Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 14393

Intitulé

Concepteur(trice) en systèmes mécaniques

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Adales - CFA Léonard de Vinci Directeur du CFA Leonard de Vinci

Niveau et/ou domaine d'activité

II (Nomenclature de 1969)

6 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

200n Conception de produits (sans autre indication); design industriel

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le(la) Concepteur(trice) en systèmes mécaniques est l'expert(e) technique métier auprés des ingénieurs(es) d'études, recherche et développement de l'industrie
A partir d'un besoin client, il(elle) conçoit et expérimente des prototypes et des procédés nouveaux, ou réalise des études d'amélioration des produits existants dans un but de les rendre plus économique ou innovants, tout en minimisant leur impact environnemental
Il(elle) est amené à manager son projet seul ou en équipe. Outre sa maitrise technique, il(elle) doit savoir planifier, concevoir, diriger des taches dont il(elle) aura délégué l'exécution
Les activités visées par la certification sont :
1 – Etude de la faisabilité du projet
·         Construire un cahier des charges fonctionnel
·         S’informer de l’état de l’art
·         Faire des choix technologiques
·         Définir les moyens d’études, de conception et leur mise en œuvre
·         Capitaliser les informations du projet
2 – Conception de solutions technologiques
·         Elaborer des solutions créatives
·         Evaluer les solutions au regard du CdCF
·         Faire le choix d’une solution argumentée
3 – Réalisation de tests et essais
·         Vérifier les solutions technologiques
·         Maquetter les solutions technologiques
4 – Elaboration du dossier technique de définition du projet
·         Respecter les standards et normes de création
·         Utiliser les outils en conformité avec les règles internes
·         Définir une cotation et des tolérances adaptées
·         Etablir un dossier d’homologation, de brevabilité
5 – Pilotage d’un projet
·         Travailler en équipe
·         Communiquer
·         Encadrer
·         Rendre compte

Les capacités attestées :
- Construire un cahier des charges fonctionnel en définissant l’environnement du produit et identifiant les liens fonctionnels afin de pouvoir exprimer puis hiérarchiser les fonctions et contraintes
- S’informer de l’état de l’art par une analyse de la concurrence et des savoir-faire internes
- Faire le choix de technologies en cohérence avec le CdCf en estimant les avantages et les inconvénients des différentes technologies en termes de coût, délai, risques.
- Définir les moyens d’études ou de conception les plus adaptés à la réalisation de projet afin de tenir les délais impartis
- Capitaliser l’expérience en mettant en place une structuration de toutes les informations du projet à l’aide d’un outil PLM en vue de leur réutilisation dans des projets ultérieurs.
- Générer des alternatives de solutions techniques en s’appuyant sur l’analyse de l’existant  et l’utilisation éventuelle d’outils de créativité
- Lister les caractéristiques des solutions technologiques. Evaluer la pertinence des solutions au regard du CdCF dans le but de réaliser une analyse comparative
- Faire le choix de la solution retenue en développant un argumentaire justifiant l’avantage de la solution retenue
- Elaborer le modèle d’étude en utilisant un modeleur CAO
- Evaluer l’impact des contraintes mécaniques issues du CdCF en s’aidant de calculs mathématiques et des lois de la mécanique
- Réalise des tests de comportement en fonctionnement en utilisant un solveur de calcul par élément finis
- Elaborer le dossier technique de définition du produit et les documents annexes (spécifications, notices, dépôts de brevets) en définissant le découpage du document, la numérotation des articles.
- Réaliser la numérisation et les plans de détails de la solution technologique afin de livrer à tous les acteurs (services, clients, sous-traitants…) un modèle produit robuste dans le but d’assurer son suivi tout au long du cycle de vie du produit
- Définir une cotation et des tolérances nécessaires à la réalisation du produit en respectant les règles de la cotation fonctionnelle afin d’éviter des coûts et des délais non maitrisés
- Etablir la propriété industrielle d’un produit existant. Rédiger et déposer un brevet dans le but d’acquérir la propriété industrielle d’une nouvelle solution technologique
- Participer au travail de l’équipe dans le but d’atteindre des objectifs communs
- Communiquer clairement et de manière concise à l’oral et à l’écrit. Identifier les personnes ressources et les responsabilités de chacun afin d’éviter les dépassements de délais résultant d’incompréhension et d’informations erronées.
- Organiser le travail de l’équipe en contrôlant la réalisation des taches et motivant les membres de l’équipe afin de respecter les contraintes de délais, de qualité et de coûts du projet
- Rendre compte de l’avancement des taches en informant des dérives pouvant conduire au recalibrage voire l’abandon du projet

