Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 13090

Intitulé

Opérateur(trice) extérieur(e) des industries pétrolières et pétrochimiques (Brevet d'opérateur(trice))

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
IFP Training Directeur

Niveau et/ou domaine d'activité

IV (Nomenclature de 1969)

4 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

222 Transformations chimiques et apparentées (y.c. industrie pharmaceutique)

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Sur les sites pétroliers (raffineries et sites de production de pétrole) et dans les usines pétrochimiques, dont les installations se caractérisent par leur complexité, leur automatisation et leur fonctionnement en continu (travail posté), le métier d’opérateur extérieur s’exerce au sein d’une équipe de quart et intègre les activités suivantes :
-        surveillance et contrôle du bon fonctionnement des installations et de la disponibilité du matériel de secours, ceci essentiellement par des tournées régulières.
-        opération des installations en sécurité et en respectant l’environnement : contrôles et vérification des conditions de fonctionnement en relation avec l’opérateur console, démarrage, mise en fonctionnement stable, arrêt, mise à disposition  des équipements et machines.
-        échantillonnage et contrôle de la qualité des produits.
-        vérification de l’application des règles de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement lors des travaux réalisés dans le secteur d’affectation par les entreprises intervenantes.
Ces activités s'exercent à des horaires variables, de jour comme de nuit.

Le (la) titulaire est capable, sur les installations d’un site pétrolier, de :
-        effectuer sa tournée seul, de façon autonome.
-        effectuer les manœuvres nécessaires sur une installation industrielle complexe relatives aux lignes, produits, procédés et équipements (matériel de tuyauterie, équipements sous pression, machines tournantes, matériels thermiques, instrumentation, etc.).
-        analyser les risques dans le cadre de sa tournée, des manœuvres et des travaux réalisés sur son secteur d’affectation.
-        identifier et localiser les équipements de protection et d’intervention.
-        faire arrêter des travaux sur son secteur d’habilitation qui ne seraient pas réalisés dans le respect des règles de sécurité et d’environnement s’appliquant au site et aux types de travaux en cours.
-        analyser les dysfonctionnements ou dérives et en  rendre compte au chef de quart et/ou au consoliste.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Raffinage du Pétrole, Production de pétrole, Pétrochimie

- Opérateur de fabrication    
- Opérateur extérieur en raffinage, pétrochimie ou exploitation pétrolière
- Opérateur dans l’industrie chimique

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H2701 : Pilotage d'installation énergétique et pétrochimique
  • H2301 : Conduite d'équipement de production chimique ou pharmaceutique

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Les composantes de la certification sont les suivantes :
1 – Tests en contrôle continu (coefficient 3) et examen final pluridisciplinaire (coefficient 2)    : évaluation des connaissances techniques en relation avec l'exercice du métier
2 – Compte-rendus d’exercices dits « pratiques » : présentations orales supportées par un rapport technique succinct, décrivant un équipement observé sur site, en termes de technologie et de fonctionnement. Cet exercice est décliné pour les principaux équipements des sites pétroliers et pétrochimiques (matériel de tuyauterie, instrumentation, matériels thermiques, machines tournantes, ...) (coefficient 4)  
3 – Comptes-rendus des passages en usine (« intermodules ») : présentations orales supportées par un rapport technique, traitant de sujets d’étude sur site, liés au poste d’opérateur et à la pratique de ce métier, en particulier en ce qui concerne la surveillance et l’opération des matériels et équipements (coefficient 2)
4 – Deux épreuves orales indépendantes :
-        Interrogation sur la connaissance pratique du secteur d’affectation (coefficient 3) : présentation concrète et explicitation des procédés et produits du poste d’affectation, de la technologie des équipements et de leurs conditions opératoires, de l’instrumentation, du fonctionnement des installations, des matériels de sécurité, protection et intervention. Questionnement sur les dysfonctionnements possibles
-        Interrogation sur la pratique du poste d’opérateur (coefficient 3) : présentation et explicitation de la pratique, en sécurité, du poste d’opérateur extérieur
5 – Rapport sur le poste (coefficient 3) : en support aux épreuves orales du point 4
6 – Évaluation globale de l’aptitude à exercer le métier dans son contexte industriel (comportement dans le travail, aptitudes au métier, qualité de l’apprentissage de l’installation) : évaluation de synthèse qui doit être positive pour pouvoir prétendre à l’obtention de la certification. Elle est établie conjointement par la société d’accueil de l’opérateur et IFP Training.
Les points 1 à 3 font l’objet d’évaluations tout au long de la formation, tandis que les points 4 à 6 prennent place à la fin de la formation.
Le bénéfice des composantes acquises peut être gardé sans limitation de durée.

La certification "Opérateur(trice) extérieur(e) des industries pétrolières et pétrochimiques (Brevet d'opérateur(trice)) "est obtenue suite à la validation de tous les blocs décrits ci-dessous.

