Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 14868

Intitulé

CAP : Certificat d'aptitude professionnelle Conducteur d'installations de production

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE
Modalités d'élaboration de références :

CPC de la Métallurgie

Recteur de l'académie, MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE

Niveau et/ou domaine d'activité

V (Nomenclature de 1969)

3 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

223 Métallurgie (y.c. sidérurgie, fonderie, non ferreux...)

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le Conducteur d’Installation de Production (CIP) intervient dans la majorité des cas au sein d’une équipe d’opérateurs coordonnés par un pilote de ligne de production, sous l’autorité du responsable de production. Il a en charge un équipement dont il assure la conduite selon des modes opératoires élaborés.

 

Le diplôme de Conducteur d’Installation de Production (CIP) donne accès à un métier qui concerne tous les secteurs industriels dont les processus sont plutôt automatisés, coordonnés ou intégrés. Cela concerne donc les industries de transformation, d'élaboration et de conditionnement, continus, discontinus ou mixtes. Il évolue dans les secteurs de l’agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétologie, la transformation des pâtes papiers et cartons, l’électronique, la production et transformation des métaux, la sidérurgie, l’automobile, l’industrie textile, cuirs et peaux, la céramique, la transformation des déchets…

 

Ce diplôme est transversal et permet d’adapter les compétences aux différentes possibilités d’emploi. Travail posté, le métier de conducteur se pratique souvent en équipes sur un même poste, afin d'assurer un fonctionnement de l’installation de production le plus long possible, équipes qui se succèdent alors.

 

• Perspectives d’évolution

 

Ce niveau d’emploi peut déboucher, au sein d’une entreprise, vers la conduite de plusieurs installations, voir le pilotage de lignes de production. 

Avec l’expérience, le titulaire du CAP CIP peut aussi évoluer vers des fonctions liées à la maintenance des équipements.

La reconnaissance, par la validation des acquis de l’expérience, des compétences acquises contribuera également à élargir ses possibilités d’évolution professionnelle.

Le diplôme peut aussi permettre de poursuivre une formation professionnelle en préparant un baccalauréat professionnel (par exemple le baccalauréat Pilote de ligne de production ou le baccalauréat Maintenance des équipements industriels)

 

 

Le titulaire du CAP conducteur d'installations de production est capable de s’adapter très rapidement à différentes entreprises ou secteurs d’activités. Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Production et transformation de métaux ferreux et non ferreux, à chaud et à froid.

Opérateur / Opératrice - Conducteur /Conductrice de machine - Conducteur / Conductrice d'installation

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H2907 : Conduite d'installation de production des métaux
  • H2904 : Conduite d'équipement de déformation des métaux

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Conduite en mode normal

Intervention durant la production

Français et Histoire-Géographie et Enseignement moral et civique

Mathématiques-Sciences physiques et chimiques

Éducation physique et sportive

Bloc de compétence : 

Intitulé Descriptif et modalités d'évaluation
Bloc de compétence n°1 de la fiche n° 14868 - UP1 : Conduite en mode normal

S’informer et informer au cours de l’activité professionnelle
Préparer le travail au poste
Conduire l’installation à partir du poste de travail
Recueillir des données liées au produit et à la production

Bloc de compétence n°2 de la fiche n° 14868 - UP2 : Intervention durant la production

Identifier des risques au poste
Appliquer des modes opératoires conformes aux objectifs de qualité et de sécurité

Bloc de compétence n°3 de la fiche n° 14868 - UG1 : Français, Histoire-Géographie et Enseignement moral et civique

Français
- Entrer dans l’échange oral : écouter, réagir, s’exprimer
- Entrer dans l’échange écrit : lire, analyser, écrire
- Devenir un lecteur compétent et critique
- Confronter des savoirs et des valeurs pour construire son identité culturelle.
Histoire géographie et enseignement moral et civique
- Appréhender la diversité des sociétés et la richesse des cultures
- Repérer la situation étudiée dans le temps et dans l’espace
- Relever, classer et hiérarchiser les informations contenues dans un document selon des critères donnés
- Acquérir une démarche citoyenne à partir de son environnement quotidien

Bloc de compétence n°4 de la fiche n° 14868 - UG2 : Mathématiques-Sciences physiques et chimiques

- Rechercher, extraire et organiser l’information.
- Proposer, choisir, exécuter une méthode de résolution ou un protocole opératoire en respectant les règles de sécurité.
- Expérimenter.
- Critiquer un résultat, argumenter.
- Rendre compte d’une démarche, d’un résultat, à l’oral ou à l’écrit.

Bloc de compétence n°5 de la fiche n° 14868 - UG3 : Éducation physique et sportive

Compétences de niveau 3 du référentiel de compétences attendues
- Réaliser une performance motrice maximale
- Se déplacer en s’adaptant à des environnements variés et incertains
- Réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique
- Conduire et maîtriser un affrontement individuel ou collectif
- Respecter les règles de vie collective et assumer les différents rôles liés à l’activité

Bloc de compétence n°6 de la fiche n° 14868 - UF : Langue vivante

Compétences de niveau A2 du CECRL
- S’exprimer oralement en continu
- Interagir en langue étrangère
- Comprendre un document écrit rédigé en langue étrangère

Validité des composantes acquises :  5 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Le jury est présidé par un conseiller de l'enseignement technologique choisi parmi les personnes qualifiées de la profession. Il est composé à parts égales : - d'enseignants des établissements scolaires publics, privés sous contrat et des centres de formation d'apprentis ;
- de professionnels choisis en nombre égal parmi les employeurs et les salariés après consultation des organisations représentatives.

En contrat d'apprentissage X

Idem

Après un parcours de formation continue X

Idem

En contrat de professionnalisation X

Idem

Par candidature individuelle X

Idem

Par expérience dispositif VAE X

Idem

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

articles D 337-1 à D 337-25 du Code de l’Éducation

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 30 mars 2012 portant création du certificat d'aptitude professionnelles Conducteur d'installations de production (JO du 12 avril 2012)

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Base Reflet Cereq

http://www.cereq.fr

Autres sources d'information : 

ONISEP
Légifrance pour les textes réglementaires

ONISEP

Légifrance

éduscol

Lieu(x) de certification : 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification :