Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 28852

Intitulé

MASTER : MASTER Sciences, Technologies, Santé Mention Automatique et systèmes électriques

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Les activités visées par le diplôme sont les suivantes :

 

- la conception, la validation et l’implémentation de systèmes électriques, électroniques électrotechniques ou d’automatique,   

- la conception et la fabrication des équipements en électronique de puissance et en automatique,   

- le dimensionnement et la modélisation d’un réseau électrique,   

- la recherche et le développement dans les domaines de l’électronique, l’électrotechnique et de l’automatique,   

- la conception de systèmes énergétiques adaptés dans les domaines des transports, des systèmes embarqués, des télécoms, …   

- la conception d’actionneurs pour les systèmes embarqués,   

- le conseil dans la mise œuvre de systèmes électriques, électroniques, électrotechnique, automatique et d'informatique industrielle.

 

Ce Master ASE certifie de futurs cadres  qui seront compétents pour répondre aux évolutions et aux défis :

  • des systèmes automatisés plus intelligents (parcours « Systèmes, Machines autonomes et Réseaux

             de Terrains », SMaRT),

  • des véhicules plus propres et plus intelligents (parcours « Véhicules Intelligents Electriques »(VIE),
  • des systèmes électriques à faible impact environnemental (parcours « Electrical Engineering for Sustainable Development », E2SD, enseigné entièrement en Anglais),
  • des réseaux électriques plus interconnectés (parcours « Gestion des Réseaux d’Energie Electrique », (GR2E),

-          Concevoir et développer l’architecture de systèmes automatisés complexes

-          Maitriser les outils de modélisation et leurs évolutions en vue de la résolution des problèmes multi physiques

-          Gérer et contrôler les systèmes complexes par des techniques de modélisation, d’optimisation, d’acquisition et de traitements des données

-          Concevoir et réaliser des systèmes de conversion statique

-          Conduire et surveiller des systèmes complexes et des systèmes électriques

 

Compétences disciplinaires

-Maitriser des éléments de conversion électromécaniques et les utiliser dans une situation adaptée ;

-Identifier les caractéristiques de la machine à courant continu, ses propriétés, ainsi que son fonctionnement ;

- Comprendre, mettre en application les principes et modèles électriques équivalents d’une machine à courant alternatif : machines synchrone ;

- Savoir mettre en place les commandes et réglages du couple de ces machines ;

- Etre en mesure de manipuler les éléments de conversion électrique ;

- Pouvoir maitriser quelques notions de sources, de réversibilité, de bilan énergétique, de rendement, de pertes ;

- Avoir des bases sur la notion de convertisseur, structure, modèles, de l’association convertisseurs-machine

- Savoir déclencher une étude sur les freinages et influencer pour trouver une solution adaptée par rapport aux contexte  

- Comprendre le fonctionnement des moteurs à courant continu et synchrone

- Choisir un convertisseur adapté à un entrainement à vitesse variable en fonction de l’application

Selon le parcours choisi l’étudiant devra être capable de :

-Pouvoir appréhender la notion de systèmes énergétiques, savoir les modéliser, savoir gérer leur énergie 

selon les situations ;

  -      Etre  à l’initiative de la représentation d'état des processus et introduire la commande « monovariable » et « multivariable » :

      - Comprendre et analyser la représentation d'état des processus continus ;

       - Concevoir la commande monovariable et multivariable.

       - Comprendre et maîtriser le lien en signal et information véhiculée.

      - Appliquée et comprendre la représentation spectrale des signaux et disposer de méthodes en vue du filtrage et    d'analyse des signaux pour l’étude des systèmes continus ou discrets :

      -Réaliser une analyse spectrale d'un signal continu ou discret et interpréter cette analyse

      - Synthétiser un filtre analogique ou numérique classique pour démodulation ou dé-bruitage

     - Comprendre et développer des fonctions Matlab/Scilab

 

 

Compétences sociales

-          Se situer dans un environnement socio-professionnel et interculturel, national et international, pour s’adapter et prendre des initiatives

-          Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

-          Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

-          Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet

-          Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.

-          Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.

-          Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique

 

 

Compétences transversales

 

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation

- Evaluer et s’autoévaluer dans une démarche qualité

- S’adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux

- Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans,

- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes

- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

L'activité de cet emploi s'exerce au sein d'entreprises industrielles, de bureaux d'études et d'ingénierie, d'organismes de Recherche & Développement en relation avec différents services et intervenants (production, méthodes, qualité, marketing, commercial, clients, fournisseurs, prestataires de services, ...).

Elle varie selon le secteur d'activité (aéronautique, chimie, électronique, ...), le mode d'organisation et le type produits développés.

L'activité peut s'effectuer en salle blanche, en zone à atmosphère contrôlée.

Le port d'Equipements de Protection Individuelle -EPI- et de protection stérile (charlotte, chaussons, ...) pouvant être exigé selon la nature des études et des recherches.

 

 

Structures

  • Bureau d'études et d'ingénierie
  • Entreprise industrielle
  • Entreprise publique/établissement public
  • Etablissement/organisme de recherche
  • Société de services

 

 

Secteurs

  • Alimentaire
  • Armement
  • Armée
  • Automobile
  • Aéronautique, spatial
  • Bois, ameublement
  • Chimie
  • Chimie fine
  • Construction navale
  • Eco-industrie
  • Electricité
  • Electroménager
  • Electronique
  • Energie, nucléaire, fluide
  • Ferroviaire
  • Habillement, cuir, textile
  • Industrie cosmétique
  • Industrie du papier, carton
  • Information et communication
  • Machinisme
  • Mécanique, travail des métaux
  • Métallurgie, sidérurgie
  • Nautisme
  • Optique, optronique
  • Parachimie
  • Plasturgie, caoutchouc, composites
  • Pétrochimie
  • Sport et loisirs
  • Transport/logistique
  • Verre, matériaux de construction

 

 

Les ingénieurs sont recherchés par les bureaux d'études et les entreprises industrielles pour concevoir ou améliorer les équipements électroniques. Parmi les spécialités recherchées, citons la robotique, les automatismes, les systèmes embarqués.