Bloc de compétence : 

Intitulé Descriptif et modalités d'évaluation
Bloc de compétence n°1 de la fiche n° 13090 - Surveillance du fonctionnement des installations

Descriptif :
-        Réalisation des tournées sur les installations (NB : la tournée est différente selon le contenu du poste et en particulier selon la nature des équipements en place)
-        Réalisation de relevés de conditions opératoires sur site
-        Réalisation des opérations de routine au cours de la tournée : purges, appoints, préparations particulières de produits chimiques et ajustement des débits d’injections, actions de maintenance de premier niveau
Modalités d’évaluation :
Tests en contrôle continu, examen final pluridisciplinaire, comptes-rendus d’exercices pratiques, comptes-rendus des passages en usine, interrogations sur le poste, rapports, appréciation collégiale des responsables exploitation de l’usine et des formateurs de l’organisme          

Bloc de compétence n°2 de la fiche n° 13090 - Opération en sécurité des installations

Descriptif :
-        Démarrage / mise en service, arrêt, des équipements statiques, du matériel thermique et des machines.
-        Manœuvres sur les équipements statiques : robinets, vannes, filtres, purgeurs, etc.
-        Participation à des opérations périodiques (ex : réception de produits chimiques)
-        Participation active, sous contrôle du responsable de l’équipe aux :
o   opérations  exceptionnelles (non routinières)
o   opérations consécutives à des dysfonctionnements ou incidents
Modalités d’évaluation :
tests en contrôle continu, examen final pluridisciplinaire, comptes-rendus d’exercices pratiques, comptes-rendus des passages en usine, interrogations sur le poste, rapports, appréciation collégiale des responsables exploitation de l’usine et des formateurs de l’organisme

Bloc de compétence n°3 de la fiche n° 13090 - Contrôle de la qualité des produits

Descriptif :
-        Prise d’échantillons
-        Réalisation d’analyses physiques ou chimiques
Modalités d’évaluation :
tests en contrôle continu, examen final pluridisciplinaire, comptes-rendus d’exercices pratiques, comptes-rendus des passages en usine, interrogation sur le poste, rapport, appréciation collégiale des responsables exploitation de l’usine et des formateurs de l’organisme

Bloc de compétence n°4 de la fiche n° 13090 - Mise à disposition des équipements pour travaux

Descriptif :
-        Identification de toutes les lignes, des équipements et des produits véhiculés
-        Contribution à la mise à disposition d’un équipement dans le respect des règles de sécurité
Modalités d’évaluation :
comptes-rendus d’exercices pratiques, comptes-rendus des passages en usine, interrogations sur le poste, rapport, appréciation collégiale des responsables exploitation de l’usine et des formateurs de l’organisme

Bloc de compétence n°5 de la fiche n° 13090 - Surveillance de l’application des règles de sécurité lors des travaux

Descriptif :
-        Identification des comportements dangereux, notamment lors de la réalisation de travaux sur le site
-        Alerte en cas d’identification de situation dangereuse
-        Communication avec le personnel des entreprises extérieures
-        Analyse du permis de travail afin d’être en capacité d’identifier les protections collectives et individuelles prescrites pour une entreprise intervenante
Modalités d’évaluation :
interrogations sur le poste, rapport, appréciation collégiale des responsables exploitation de l’usine et des formateurs de l’organisme

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
En contrat d'apprentissage X

Formateurs IFP Training, professionnels (>50%), Inspecteur d’Académie

Après un parcours de formation continue X

Formateurs IFP Training, professionnels (>50%)

En contrat de professionnalisation X

Formateurs IFP Training, professionnels (>50%)

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2005 X

Formateurs IFP Training, professionnels (>50%)

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 17 juin 2011 publié au Journal Officiel du 10 août 2011 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Opérateur extérieur des industries pétrolières et pétrochimiques (brevet d'opérateur)" avec effet au 31 janvier 2011, jusqu'au 10 août 2016.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 07 juillet 2017 publié au Journal Officiel du 19 juillet 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Opérateur(trice) extérieur(e) des industries pétrolières et pétrochimiques (Brevet d'opérateur(trice))" avec effet au 10 août 2016, jusqu'au 19 juillet 2022.

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu’au 31 décembre 2005.

Arrêté du 22 avril 1983 publié au Journal Officiel du 11 mai 1983 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique 'Brevet d'opérateur en raffinerie'.

Arrêté du 9 décembre 2002 publié au Journal Officiel du 18 décembre 2002 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. Observations : L'homologation prend effet à compter du 1er mai 1986 et jusqu'au 31 décembre 2003.

Arrêté du 28 juillet 1999 publié au Journal Officiel du 6 août 1999 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Arrêté du 12 décembre 1996 publié au Journal Officiel du 4 janvier 1997 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. Observations : Homologation jusqu'à fin 1996

Arrêté du 2 octobre 1995 publié au Journal Officiel du 18 octobre 1995 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. Formation par la voie de l'apprentissage

Arrêté du 6 mai 1993 publié au Journal Officiel du 27 mai 1993 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique sous l'intitulé 'Brevet d'Opérateur en Raffinage et Pétrochimie'.

Arrêté du 22 avril 1983 publié au Journal Officiel du 11 mai 1983 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique 'Brevet d'opérateur en raffinerie'.

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Environ 148 lauréats par an

Autres sources d'information : 

gaelle.lebrun@ifptraining.com

IFP Training

Lieu(x) de certification : 

IFP Training : Île-de-France - Hauts-de-Seine ( 92) [Rueil-Malmaison]

IFP Training Rueil-Malmaison - 232, avenue Napoléon Bonaparte
92582 Rueil Malmaison

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Rueil-Malmaison, Martigues, Lillebonne, Lyon-Solaize, sites clients

Historique de la certification : 

Anciens libellés : - 'Brevet d'opérateur en raffinerie' (arrêté du 22 avril 1983 publié au Journal Officiel du 11 mai 1983)    
- 'Brevet d'Opérateur en Raffinage et Pétrochimie' (arrêté du 6 mai 1993 publié au Journal Officiel du 27 mai 1993)    

Certification précédente :  Opérateur extérieur en raffinage et pétrochimie (brevet d'opérateur)