Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 10009

Intitulé

MASTER : MASTER Master Domaine : SCIENCES, TECHNOLOGIES et SANTE Mention : Gestion des Risques Spécialité : Management des Risques Industriels et Environnementaux (MRIE)

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université de Poitiers Université de Poitiers, le Président de l’Université de Poitiers, - le Recteur de l’Académie de Poitiers

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

110f Spécialités pluri-scientifiques (application aux technologies de production), 200r Contrôle qualité de produits et procédés industriels

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le titulaire de ce diplôme peut exercer les activités (ou fonctions) suivantes : 

-          Ingénieur sécurité

-          Manager Qualité Sécurité Environnement

-          Responsable Qualité (et/ou Sécurité, et/ou Environnement)

-          Chargé de prévention (IARD)

Les activités relatives à ces fonctions sont :

-          Mise en œuvre de la démarche Qualité (ISO 9001).

-          Conception des méthodes de contrôle-Qualité.

-          Procédure d'audits de qualité (internes et externes).

-          Participation à la définition, à la mise en œuvre et au suivi de la politique de prévention des risques professionnels et majeurs.

-          Organisation et suivi d’un plan d’actions de prévention  et formalisation du « document unique ».

-          Coordination de la démarche d’évaluation des risques (OHSAS 18001) et veille à l’observation des prescriptions.

-          Accompagnement des situations de crise, comptes rendus et retours d’expérience

 

-          Participation à la définition des orientations stratégiques en matière d’environnement et mise en œuvre (Norme ISO 14001)

-         

Développement des tableaux de bord environnement et réalisation d’études d’impacts

3 niveaux proposés : I (initiation) = réalisation de l’activité avec de l’aide ; U (utilisation) = réalisation de l’activité en autonomie ; M (maîtrise) =  capacité à transmettre, voire à former à l’activité et la faire évoluer.

1- Compétences transversales 1-a Compétences organisationnelles :

-          Travailler en autonomie (M) : établir des priorités, gérer son temps, s’auto-évaluer, élaborer un projet personnel de formation.

-          Utiliser les technologies de l’information et de la communication (M).

-          Effectuer une recherche d’information (M) : préciser l’objet de la recherche, identifier les modes d’accès, analyser la pertinence, expliquer et transmettre.

-          Mettre en œuvre un projet (M) : définir les objectifs et le contexte, réaliser et évaluer l’action.

-          Réaliser une étude (M) : poser une problématique ; construire et développer une argumentation ; interpréter les résultats ; élaborer une synthèse ; proposer des prolongements.

1-b Compétences relationnelles :

-          Communiquer (M) : rédiger clairement, préparer des supports de communication adaptés, prendre la parole en public.

-          Travailler en équipe (M) : s’intégrer, se positionner, collaborer

-          S’intégrer dans un milieu professionnel (U) : identifier ses compétences et les communiquer, situer une entreprise ou une organisation dans son contexte socio-économique, identifier les personnes ressources et les diverses fonctions d’une organisation, se situer dans un environnement hiérarchique et fonctionnel, respecter les procédures, la législation et les normes de sécurité

2- Compétences scientifiques générales

-          Respecter l’éthique scientifique (U )

-          Connaître et respecter les réglementations (M)

-          Faire preuve de capacité d’abstraction (M)

-          Analyser une situation complexe (M)

-          Adopter une approche pluridisciplinaire (M)

-          Utiliser des logiciels d’acquisition et d’analyse de données (M)

-          Utiliser des outils mathématiques et statistiques (U)

3- Compétences disciplinaires spécifiques 3-1 Compétences techniques de base :

-          Manipuler les concepts principaux et utiliser les techniques courantes des sciences fondamentales (Maths, Physique, Chimie, Biologie, Géologie, Informatique) pour analyser les risques chimiques, biologiques, électriques, d’incendie, d’explosion, les risques naturels et les impacts environnementaux (M).

-          Opérer des vérifications et des contrôles dans le respect des prescriptions réglementaires (M).

Définir et mettre en œuvre les méthodes de contrôle-qualité, d’évaluation des risques professionnels

-          et majeurs et des impacts environnementaux (U).

-          Appliquer les normes qualité, sécurité et environnement appropriées au domaine d'intervention (U)

-          Faire appliquer les règlements de sécurité et d’environnement (U).

-          Analyser, à l'aide d'outils de mesure et de méthodes d'enquête adaptés ou créés, une situation et les fonctions correspondantes, à un moment et pour un objectif donnés (U).

-          Mettre en relation les incohérences ou dysfonctionnements éventuels, poser les problèmes et identifier les besoins (M).

-          Rechercher les solutions adaptées à la mesure des enjeux avec le personnel concerné. Bâtir, argumenter les hypothèses de solutions et les présenter à la direction. Faire une évaluation prévisionnelle des risques et des impacts environnementaux (U).

-          Participer à la définition de la politique de qualité, de sécurité et d’environnement dans l'entreprise (M).

