Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 4611

Intitulé

Titre ingénieur : Titre ingénieur Ingénieur diplômé de de l’Ecole supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile (ESTACA)

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Description des emplois et activités visés    

L’ambition de l’ESTACA est de former des ingénieurs opérationnels et adaptables aux évolutions technologiques du monde industriel de demain, appelés à travailler dans les secteurs des transports : aéronautique, automobile, espace et transports guidés.    


Pour l’ESTACA, la certification s'appuie sur les grands domaines techniques de référence que sont : la mécanique, l'énergétique, l'électricité, l'électronique, l'électrotechnique, l'automatique, l'informatique, les systèmes d’information, les mathématiques et la modélisation.    

Description des compétences évaluées et attestées    

- Dimension générique propre à l'ensemble des titres d'ingénieur. La certification implique la vérification des qualités suivantes :    

1. Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales.    

2. Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité.    

3. Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.    

4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.      

5. Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.    

6. Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.    

7. Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.    


- La dimension spécifique à l'ESTACA :     

La particularité de la formation axée sur l’ingénierie des systèmes de transports réside dans l’acquisition d’une double compétence, scientifique d’une part, et technique (liée à un système de transport) d’autre part.    

Les connaissances, capacités ou aptitudes particulières développées dans la certification sont :    
- Une culture scientifique à spectre large privilégiant les aptitudes de transfert de connaissances et de résolution de problèmes complexes,    
- La connaissance et la compréhension des techniques et des technologies propres à un système de transport (automobile, aéronautique, spatial ou transports guidés),    
- L'approfondissement d’un champ scientifique (Structures et matériaux, fluides et énergétique, vibration et acoustique, commande et systèmes, ou mécatronique, Systèmes embarqués),    
- La confrontation aux pratiques industrielles concernant les processus d’ingénierie.    

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Secteurs d'activité des jeunes diplômés :    
Les étudiants de l’ESTACA sont amenés à travailler dans l’ingénierie des transports, principalement chez les constructeurs, l’ensemble des équipementiers, ou les exploitants.    
Grandes fonctions de l'ingénieur diplômé :    

Les emplois auxquels les étudiants de l’ESTACA peuvent prétendre sont principalement des emplois : d’ingénieurs expert travaillant dans les bureaux d’études ou les départements de recherche et de développement dans le domaine des transports, d’ingénieurs projet intégrés à une équipe projet travaillant sur la conception d’un système complexe, d’ingénieurs maintenance en aéronautique ou en transports guidés.    

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1102 : Management et ingénierie d'affaires
  • I1102 : Management et ingénierie de maintenance industrielle
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ecole supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile (ESTACA)
Modalités d'élaboration de références :
CTI
Recteur de l’académie de Versailles, Directeur de l’école, Ecole supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile (ESTACA)

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

110 Spécialités pluri-scientifiques, 25 Mécanique, électricité, électronique

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Certifications reconnues en équivalence :

L'obtention du diplôme d'ingénieur entraîne l'attribution du grade de Master    

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Jugement sur requête de la CTI du 28 avril 1987 après délibéré dans sa séance du 2 décembre 1986. Dans la liste des écoles habilitées à délivrer le titre d’ingénieur du 19 juin 1988
arrêté d'habilitation autorisant la délivrance du titre du 1 09 2013 au 31 08 2019

 

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Organisation des enseignements et leur évaluation

Organisation du cursus
Le cursus est organisé en 10 semestres au total correspondant à 300 crédits ECTS.

Il est découpé comme suit :

1. Un tronc commun scientifique (6 semestres), 1500 heures + projets
Objectifs :
- Aptitude à mobiliser les ressources d’un large champ de sciences fondamentales.
- Culture scientifique à spectre large privilégiant les aptitudes de transfert de connaissances et de résolution de problèmes complexes. Evaluation : contrôle continu.

2. Un tronc commun sur les processus d’ingénierie, 270 heures + projets
Objectifs :
- Connaissance des méthodes de conception et familiarisation aux pratiques
industrielles concernant les processus d’ingénierie,
- Prise en compte des enjeux industriels et économiques.

3. Un approfondissement d’un champ scientifique de spécialité, 200 heures + projets
(Structures et Matériaux, Fluides et Energétique, Vibration et Acoustique, Commande et Systèmes, Mécatronique, ou Systèmes embarqués)
Objectifs :
- Développement d’une compétence scientifique en s’adossant sur les
laboratoires de recherche de l’école.

4. Des enseignements d’application à un système de transport, 370 heures + projets
(automobile, aéronautique, espace ou transports guidés)
Objectifs :
- Connaissance et compréhension des techniques et des technologies propres à un système de transport.

5. Un tronc commun sciences humaines, 500 heures
Objectifs :
- Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer,
- Développement d’un projet professionnel et aide à l’insertion professionnelle,
- Apprentissage de deux langues vivantes obligatoires.

6. Une Expérience internationale obligatoire
Objectif :
- Aptitude à travailler en contexte international (stage ou semestre d’études à l’étranger).

7. Des expériences en entreprise obligatoires, 48 semaines :
- Stage ouvrier et de découverte de l’entreprise (8 semaines)
- Stage d’élève ingénieur (16 semaines)
- Stage de fin d’études (24 semaines).


Modalités d'évaluation des acquis des élèves

- Chaque pôle d’enseignement est constitué de modules de formation et chaque module de formation donne lieu à un ou deux examens.
- Chaque projet donne lieu à une soutenance et un rapport.
- Chaque stage donne lieu à un rapport, une évaluation de l’entreprise, et une soutenance (excepté pour le stage de fin de 4ème année).

Le passage en année supérieure sera accordé automatiquement aux étudiants qui auront réuni les conditions suivantes :
- Une moyenne d'année supérieure ou égale à 13 ;
- Une moyenne pour chaque pôle supérieure ou égale à 10.
La situation des étudiants ne pouvant justifier de l’accomplissement de ces conditions sera examinée individuellement par le Jury.


Conditions d’obtention du diplôme d’ingénieur de l’ESTACA

Une moyenne pondérée des trois dernières années supérieure ou égale à 13 ;
L'obtention d’un score minimum de 750 points aux épreuves du TOEIC (ou obtention d’un score minimum de 210 points aux épreuves du TOEFL).
Une expérience à l'international d'une durée d’au moins trois mois (séjour universitaire ou stage à l'étranger ou projet international). Cette expérience doit être validée par la Direction des études. Cette condition concerne les étudiants diplômés à partir de juillet 2007.
La réalisation des stages obligatoires (48 semaines pour les étudiants acceptés à l’ESTACA en 1ère ou 2ème année, 40 semaines pour les étudiants acceptés à l’ESTACA en 3ème ou 4ème année).

Validité des composantes acquises :  non prévue

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Directeur des études et Responsables pédagogiques.

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X
En contrat de professionnalisation X

Directeur des études et Responsables pédagogiques.

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE X

Dispositif à l'étude.

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Environ 3500 diplômés depuis la création en 1925 1300 étudiants environ présents sur deux sites    
180 diplômés environ par an    

Autres sources d'information : 

http://www.estaca.fr

Lieu(x) de certification : 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification : 

Création en 1925 Avant 1986, Diplôme ETACA (Ecole des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile).