Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 6917

Intitulé

Chargé de gestion technique des bâtiments tertiaires et industriels

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le Chargé de Gestion Technique des Bâtiments Tertiaires et Industriels (CGBTI) intervient dans le cadre des lots techniques du second œuvre du bâtiment. Les lots techniques du second œuvre du bâtiment, incluent le génie thermique et climatique, le génie électrique (courants faibles-courants forts), les métiers adjacents : réseaux, surveillance détection incendie et sécurité, et les systèmes de supervision informatisée.
Dans le cadre de ses missions, il élabore et gère des projets d’installation et d’exploitation d’espaces hébergeant des activités à caractère industriel ou tertiaire (sites de production industrielle, bureaux, hôpitaux, ensembles sportifs, etc.).
Il a pour objectifs la disponibilité permanente des installations, l’optimisation des dépenses d’investissement, d’installation et de fonctionnement, le confort et la sécurité des utilisateurs finaux.
Le Chargé de Gestion Technique des Bâtiments Tertiaires et Industriels gère des projets de conception, d’installation, d’exploitation ou de maintenance de façon autonome, sous la responsabilité d’un chargé d’affaires ou d’un dirigeant d’entreprise, selon la taille de l’organisation.
Il gère l’organisation de son chantier, prend les décisions relatives aux projets qui lui sont confiés, et assure la relation avec les clients qu’il côtoie. Il se doit d’effectuer régulièrement un reporting à sa hiérarchie et à son client.

Capacités attestées
1.    Préparation d’un projet de réalisation de lots techniques du second œuvre des bâtiments et/ou de mise en service d’une installation en privilégiant l’utilisation du BIM,
2.    Réalisation et gestion d’un chantier et/ou une installation des lots techniques du second œuvre des bâtiments en s’appuyant sur les technologies du BIM,
3.    Maintenance et/ou exploitation d’une installation technique en utilisant des outils numériques (BIM…)

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Le Chargé de Gestion Technique des Bâtiments Tertiaires et Industriels est appelé à travailler à différents niveaux du second œuvre du bâtiment :
- en bureau d’études
- au sein d’entreprises installant des éléments techniques
- au sein d’entreprises de maintenance et d’exploitation d’éléments techniques
- au sein des services généraux d’une structure.
Les entreprises prestataires du second œuvre du bâtiment sont de toute taille : de la PME au groupe international.

Assistant maîtrise d’ouvrage,
Chargé d’affaires,
Responsable mise en service,
Chef de chantier (technicien supérieur installation / maintenance),
Chargé d’affaires bureau d’études,
Domoticien,
Gestionnaire,
Chargé d’exploitation,
Technicien d’exploitation,
Metteur au point,
Responsable support technique client

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • F1106 : Ingénierie et études du BTP
  • I1302 : Installation et maintenance d'automatismes
  • I1304 : Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation
  • I1307 : Installation et maintenance télécoms et courants faibles
  • H1101 : Assistance et support technique client

Réglementation d'activités : 

Des habilitations électriques peuvent être requises

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Institut régional universitaire polytechnique (IRUP) Directeur de l'IRUP

Niveau et/ou domaine d'activité

III (Nomenclature de 1969)

5 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

233 Bâtiment : finitions, 227 Energie, génie climatique, 200p Méthodes industrielles

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 11 mars 2004 publié au Journal Officiel du 13 mars 2004 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 17 mai 2018 publié au Journal Officiel du 24 mai 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour quatre ans, au niveau III, sous l'intitulé "Chargé de gestion technique des bâtiments tertiaires et industriels" avec effet du 24 mai 2018, jusqu'au 24 mai 2022.

Arrêté du 16 avril 2014 publié au Journal Officiel du 03 juillet 2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour quatre ans, au niveau III, code NSF 233, 227 et 255m, sous l'intitulé "Chargé de gestion technique des bâtiments tertiaires et industriels" avec effet au 21 avril 2014, jusqu'au 03 juillet 2018.

Arrêté du 10 avril 2009 publié au Journal Officiel du 21 avril 2009 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau III, code NSF 200p et 233, sous l'intitulé Chargé de gestion technique des espaces industriels et tertiaires avec effet au 21 avril 2009, jusqu'au 21 avril 2014.

Arrêté du 03 octobre 2002 publié au Journal Officiel du 12 octobre 2002 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. L'homologation prend effet à compter du 1er janvier 2001 et jusqu'au 31 décembre 2003.

Arrêté du 28 juillet 1999 publié au Journal Officiel du 06 août 1999 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

La certification se compose de 3 blocs de compétences :
1.    Préparation d’un projet de réalisation de lots techniques du second œuvre des bâtiments et/ou de mise en service d’une installation en privilégiant l’utilisation du BIM,
2.    Réalisation et gestion d’un chantier et/ou une installation des lots techniques du second œuvre des bâtiments en s’appuyant sur les technologies du BIM,
3.    Maintenance et/ou exploitation d’une installation technique en utilisant des outils numériques (BIM…)

Bloc de compétence : 

Intitulé Descriptif et modalités d'évaluation
Bloc de compétence n°1 de la fiche n° 6917 - Préparation d’un projet de réalisation de lots techniques du second œuvre des bâtiments et/ou de mise en service d’une installation en privilégiant l'utilisation du BIM