-          Transmettre les méthodes et l'état d'esprit de la qualité, de la sécurité et de l’environnement (U).

3-2 Compétences associées :

-          Maîtriser les techniques d'audit (U) et les méthodes d’évaluation des risques et des impacts environnementaux

-          Communiquer auprès de la direction, des collaborateurs, les administrations de l’Etat, les collectivités territoriales, les associations, les milieux socio-économiques, les médias et la population (U).

-          Maîtriser l'anglais technique (U).

-          Posséder des notions de pédagogie d'adultes (U).

 

3-3 Capacités liées à l'emploi :

Par ses connaissances et compétences générales en matière de Qualité-Sécurité, le jeune diplômé sera en mesure de répondre, à son niveau de responsabilité, aux besoins de tous les gestionnaires de la qualité et du risque d’un point de vue technique, organisationnel et relationnel, à savoir :

-          Se conformer aux normes qualité et sécurité et les faire appliquer ;

-          Respecter rigoureusement des méthodes de contrôle.

-          Entretenir des liaisons internes et externes à l'entreprise.

-          Observer, analyser puis synthétiser des situations de travail.

-          Affronter les résistances au changement.

-          Capitaliser les expériences et imaginer des solutions adaptées.

-          Intégrer l'environnement et la culture d'entreprise.

-          Dialoguer et impliquer les opérationnels.

-          Actualiser et accroître en permanence ses connaissances.

Analyser et synthétiser des informations techniques et organisationnelles

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Industrie, service, agriculture, et dans tout type de structure publique ou privée

-          Cadre technique de contrôle-qualité, d’hygiène et sécurité et d’environnement

 

-          Animateur Sécurité – Qualité - Environnement

-          Responsable en organisation

-          Inspecteur de mise en conformité

-          Préventeur

-          Chef du service environnement

-          Chargé de prévention IARD

 

 

 

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1302 : Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H1502 : Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1301 : Inspection de conformité
  • H1303 : Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel
  • C1106 : Expertise risques en assurances

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

 

Environ 20% des unités d’enseignement (UE) sont consacrées au management de la qualité, sécurité et environnement ; les autres enseignements contribuent à une solide formation scientifique pluridisciplinaire (52%) (Statistiques, Analyse multicritère, Chimie, Thermodynamique, Rayonnements, Electricité, Energétique, Biologie, Ecologie et Toxicologie,) appliquée à l’analyse des risques professionnels et majeurs et des impacts environnementaux et au développement de compétences transversales (28%) (culture générale, langue étrangère, droit, communication, préparation à la vie professionnelle…). Dans la plupart des UE, une place importante (20 %) est réservée à la gestion de projet. Le cursus inclut également une partie importante d'applications et un stage obligatoire de 4 mois en M1 et 6 mois en M2, permettant la confrontation efficace des connaissances théoriques et des réalités professionnelles.

Chaque UE fait l’objet d’évaluations notées ; selon les UE, elles se présentent sous forme de contrôle continu (travaux pratiques et/ou travaux dirigés) et de rapports (en particulier pour les projets et le stage) et dans certains cas, d’épreuves écrites et/ou exposés oraux.

Ce master est délivré avec les certifications suivantes :

  • Habilitation Électrique B0V (Risques Électriques) ;
  • Habilitation Institution of Occupational Safety and Health (IOSH) ;
  • Certificat de Prévention des Risques liés à l'Activité Physique (PRAPE) ;
  • Attestation de Formation aux Premiers Secours (AFPS) ;
  • TOEIC (Test Of English for International Communication).

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

Pas de liste nominative

En contrat d'apprentissage X

Enseignants chercheurs et professionnels

Après un parcours de formation continue X

Enseignants chercheurs et professionnels

En contrat de professionnalisation X

Enseignants chercheurs et professionnels

Par candidature individuelle X

Possible  pour partie du diplôme  par VES ou VAP

Par expérience dispositif VAE X

Enseignants chercheurs et professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 3 avril 2009

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

15 à 20 stagiaires formation continue par an depuis 2006, en reprise d’études suite à une VAP ou une VAE partielle ou en contrat de professionnalisation pour des entreprises nationales ou internationales de transport ferroviaire, de production d’énergie, d’aéronautique, de plasturgie…

Globalement (FI/FC) un taux d’insertion constant voisin de 90%

 

http://iriaf.univ-poitiers.fr

Autres sources d'information : 

http://iriaf.univ-poitiers.fr

Université de Poitiers

Lieu(x) de certification : 

NIORT (Institut des Risques Industriels Assurantiels et Financiers [IRIAF] – Université de Poitiers)

 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

NIORT (Institut des Risques Industriels Assurantiels et Financiers [IRIAF] – Université de Poitiers)

 

Historique de la certification : 

Formation en Gestion des Risques existant depuis 1989, à Bac + 5 depuis 1996

Ouverte en formation continue depuis 1996.

Rattachée à la faculté des sciences jusqu’en 2002, le département Gestion des Risques est un des deux départements fondateurs de l’IRIAF