Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 14890

Intitulé

Titre ingénieur : Titre ingénieur Ingénieur diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers Spécialité Travaux Publics en partenariat avec l’AFITP

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ecole nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM) - Arts et métiers ParisTech
Modalités d'élaboration de références :

CTI

Ecole nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM) - Arts et métiers ParisTech, Directeur Général de l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

230 Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois, 231 Mines et carrières, génie civil, topographie

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

  

Le titulaire de la certification sera apte à exercer les fonctions d’ingénieur dans l’ensemble des activités des Travaux Publics et d’évoluer dans les situations les plus variées.

Essentiellement « hommes de terrain », destinés à exercer des postes de responsables d’unités travaux, ces ingénieurs  pourront toutefois faire le choix de s’orienter vers des activités fonctionnelles ou d’études ou connexes.

Les principales activités réalisées par un titulaire de la certification sont :

·      L’étude et la négociation de marchés de TP publics et privés

·      La validation technique, la planification, la préparation  et l’exécution de projets de TP

·      Le management complet d’une unité d’exploitation incluant la prise d’affaires, leur réalisation, le suivi financier, la gestion des moyens matériels et humains,..

  

Compétences génériques propres à l’ensemble des titres d’Ingénieur :

1.     Aptitude à mobiliser les ressources d’un large champ de sciences fondamentales

2.     Connaissance et compréhension d’un champ scientifique et technique de spécialité

3.     Maîtrise des méthodes et des outils de l’Ingénieur : identification et résolution des problèmes, même non familiers et non complétement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation

4.     Capacité à s’intégrer dans une organisation ; à l’animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d’ouvrage, communication avec les spécialistes comme avec des non spécialistes.

5.     Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.

6.     Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelles expérience internationale.

7.     Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.

 

Compétences spécifiques à l’ingénieur diplômé de l’ENSAM, spécialité Travaux Publics :

 

Appréhender l’ensemble des dimensions d’un projet en

  • Cernant l’étendue et le contexte du projet      ainsi que les exigences du maître d’ouvrage.
  • Analysant les caractéristiques techniques et      le cadre administratif, juridique et normatif.
  • Proposant des variantes techniques,      organisationnelles.

Préparer l’exécution d’un chantier en

  • Réalisant les choix des techniques, des      matériels, des matériaux et des opérations à sous-traiter.
  • Évaluant et planifiant les besoins en qualité,      sécurité, environnement,
  • Conduisant à terme une consultation,
  • Planifiant et budgétant l’ensemble de      l’opération.

Manager l’exécution d’un chantier en

  • Coordonnant les opérations en faisant respecter      les procédures générales et spéacifique notamment en matière de sécurité,      qualité, environnement
  • Quantifiant et gérant les ressources humaines      externes internes,les moyens matériels, les fournitures ….
  • Évaluant et améliorant les performances 
  • Gérant la fin du chantier : bilan financier      de l’opération, garantie de bonne exécution, bilan opérationnel.

S’intégrer et/ou gérer une unité de production en :

  • Gérant le carnet de commande,
  • Répondant aux appels d’offre,
  • Animant et gérant les ressources humaines de son      unité,
Adaptant les moyens matériels à l’activité

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

  

Les titulaires de la certification exercent leur activité dans des entreprises de toutes tailles, des bureaux d’études, de contrôle, d’ingénierie, de maitrise d’œuvre, collectivités territoriales

 

Situés dans les secteurs  de :

·      La Construction,

·      Le Génie Civil,

·      Les Travaux Publics.

·     Conducteur ou Ingénieur travaux

  

·      Ingénieurs Etudes 

·      Ingénieur Méthodes 

·      Ingénieur Technique

·      Ingénieur Matériel

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • F1106 : Ingénierie et études du BTP
  • F1201 : Conduite de travaux du BTP

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

L’obtention de la certification repose sur :

- Une composante académique regroupant l’ensemble des savoirs disciplinaires ; évaluée à l’école,

- Une composante capacitaire ; évaluée lors des séquences en entreprise et dans le cadre des projets,

- Une composante managériale regroupant l’ensemble des savoir-être, la maîtrise d’une ou plusieurs langues ainsi que les valeurs éthiques et humanistes véhiculées au sein de l’école ; évaluée dans le cadre des projets, des séquences en entreprises et de la vie à l’école.

