Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 3563

Intitulé

Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Gestion de la production industrielle spécialité Sûreté de fonctionnement et techniques avancées de maintenance

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Les secteurs de l’aéronautique, du nucléaire, du ferroviaire et de l’automobile, appliquent de longue date les concepts de sûreté de fonctionnement. Les industries de procédés manufacturiers ou continus commencent à mesurer l’intérêt de cette démarche. Dans les années à venir, la sûreté de fonctionnement deviendra à coup sûr l’élément majeur de la relation fournisseur – client.
Fiabilité, disponibilité et sécurité sont les maîtres mots de cette démarche.
Encadrant du personnel, ce professionnel prépare et anime les actions de maintenance (conditionnelle, corrective, préventive) de systèmes automatisés. Il met en œuvre des techniques modernes de surveillance, d'aide au diagnostic et applique les méthodes de contrôle non destructif.
Il contribue ainsi à la fiabilisation et à la maintenabilité des équipements.
Il participe aussi à la gestion économique de la production ainsi qu'au développement et à la mise en œuvre de concepts environnementaux.


  • Comprendre les phénomènes de communication et les enjeux de la communication dans l’entreprise module 1 [M1](détail modules au cadre 7)        
  • Améliorer ses performances dans les domaines de l’expression écrite et orale [M1] 
  • Maîtriser les nouveaux outils multimédia [M1]
  • Diriger une équipe [M1]
  • La maîtrise de l’anglais, comme outil de communication orale et écrite module 2 [M2]
  • La mondialisation des économies, l’existence de l’Europe, font qu’une entreprise a aujourd’hui de nouveaux impératifs (réactivité, flexibilité,…). Le diplômé doit être capable de comprendre le système dans lequel il évolue module 3 [M3]
  • La maintenance dans une entreprise industrielle est une fonction qui concourt à la qualité globale. Le diplômé doit être capable de mettre en œuvre la stratégie de maintenance adaptée au type de produit réalisé. Il doit aussi être capable de gérer des projets au sein de sa fonction module 4[M4]
  • Acquérir les connaissances mathématiques nécessaires aux autres disciplines module 5 [M5]
  • Intégrer la démarche FDMS dès la conception d’un processus industriel, intégrer cette démarche en phase d’exploitation d’un processus industriel module 6[M6]
  • Comprendre les principes et les possibilités d’échanges d’informations entre machines. Appliquer à la maintenance module 7[M7]
  • Connaître les règles de sécurité des personnes, connaître les nuisances et risques industriels environnementaux module 8 [M8]
  • Assurer la fiabilité du contrôle des systèmes de régulation industriels. Organiser la maintenance préventive des chaînes de mesures module 9 [M9]
  • Connaître et être capable de mettre en application les outils de la maintenance conditionnelle et prévisionnelle module[M10]
  • Connaître les principaux éléments constitutifs des chaînes de production et permettre un choix adapté module [M11]
  • Gérer la maintenance dans une entreprise est une obligation. La gérer sans tenir compte de la production est une erreur. Le diplômé doit être capable de gérer la maintenance en tenant compte des contraintes de production. Il doit donc savoir évaluer les conséquences de ses décisions en  maintenance module 12 [M12]

 

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Ce professionnel travaille dans les services de maintenance et de production, notamment dans les secteurs qualité et environnement.

Ce professionnel peut prétendre aux emplois suivants :
- Responsable de maintenance    
- Responsable 'études et organisation', responsable 'méthodes', chargé d'affaires, responsable qualité-sécurité-environnement, coordinateur pluritechnique...

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • I1102 : Management et ingénierie de maintenance industrielle
  • I1302 : Installation et maintenance d'automatismes
  • H2502 : Management et ingénierie de production
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, Ministère chargé de l'enseignement supérieur
Modalités d'élaboration de références :

CNESER

Président de l'université de Valenciennes, Recteur de l'académie, Président de l'université de Valenciennes

Niveau et/ou domaine d'activité

II (Nomenclature de 1967)

6 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

200 Technologies industrielles fondamentales

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 17/11/1999 publié au JO du 24/11/1999 et au BO n° 44 du 9/12/1999

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 7 janvier 2011 d’habilitation du diplôme n°20024117

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret N° 2002-590 du 24 avril 2002

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

La certification s'obtient après une évaluation concernant les unités suivantes :

  • UE 1 : MANAGEMENT, COMMUNICATION (CREDITS ECTS : 12)APPORTE UNE FORMATION VISANT A FACILITER LA MAITRISE ET L’UTILISATION DES TECHNIQUES DE COMMUNICATION QU’ELLES SOIENT DE LANGUE FRANÇAISE OU ETRANGERE (ANGLAIS), DES OUTILS NECESSAIRES AU MANAGEMENT.

