Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 16243

Intitulé

MASTER : MASTER Arts Lettres Langues mention Lettres, Arts, Humanités, Théâtres du monde (LAHTHEM) Spécialité Savoirs littéraires et sciences des textes

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université de Franche-Comté - Besançon, Ministère chargé de l'enseignement supérieur Université de Franche-Comté - Besançon, Ministère chargé de l'enseignement supérieur, Président de l'Université de Franche-Comté, Recteur d'Académie Chancelier des Universités

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

131 Français, littérature et civilisation française, 131g Littérature appliquée à la documentation, communication, lettres et enseignement, 130 Spécialités littéraires et artistiques plurivalentes

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis


Le titulaire du diplôme utilise les instruments bibliographiques, version « papier » et électronique, pratique la recherche documentaire en bibliothèque et sur Internet, constitue des corpus, met en œuvre des méthodes de dépouillement, en bibliothèque ou à l’aide de logiciels, des livraisons périodiques,  analyse les textes de création et de réception afin de les inscrire dans l’histoire de la littérature. Il produit également une analyse textuelle du discours littéraire, sans et/ou avec recours aux outils informatiques et statistiques ; contextes énonciatifs socio-historiques, politiques de la littérature, corpus anciens et modernes. Il maîtrise les outils de l’édition critique des textes, de la critique génétique, de la philologie classique et de la philologie numérique, notamment par une approche informatisée et à consistance statistique : lexicométrie, hypertexte savant.

Il est initié à toutes les formes d’activités du domaine littéraire, depuis la création d’un texte jusqu’à sa publication, sa diffusion, sa recension, son archivage, sa pérennisation sur différents supports. il exploite les archives littéraires, et peut constituer lui-même des bases de données.

Le titulaire du diplôme peut, dans le cadre d’un emploi doctoral au sein du laboratoire de recherches Elliadd (équipe « Centre Jacques Petit » spécialisée dans la numérisation de fonds d’archives littéraires et dans leur exploitation scientifique), conduire des activités de recherche de haut niveau.

  • - En tant que chercheur,  il élabore et prépare les cours, les travaux dirigés ou pratiques (définition, contenu, objectifs, format pédagogique, bibliographie, ...), il encadre, anime les cours, les travaux dirigés ou pratiques et peut enseigner les connaissances, les techniques aux étudiants, évaluer les connaissances des étudiants et effectuer la correction de devoirs, examens, partiels.
  • - En tant que chef de projet dans une institution culturelle, le diplômé est capable de superviser une programmation et de mettre en œuvre des actions culturelles, de participer à l’élaboration de tous les supports de communication, de travailler en équipe et en coordination avec les instances extérieures.
  • - En tant que chef de projet dans une bibliothèque,  le diplômé est capable de gérer un corpus d’archives numériques et de constituer une base de données, il classe et informe un fonds d’archives après l’avoir si nécessaire numérisé, il valorise un fonds patrimonial.
  • - En tant qu’employé dans une librairie, le diplômé est capable de gérer l’assortiment (sélection des nouveautés, coordination de promotions éditoriales, classement du fonds), de gérer le stock informatiquement, d’accueillir et de conseiller le public, de mettre en place des actions culturelles, de gérer la communication (vitrine et support de communication).
  • -En tant que coordinateur d’édition, le diplômé est capable de participer au processus éditorial, à la fabrication, à la promotion des ouvrages.

Compétences ou capacités évaluées

  • - Le diplômé est capable d’analyser des textes littéraires, de constituer et dépouiller des corpus, de mener une recherche bibliographique sur différents outils et moteurs de recherche.
  • - Il est capable de produire un texte ou un discours de langue française sans faute ou solécisme à destination d’un public d’élèves ou de professionnels (chefs d’entreprise, organismes culturels).
  • ‑ Il maîtrise des outils informatiques de documentation, de stockage des archives, de traitement des données, de gestion et traitement statistiques et informatiques de corpus textuels.
  • - Il est capable de travailler en équipe et de développer des dossiers communs (avec 2 ou plusieurs partenaires).
  • ‑ Il est entraîné à rédiger des documents de toute dimension (synthèse, rapport, mémoire) selon une méthode rigoureuse et efficace.
  • - Il est capable de produire une réflexion dans une langue étrangère, surtout pour les étudiants qui bénéficient des aides à la mobilité (échanges internationaux, notamment Erasmus, pour 20% des étudiants)

Pour les étudiants de la spécialité Savoirs littéraires, qui suivent aussi les Unités de la spécialité MEF, compétences pédagogiques et didactiques et capacités à réemployer les savoir-faire pour l’apprentissage des élèves et à répondre aux exigences des missions d’enseignement. Des responsabilités associatives (Contrat Emploi Etudiant, soit comme tuteur, soit comme tuteur lycéens) lui sont proposées au cours de ses deux années de master, ce qui lui permet d’envisager aussi facilement une réorientation rapide vers les masters « métiers de l’enseignement ».