Les trois composantes sont de même importance pour l’obtention du diplôme.

L’obtention de la certification est également conditionnée par la validation d’un niveau d’anglais supérieur ou égal à B2 (CECR).

Pour la VAE, l’obtention de la certification repose sur la cohérence entre l’expérience des candidats et les compétences décrites dans le référentiel.

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
En contrat d'apprentissage X

Jury présidé par le directeur de l’école et composé à parité d’acteurs du monde professionnel et d’enseignants

Après un parcours de formation continue X

Jury présidé par le directeur de l’école et composé à parité d’acteurs du monde professionnel et d’enseignants

En contrat de professionnalisation X

Jury présidé par le directeur de l’école et composé à parité d’acteurs du monde professionnel et d’enseignants

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2005 X

Au moins 5 membres dont 3 enseignants-chercheurs et 2 professionnels du domaine en activité.

 

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) :

7 septembre 2007

 

Références autres :

La formation a fait l’objet d’audit périodique de la CTI et bénéficie d’une habilitation pour une durée de 6 ans (2012)

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Code de l’éducation et notamment l’article L 642-1, L642-2 ;

Décret n° 90-370 du 30 avril 1990, relatif à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers ;

Décret n° 2002-604 du 25 avril 2002 modifiant le Décret n°99-747 du 30 août 1999 relatif à la création du grade de master et notamment son article 2, alinéa 2 ;

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

  

85% des titulaires de la certification bénéficient d’une proposition d’embauche dès son obtention. 100% ont trouvé un travail dans les 3 mois.

  

Les salaires à l’obtention de la certification sont dans une fourchette de 31500 à 37500€ brut annuel avec très souvent un véhicule de fonction

Autres sources d'information : 

http://www.ensam.eu/

www.aix.ensam.fr

  http://deveniringenieurtp.com/

http://www.ensam.eu

Lieu(x) de certification : 

Ecole nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM) - Arts et métiers ParisTech : Île-de-France - Paris ( 75) []

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers

151 Boulevard de l’Hôpital

75013 PARIS

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers :

CENTRE AIX-EN-PROVENCE

2, cours des Arts et Métiers

13617 Aix-en-Provence

Historique de la certification : 

L'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers est une "Grande Ecole d'Ingénieurs".

Elle a formé plus de 85 000 ingénieurs depuis sa création en 1780 par le duc de La Rochefoucauld Liancourt.

C'est un établissement Public à Caractère Scientifique, Culturel et Professionnel (EPCSCP) placé sous la tutelle du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

L'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers fait partie du PRES Paris Tech* dont elle est membre fondateur. En 2007, elle adopte "Arts et Métiers ParisTech" comme nom de marque.

Arts et Métiers ParisTech est également membre fondateur du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur : le PRES HESAM*.

Etablissement unique coordonné par une Direction Générale, Arts et Métiers ParisTech comprend 8 centres d’enseignement et de recherche et 3 instituts répartis sur le territoire français.

Ce réseau lui confère une proximité exceptionnelle avec le milieu industriel en régions.

Arts et Métiers ParisTech a pour mission principale la formation initiale d'ingénieurs généralistes aux disciplines du génie mécanique, du génie énergétique et du génie industriel.

Arts et Métiers ParisTech, c'est aussi la formation continue des ingénieurs et cadres de l'industrie.

Avec 17 laboratoires de recherche et deux écoles doctorales.

  La spécialité Travaux Publics a été mise en place en 2007, à la demande de la profession pour des flux qui sont plafonnés à 24 apprentis.