- M1module Management, communication : Outils pour le management ; sciences de la communication ;animation de groupe ; outils modernes d'information et communication (TIC)

- M2 Anglais : Maîtrise de l'anglais dans l'expression orale et écrite, anglais technique

- M3 Connaissance de l'entreprise européenne : Gestion industrielle ; économie d'entreprise, législation spécifique ; approche systémique des organisations

- M4 Gestion de la production et de la maintenance : Techniques de gestion de production, de maintenance ;
suivi des coûts ; gestion de projets

  • UE 2 : FORMATION GENERALE (CREDITS ECTS : 12) APPORTE LES FONDEMENTS GENERAUX NECESSAIRES AUX ACQUIS PROFESSIONNELS ET SAVOIR-FAIRE ASSOCIES.

- M5  Mathématiques appliquées : Probabilités, statistiques ; analyse numérique.

- M6  Méthodologie de la maintenance et de la qualité : Démarche qualité (traçabilité…) ;
 méthodes et organisation de maintenance

- M7  Composants mécaniques et électriques, fiabilité : Choix adapté, fiabilité des composants, diagnostic

- M8  Normalisation, sécurité, environnement : Règles de sécurité des personnes ; nuisances et risques industriels normes et législation   

  • UE 3 : PROFESSIONNALISATION (CREDITS ECTS : 14) APPORTE LES BASES DU METIER, DE LA PROFESSIONNALISATION ET LES SAVOIR-FAIRE ASSOCIES.

- M9  Techniques avancées de contrôle : Capteurs et acquisition de données ; traitement du signal ; chaînes de mesure industrielles ; capteurs intelligents ; étalonnage 

- M10  Techniques avancées de maintenance : Contrôles non destructifs ; analyse vibratoire et acoustique ; imagerie infrarouge ; normes ; réglementations techniques

- M11  Outils de la sûreté de fonctionnement : Fiabilité, maintenabilité ; disponibilité des systèmes ; règles de l'art

- M12 Informatique et télémaintenance : Logiciels de maintenance, de simulation ; aide au diagnostic ; réseaux locaux  industriels ; imagerie et supervision

  • UE4 : PROJETS TUTEURÉS (CREDITS ECTS : 7)
  • UE5 : STAGE (CREDITS ECTS : 15) : 1150 heures en Entreprise dont cinq semaines de congés payés


Délivrance du diplôme

  • La Licence Professionnelle est décernée aux étudiants qui ont obtenu à la fois une moyenne générale égale ou supérieure à 10 sur 20 à l'ensemble des unités d'enseignement, y compris le projet tuteuré et le stage, et une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 à l’ensemble constitué du projet tuteuré et du stage.
  • La compensation entre les éléments constitutifs d’une unité d’enseignement d’une part, et les unités d’enseignement d’autre part, s’effectue sans note éliminatoire.
  • Lorsque la licence professionnelle n’a pas été obtenue, les unités d’enseignement dans lesquelles la moyenne de 10 a été obtenue sont capitalisables.
  • Lorsqu’il n’a pas été satisfait au contrôle des connaissances et des aptitudes, l’étudiant peut conserver, à sa demande, le bénéfice des unités d’enseignement pour lesquelles il a obtenu une note égale ou supérieure à 8/20.

Le diplôme est délivré par le Président de l’Université sur proposition du jury de délivrance, d’après l’ensemble des notes et appréciations obtenues durant la formation académique, les projets tuteurés et le stage.
Le jury constitué en vue de la délivrance du diplôme est désigné par le Président de l’Université. Il est composé d’enseignants chercheurs, d’enseignants, de chargés d’enseignement et de personnalités extérieures exerçant des fonctions en relation étroite avec la spécialité pour au moins le quart et au plus la moitié des membres.

Obtention du diplôme par la VAE.

  • Les conditions d'obtention sont spécifiées par la loi et précisées par les modalités votées par l'université.
  • Le diplôme est obtenu par examen de dossier, expertise et soutenance devant le jury. Le candidat doit faire preuve de ses compétences dans l'ensemble des modules constituant le contenu de la formation.

Validation partielle du diplôme :

  • Le bénéfice de l’acquisition d’une composante (unité) par la VAE ou par la formation ne peut être garanti que dans la durée de vie du diplôme ;
  • Cependant, la capacité/compétence correspondant est acquise à vie.

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (Loi n° 84-52 du 26 janvier modifiée sur l'enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X

idem

Après un parcours de formation continue X

idem

En contrat de professionnalisation X

idem

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

Enseignats-chercheurs et professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

http://www.univ-valenciennes.fr

http://www.univ-valenciennes.fr

Autres sources d'information : 

http://www.univ-valenciennes.fr/iut

http://www.univ-valenciennes.fr/

Lieu(x) de certification : 

Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, Le Mont Houy, 59313 Valenciennes CEDEX 9

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis - Institut Universitaire de Technologie IUT de Valenciennes, Le Mont Houy, 59313 Valenciennes CEDEX 9

Historique de la certification :