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

L'emploi des titulaires de la certification s'exerce généralement au sein du service Etudes - Recherche & Développement de l'industrie . La position hiérarchique dépend de la taille du service et de l'entreprise

Responsable de projet, d'études
Chargé(e) d'études mécanique, de projet, d'affaire
Chef(fe) de projet
Technicien(ne) métier (CAO, aérodynamique, calcul...)
Concepteur(trice) produit

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1402 : Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H2502 : Management et ingénierie de production

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Pour obtenir la certification, les candidats en formation sont soumis :
- A une validation des compétences pour chacun des blocs, au moyen de différentes évaluations ponctuelles.
- A l’évaluation de l’expérience acquise en entreprise par l’employeur.
- A une évaluation finale de synthèse des missions menées en entreprise.

Les candidats à la VAE devront pour leur part constituer un portefeuille de preuves et s’entretenir avec un jury de professionnels et de personnes qualifiées pour obtenir tout ou partie de la certification.
La certification comporte les 5 blocs de compétence  décrits ci dessous
L’ensemble des « blocs de compétences » obtenus représentent l’ensemble de la certification professionnelle enregistrée au RNCP

Bloc de compétence : 

Intitulé Descriptif et modalités d'évaluation
Bloc de compétence n°1 de la fiche n° 14393 - Etudier la faisabilité du projet

Descriptif
•    Construire un cahier des charges Fonctionnel
•    Concevoir un dispositif de veille technologique
•    Faire des choix de technologies adaptées
•    Définir les moyens d’études, de conception et de mise en œuvre
•    Capitaliser les informations du projet
Modalités d'évaluation
- Evaluation à partir d’un cas pratique ou d’un cas d’entreprise, conduisant à la rédaction d’un Cahier des Charges Fonctionnel accompagné d’une proposition argumentée d’une solution technologique
- Dans le cadre d’une réponse faite au client et à l’issue de l’acceptation de la proposition, le candidat présentera un modèle d’organisation du projet  par l’élaboration d’un rétro planning, l’identification des besoins et la mise en place d’outils de capitalisation des données du projet tels qu’ un système de gestion de données techniques ou une base de données PLM
Attestation
Un certificat partiel des compétences attestées selon les modalités dévaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 1er bloc de compétences.

Bloc de compétence n°2 de la fiche n° 14393 - Concevoir des solutions technologiques

Descriptif
•    Elaborer des solutions créatives
•    Evaluer les solutions au regard du Cahier des Charges Fonctionnel
•    Faire le choix d’une solution et  élaborer une argumentation à destination de son client interne ou externe
•    Créer le modèle d’étude
Modalités d'évaluation
- Le candidat présentera un document de synthèse d’une recherche de solutions technologiques issue d’une séance de créativité type brainstorming.
- Le candidat présentera une solution technologique modélisée permettant le lancement des nouvelles phases du projet (tests, industrialisation)
Attestation
Un certificat partiel des compétences attestées selon les modalités dévaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 2ième  bloc de compétences.

Bloc de compétence n°3 de la fiche n° 14393 - Réaliser des tests et essais

Descriptif
•    Vérifier les solutions technologiques
•    Maquetter les solutions technologiques
Modalité d'évaluation
- A partir d’un cas pratique ou cas d’entreprise, le candidat présentera un  document de synthèse, rapport de test ou note de calcul, validant les choix de  dimensionnement du système mécanique proposé
Attestation
Un certificat partiel des compétences attestées selon les modalités dévaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 3ième bloc de compétences.

Bloc de compétence n°4 de la fiche n° 14393 - Elaborer le dossier technique de définition du projet

Descriptif
•    Respecter les standards et normes de création
•    Utiliser les outils en conformité avec les règles internes
•    Définir une cotation et des tolérances adaptées
•    Etablir un dossier de propriété industrielle
Modalités d'évaluation
- Evaluation à partir d’un cas pratique, conduisant à la réalisation d’un dossier technique de définition et des documents annexes.
- A partir d’un cas pratique, le candidat décrira une recherche documentaire ayant conduit à l’identification de la propriété industrielle d’une solution technologique ou la rédaction d’une demande de dépôt de brevet
Attestation
Un certificat partiel des compétences attestées selon les modalités dévaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 4ième bloc de compétences.

