Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 16891

Intitulé

Journaliste plurimédia

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ecole Francaise de Journalisme Directeur

Niveau et/ou domaine d'activité

II (Nomenclature de 1969)

6 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

321 Journalisme et communication

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

La révolution numérique a non seulement bouleversé la structure et l’économie de la presse, mais également les modes de consommation de l’information du grand public et des entreprises et partant le métier de journaliste, quel que soit le média pratiqué.
Le journaliste reste un professionnel de l’information qui a pour vocation de rechercher, de vérifier l’information sur tous les sujets qui intéressent le citoyen et le consommateur, de la hiérarchiser, de la mettre en forme et de la diffuser sur les supports les plus adaptés à son audience.
Le journaliste plurimédia lui, doit être capable de travailler sur tous les supports et dans tous les formats : texte, son, image, nouveaux formats du numérique. Le numérique a effacé les frontières entre les différents supports. Il doit donc maîtriser les codes du « nouveau journalisme », c’est-à-dire du journalisme tel qu’il se pratique sur les supports numériques de tous les médias d’aujourd’hui : télévision, radio, web, réseaux sociaux, presse, événementiel.
Les fondamentaux du métier de journaliste reste inchangés : il doit comprendre et faire comprendre, indépendamment des pressions des pouvoirs politiques et économiques. Son rôle est essentiel à la démocratie. Il doit respecter les règles d’éthique et de déontologie de la profession : rigueur, vérification, recoupement de l’information, connaissance du droit de la presse, respect du lecteur et de l’auditeur, respect de la présomption d’innocence, etc.
Ses activités s’organisent autour des cinq pôles suivants :
Bloc 1 : préparer le recueil et le traitement de l’information
Bloc 2 : recueillir et vérifier l’information sur le terrain et sur le Net
Bloc 3 : hiérarchiser et traiter l’information
Bloc 4 : mettre en scène et éditer l’information
Bloc 5 : présenter des sujets (marketing éditorial)

Le titulaire de la certification est capable de :
•Organiser ses sources d’information, identifier des contacts ressources, qualifier ses sources d’information, rechercher les informations sur les sources en ligne et sur le terrain.
•Analyser, vérifier et qualifier les informations recueillies.
•Enquêter en ligne et sur le terrain. De protéger ses sources, notamment lors de ses échanges sur le Net.
•Définir un angle, choisir un format, un mode de narration, le support optimal pour la diffusion de sa production. Connaître les outils et la narration web/réseaux sociaux.
•« Vendre » son sujet à une rédaction.
•Réaliser une production journalistique en utilisant tous les supports et formats utilisés sur le Net et dans les médias traditionnels (son, image, texte, données, graphiques, outils web) et de les assembler dans une narration cohérente et attractive.
•Promouvoir son contenu auprès de son audience, via les réseaux sociaux.
•Couvrir un événement en direct, d’organiser la production éditoriale sur cet événement. De proposer participer à l’élaboration du conducteur avec le producteur du direct.
•Travailler seul et en équipe sur un projet d’enquête qu’il aura proposé et vendu à un média. Il saura également planifier et budgéter cette enquête.
•De travailler tant sur le Net que sur les réseaux sociaux, d’assimiler les formats nouveaux de diffusion.
•Tourner, monter et diffuser de la vidéo avec son smartphone.
•Participer à l’élaboration et à la production d’une émission de radio ou de télévision à un poste de journaliste.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Secteurs d'activité 
Le journaliste exerce principalement dans – ou pour – des entreprises d’information (médias, agences). Il peut bien sûr mettre ses compétences au service de la communication d’entreprise ou du divertissement, mais il perd dans ce cas sa qualité de journaliste et l’accès à la carte de presse. Il peut également aujourd’hui travailler pour des acteurs du Net, comme des réseaux sociaux, des opérateurs de vidéo sur le Net ou des moteurs de recherche. Voici une typologie des entreprises dans lesquelles le journaliste travaille aujourd’hui : presse papier, presse en ligne, presse professionnelle, télévision, radio, entreprises du secteur du numérique.
     Le journaliste peut donc travailler au sein d’entreprises d’information en général, de médias, de sociétés de production de radio ou de télévision, de société de production numérique, d’agences de presse, de réseaux sociaux ou d’entreprises du numérique en général. Il peut également travailler en indépendant (pigiste). Ce métier peut impliquer des déplacements et peut nécessiter un éloignement du domicile de plusieurs jours ou une résidence à l’étranger. Il peut s’exercer en zones à risques.

