Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 12724

Intitulé

MASTER : MASTER Arts Lettres Langues à finalité recherche et professionnelle Mention Philosophie, Psychanalyse Spécialité Études psychanalytiques et esthétiques

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ministère chargé de l'enseignement supérieur, Université Paul Valéry - Montpellier 3 Recteur de l'académie, Président de l'université de Montpellier III

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

120 Spécialités pluridisciplinaires, sciences humaines et droit, 127 Philosophie, éthique et théologie

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le titulaire de ce diplôme est spécialisé dans l’un des deux parcours suivants : « psychanalyse » ou « Esthétiques ». Les deux parcours composant la spécialité comportent des parties communes, et donc des passerelles entre les disciplines. Dans ce cadre, les deux parcours développent une approche critique de la culture, et la capacité de promouvoir les formes du « vivre-ensemble ».

Grâce à l’apprentissage d’une conceptualité, le développement d’une recherche, l’étudiant en parcours « psychanalyse » acquiert au cours de sa formation une capacité à analyser et à intervenir dans le cadre d’une relation individuelle, comme au sein d’une réalité culturelle, sociale, et éducative. Il est acteur dans différents contextes de fragilisation des liens sociaux, familiaux, et des pathologies du lien social. Inscrivant la question de l’inconscient dans la pensée, il œuvre pour une meilleure prise en compte de la singularité.

Le titulaire de ce diplôme, ayant suivi un parcours « psychanalyse » a compétence dans les activités suivantes :

• dans un cadre universitaire, ou dans d’autres espaces d’enseignement et de recherche, il assure une fonction de formation et de transmission des grands concepts de la psychanalyse freudienne, en montrant leur opérationalité et leur prise avec notre contexte culturel. Il développe un sens de l’écoute analytique des souffrances psychiques  et de leur accompagnement, notamment pour ce qui concerne les pathologies du lien social.

• Formé à la recherche, il met à profit sa capacité à développer une analyse critique des phénomènes sociaux et du vivre-ensemble ainsi que des processus inconscient à l’œuvre (transfert/contre-transfert).

• Il intervient dans différents lieux d’activités qui supposent une transdisciplinarité : lieux de soins, lieux éducatifs, lieux de formations, lieux juridiques, etc. Dans cette perspective, il ouvre les professionnels avec lesquels il collabore à une prise en compte du sujet de l’inconscient et de ses répercutions sur le collectif.

L’étudiant en parcours « Esthétiques » acquiert une capacité à analyser et à questionner les grands problèmes fondamentaux que posent les arts à la culture, à la communauté et à la production d’œuvres.  Ce diplôme lui assure la formation, la transmission et la critique des concepts fondamentaux en référence à l’histoire de l’Esthétique et de ses implications dans le monde contemporain. Ce diplôme permet une ouverture sur des établissements grâce au stage dans différentes institutions (DRAC, FRAC, Musées nationaux et à l’étranger les universités : Ca’ Foscari, Accademia di Belle Arti di Venezia, Scuola San Giovanni Evangelista, Musées Civiques de Venise, Université de Houston).

•Acquisition de connaissances sur l’histoire et les grands textes de la psychanalyse dans la perspective d’une appropriation et d’une reprise personnelles.

•Dans le cadre d’une pensée qui intègre la transdisciplinarité, acquisition de méthodes de recherche dans le champ spécifique de la psychanalyse, capacité à construire une pensée critique et cohérente, à  produire des hypothèses de travail et à les mettre à l’épreuve, à articuler différentes disciplines.

•Capacité à analyser les problématiques du sujet inconscient tel que Freud le dévoile, pour déchiffrer les pathologies du lien social.

•Capacité à articuler une expérience issue de la clinique psychanalytique et une théorisation conceptuelle.

•Capacité à élaborer des projets en dialogue avec différents partenaires et/ou disciplines.

•Compétence en Esthétique à partir de grandes œuvres modernes et contemporaines.

•Capacité à élaborer une recherche en liaison avec les artistes, les critiques et les directeurs d’institutions (Musées nationaux et européens).