Bloc de compétence n°5 de la fiche n° 14393 - Piloter le projet

Descriptif
•    Structurer les flux d’informations nécessaires à la réalisation du projet
•    Piloter les ressources du projet (humaines, techniques, financières)
•    Réaliser des revues de projet
Modalité d'évaluation
- Le candidat présentera une  description d’un projet mené à son terme (cas pratique ou cas réel) :
Il y expliquera le contexte et la problématique à l’origine du projet et légitimera son rôle de chef de projet.
Il y décrira le développement de l’étude, les phases du projet et les modes de collaboration choisis.
Il y justifiera des ressources employées pour l’atteinte des objectifs, du choix des outils collaboratifs et du dispositif de pilotage élaboré.
Il y argumentera des choix de solutions retenues au regard du cahier des charges.
Il y dressera le bilan technique et financier du projet
Attestation
Un certificat partiel des compétences attestées selon les modalités dévaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 5ième bloc de compétences.

Validité des composantes acquises :  5 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
En contrat d'apprentissage X

Le(la) président(e) du jury, membre de la direction ou président(e) de l'organisme de gestion, est assisté'e) de 2 représentants(tes) des salariés et de 2 représentants(es) des employeurs(euses)

Après un parcours de formation continue X

Le(la) président(e) du jury, membre de la direction ou président(e) de l'organisme de gestion, est assisté'e) de 2 représentants(tes) des salariés et de 2 représentants(es) des employeurs(euses)

En contrat de professionnalisation X

Le(la) président(e) du jury, membre de la direction ou président(e) de l'organisme de gestion, est assisté'e) de 2 représentants(tes) des salariés et de 2 représentants(es) des employeurs(euses)

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2008 X

Le(la) président(e) du jury, membre de la direction ou président(e) de l'organisme de gestion, est assisté'e) de 2 représentants(tes) des salariés et de 2 représentants(es) des employeurs(euses)

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 10 avril 2009 publié au Journal Officiel du 21 avril 2009 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau II, sous l'intitulé Concepteur en systèmes mécaniques avec effet au 21 avril 2009, jusqu'au 21 avril 2012.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 26 novembre 2015 publié au Journal Officiel du 3 décembre 2015 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, sous l'intitulé "Concepteur(trice) en systèmes mécaniques" avec effet au 3 décembre 2015, jusqu'au 3 décembre 2020.

Arrêté du 22 décembre 2014 publié au Journal Officiel du 31 décembre 2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour un an, au niveau II, sous l'intitulé "Concepteur en systèmes mécaniques" avec effet au 31 décembre 2014, jusqu'au 31 décembre 2015.

Arrêté du 5 avril 2012 publié au Journal Officiel du 14 avril 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau II, sous  l'intitulé "Concepteur en systèmes mécaniques" avec effet au 14 avril 2012  jusqu'au 14 avril 2015. Certification délivrée par Adales - Léonard de Vinci.

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu'au 31 décembre 2005.

Arrêté du 3 octobre 2002 paru JO du 12 octobre 2002 portant homologation de titres et diplômes de l'enseignement technologique. L'homologation prend effet à compter du 1er janvier 1997 et jusqu'au 31 décembre 2003.

Arrêté du 28 juillet 1999 paru au JO du 6 août 1999 portant homologation de titres et diplômes de l'enseignement technologique.

Arrêté du 9 janvier 1996 paru au J.O. du 21 janvier 1996 portant homologation de titres et diplômes de l'enseignement technologique : homologation au niveau III sous l'intitulé 'Assistant concepteur en systèmes mécaniques' pour la préparation par la voie de l'apprentissage exclusivement.

Arrêté du 9 janvier 1996 paru au J.O. du 21 janvier 1996 portant homologation de titres et diplômes de l'enseignement technologique

Pour plus d'informations

Statistiques : 

50 certifiés(es) en moyenne par an

Autres sources d'information : 

olivier.housseini@devinci.fr

Site internet

Lieu(x) de certification : 

CFA Léonard de Vinci 6-12 avenue Léonard de Vinci    
92400 Courbevoie

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification : 

Certification précédente :  Concepteur en systèmes mécaniques