Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 17315

Intitulé

MASTER : MASTER Droit, Économie, Gestion Mention Management Spécialité Administration des Entreprises

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université de Franche-Comté, Ministère chargé de l'enseignement supérieur Président de l'Université de Franche-Comté, Recteur d'Académie Chancelier des Universités

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

310 Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Doté d’une premiere compétence dans le domaine des sciences et  techniques, du droit, de la santé, du sport ou des sciences humaines, le diplômé du parcours Management des entreprises ou Entrepreneuriat et innovation ,  exerce des activités variées dans les secteurs de la gestion et du  management. Il conduit ses activités en tant que cadre, consultant, ou  entrepreneur.


1- Il gère l’activité d’une entreprise, d’un service  ou d’une unité de production conformément aux objectifs stratégiques de  cette organisation, en intégrant les dimensions marketing, technique,  financière et humaine.
2- Il mène à bien des activités fonctionnelles  variées dans l’entreprise en bénéficiant de ses compétences multiples et  d’une vision transversale. Les activités qu’il peut exercer relèvent de  la gestion de production, de la finance et du contrôle de gestion, du  marketing et de l’action commerciale, des achats, du management des  ressources humaines.
3- Il conçoit et conduit un projet de développement ou d’innovation dans une entreprise existante.
4- Il réalise le diagnostic complet d’une entreprise ou organisation afin  de définir une stratégie de développement et de changement.
5- Il  conseille et accompagne le dirigeant d’une entreprise ou d’une  organisation dans ses projets de développement, d’innovation ou de  redressement.
6- Il porte un projet de création ou de reprise d’une entreprise depuis l’élaboration du plan d’affaires jusqu’à sa mise en œuvre.
7- Il conseille et accompagne les créateurs et repreneurs d’entreprises.

Le diplômé issu du parcours « management des entreprises » est spécialiste de l’organisation des entreprises et accorde une attention particulière au fonctionnement humain. Le diplômé du parcours « entrepreneuriat et innovation » crée ou reprend une entreprise, il peut aussi assurer la conduire des projets de développement et d’innovation dans les entreprises existantes. Il est particulièrement à l’aise avec  les activités 3, 6 et 7.

Le titulaire du diplôme est doté d’une première compétence acquise en  tant qu’étudiant ou salarié dans un domaine autre que la gestion  (sciences et techniques, santé, droit, sciences humaines, langues,  sport), les compétences décrites ci-dessous relèvent de la gestion et du  management et pourront être utilisées par le diplômé dans des contextes  variés et enrichies par la combinaison avec sa première compétence.


Pilotage stratégique
Le diplômé est capable de :
- Réaliser un diagnostic stratégique complet
- Identifier des opportunités d’affaires et développer l’activité en utilisant les outils du marketing
- Réaliser une étude de marché ou dialoguer avec des consultants
- Analyser l’environnement concurrentiel
- Définir un plan de développement, de changement ou de redressement
- Concevoir et mettre en œuvre un plan marketing

Pilotage opérationnel et humain
 Le diplômé est capable de :
- Concevoir et piloter un projet dans ses dimensions budgétaire, marketing, opérationnelle, humaine
- Etudier la faisabilité d’un projet de développement, d’innovation, de croissance externe, et élaborer son plan d’affaires
- Utiliser les outils de la gestion de projet
- Utiliser les outils de la gestion de production
- Identifier la structure du système d’information adapté à l’entreprise
- Animer des équipes pluridisciplinaires
- Superviser la gestion des ressources humaines d’une structure
- Accompagner des processus de changement
- Mettre en place des outils de management des ressources humaines

Pilotage financier et juridique
 Le diplômé est capable de :
- Calculer, analyser et assurer le suivi des coûts de production
- Elaborer des budgets et  réaliser leur suivi
- Elaborer et utiliser des tableaux de bord de gestion
- Piloter la mise en place ou l’adaptation du système de contrôle de gestion
- Evaluer les conditions de rentabilité d’un investissement
- Piloter la gestion financière de l’entreprise
- Définir et mettre en œuvre la politique financière de l’entreprise
- Identifier des problématiques juridiques d’une entreprise et dialoguer avec les experts juridiques

Entrepreneuriat et innovation
 Le diplômé est capable de
- Elaborer un plan d’affaire pour un projet de création, de reprise, de développement et d’innovation
- Rechercher les financements adaptés au démarrage d’une activité
- Construire et présenter un argumentaire de son projet à des partenaires et bailleurs de fonds
- Définir le modèle économique de son entreprise

Compétences transversales
Le diplômé est capable de
- Comprendre et s’exprimer à l’écrit et à l’oral en anglais des affaires
- Utiliser les bases de données utiles à la veille stratégique et concurrentielle

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Le diplômé peut travailler au sein d’entreprises petites ou grandes appartenant à des secteurs d’activité variés, mais aussi dans des organisations publiques nationales, des collectivités territoriales ou des institutions de santé. Le choix du secteur d’activité et de l’entreprise est souvent guidé par le domaine de la première formation ou expérience afin de bénéficier des atouts de la double compétence.

Les métiers accessibles à l’issue de la formation sont variés, correspondant à des responsabilités transversales (directeur d’unité, chef de projet, entrepreneur, consultant) ou plus spécialisés dans les grandes fonctions de l’entreprise.

