Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 7562

Intitulé

MASTER : MASTER mention biotechnologie spécialité : valorisation des ressources biologique

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Il s'agit de former des cadres capables de construire, d'analyser et de conduire un projet en valorisation biologique des ressources naturelles en tenant compte des critères économiques et environnementaux. Les orientations données à la mention visent des compétences dans le secteur de la valorisation de la biomasse, utilisation de molécules naturelles. 


- Former des cadres capables d'évaluer et de gérer les perspectives socio-économiques de l'exploitation des ressources biologiques et des habitats, - Assurer la mise en oeuvre des différents projets de leur aménagement.
- Explorer un sujet de recherche et ses limites.
- Rechercher et analyser la documentation relative au sujet étudié.
- Concevoir les thèmes et les méthodes d'expérimentation.
- Concevoir et adapter le matériel aux travaux de recherche.
- Interpréter les résultats des expériences (analyses, essais, tests).
- Rechercher une explication théorique des faits expérimentaux.
- Poursuivre ses investigations sur les champs d'application de l'étude.
- Déposer des brevets et rédiger des publications sur l'étude (mémoires, articles scientifiques...).
- Participer à des colloques, des conférences ou des séminaires pour diffuser l'information scientifique et technique sur les conclusions et les applications de la recherche.
- Mettre en place des méthodes et des moyens de protection afin de réduire la fréquence des risques, mais aussi d'en diminuer l'ampleur et les conséquences.
- Surveiller les installations (station de détoxication, centre d'enfouissement, station d'épuration...) pouvant provoquer des nuisances sur l'environnement.
- Faire respecter les règles de protection de l'environnement.
- Effectuer des prélèvements sur des sites suspects.
- Analyser, examiner et formaliser les résultats des prélèvements réalisés.
- Proposer l'exécution de travaux permettant de diminuer les nuisances du site.
- Connaître et utiliser les méthodes et matériels informatiques (logiciels, matériels, microprocesseurs...).
- Posséder les techniques de traitement statistique de données.
- Maîtriser une langue étrangère

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

secteur privé
secteur public

Les futurs diplômés s'inséreront dans les secteurs de la valorisation des ressources naturelles, du contrôle qualité bactériologique et sanitaire et de la gestion du patrimoine environnemental : - Ingénieur environnement, ingénieur sécurité environnement
- chercheur/chercheuse en environnement
- Cadre technique contrôle qualité bactériologique et sanitaire
- Cadre technique d'études scientifiques et de recherche fondamentale
- Enseignant-chercheur
     

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1102 : Management et ingénierie d'affaires
  • H1502 : Management et ingénierie qualité industrielle
  • K2402 : Recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant
  • H1302 : Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • K2401 : Recherche en sciences de l'homme et de la société
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ministère chargé de l'enseignement supérieur, Université de Bretagne Sud Recteur de l'académie, Président de l'Université de Bretagne Sud

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

112 Chimie-biologie, biochimie, 113 Sciences naturelles, biologie-géologie

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux
Université du Québec à Rimouski (Canada) Université de Terrengganu (Malaisie)    
Projet Erasmus Mundus    

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master (J.O. Numéro 99 du 27 avril 2002)

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 16 septembre 2008

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

M1 S7 : UEO 1 Ressources biologiques et minérales    
UEO 2 Techniques biologiques    
UEO 3 Génétique moléculaire et physiologie    
UEO 4 Risques environnementaux    
UEO 5 Communication & Anglais    
UEP 6 Acteurs et territoires ou    
UEP 6 Exploitation des ressources    

M1 S8 :    
UEO 1 Virologie et bactériologie moléculaire    
UEO 2 Modélisation, plan    
UEO 3 Gestion de projets, entreprise    
UEP 4 SIG, imagerie    
UEP 5 Economie et développement des territoires    
UEO 6 Stage (3 mois)    

M2 S9 :    
UEO 1 Recherche, développement et innovation    
UEO 2 Biofilm    
UEO 3 Traitement et qualité de l?eau    


UEP 4 Aide à la gestion de l?eau    
UEP 5 Economie et gestion des paysages naturels    
UEP 6 Aide à la décision et à la gestion environnementale    

M2 S10 :    
Stage (6 mois)    

Validité des composantes acquises :  non prévue

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
oui
En contrat d'apprentissage X
non
Après un parcours de formation continue X
oui
En contrat de professionnalisation X
non
Par candidature individuelle X
oui
Par expérience dispositif VAE X
oui
Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

http://www.univ-ubs.fr

Autres sources d'information : 

Lieu(x) de certification : 

Ministère chargé de l'enseignement supérieur : Bretagne - Morbihan ( 56) [VANNES]

Université de Bretagne Sud

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Université de Bretagne Sud Centre d'enseignement et de recherche    
Yves Coppens à Vannes    

Historique de la certification :