Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 14523

Intitulé

Dirigeant d'entreprise

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Institut français de gestion (IFG CNOF) Directeur ICG, Président

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

310n Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion (conception), 313 Finances, banque, assurances, immobilier, 314 Comptabilite, gestion

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le Directeur Général occupe une fonction de pilotage de l’entreprise. Il dirige et coordonne l’ensemble des activités et des capacités d’action de l’entreprise : gestion, politique commerciale, production, technique, ressources humaines. Dans le cadre des instances de direction (comité exécutif, conseil d’administration) et aux côtés du président, il participe à la définition de la stratégie de modernisation et de développement de l’entreprise, ainsi qu’à sa mise en oeuvre.

Les activités de ce professionnel concerne les six pôles d'activités suivants :
1. Production : il structure l’ensemble des unités de production et fixe les objectifs de chacune, améliore les méthodes et l’organisation de la production, notamment en matière de sécurité, de qualité et de productivité.
2. Gestion : il suit l’évolution des principaux ratios de rentabilité technique, commerciale et financière, dans l’optique d’améliorer les profits de l’entreprise.
3. Investissement : il participe à l’élaboration de la politique d’investissement, veille à son application et gère le développement international (ventes, acquisitions, fusions).
4. Commercial : il établit les grands axes des politiques commerciale, d’après-vente et de distribution, négocie les contrats importants, supervise la stratégie de pénétration de nouveaux marchés dans l’optique de diversifier l’activité de l’entreprise.
5. Social : il définit la politique sociale et contribue au maintien d’un bon climat social dans l’entreprise, fédère et motive les ressources humaines autour de l’activité de l’entreprise.
6. Communication : le directeur général est chargé de développer l’entreprise tout en gardant sa spécificité. Il doit promouvoir l’image de marque de l’entreprise ; mettre en oeuvre la politique de communication interne, assurer le reporting auprès de la direction du groupe (dans le cadre d’une filiale).

Le titulaire de la certification est capable de :
- Utiliser les différentes sources de collecte d’informations stratégiques pour établir le diagnostic externe de l’entreprise (demande, offre, facteurs d’influence, rôle des différentes parties prenantes)
- Identifier les points clés du diagnostic en vue de choisir les axes stratégiques majeurs de développement de l’entreprise (définition de la problématique actuelle, du métier, des compétences et capacités dynamiques…)
- Elaborer le(s) plan(s) stratégique(s) (à long terme) en fonction des différentes options stratégiques retenues et les articuler avec les plans opérationnels (à moyen et court termes) afin de présenter un plan de développement de l’entreprise compatible avec l’environnement et les moyens de celle-ci.
- Maîtriser les outils de pilotage (stratégiques, financiers, managériaux et organisationnels)  en vue de suivre l’implémentation de la stratégie et d’engager des actions correctives
- Dialoguer avec les instances de direction de l’entreprise (comité exécutif et conseil d’administration) afin de maîtriser la communication de la stratégie et son implémentation.
- Analyser les différentes configurations organisationnelles possibles en fonction de la stratégie choisie afin de piloter les changements de structure nécessaires et leurs conséquences
- Déléguer les tâches afin de déterminer les responsabilités de chacun
- Coordonner les différentes fonctions de l’entreprise (marketing et action commerciale, finance et contrôle de gestion, management des ressources humaines, gestion industrielle et systèmes d’information et de communication) afin de mettre en œuvre la stratégie
- Mobiliser ses capacités de leadership et ses compétences managériales afin d’animer les acteurs autour de la stratégie choisie et de conduire le changement
- Coordonner l’implémentation d’un système d’information propre à accompagner le changement dans l’entreprise

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Tous secteurs.

Les emplois occupés peuvent être :
- Dirigeant/Dirigeante de PME/PMI
- Chef d'entreprise
- Directeur
- Directeur général
- Gérant
- Président Directeur Général
- Président du directoire

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • M1302 : Direction de petite ou moyenne entreprise

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Après formation, la certification comporte trois composantes majeures :   

1. Une composante générale, dans le cadre d'un travail de groupe  : centrée autour d'études de cas, d'exercices, et de synthèses accomplis à la fin d'une des 14 sessions constitutives du déroulé pédagogique.

2. Une composante générale, dans le cadre d'un travail individuel : articulée autour de deux tests ; le premier se situant en fin de première partie du cycle et portant sur la maîtrise des outils ainsi que les techniques de gestion et management ; le second se situant en fin de cycle et portant sur le diagnostic stratégique.

3. Une composante d'application relative à l'étude ciblée d'une entreprise : dans le cadre d'un sous groupe (6 à 10 personnes, à l'image d'une équipe de direction),  rédaction et soutenance d'un rapport consécutif  à une mission d'étude, d'environ  18 mois, diligentée au sein d'une entreprise en activité. Au terme de rencontres régulières avec la Direction générale, il s'agit d'une part,  d'établir un diagnostic interne de l'entreprise et externe de son environnement ; et d'autre part, de formuler des recommandations stratégiques.

Validité des composantes acquises :  5 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

30% de représentants de l'organisme
70% de professionnels extérieurs

En contrat de professionnalisation X

Idem

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2005 X

Idem

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 16 février 2006 publié au Journal Officiel du 5 mars 2006 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 5 mars 2006, jusqu'au 5 mars 2011.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 5 avril 2012 publié au Journal Officiel du 14 avril 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, sous  l'intitulé "Dirigeant d'entreprise" avec effet au 05 mars 2011  jusqu'au 14 avril 2017

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu’au 31 décembre 2005.

Arrêté du 3 octobre 2002 publié au Journal Officiel du 12 octobre 2002 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.  Observations : L'homologation prend effet à compter du 1er janvier 1970 et jusqu'au 31 décembre 2003.

Arrêté du 28 juillet 1999 publié au Journal Officiel du 6 août 1999 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.  

Arrêté du 9 janvier 1996 publié au Journal Officiel du 21 janvier 1996 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique : Fin d'homologation

Arrêté du 28 septembre 1995 publié au Journal Officiel du 18 octobre 1995 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique sous l'intitulé 'Certificat de gestion et management stratégique'.

Arrêté du 17 juin 1980 publié au Journal Officiel du 21 août 1980 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique sous l'intitulé 'Certificat de l'institut de contrôle de gestion (I.C.G.)'.

Pour plus d'informations

Statistiques : 

200 titulaires de la certification par an en moyenne

Autres sources d'information : 

Site IFG

blog

Lieu(x) de certification : 

INSTITUT FRANCAIS DE GESTION (IFG) 37 quai de Grenelle
75738 PARIS

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification : 

Anciens libellés : - 'Certificat de l'institut de contrôle de gestion (I.C.G.)' (Arrêté du 17 juin 1980 publié au Journal Officiel du 21 août 1980)
- 'Certificat de gestion et management stratégique' (Arrêté du 28 septembre 1995 publié au Journal Officiel du 18 octobre 1995)

Certification précédente :  Dirigeant d'entreprise