Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 16800

Intitulé

Expert en commercialisation et en diffusion d'œuvres d'art

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
ECAD consultants - IESA (Institut d'études supérieures des arts) Directeur

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

310m Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

L’Expert en commercialisation et en diffusion d’œuvres d’art est un chef d’entreprise, un directeur général ou un directeur de département qui exerce son métier dans les différents champs du négoce et de la diffusion des œuvres d’art ancien, moderne et contemporain.
Il travaille dans des entreprises spécialisées dans :
-      la vente : antiquaires et galeristes, opérateurs de ventes volontaires (études de commissaire-priseur), cabinets de courtage d’œuvres, sites internet de vente d’œuvres d’art, éditeur-marchand de multiples ou d’objets de design ;
-      l’expertise : cabinets d’expertise ou de récolement, de recherche et de documentation spécialisées ;
-      l’achat : collections publiques et privées, fondations d’entreprises, collectionneurs ou clubs de collectionneurs et de mécènes, sociétés d’amis de musées ;
-      les services : agent d’artiste, sociétés d’organisation de salons et foires d’art ancien et contemporain, cabinets de conseil et d’organisation en régie d’œuvres et en production d’expositions, cabinets d’assurance spécialisés dans la garantie des œuvres d’art, cabinets de conseil en achat d’œuvres d’art et en constitution de collections, sites internet et cabinets spécialisés dans le suivi des cotes et des résultats de ventes aux enchères, presse artistique et éditeurs de livres d’art.
Il exerce dans des structures publiques, car nombre d’entre elles accompagnent et soutiennent la création et la diffusion de l’art contemporain et du patrimoine artistique : Ministère de la Culture et particulièrement ses services déconcentrés (DRAC), collectivités territoriales (Direction des Affaires culturelles services arts plastiques et exposition), musées.

Les capacitées attestées sont de trois ordres:
1- Administration d’une entreprise de négoce ou de diffusion de biens culturels
2- Expertise de biens culturels en vue de leur négoce ou de leur diffusion
3- Négoce, diffusion et valorisation d’un bien culturel

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Le marché de l’art reste dans un mode d’organisation encore largement artisanal. Les organisations professionnelles situent autours de 15000 le nombre de commerce d’art d’occasion et autour de 1500 le nombre de galeries ; près de 60% de ces commerces ne comptent aucun salarié. Les 40 % restant sont également des petites structures à l’exception de quelques grandes galeries et antiquaires internationaux dont le nombre de salariés ne doit pas dépasser les 20 personnes.

C’est le cas également des Sociétés de ventes qui fonctionnent en majorité avec une équipe de 15 à 20 salariés, à l’exception des grandes structures internationales qui emploient plus d’une centaine de salariés en France et plusieurs milliers dans le monde.

Enfin une grande partie des professionnels du marché de l’art, (courtiers, conseil en œuvres d’art, commissaire d’exposition, journalistes indépendants…) peuvent être considérés comme des professions libérales même si le statut juridique varie de l’auto-entrepreneur à l’entreprise commerciale individuelle.

Galeriste du premier marché.
Antiquaire/marchand/galeriste du second marché.
Courtier, conseil en collection et en mécénat artistique
Directeur de société de ventes volontaires, responsable de département d’une société de ventes volontaires
Commissaire d’exposition, diffuseur d’art
Expert, conseil en oeuvres ou objets d’art
Journaliste spécialisé dans l’art et/ou son marché, critique d’art, directeur d’une agence d’iconographie
Juriste spécialisé en marché de l’art, conseiller en assurance d’œuvres et objets d’art

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • D1201 : Achat vente d'objets d'art, anciens ou d'occasion

Réglementation d'activités : 

L’exercice de l’activité de négoce d’art en France n’est soumis qu’à l’obligation préalable faite aux « revendeurs d’objets mobiliers d’occasion » de s’inscrire comme tel à la préfecture.

Les revendeurs d’objets mobiliers d’occasion, y compris les SVV, doivent tenir un registre des objets mobiliers assurant le contrôle de l’origine des biens.

Les ventes volontaires aux enchères sont réglementées.

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

La certification regroupe six composantes principales :
-         Gestion administrative et financière
-         Expertise et inventaire des œuvres en vue de leur négoce ou de leur diffusion
-         Négoce et valorisation d’une œuvre d’art
-         Organisation des ventes aux enchères publiques
-         Organisation d’une exposition pour un salon, une galerie ou un lieu d’exposition
-         Communication et marketing de l’art

Le dispositif de Certification repose sur deux modalités d’évaluation
Des évaluations réalisées tout au long du processus de formation.
Celles-ci prennent appui sur des situations issues du secteur professionnel et se déroulent uniquement sous forme de simulations de situations professionnelles et d’études de cas
Une seconde modalité d’évaluation qui consiste en un passage devant un jury qui appréciera l’ensemble de leurs capacités au cours d’un entretien général.

Validité des composantes acquises :  5 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

2 professionnels extérieurs (dont le président)
1 enseignant
1 membre de la direction

En contrat d'apprentissage X

2 professionnels extérieurs (dont le président)
1 enseignant
1 membre de la direction

Après un parcours de formation continue X

2 professionnels extérieurs (dont le président)
1 enseignant
1 membre de la direction

En contrat de professionnalisation X

2 professionnels extérieurs (dont le président)
1 enseignant
1 membre de la direction

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2010 X

2 professionnels extérieurs (dont le président)
1 enseignant
1 membre de la direction

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 22 janvier 2013 publié au Journal Officiel du 5 mars 2013 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, sous l'intitulé "Expert en commercialisation et en diffusion d'œuvres d'art" avec effet au 30 juillet 2008, jusqu'au 5 mars 2018. Organisme certificateur délivrant la certification : Studialis - IESA (Institut d'études supérieures des arts).

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 18 avril 2013 publié au Journal Officiel du 28 avril 2013 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Modification du nom de l'organisme certificateur : ECAD consultants - IESA (Institut d'études supérieures des arts).

Pour plus d'informations

Statistiques : 

une dizaine de bénéficiaires par an

Autres sources d'information : 

www.iesa.info

www.iesa.edu

Lieu(x) de certification : 

INSTITUT D'ETUDES SUPERIEURES DES ARTS (IESA) 5, avenue de l'Opéra - 75001 Paris 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

INSTITUT D'ETUDES SUPERIEURES DES ARTS (IESA) 5, avenue de l'Opéra - 75001 Paris 

Historique de la certification : 

Pour mémoire, le titre délivré par l’IESA « Spécialiste-conseil en biens  et services culturels », homologué par l’Etat au niveau II (JO du  27/03/03 puis du 03/03/07), a été inscrit sur la liste des diplômes  admis en dispense des diplômes nationaux en histoire de l’art, arts  appliqués, archéologie ou arts plastiques requis pour diriger des ventes  volontaires de meubles aux enchères publiques. (Arrêté du 16 septembre  2004, modifiant l’arrêté du 8 avril 2002, publié au Journal Officiel du  28 septembre 2004)