Les métiers accessibles sont par exemple : directeur d’unité, chef de projet, ingénieur d’affaires, chef de produit, responsable achat, responsable marketing, responsable administratif et financier, responsable du contrôle de gestion, responsable de production, responsable des ressources humaines, consultant, conseil en entrepreneuriat, responsable logistique, chargé d’affaires…

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • M1302 : Direction de petite ou moyenne entreprise
  • M1402 : Conseil en organisation et management d'entreprise
  • M1707 : Stratégie commerciale
  • M1204 : Contrôle de gestion
  • M1703 : Management et gestion de produit

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

La formation s’échelonne sur une année et comporte deux semestres représentant chacun 30 ECTS. Le premier semestre est consacré aux enseignements de tronc commun et comporte cinq unités d’enseignement. Le deuxième semestre comporte une unité d’enseignement spécifique à chaque parcours ainsi qu’un projet dédié et une période de stage en entreprise.

La certification s’obtient par une évaluation portant sur les éléments suivants :

Tronc commun – Premier semestre
UE 1 – Pilotage stratégique – 6 ECTS
UE 2 - Pilotage financier – 6 ECTS
UE 3 – Pilotage opérationnel - 6 ECTS
UE 4 – Pilotage juridique et fiscal - 6 ECTS
UE 5 – Anglais des affaires et insertion professionnelle - 6 ECTS

Parcours management des entreprises
UE 6 – Grilles de lecture en management et projet en management – 12 ECTS

Parcours entrepreneuriat et innovation
UE 6 – Concepts et outils de l’entrepreneuriat et projet de création, reprise ou innovation – 12 ECTS

UE 7 – Stage en entreprise – 18 ECTS

Le projet est un maillon essentiel de la formation pour les deux parcours proposés. Situé entre les enseignements et le stage en entreprise, le projet doit donner lieu à un travail en petit groupe (2 à 3 étudiants). Il peut être réel (par exemple projet apporté par une entreprise existante, diagnostic d’entreprise) ou virtuel (par exemple idée de création apportée par un étudiant). Ce projet doit avoir un caractère transversal, c'est-à-dire concerner plusieurs fonctions de l’entreprise et associer plusieurs disciplines et outils enseignés dans le master. Le travail effectué sur les projets permet de montrer au cours de la formation les nombreux liens entre les disciplines enseignées, ainsi que leur finalité opérationnelle. Le projet donne lieu à la rédaction d’un plan d’affaires qui est ensuite soutenu devant un jury constitué d’enseignants et de professionnels.

Dans le parcours « entrepreneuriat et innovation » le projet peut être un projet de création, de reprise, un projet de développement ou d’innovation concernant une entreprise existante, ou encore un projet d’intrapreneuriat ou d’essaimage. Il donne lieu à l’élaboration d’un plan d’affaires après étude de sa faisabilité. Dans le parcours « management des entreprises », le projet peut être un diagnostic stratégique, un diagnostic organisationnel, la conception d’un système d’information, la conception d’un système de contrôle de gestion.

La formation se termine par un stage en entreprise d’une durée minimale de 4 mois et d’une durée conseillée de 6 mois. Les stages peuvent être réalisés en France ou à l’étranger. Le stage donne lieu à la rédaction d’un rapport de stage et à une soutenance orale devant un jury composé d’enseignants et de professionnels.

Les missions réalisées en stage sont de deux principaux types :
-  Des missions généralistes et transversale (par exemple assistant du gérant d’une entreprise – assistant chef de projet – étude de faisabilité d’un projet et montage d’un plan d’affaires)
-  Des missions fonctionnelles qui permettent toutefois de mobiliser les compétences transversales acquises dans le master et par conséquent d’enrichir leur mise en œuvre et de les contextualiser. Ces missions portent sur les grandes fonctions de l’entreprise : marketing/commercial, finance, contrôle de gestion, gestion des ressources humaines, gestion juridique.

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (Loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l'Enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

idem

En contrat de professionnalisation X

idem

Par candidature individuelle X

Possible pour partie par VES ou VAP

Par expérience dispositif VAE X

Enseignants-chercheurs, enseignants et professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 27 juillet 2012 - Numéro de l’arrêté d’habilitation : 20081470

 

 

 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 25 avril 2002 publié au J.O du 27 avril 2002

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret VAE du 24 avril 2002

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Site de l'Observatoire de la Formation et de la Vie Etudiante de l'Université de Franche-Comté

http://www.univ-fcomte.fr/pages/fr/menu1/ufc/l-universite-en-chiffres/l-universite-en-chiffres---ofve-4-tableaux-de-bord-82.html

Autres sources d'information : 

Site de l’IAE : http://iae.univ-fcomte.fr

Site de l'Université de franche-Comté : http://www.univ-fcomte.fr/

Université de Franche-Comté

Lieu(x) de certification : 

Université de Franche-Comté Comté, 1 rue Goudimel, 25030 Besançon cedex

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

IAE, 45D avenue de l’Observatoire, 25030 Besançon cedex

Historique de la certification : 

Master 2 CAAE entre 2004 et 2008 (Certificat d’Aptitude à l’Administration des Entreprises)