Type emplois accessibles
•Journaliste ou reporter pigiste •Journaliste agencier •Journaliste « desk » •Fact-checker, documentaliste •Community manager •Journaliste correspondant permanent •Journaliste reporter •Journaliste envoyé spécial •Journaliste reporter d’images •Datajournaliste •Journaliste spécialisé •Chef de rubrique •Éditeur de page d’accueil (front page éditor) •Chef d’édition •Rédacteur en chef (ou adjoint) •Directeur de la rédaction

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • E1106 : Journalisme et information média
  • L1505 : Image cinématographique et télévisuelle
  • L1103 : Présentation de spectacles ou d'émissions

Réglementation d'activités : 

Carte de presse
L’exercice du métier de journaliste plurimédia suppose l’obtention d’une carte de presse, délivrée par la Commission de la Carte d’identité des journalistes professionnels.  La carte de presse s’obtient en exerçant la profession depuis trois mois au moins consécutifs et si le journaliste tire de cette activité le principal de ses ressources, soit plus de 50 %.
     Conventions collectives
Toutes les entreprises de Presse, qu’elles soient écrites, audiovisuelles ou liées à Internet, fonctionnent sur la base de Conventions Collectives correspondant à chaque forme de Presse et dûment respectées.
     Charte d’éthique professionnelle des journalistes (SNJ, 1918/38/2011)
Il s’agit ici de la dernière version de la Charte de déontologie, fondatrice de la profession, adoptée par le Comité national du syndicat des journalistes en mars 2011.

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Bloc 1 : préparer le recueil et le traitement de l’information
Bloc 2 : recueillir et vérifier l’information sur le terrain et sur le Net
Bloc 3 : hiérarchiser et traiter l’information
Bloc 4 : mettre en scène et éditer l’information
Bloc 5 : présenter des sujets (marketing éditorial)

Bloc de compétence : 

Intitulé Descriptif et modalités d'évaluation
Bloc de compétence n°1 de la fiche n° 16891 - Préparer le recueil et le traitement de l’information

Descriptif :
Repérer les différentes sources d’information selon l’actualité suivie.
Valider et organiser les sources.
Maîtriser les outils de veille en français et en anglais.
Maitrise du fonctionnement des principaux outils de cryptographie.
Présence professionnelle sur les réseaux sociaux.
Modalités d’évaluation :
vérification des comptes professionnels sur l’ordinateur de chaque candidat, série d’études de cas de cryptographie, participation à des évènements professionnels.

Bloc de compétence n°2 de la fiche n° 16891 - Recueillir et vérifier l’information sur le terrain et sur le Net

Descriptif :
Enquêter sur le web sur un sujet donné.
Dater une image, détecter une fausse nouvelle, respecter les règles de déontologie.
Extraire et traiter d’un set de données.
Illustrer un article avec une photo, une vidéo, une image, un graphique, dans le respect du droit à l’image, de droit de l’information.
Mener un travail d’enquête. Organiser, planifier et budgéter son enquête, gestion d’un agenda d’interviews. Recueillir des informations les plus récentes en appliquant les techniques spécifiques à l’investigation journalistique.
Modalités d’évaluation :
Atelier de production d’enquête sur le Net, de reportages et d’enquêtes terrain, de fact- checking, de « datajournalisme » (journalisme basé sur des données chiffrées). Illustration des articles plurimédias. Interview en plateau dans le studio. Jeux de rôle. Production d’interviews avec un smartphone (Mojo).

Bloc de compétence n°3 de la fiche n° 16891 - Mettre en scène et éditer l’information

