Imprimer

Supplément descriptif du certificat

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Code RNCP : 9434

Intitulé

MASTER : MASTER Professionnel et Recherche Domaine : Droit, économie et gestion Mention : Economie de la Firme et des Marchés Spécialité : Economie et droit de l’Energie

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le titulaire de ce master, spécialiste en économie et droit de l’énergie et de
l’environnement, exerce les activités suivantes :
- analyse des plans d’économies de l’énergie
- analyse de projets énergétiques dans la production
- analyse de contrats de tarification énergétique (gaz, électricité)
- élaboration de plans de financement
- production de synthèses de stratégies énergétiques
- rédaction de dossiers de promotion des énergies renouvelables
- négociation avec des banques sur des montages financiers
- recherche de documentation
- interprétation des textes réglementaires sur l’énergie et l’environnement
- élaboration de stratégies sur les marchés de produits financiers dérivés.

 

Ce professionnel:
- possède les méthodes d’analyse de textes règlementaires
- possède les techniques d’évaluation et d’analyse de projet
- maîtrise les techniques d’élaboration de notes de synthèse
- connait l’organisation des marchés énergétiques
- connait les systèmes de tarification
- maîtrise les outils statistiques y compris de l’économétrie

- connait l’organisation des industries énergétiques

- connait le droit de la concurrence (en Europe et en France)
- connait le droit de l’environnement

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Le titulaire du Master Economie et droit de l’énergie exerce son activité au sein
d’entreprises productrices et distributrices d’énergie (EDF, GDFSuez Areva, CEA,
Ademe etc), de bureaux d’études impliqués dans les choix énergétiques et
environnementaux (Sofreco, Asais etc), d’entreprises grosses consommatrices
d’énergie, de laboratoires de recherche travaillant sur l’énergie et l’environnement en
France comme à l’étranger.
Il peut également intégrer une organisation internationale, un centre de recherches, une
entreprise énergétique, une bourse énergétique.


Il occupera un emploi de cadre, d’ingénieur économiste, d’ingénieur commercial, d’économiste.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H2502 : Management et ingénierie de production
  • I1102 : Management et ingénierie de maintenance industrielle
  • M1403 : Études et prospectives socio-économiques
  • D1407 : Relation technico-commerciale
Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
UNIVERSITE DE MONTPELLIER I Président de l'université de Montpellier I

Cette certification fait l''objet d''une co-délivrance : tous les certificateurs doivent être signataires

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

341 Aménagement du territoire, urbanisme

Formacode(s) : 

Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002
Formation habilitée depuis septembre 2008. Arrêté du 27 Mars 2009

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Enseignants chercheurs et professionnels
(Décret 2002-590 du 24 avril 2002)

Références autres : 

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Pour le M1
Cours Communs
-langues
-Economie publique approfondie
-Econométrie
-Informatique
-Politique macroéconomique
-Théorie des Jeux
Options
-Optimisation dynamique
- Econométrie Struct (avancée)
- Economie de la Protection Sociale
Spécialité
-Commerce international
-Evaluation éco. de projet
-Méthodes de prévision 2
Pour le M2
-Econométrie Générale, Analyse de données
-Marchés de l’énergie
-Tarification
-Economie des Ressources
-Energie Transport/Dérégulation

-Energie Environnement/Développement
-Droit de l’Energie
-Droit Européen
-Langues, modélisation et monopoles
-Cycle et conférence de Méthode
-Stages ou mémoire de recherche

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (Loi n° 84-52 du 26 janvier
1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Personnes ayant contribué aux enseignements (Loi n° 84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

Enseignants chercheurs et professionnels
(Décret 2002-590 du 24 avril 2002)

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X

Pour plus d'informations

Statistiques : 

En moyenne 25 étudiants par promotion (sélection sur dossier sur près de 100 candidatures sérieuses chaque année, parfois plus) ; taux de réussite proche de 100%, stage en entreprise en France ou à l’étranger ; en moyenne très bonne insertion professionnelle.

http://www.sceco.univ-montp1.fr

Autres sources d'information : 

Université Montpellier 1

Lieu(x) de certification : 

UNIVERSITE DE MONTPELLIER I : Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon - Hérault ( 34) [MONTPELLIER]

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification :