Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 1661

Intitulé

L'accès à la certification n'est plus possible

Installateur sanitaire et thermique (BCP)

Nouvel intitulé : Installateur de systèmes sanitaires, de génie climatique et aérauliques (CTM)

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Chambre de métiers d'Alsace (CMA) Président de la Chambre de métiers d'Alsace

Niveau et/ou domaine d'activité

V (Nomenclature de 1969)

3 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

233s Exécution des travaux de finition : platrerie, peinture, carrelage, sols plastiques.., 227s Montage d installations de génie climatique, sanitaires et de chauffage

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

L'installateur sanitaire et thermique assure les activités suivantes : - Préparer l'exécution du travail et celui de son équipe    
- Réaliser les installations sanitaires et/ou thermiques    
- Mettre en service l'installation posée    
- Clore le chantier    
- Communiquer avec le client - relations commerciales de base    
- Communiquer en interne à l'entreprise (objectifs et méthodes de travail, animation d'une petite équipe)    
- Organiser son travail dans le respect des objectifs et en fonction des situations en cours de chantier    
- Evaluer le temps de certains travaux entrepris et la valeur des matières d'oeuvre utilisées    

Les compétences attestées par ce titre intègrent des connaissances liées aux techniques et technologies utilisées, à l'environnement de la fabrication ainsi qu'à des méthodologies et des savoir-faire spécifiques dans 2 grands domaines.
DOMAINE REALISATION    
Etre capable de :    
- Lire et comprendre les documents techniques du chantier    
- Collecter les informations nécessaires à la préparation du travail ou du chantier    
- Repérer les lieux et installer le poste de travail dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité    
- Implanter l'appareillage et tracer les lignes de cheminement des réseaux dans le respect du cahier des charges    
- Poser la tuyauterie, les appareils, la robinetterie et les accessoires    
- Monter et découper le mobilier sanitaire    
- Réaliser les raccordements aux réseaux d'alimentation, d'évacuation et d'énergie (eau, gaz, électricité)    
- Vérifier les raccordements électriques simples    
- Effectuer les opérations de remplissage, de charge, de vidange et d'essai d'étanchéité    
- Effectuer et consigner les essais de mise en service    
- Identifier les anomalies et y remédier    
- Assurer la réception du chantier avec le client ou le maître d'oeuvre    
- Faire le relevé des travaux effectués, le plan de recollement    
- Ranger le chantier et gérer les déchets (tri)    
- Rédiger des rapports journaliers, de fin de chantier    

DOMAINES DE COMPETENCES TRANSVERSALES    
Etre capable de :    
- Communiquer avec des clients : expliquer un ouvrage    
- Se mobiliser sur les objectifs de production : analyser une situation et proposer des solutions    
- S'adapter au groupe et aux méthodes de travail : connaître les mécanismes de base d'une entreprise et les méthodes de travail d'une entreprise, remplir les documents internes    
- Animer une petite équipe de travail : organiser la production d'une équipe et veiller au respect de l'hygiène et de la sécurité    
- Organiser son travail dans l'espace et dans le temps en fonction des différentes situations des chantiers    
- Connaître et gérer le temps des travaux entrepris et la valeur des matières d'œuvre utilisées couramment pratiquée : établir la relation entre les temps et les coûts, gérer son temps de fabrication    

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

L' installateur sanitaire et thermique travaille dans le secteur d'activité du Bâtiment, principalement en entreprise artisanale. Il intervient essentiellement sur des chantiers de constructions neuves, de réhabilitation, chez des particuliers ou dans des entreprises.
- Installateur sanitaire et thermique - Ouvrier professionnel confirmé en installations sanitaires et thermiques    
- Installateur d'équipements sanitaires et thermiques    
- Monteur en installations sanitaires et thermiques    

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • F1603 : Installation d'équipements sanitaires et thermiques

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

L'examen du BCP Installateur Sanitaire et Thermique comporte quatre modalités d'évaluation (coefficient 15 au total) :
1) Un contrôle sous la forme de deux positionnements réalisés en entreprise conjointement par le maître d'apprentissage et l'enseignant en fonction des objectifs définis en début de cursus par l'enseignant en entreprise avec le maître d'apprentissage, en présence de l'apprenti.
2) Un projet professionnel comprenant un dossier à constituer par l'apprenti et le descriptif précis d'un plan d'installation et son fonctionnement. Le projet professionnel donne lieu à une évaluation de la prestation écrite (dossier et descriptif) et à une évaluation de la prestation orale (soutenance orale).
(Prestation écrite - Prestation orale )
3) Deux épreuves terminales :
- une étude de cas : épreuve écrite écrite sous la forme d'une mise en situation professionnelle à partir d'un cahier des charges et de documents ressources en usage dans la profession.
- une épreuve pratique de contrôle sous la forme d'une mise en situation de travail en atelier à partir d'un descriptif et/ou d'un plan, épure ou gabarit.
4) Un contrôle continu : moyenne des notes obtenues en CFA.
Les deux positionnements, le projet professionnel et les deux épreuves terminales permettent la vérification des compétences acquises et ces évaluations sont transversales : chacune recouvre et permet d'évaluer l'ensemble des activités et des compétences attestées.
Le BCP Installateur Sanitaire et Thermique est délivré aux candidats ayant obtenu un minimum de 160 points sur 300 sans note éliminatoire (note éliminatoire : note inférieure à 10/20 en épreuve pratique de contrôle ; 0/20 pour les autres épreuves ou évaluations) et ayant satisfait à l'ensemble des épreuves et évaluations constitutives du règlement d'examen.

Validité des composantes acquises :  5 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
En contrat d'apprentissage X

- Représentants de la profession : 2 professionnels titulaires du Brevet de Maîtrise du secteur professionnel concerné et 1 professionnel salarié du secteur concerné - 2 formateurs des domaines généraux et 1 formateur des domaines professionnels

Après un parcours de formation continue X
En contrat de professionnalisation X

idem

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2011 X

idem

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 21 décembre 2005 publié au Journal Officiel du 31 janvier 2006 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 31 janvier 2006, jusqu'au 31 janvier 2011.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 10 août 2012 publié au Journal Officiel du 22 août 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau V, sous  l'intitulé "Installateur sanitaire et thermique (BCP)" avec effet au 30 janvier 2011 jusqu'au 22 août 2017.

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu’au 31 décembre 2006.

Arrêté du 30 avril 2002 publié au Journal Officiel du 4 mai 2002 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique

Arrêté du 14 octobre 1998 publié au Journal Officiel du 30 octobre 1998 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Environ 10 certifiés par an

Autres sources d'information : 

http://www.cm-alsace.fr

Lieu(x) de certification : 

Chambre de Métiers d'Alsace Espace Européen de l'Entreprise    
30 avenue de l'Europe    
67300 SCHILTIGHEIM    

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

CFA LP Le Corbusier 15 rue Lixenbuhl    
67400 ILLKIRCH GRAFFENSTADEN    

CFA Centre-Alsace Marcel Rudloff    
2 rue des Papeteries    
68000 COLMAR    

Historique de la certification :