Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 11500

Intitulé

Technicien polyvalent son et lumière

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Institut de recherche pédagogique audiovisuel (IRPA) Directeur

Niveau et/ou domaine d'activité

IV (Nomenclature de 1969)

4 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

323r Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle : contrôle, prévention, entretien

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le technicien polyvalent son et lumière participe de la réalisation d’un spectacle vivant, met en place le matériel nécessaire, effectue la sonorisation et/ou la mise en lumière du spectacle, effectue l'entretien et la maintenance du matériel, peut réaliser la prise de son et/ou concevoir les lumières d'un spectacle.
Il travaille dans des structures de tailles très variables selon le type d’entreprises. Cela va des théâtres, aux salles de concert, aux salles de spectacles ou dans des salles municipales. Il peut travailler aussi avec des compagnies de théâtre, des groupes de musique, des entreprises de prestations ou dans des festivals.
Il travaille le plus souvent avec un régisseur son ou un régisseur lumière.
Il peut être amené à avoir une autonomie partielle dans le choix du matériel de sonorisation ou des matériaux d’éclairage, comme il peut être amené à remplir une partie des responsabilités du régisseur son et/ou lumière avec lequel il travaille. En général, dans ce cadre, il travaille sous l’autorité du régisseur son et/ou lumière.
Le technicien polyvalent son et lumière peut être amené à travailler de manière beaucoup plus autonome notamment pour certaines prestations sonores qu’il va réaliser ou certaines créations lumière qu’il peut concevoir. Cette autonomie de responsabilités se retrouve souvent quand le technicien polyvalent son et lumière est engagé auprès d’un « petit » théâtre, d’une compagnie ou d’un groupe de musique en émergence.

Selon les postes qu’il occupe, les fonctions du technicien polyvalent son et lumière requiert des capacités personnelles et des compétences spécifiques. Il doit avoir - avec les professionnels des lieux où il va exercer, ainsi que dans les rapports qu’il établit avec les artistes - des capacités personnelles transversales. Il doit avoir :
•- un bon relationnel avec les techniciens et les personnels des structures d’accueil
•- une bonne écoute des artistes
•- un esprit critique constructif et propositionnel
•- une bonne culture artistique (musique, théâtre, danse…) autour du spectacle vivant
•- une bonne culture générale et scientifique.
     Le technicien polyvalent son et lumière a des compétences spécifiques en sonorisation :
•- prépare et installe des équipements de sonorisation
•- possède une bonne maîtrise des moyens professionnels de prise de son
•- sonorise un spectacle
•- possède une bonne maîtrise des appareils de sonorisation de salle
•- a une bonne connaissance des signaux et normes de base
•- a une formation à la prévention des risques auditifs
•- débranche l’ensemble du matériel son
•- réalise la maintenance du matériel son défectueux.
     Le technicien polyvalent son et lumière a des compétences spécifiques en lumière :
•- prépare et installe un parc lumière
•- possède une bonne maîtrise des moyens professionnels d’éclairage
•- met en lumière un spectacle
•- a une bonne maîtrise d’un jeu d’orgues et autres ordinateurs
•- a une formation à la prévention des risques électriques
•- peut travailler en hauteur
•- démonte un grill en toute sécurité
•- réalise la maintenance du matériel lumière défectueux.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Métiers du son et de la lumière
Métiers de techniciens dans le spectacle vivant – Sonorisateurs ou techniciens éclairagistes
Théâtres, Salles de danse, Salles de spectacle, Entreprises de prestations, Entreprises de l’événementiel, Salles de concert 

Technicien polyvalent Son et Lumière du spectacle vivant
Sonorisateur, technicien son 
Technicien éclairagiste, technicien lumière

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • L1508 : Prise de son et sonorisation
  • L1504 : Éclairage spectacle

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Les composantes liées à la certification visent
•             la préparation et l’installation d’un système de sonorisation
•             le suivi et la sonorisation du spectacle
•             le démontage et la maintenance du matériel de sonorisation
•             la préparation d’une installation lumière
•             la  configuration et la mise en lumière d’un spectacle
•             le débranchement du matériel lumière

Bloc de compétence : 

Intitulé Descriptif et modalités d'évaluation
Bloc de compétence n°1 de la fiche n° 11500 - Mettre en lumière un spectacle vivant

Descriptif :
Préparer une installation lumière dans le respect des attentes artistes, Préparer les différents types de projecteurs et accessoires nécessaires et en maîtriser les caractéristiques techniques, Anticiper la répartition des puissances électriques et anticiper les problématiques de sécurité, Réaliser l’implantation du grill conformément au « plan de feu», Réaliser le câblage de la chaîne DMX et Réaliser les réglages des différents projecteurs.
Configurer et Effectuer la mise en lumière d’un spectacleen tenant compte des velléités artistiques  des groupes, Utiliser une console lumière, Créer et réaliser la conduite lumière pour concrétiser les choix artistiques des groupes et s’inscrire dans une démarche esthétique assumée
Procéder au débranchement du matériel lumière dans le respect des contraintes de sécurité de manipulation du matériel, diagnostiquer l’état du matériel, respecter les procédures de rangement d’un lieu, savoir conditionner le matériel et réaliser sa maintenance.
Modalités d'évaluation et de certification
Dans le cadre de la formation continue, la certification comporte quatre volets :
- un volet théorique qui comprend un contrôle continu en sciences appliquées, en électricité, en sécurité, en connaissances générales, en sonorisation et en technique d’éclairage, puis qui fait l’objet d’une évaluation finale écrite reprenant tous ces domaines, ceci sous la forme d’études de cas et de questions textes.
- un volet pratique qui consiste en l’évaluation des compétences pratiques du candidat qui s’appuie sur une mise en situation réelle avec observations en situation de travail. Cette mise en situation consistent à mettre en place un système de sonorisation puis à réaliser la diffusion d’un titre du groupe en situation de concert dans un temps déterminé (1h30)
- un volet professionnel constitué d’un entretien professionnel devant un jury qui échange avec le candidat autour de son rapport de stages en entreprises. Ce rapport remet en perspective les deux stages en entreprises, fait apparaître les bilans des tuteurs ainsi que les acquis techniques réalisés lors de ces stages.
Dans le cadre de la VAE, la certification se fonde sur la validation des livrets 1 et 2 de la VAE. Elle nécessite la validation par le jury des deux blocs de compétences de sonorisation de spectacle vivant et de mise en lumière d’un spectacle vivant et mettre en évidence la mise en pratique du candidat dans les deux domaines.