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Enseignement supérieur et recherche (après poursuite d'études en doctorat)

Psychanalyse, psychothérapie

Secteur éducatif

Travail social

Culture

Médiation culturelle

Art

• Enseignant-chercheur dans un département de sciences humaines où une approche psychanalytique est requise (après obtention du doctorat) ou en Art Plastique (enseignement supérieur, collège, et enseignement secondaire)

• Métiers des Arts et de la culture,

• Psychothérapeute dans le cadre de la nouvelle législation (loi 2009-879 du 21 juillet 2009)

• Métiers du domaine social et éducatif, ainsi que différents secteurs qui travaillent sur les difficultés psychiques (notamment comme formateur de personnel).

• Praticien dans le domaine du soin et de la santé qui trouve dans la validation de ce master un point d’appui pour ses travaux par rapport à une compréhension distanciée de sa pratique sociale et de sa pratique thérapeutique.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • K2108 : Enseignement supérieur
  • K1104 : Psychologie

Réglementation d'activités : 

L’activité de « Psychothérapeute » est soumise à l’application de l’article 91 de la loi du 2009-879 du 21 juillet 2009 sur « Hôpital, Patients, santé, territoire » qui prévoit la possession d’une certification spécifique dont un diplôme de niveau Master qui porte la mention ou la spécialité « psychanalyse ».

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Pour être inscrits en Master 1, les étudiants doivent justifier d’un diplôme national conférant le grade de licence ou d’une validation d’acquis prévue aux articles L613-3, L613-4, L613-5 du code de l’éducation. L’accès au Master 2 est subordonné, à l’obtention des 60 premiers crédits du master 1, sauf cas de validation. Le passage en Master 2 Recherche se fait sur critères exclusivement pédagogiques. Le passage en Master 2 Professionnel s’effectue sur dossier en fonction des capacités d’accueil.

La formation se déroule sur quatre semestres. La certification s’obtient après une évaluation portant sur  cinq champs concernant les unités suivantes :

Champ 1 : UE Enseignements de tronc commun et transversaux

Champ 2 : UE méthodologie, + Séminaire libre

Champ 3 : UE langue vivante, informatique

Champ 4 : UE Enseignements de spécialité

Champ 5 : Mémoires de recherche en M1 et M2, ou Stage et rapport de stage (M2)

Chaque enseignement fait l’objet de contrôles en contrôle continu ou examen terminal. Chaque unité d'enseignement (UE) est notée de 0 à 20, 10 est la note suffisante pour valider un enseignement. Les UE constitutives de chacun des semestres totalisent 30 crédits. Chaque crédit a un équivalent proportionnel en coefficient. En Master 2 Professionnel, le contrôle des connaissances comprend des épreuves écrites et orales et la soutenance d’un rapport de stage, d’un mémoire ou d’un projet. En Master 2 Recherche, le contrôle des connaissances comporte obligatoirement la soutenance d’un mémoire.

La compensation est organisée par semestre sur la base de la moyenne générale des notes obtenues, pondérées par les coefficients. A l’intérieur de chaque semestre, il y a compensation entre UE et à l’intérieur des UE compensation entre éléments constitutifs d'UE (ECUE) conformément aux demandes d'habilitation. Le semestre obtenu par compensation interne confère la totalité des crédits européens prévus pour le semestre. La capitalisation s’applique à toutes les notes d’UE et d’ECUE égales ou supérieures à 10.

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

80 % enseignants-chercheurs 20% professionnels

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Idem

En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X

Possible pour partie du diplôme par VES ou VAP.

Par expérience dispositif VAE X

Enseignants-chercheurs et professionnels.

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002.

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 7 juin 2011 relatif aux habilitations de l’Université Montpellier 3 à délivrer des diplômes nationaux.

Pour plus d'informations

Statistiques : 

http://www.univ-montp3.fr/

http://www.poluniv-mpl.fr

http://www.ac-montpellier.fr/Academie/Academie_Stats.htm

Autres sources d'information : 

Université Montpellier 3

Lieu(x) de certification : 

Université Paul Valéry-Montpellier 3

Route de Mende 34199 Montpellier cedex 5.

Téléphone : 04 67 14 20 00 Fax : 04 67 14 20 52

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Montpellier

Historique de la certification : 

Fusion de deux spécialités de l'ancienne mention du master de Philosophie : "Communauté et identité en psychanalyse" et "esthétique et modernité" (Arrêté du 19 juillet 2007).