présence)
UE 8 : Mémoire de recherche, 16 crédits.

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Oui

En contrat d'apprentissage X

Non

Après un parcours de formation continue X

Oui

En contrat de professionnalisation X

Oui

Par candidature individuelle X

OUi

Par expérience dispositif VAE prévu en 2016 X

Oui

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

Lieu(x) de certification : 

Institut d'études politiques de grenoble (Sciences Po Grenoble) : Auvergne Rhône-Alpes - Isère ( 38) [Grenoble]

http://www.sciencespo-grenoble.fr/

http://www.sciencespo-grenoble.fr/formation/direction-de-projets-culturels/

 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Sciences po Grenoble / 1030 avenue centrale / Domaine Universitaire / 38400 Saint Martin d'Hères

Historique de la certification :