Les techniciens sont eux aussi très convoités aux fonctions qualité pour les études, les tests et la validation, les méthodes...

Le travail des commerciaux s'avère lui aussi essentiel dans un domaine où installations et composants sont généralement conçus sur mesure.

Le secteur des services (formation, mise à jour, dépannage) offre également des débouchés intéressants pour des agents de maintenance spécialisés ou pour le service après-ventes

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1208 : Intervention technique en études et conception en automatisme
  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • I1302 : Installation et maintenance d'automatismes
  • I1305 : Installation et maintenance électronique
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université Lille 1 Sciences et Technologies Président de l'université de Lille I - Recteur de l'académie

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

201 Technologies de commandes des transformations industrielles, 255 Electricite, électronique

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Autres certifications :

-Co-habilitations ont été réalisées avec l’EC Lille (ECL) pour les spécialités SMaRT et E2SD, A&M

ParisTech

-Partenariat réalisé avec Polytec’Lille pour le M2 VIE ( double cursus)

-Une convention a été rédigée entre l’Université Lille1 et l’Ecole Centrale de Lille pour le M2 SMaRT.(Ce type de convention sera étendue à la

spécialité E2SD.

-Les enseignants chercheurs de ces divers établissements sont impliqués dans le Master, mais aussi dans les formations ingénieurs, au travers des laboratoires supports multi-tutelles..

-Avec les responsables de parcours, ils sont en charge du recrutement extérieur, de la cohérence de la formation, des emplois du temps pour les étudiants en double diplômes, et de co-présider les jurys.

Différents partenariats internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 17 juin 2015 accréditant l'Université Lille1 en vue de la délivrance de diplômes nationaux

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

 

 

- Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master, publié au J.O du 27 avril 2002

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

 

Décret VAE – Code de l’éducation : article L 613-3modifié par la loi n° 2015-366 du 31 mars 2015

Références autres : 

 

 

- Arrêté du 22 janvier 2014 fixant les modalités d'accréditation d'établissements d’enseignement supérieur

- Arrêté du 22 janvier 2014 fixant le cadre national des formations conduisant à la délivrance des diplômes nationaux de licence, de licence professionnelle et de master

- Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master, publié au J.O du 27 avril 2002

- Arrêté du 4 février 2014 fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de master

- Décret VAE – Code de l’éducation : article L 613-3modifié par la loi n° 2015-366 du 31 mars 2015

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Outre les procédures d’enseignement et d’évaluation classique, plusieurs unités ont mis en place des bureaux d’étude, sur le principe global suivant :

 

- les étudiants travaillent en binôme ou en groupe

- ils ont un mini-projet à réaliser sur plusieurs semaines,

- les encadrants sont dans la salle pendant des créneaux à disponibilité pleine ou limité,

- le projet est évalué par un rapport (M1) ou une présentation orale avec démonstration (M2).

 

L’organisation de pédagogie par projet vise à rendre les étudiants progressivement autonomes pour

leur futur métier de cadre :

- 5 ECTS de projet encadré en S1,

- 10 ECTS de projet semi-encadré en S2,

- 15 ECTS de projet semi-autonome en S3,

- 20 ECTS de stage (autonome) en S4.

 

Un enseignement progressif de la communication et de l’Anglais est proposé :

 

- 5 ECTS d’Anglais/Communication en S1 (thème « présentations orales »),

- 5 ECTS d’Anglais/Communication en S2 (thème « présentations écrites »),

- 5 ECTS d’Anglais/Communication en S3 (thème « prise de parole en réunion »),

L’évaluation TOEIC est proposée aux étudiants en S3.

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

OUI

Le jury est composé :

- d'une majorité d'enseignants-chercheurs

- des personnes ayant une activité principale autre que l'enseignement et compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée.

En contrat d'apprentissage X

OUI

 

Le jury est composé :

- d'une majorité d'enseignants-chercheurs

- des personnes ayant une activité principale autre que l'enseignement et compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée.

 

Après un parcours de formation continue X

OUI

 

Le jury est composé :

- d'une majorité d'enseignants-chercheurs

- des personnes ayant une activité principale autre que l'enseignement et compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée.

 

En contrat de professionnalisation X

OUI

 

Le jury est composé :

- d'une majorité d'enseignants-chercheurs

- des personnes ayant une activité principale autre que l'enseignement et compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée.

 

Par candidature individuelle X

OUI

 

Le jury est composé :

- d'une majorité d'enseignants-chercheurs

- des personnes ayant une activité principale autre que l'enseignement et compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée.

 

Par expérience dispositif VAE X

OUI

 

Le jury est composé :

- d'une majorité d'enseignants-chercheurs

- des personnes ayant une activité principale autre que l'enseignement et compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée.

 

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

http://www.ofip.univ-lille1.fr

http://www.ofip.univ-lille1.fr

Autres sources d'information : 

Pour l'information détaillée de la formation

www.uni-lille1.fr/etudes/catalogue-des-formations/

http://www.univ-lille1.fr

Lieu(x) de certification : 

Université de Lille 1 Sciences et Technologies - 59650 VILLENEUVE D'ASCQ

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Université de Lille 1 Sciences et Technologies - 59650 VILLENEUVE D'ASCQ

Historique de la certification :