Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 17491

Intitulé

MASTER : MASTER Sciences, Technologies, Santé, Mention Sciences de la matière, Spécialité Photonique, micro-nanotechnologies et temps fréquence

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université de Franche-Comté - Besançon, Ministère chargé de l'enseignement supérieur Président de l'Université de Franche-Comté, Recteur d'Académie Chancelier des Universités

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

115 Physique, 115b Méthodes et modèles en sciences physiques ; Méthodes de mesures physiques, 115f Physique appliquée aux processus industriels ; Physique des matériaux ; Mesures physiques appliquées au contrôle industriel ; Sciences physiques pour l'ingénieur

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le   titulaire du diplôme est un spécialiste des systèmes et des dispositifs   dans  les domaines de haute technologie   tels que la photonique, la micro et nano-optique, l’optique quantique, les   micro-nanotechnologies, l'instrumentation, le temps-fréquence, les   micro-oscillateurs, la micro et nano-acoustique, la bio-photonique, et les   systèmes complexes faisant appel à ces disciplines. Dans un large éventail de   secteurs industriels comme les télécommunications, la santé, l’aérospatial et   l’aéronautique, le titulaire de ce diplôme est un professionnel  qui peut être chargé de réaliser  des activités en recherche et   développement.
Il étudie et élabore de nouveaux   dispositifs ou systèmes photoniques associés aux micro-nanotechnologies dans   un contexte de validation d’idées innovantes. Il conçoit des dispositifs   photoniques aux échelles micro et nanométriques.
Il exploite des caractéristiques des   sources laser : interaction laser-matière, analyse de la matière   (applications biomédicales, environnementales…).
Il conçoit, réalise et exploite des   capteurs. Il met en  œuvre de   l’instrumentation  et des processus de   mesure.
Il organise et encadre leur fabrication   en salle blanche. Il organise et encadre leur caractérisation.
Il assure de la veille technologique.
Il est un interlocuteur potentiel entre   les acteurs de la recherche fondamentale et ceux du développement   technologique.
Il encadre une équipe de recherche ou   recherche et développement
Il apporter un soutien technique à des   équipes de production dans le domaine de la photonique et des   micro-nanotechnologies, et du temps-fréquence.
Il conseille et accompagne les   dirigeants de l'entreprise dans l'élaboration de stratégies de   transformation, d'adaptation et de conduite du changement. Il coordonne l'activité   d'une équipe ou dirige un service.

Le titulaire du diplôme est capable :
-    de maîtriser les concepts de base de la physique en matière   condensée, matière molle, milieux dilués, optique et lasers
-    de maîtriser des concepts avancés et modélisation en physique   fondamentale et expérimentale
-    de maîtriser des  concepts  physiques à la base de   nombreuses nouvelles applications technologiques, avec une orientation  marquée vers les télécommunications, la   photonique, les composants et systèmes « intelligents » intégrés à base de   micro- et nanotechnologies, la bio-photonique.
-    de mettre  en place une   expérimentation expérimentale (pratique et numérique) sur les outils,   instruments, et procédés employés par ces nouvelles technologies dans les   étapes de conception, de fabrication, de caractérisation, et d’utilisation.
-    d’aborder de façon autonome les problèmes scientifiques et   techniques sous une approche créative.
-    d’analyser des problèmes scientifiques et transmettre des connaissances.
-    de conceptualiser des problèmes scientifiques théoriques et   expérimentaux, et  être en mesure de   situer une problématique dans un contexte, localiser les verrous   scientifiques, proposer une démarche scientifique pour répondre à la   problématique.
-    d’étudier des problèmes complexes avec des techniques numériques   de simulation et les transposer en laboratoire de Recherche et Développement,   bureaux d’études et conception, sociétés de service ….
-    de caractériser par différentes techniques et méthodes  des dispositifs photoniques et de   métrologie temps-fréquence
-    de mettre en place des protocoles expérimentaux et plans   d’expériences
-    de rédiger de rapports techniques, scientifiques, fiches brevets   et tout élément écrit dans un environnement de recherche ou recherche et   développement
-    d’intégrer  des projets   comportant une partie scientifique et / ou technique impliquant, la   photonique, des micro-nanotechnologies, la métrologie temps-fréquence
-    de s’adapter à un travail dans un contexte international
-    de diffuser des connaissances en employant  différentes techniques et méthodes et élaborer   des dossiers de financement