Bloc de compétence n°2 de la fiche n° 11500 - Sonoriser un spectacle vivant

Descriptif :
Préparer et installer un système de sonorisation dans le respect des attentes artistiques des groupes, déterminer les matériels adaptés à la demande en fonction des matériels mis à disposition, Connaître les règles de sécurité et les appliquer
Suivre et réaliser la sonorisation d’un spectacle, Réaliser les balances, Concrétiser les choix artistiques des groupes et reproduire les effets recherchés, Utiliser une méthodologie de gestion du plateau
Démonter et faire la maintenance du matériel dans le respect des contraintes de débranchement du matériel, Diagnostiquer l’état du matériel, Savoir dispatcher entre réparation et maintenance, Réaliser la maintenance du matériel défectueux, Savoir ranger le matériel son en fonction des règles instituées dans le lieu (micros, pieds,HP…..) et le respect des consignes de sécurité
Modalités d'évaluation et de certification
Dans le cadre de la formation continue, la certification comporte quatre volets :
- un volet théorique qui comprend un contrôle continu en sciences appliquées, en électricité, en sécurité, en connaissances générales, en sonorisation et en technique d’éclairage, puis qui fait l’objet d’une évaluation finale écrite reprenant tous ces domaines, ceci sous la forme d’études de cas et de questions textes.
- un volet pratique qui consiste en l’évaluation des compétences pratiques du candidat qui s’appuie sur une mise en situation réelle avec observations en situation de travail. Cette mise en situation consistent à mettre en place un système de sonorisation puis à réaliser la diffusion d’un titre du groupe en situation de concert dans un temps déterminé (1h30)
- un volet professionnel constitué d’un entretien professionnel devant un jury qui échange avec le candidat autour de son rapport de stages en entreprises. Ce rapport remet en perspective les deux stages en entreprises, fait apparaître les bilans des tuteurs ainsi que les acquis techniques réalisés lors de ces stages.
Dans le cadre de la VAE, la certification se fonde sur la validation des livrets 1 et 2 de la VAE. Elle nécessite la validation par le jury des deux blocs de compétences de sonorisation de spectacle vivant et de mise en lumière d’un spectacle vivant et mettre en évidence la mise en pratique du candidat dans les deux domaines

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Président : Directeur IRPA
Membres : 5 professionnels : 4 employeurs - 1 salarié

En contrat de professionnalisation X

Président : Directeur IRPA
Membres : 5 professionnels : 4 employeurs - 1 salarié

Par candidature individuelle X

Président : Directeur IRPA
Membres : 5 professionnels : 4 employeurs - 1 salarié

Par expérience dispositif VAE prévu en 2007 X

Président : Directeur IRPA
Membres : 4 professionnels (2 employeurs, 2 salariés)

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 7 août 2008 publié au Journal Officiel du 27 août 2008 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour deux ans, au niveau IV, sous l'intitulé Assistant son et lumière, avec effet au 27 août 2008, jusqu'au 27 août 2010.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 27 décembre 2017 publié au Journal Officiel du 30 décembre 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Technicien polyvalent son et lumière" avec effet au 22 août 2017, jusqu'au 30 décembre 2022.

Arrêté du 10 août 2012 publié au Journal Officiel du 22 août 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, code NSF 323r, sous  l'intitulé "Technicien polyvalent son et lumière" avec effet au 22 décembre 2011 jusqu'au 22 août 2017.

Arrêté du 3 décembre 2010 publié au Journal Officiel du 22 décembre 2010  portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles. Enregistrement pour un an, au niveau IV, sous  l'intitulé Technicien polyvalent son et lumière avec effet au 22  décembre 2010, jusqu'au 22 décembre 2011.

Pour plus d'informations

Statistiques : 

19 certifiés par an en moyenne

http://www.irpa-formation.com

Autres sources d'information : 

miribel.irpa@gmail.com

http://www.irpa-formation.com

Lieu(x) de certification : 

Institut de recherche pédagogique audiovisuel (IRPA) : Auvergne Rhône-Alpes - Ain ( 01) [LYON 8ème]

Institut de recherche pédagogique audiovisuel (IRPA) : Île-de-France - Paris ( 75) [Centre Laser - PARIS - 75020]

Institut de Recherche Pédagogique Audiovisuel IRPA
441, grande rue
01700 MIRIBEL

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

•Salle Genton - 21 Rue Genton - 69008 Lyon
•Centre Laser - 45 rue des rigoles - 75020 Paris

Historique de la certification : 

Certification précédente :  Assistant son et lumière