Descriptif :
Rédaction, mise en page, outil web, formats adaptés aux réseaux sociaux.
Rédaction de« papson » d’information. Présenter à l’antenne. .
Montage des reportages sur le terrain au moyen d’un smartphone (MoJo) ou d’un petit matériel audio.
Produire un reportage vidéo ou un sujet court sur smartphone (Mojo) ou avec une caméra professionnelle.
Utiliser le matériel professionnel, pratique les techniques Mojo (mobile journalisme).
Monter et post-produire.
Organiser la logistique, préparer son matériel.
Sélection et utilisation des nouveaux outils et des nouveaux formats narratifs de l’information. Maîtriser l’ensemble des outils texte, image, son, data.
Adapter son enquête aux exigences éditoriales et techniques du ou des supports pressentis pour publication.
Modalités d’évaluation :
. Publication des articles sur un blog. Conception et production d’un journal papier. Edition de leur article sur deux réseaux sociaux.
-le candidat pariticipe en équipe à la réalisation d’une « tranche horaire » en direct pouvant comporter des interviews en face à face ou au téléphone, des reportages ou micro-trottoirs, etc. à partir d’un sujet imposé ou libre, validé par l’intervenant éditorial secondé par un intervenant technique, ce en respectant les consignes données en termes de délai, de ligne éditoriale et de durée.
 Production de sujets vidéo au format demandé.
Production et réalisation en équipe d’un « plateau télé ».
Production d’un long format plurimédia.Dans le cadre d’un atelier de huit candidats tutoré par un journaliste professionnel spécialisé, chaque candidat produit une « grande enquête ».
Stratégie de « teasing » sur les réseaux sociaux.

Bloc de compétence n°4 de la fiche n° 16891 - Présenter des sujets (marketing éditorial)

Descriptif :
Diffuser son article sur l’ensemble des réseaux sociaux adaptés à son contenu.
Rédiger une brève note d’intention présentant un sujet
Vendre son sujet à une rédaction.
Diffuser l’information sur les réseaux sociaux et gérer sa communauté de lecteurs.
Présenter un travail d’enquête en public.
Modalités d’évaluation :
Vente de son sujet lors des ateliers « conférence de rédaction ». « Pitch » de la grande enquête en public et devant un jury de professionnels. Diffusion de teasers.
Soutenance de la grande enquête devant un jury.

Bloc de compétence n°5 de la fiche n° 16891 - Hiérarchiser et traiter l’information

Descriptif :
Trier les éléments récoltés pour ne retenir que les informations utiles au traitement du sujet et correspondant à l’angle choisi.
Hiérarchiser en fonction de la ligne éditoriale, du support, du mode de traitement.
Identifier les éléments d’information manquants
Produire un article à partir de plusieurs sources françaises et/ou étrangères.
Modalités d’évaluation :
En atelier « conférence de rédaction » animée par un intervenant en newsroom, le candidat propose des sujets et des angles. Production d’un ou plusieurs articles à partir des éléments récoltés pendant son enquête, production d’articles à partir de plusieurs sources web (curation).

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

7 personnes :
•4 professionnels du secteur dont le président du jury
•La Directrice des études
•Le Directeur de l'EFJ
•Le Directeur des écoles du groupe EDH

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

7 personnes :
•4 professionnels du secteur dont le président du jury
•La Directrice des études
•Le Directeur de l'EFJ
•Le Directeur des écoles du groupe EDH

En contrat de professionnalisation X

7 personnes :
•4 professionnels du secteur dont le président du jury
•La Directrice des études
•Le Directeur de l'EFJ
•Le Directeur des écoles du groupe EDH

Par candidature individuelle X

7 personnes :
•4 professionnels du secteur dont le président du jury
•La Directrice des études
•Le Directeur de l'EFJ
•Le Directeur des écoles du groupe EDH

Par expérience dispositif VAE prévu en 2012 X

7 personnes :
•4 professionnels du secteur dont le président du jury
•La Directrice des études
•Le Directeur de l'EFJ
•Le Directeur des écoles du groupe EDH

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 24 mai 2013 publié au Journal Officiel du 16 juin 2013 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, sous l'intitulé "Journaliste plurimédia" avec effet au 11 juin 2009, jusqu'au 16 juin 2018.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 30 juillet 2018 publié au Journal Officiel du 07 août 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour quatre ans, au niveau II, sous l'intitulé "Journaliste plurimédia" avec effet du 16 juin 2018, jusqu'au 07 août 2022.

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Environ 25 titulaires de la certification par an.

Autres sources d'information : 

site web

Lieu(x) de certification : 

Ecole Francaise de Journalisme : Île-de-France - Hauts-de-Seine ( 92) [Levallois Perret]

Ecole Française de Journalisme (EFJ)
114, rue Marius Aufan
92300 Levallois

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

EFJ Paris: 114, rue Marius Aufan - 92300 Levallois
EFJ Bordeaux : 8 Parvis des Chartons - 33074 Bordeaux Cedex

Historique de la certification :