 

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

  • Le titulaire du diplôme est préparé à tous les métiers de la culture et  de la recherche.  Sa formation théorique, méthodologique de haut niveau  dans des domaines aussi pointus et rares que la critique génétique ou  l’établissement et exploitation de corpus textuels numériques, la  familiarisation avec des parcs d’archives papiers et numériques, un  travail dans le fonds patrimonial de la Bibliothèque municipale, lui  ouvre un plus large éventail d’activités professionnelles. De plus,   doté d’une sérieuse formation dans les domaines de la littérature,  des arts et de l’esthétique, le diplômé conforte son ouverture aux  métiers de la culture dans diverses  structures  locales, régionales et  nationales. : institutions patrimoniales,  Bibliothèque d’étude et de  conservation, médiathèque, archives municipales, librairies, maisons  d’édition locales et nationales, DRAC, Centres régionaux du livre,  Agence régionales de coopération (Accolad), collectivités territoriales…- Recherche dans le supérieur (contrats doctoraux)
  • - Bibliothèques d’étude et de conservation, médiathèques, archives municipales
  • - Métiers du livre (librairies, maisons d’édition, centres régionaux du livre, maisons des écrivains)
  • - Métiers de la culture (Drac, associations culturelles, collectivités territoriales)

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • K2108 : Enseignement supérieur
  • K1601 : Gestion de l'information et de la documentation
  • K2111 : Formation professionnelle
  • K1602 : Gestion de patrimoine culturel

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Le Master Arts Lettres Langues mention Lettres, Arts, Humanités, Théâtres du monde (LAHTHEM) Spécialité Savoirs littéraires et sciences des textes est conforme au système Européen. Il est accessible avec une licence ou équivalent. Il s'agit d'une formation universitaire validée par 120 crédits ECTS. Elle se déroule sur 4 semestres de 30 ECTS chacun, soit environ 400 heures de travail (encadré et personnel) par semestre. Elle favorise la mobilité des étudiants en leur permettant de valider un ou deux semestres dans une université dans le cadre de la mobilité étudiante (Programmes d’échanges Erasmus, Crepuq, ISEP, Campus France ou Concours de la Bourse Victor Hugo en direction des étudiants de l'Amérique latine).
A ces acquis s’ajoutent une certification dans une langue étrangère, à l’écrit comme à l’oral, ainsi qu’une certification en TICE (C2i2e).

Le diplôme est constitué de 20 Unités d’enseignement ou de professionnalisation capitalisables (5 UE pour chacun des 4 semestres) soumises à évaluation (contrôle continu, examen, soutenance de mémoire, validation de stage).

  • Semestre 1
  • UE1, 6ECTS,  Unité transversale Littérature et esthétique
  • UE2, 6 ECTS, Unité disciplinaire Edition des textes
  • UE3, 6 ECTS, Unité disciplinaire  Patrimoine littéraire
  • UE4, 6 ECTS, Unité transversale Littérature et mythe +Langue Vivante
  • UE5, 6 ECTS, Unité méthodologique, construire un mémoire
  • Semestre 2
  • UE1, 6 ECTS, Unité transversale Littérature et théâtre antique
  • UE2, 6 ECTS, Unité disciplinaire Journalisme littéraire
  • UE3, 6 ECTS, Unité disciplinaire Littérature et médias artistiques
  • UE4, 6 ECTS Unité transversale Littérature et arts musicaux + Langue vivante
  • UE5 TER, 6 ECTS, rédaction et soutenance d’un mini mémoire de recherche
  • Semestre 3
  • UE1, 6 ECTS, Unité transversale Littérature et poétique de l’art total
  • UE2, 6 ECTS, Unité disciplinaire Archives littéraires et critique génétique
  • UE3, 6 ECTS, Unité disciplinaire Corpus numériques, traitement statistique des données textuelles
  • UE4, 6 ECTS, Unité transversale Littérature et arts musicaux + Langue vivante
  • UE5, 6 ECTS, Unité méthodologique Histoire de la Librairie et maisons d’édition au XXe siècle

Semestre 4

  • 30 ECTS, Rédaction du mémoire de recherche + soutenance OU
  • 30 ECTS Stage professionnalisant et mémoire de stage+soutenance (certification en TICE offerte en plus)

Le Semestre 4 étant déchargé de cours est consacré soit à la finalisation de la rédaction du mémoire soit à la constitution d’un mémoire pratique de recherche à la suite d’un stage de moins de deux mois (non rémunéré) réalisé dans le cadre d’une formation pratique autour des métiers de la recherche, du livre ou de la culture, via un stage dans un laboratoire universitaire, bibliothèque, maison d’édition, librairie.

Modalités de contrôle des connaissances: contrôle continu en cours de semestre ou examens en fin de semestre pour les étudiant/es qui s'inscrivent en "Dispensé/es de Contrôle Continu". Selon sa nature, chacune des UE sanctionne un savoir théorique (épistémologie et histoire des disciplines étudiées), linguistique, pratique ou professionnel.

Le volume horaire en informatique de la formation permet aux étudiants de passer la certification Internet et Informatique dans les disciplines des lettres C2I2E, niveau 2 « enseignant »

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (Loi n° 84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l'enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

IDEM

En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X

Possible pour partie du diplôme par VES ou VAP

Par expérience dispositif VAE X

Enseignants-chercheurs et professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 27 juillet 2012 Numéro d’habilitation : 20081318

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Décret VAE du 24 Avril 2002

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Arrêté du 23 avril 2002 publié au JO du 30 avril 2002

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Observatoire de la Formation et de la Vie Etudiante

http://www.univ-fcomte.fr/pages/fr/menu1/ufc/l-universite-en-chiffres/l-universite-en-chiffres---ofve-4-tableaux-de-bord-82.html

Autres sources d'information : 

Site Internet de l'UFR Sciences du Langage, de l'Homme et de la Société: http://slhs.univ-fcomte.fr

Autres sources d'informations : http://elliadd.univ-fcomte.fr/pages/fr/menu3694/équipes/cjp-présentation-14793.html

 

Université de Franche-Comté

Lieu(x) de certification : 

Université de Franche-Comté (Besançon), UFR Sciences du Langage, de l’Homme et de la Société 30-32 rue Mégevand 25000 Besançon

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Université de Franche-Comté  25000 Besançon

Historique de la certification :