Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 6675

Intitulé

MASTER : MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE - Modèles, analyses et protocoles - Spécialité Diagnostic et environnement

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Ce professionnel développe une activité d'analyse et de management des risques environnementaux. Au fait des enjeux environnementaux et de la législation nationale et internationale, il analyse les déséquilibres et altérations des systèmes biologiques aussi bien à l'échelle de l'écosystème qu'à celui de la molécule.    
Ce professionnel est capable de : - diagnostiquer les causes des dysfonctionnements des situations complexes, proposer des améliorations et accompagner leur mise en place, en intégrant les aspects techniques, environnementaux, organisationnels et humains de ces situations ;    
- choisir de manière adaptée les outils d'analyse en vue de l'évaluation d'un impact environnemental ;    
- recueillir, analyser, mettre en cohérence et formaliser les données issues du terrain et des travaux bibliographiques disponibles ;    
- concevoir et mettre en ?uvre des indicateurs opérationnels ;    
- connaître les outils actuels d'identification et de dosage des polluants (anthropiques) et/ou biomarqueurs ;    
- concevoir des outils de suivi et d'analyse (tableaux de bord, graphiques...) ;    
- maîtriser des techniques informatiques de recueil, de gestion et de traitement de données ;    
- maîtriser une langue étrangère, notamment l'anglais ;    
- rédiger des procédures, protocoles, cahiers des charges ;    
- valoriser les résultats par une rédaction et une présentation adaptées aux exigences des destinataires du produit ;    
- rassembler et analyser la documentation technique et/ou organisationnelle disponible, consulter les experts éventuels et les personnalités compétentes ;    
- coordonner et gérer globalement un projet pour respecter les objectifs et délais impartis ;    
- développer des liaisons techniques et fonctionnelles internes ou externes à l'entreprise.    

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Ce professionnel exerce son activité dans une entreprise, une collectivité ou en libéral.
Il peut prétendre à un emploi de : - Cadre technique d'études-recherche-développement de l'industrie    
- Cadre technique de l'environnement    
- Cadre technique de contrôle qualité    
- Cadre technique d'hygiène et sécurité    
- Ingénieur recherche appliquée    

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1302 : Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H1502 : Management et ingénierie qualité industrielle
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Centre universitaire de formation et de recherche Jean-François Champollion (CUFR), Ministère chargé de l'enseignement supérieur Directeur du Centre universitaire de formation et de recherche JFC, Recteur de l'académie

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

113g Sciences (biologie-géologie) de l'environnement, des écosystèmes, 116g Chimie de l'eau et de l'environnement, chimie de la santé

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrété du 25/04/2002 relatif au diplôme national de master publié au J.O. n°99 du 27/04/2002

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Habilitation n°20070499

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret n° 2002-590 du 24/04/2002 publié au J.O. n°98 du 26/04/2002

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Le programme s'étend sur 4 semestres. La certification s'obtient après évaluation des 5 groupes d'unités d'enseignement suivantes :    
1- Système de production (18 crédits):    
approche de l'entreprise, gestion de projet, gestion de production et logistique, gestion de produit, maintenance - hygiène/sécurité - environnement, gestion de risques industriels    
2- Systèmes biologique (15 crédits) :    
écologie générale, biochimie, chimie ; molécules et environnement ; écologie de terrain ; évaluation et gestion des risques environnementaux, écotoxicologie.    
3- Démarches, Méthodes et Outils (27 crédits):    
épistémologie ; démarche expérimentale et mesures environnementales ; conception de produit/procédé ; modélisation et simulation ; tableurs et bases de données ;  techniques spectrométriques et analytiques ; techniques séparatives ; du terrain à l'analyse.    
4- Valorisation des acquis de formation (18 crédits) : culture scientifique et technique,    
techniques d'animation et de gestion de groupes, rédaction de textes professionnels, anglais.    
5- Pratique professionnelle (42 crédits) :    
projet tuteuré (360h), stage (16 semaines minimum).    


Evaluation des acquis de formation    
1 - Chaque UE fait l'objet d'une ou plusieurs épreuves dont la moyenne pondérée représente une note finale qui peut aller de 0 (note minimale) à 20 (note maximale).    
2 - Les UE peuvent être acquises par capitalisation ou par compensation :    
2a- Une UE est capitalisée lorsque la note finale est supérieure ou égale à 10/20.    
2b- Les UE non capitalisées sont compensées automatiquement dans le cas où la note moyenne inter UE du semestre auquel elles appartiennent est égale ou supérieure à 10/20.    
Les UE de pratique professionnelle sont exclues de la compensation automatique. Le jury d'examen décide librement et souverainement de leur compensation et/ou de leur participation à la compensation d'autres UE.    
3 - Le contrôle continu est privilégié par rapport au contrôle terminal, avec une part significative d'évaluation par oral, notamment à travers les soutenances des travaux réalisés dans le cadre du stage.    
4 - L'évaluation des acquis de formation peut être transversale, c'est-à-dire que plusieurs UE peuvent être validées grâce à une seule épreuve.    

Validité des composantes acquises :  non prévue

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
Universitaires et professionnels ayant contribué aux enseignements et au suivi de stage (Loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l'enseignement supérieur).    
En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X
Idem
En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X
Possible pour partie du diplôme par VES ou VAP    
Par expérience dispositif VAE X
Enseignants-chercheurs et professionnels
Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

http://www.univ-jfc.fr http://www.ciep.fr/enic-naricfr    
http://www.vaesup-mip.info    

Lieu(x) de certification : 

Université de Toulouse III CUFR Jean-François Champollion.    

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

CUFR Jean-François Champollion, Place Verdun, F-81012 Albi cedex 9.

Historique de la certification :