Descriptif :
Rechercher l’information au travers de tous les moyens mis à sa disposition en interne
Réaliser avec l’aide d’un spécialiste des éléments de réponse aux appels d'offres publics et privés
Commenter en adaptant à son métier tous les plans architecturaux
Relever des dimensions conformes et utilisables par un tiers pour réaliser un plan et/ou un schéma
Proposer des modifications sur des analyses fonctionnelles en intégrant tous les corps de métiers
Proposer des modifications sur les schémas en intégrant les normes en application
Réaliser une+C38 :C67 note de calcul à partir des règles ou d'abaques et avec éventuellement l’aide de logiciels
Réaliser des dimensionnements d’installation en adaptant le matériel et en respectant les normes
Réaliser une implantation et les plans d’exécution avec éventuellement l’aide de logiciels
Rédiger une partie des documents administratifs avec l’aide d’un spécialiste
Gérer des commandes d’achats en consultant plusieurs fournisseurs
Réaliser des plannings d’avancement et proposer d’adapter les ressources nécessaires
Réaliser des compte-rendus techniques mettant en avant les solutions techniques retenues
Réaliser des gammes de maintenance d’une installation avec l’aide de logiciels
Rassembler tous les documents nécessaires et réaliser les modifications nécessaires
Réaliser l’étude d’une supervision informatisée évolutive
Suivre régulièrement les évolutions normatives et participer à des salons professionnels
Proposer des évolutions de matériel en intégrant les contraintes de maintenance
Modalités d’évaluation
En cours de formation, évaluations en situation professionnelle en entreprise par un binôme de tuteurs.
Modalités de certification
Pour valider le bloc 1, 13 des 18 compétences associées au bloc doivent être validées

Bloc de compétence n°2 de la fiche n° 6917 - Réalisation et gestion d’un chantier et/ou une installation des lots techniques du second œuvre des bâtiments en s'appuyant sur les technologies du BIM

Descriptif :
Prévoir et/ou commander les pièces détachées et le matériel nécessaires à toute l’intervention
Anticiper les besoins en effectuant une demande d’approvisionnement à un spécialiste
Réaliser/superviser l’installation en hiérarchisant les interventions d’après le plan prévu
Remettre complètement en service les équipements en corrigeant les problèmes apparents
Maîtriser les risques en prenant les mesures nécessaires au maintien de la sécurité de l’équipement
Réaliser en autonomie l'avancement des travaux en respectant les règles de l’art
Rendre compte régulièrement oralement et/ou par écrit
Participer en autonomie à des réunions de chantier
Rapporter régulièrement sur les modifications apportées lors de l’exécution
Rapporter régulièrement sur les écarts de planning et commenter les écarts de bilan économique
Réaliser un suivi des dépenses du chantier dont il a la responsabilité
Réaliser régulièrement des formations utilisateurs sur différents matériels
Participer activement à la validation des installations et commenter les éventuelles non-conformités
Participer à la réception de l’installation et réaliser les levées de réserves
Modalités d’évaluation
En cours de formation, évaluations en situation professionnelle en entreprise par un binôme de tuteurs.
Modalités de certification
Pour valider le bloc 2, 10 des 14 compétences associées au bloc doivent être validées

Bloc de compétence n°3 de la fiche n° 6917 - Maintenance et/ou exploitation d’une installation technique en utilisant des outils numériques (BIM...)

Descriptif :
Diagnostiquer des pannes et intervenir sur les équipements sans contrainte de planning
Participer en autonomie à l’exploitation d’un bâtiment
Participer en autonomie à l’enregistrement des caractéristiques et commenter les résultats
Participer en autonomie au paramétrage des caractéristiques et proposer d’optimiser le fonctionnement
Participer en autonomie au diagnostic des dysfonctionnements et remettre en fonctionnement
Prévoir et/ou commander des pièces détachées nécessaires à toute l’intervention
Participer en autonomie au suivi des travaux de sous-traitance et commenter leur performance
Participer à l’exploitation d’une GMAO et s’appuyer sur les données fournies par le système
Participer en autonomie à des réunions de reporting en défendant ses choix techniques
Rendre compte régulièrement par écrit ou oral sur ses interventions
Consulter des sous-traitants et commenter leurs devis
Réaliser en autonomie les modifications à apporter aux documents d’exploitation
Modalités d’évaluation
En cours de formation, évaluations en situation professionnelle en entreprise par un binôme de tuteurs.
Modalités de certification
Pour valider le bloc 3, 8 des 12 compétences associées au bloc doivent être validées

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
En contrat d'apprentissage X

Président de jury : un professionnel
Membres : 50% professionnels, 50% formateurs

Après un parcours de formation continue X

Président de jury : un professionnel
Membres : 50% professionnels, 50% formateurs

En contrat de professionnalisation X

Président de jury : un professionnel
Membres : 50% professionnels, 50% formateurs

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2003 X

Président de jury : un professionnel
50% professionnels (avec l’objectif de 50% d’employeurs et 50% de salariés), 50% formateurs

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

25 à 30 certifiés par an en moyenne

Autres sources d'information : 

www.irup.com

http://www.irup.com

Lieu(x) de certification : 

Institut régional universitaire polytechnique (IRUP) : Auvergne Rhône-Alpes - Loire ( 42) [Saint Etienne]

IRUP
Campus Industriel
Rue Copernic
CS 369
42050 Saint Etienne

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

IRUP - Campus Industriel - Rue Copernic - CS 369 - 42050 Saint Etienne

Historique de la certification : 

Ancien intitulé : Technicien supérieur en gestion technique des espaces industriels et tertiaires

Certification précédente :  Technicien supérieur en gestion technique des espaces industriels et tertiaires