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

  • Télécommunication
  • Santé,
  • Aérospatial, aéronautique
  • Électronique, Matériaux

- Ingénieur d’étude ou de recherche dans tous types d’industrie ainsi que dans les grands organismes de recherche (CNRS, CEA, …)

- Ingénieur R&D dans PME/PMI développant de nouveaux procédés intégrant des dispositifs photoniques, de la métrologie temps-fréquence et les micro-nanotechnologies.

- Doctorant en thèse aussi bien dans des laboratoires académiques (universités, organismes de recherche) que dans des laboratoires industriels (avec le statut ingénieur en contrat CIFRE).

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • K2108 : Enseignement supérieur
  • H1210 : Intervention technique en études, recherche et développement
  • K2402 : Recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant
  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 : Management et ingénierie de production

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Semestre 1 :
UE1 : Physique des lasers (6 ECTS)
UE2 : Optoélectronique (6 ECTS)
UE3 : Physique moléculaire (option)(6 ECTS)
UE4 : Physique statistique, physique de la matière condensée 1 (option) (6 ECTS)
UE5 : Outils Transverses : Anglais, outils scientifique et remise à niveau (6 ECTS)
UE6 : Electronique Analogique et RF (option) (6 ECTS)
UE7 : Electronique Numérique (option) (6 ECTS)

Semestre 2 :
UE1 : Optique des milieux anisotropes, optique non linéaire et optique quantique ou physique des phénomènes non linéaires (6 ECTS)
UE2 : Physique de la matière condensée 2 (option) (6 ECTS)
UE3 : Méthodes numériques avancées (option) (6 ECTS)
UE4 : Théorie de l’information et contrôle analogique et numérique (6 ECTS)
UE5 : Télécommunications et Microtechnologies (6 ECTS)
UE6 : Electronique Embarquée (option) (6 ECTS)
UE7 : Outils Transverses : Connaissance de l’entreprise 1, communication et TER (6 ECTS)

Semestre 3
UE1 : Photoniques avancée et télécom Optiques (6ECTS)
UE2 : Mesures optiques et vision (6ECTS)
UE3 : Mesures et Références de temps et de fréquence (6ECTS)
UE4  Astrophysique et physique spatiale (6 ECTS)
UE5  Nano-Optique (6 ECTS)
UE6 : Outils Transverses : Exploitation stat de la mesure, Projet professionnel pour la recherche et Connaissance de l’entreprise 2 (6 ECTS)

Semestre 4
UE1 : Stage en laboratoire ou en entreprise, pour 5 mois minimum (28 ECTS)
UE2 : Anglais (TOEIC) (2 ECTS)

Stage recherche à l’international de 5 mois minimum : en Suisse à EPFL avec Erasmus stage ; mais en Irlande, Angleterre, Finlande, Espagne…

Master co-habilité avec Université de Balamand au Liban (Ouverture 2013)

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (Loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l'Enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

idem

En contrat de professionnalisation X

idem

Par candidature individuelle X

Possible pour partie du diplôme par VES ou VAP

 

Par expérience dispositif VAE X

Enseignants-chercheurs, enseignants et professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Master co-habilité avec Université de Balamand au Liban (Ouverture 2013)

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 27 juillet 2012 - Numéro de l’arrêté d’habilitation : 20081354

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 23 avril 2002 publié au JO du 30 avril 2002

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret VAE du 24 avril 2002

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Site de l'Observatoire de la Formation et de la Vie Etudiante de l'Université de Franche-Comté

http://www.univ-fcomte.fr/pages/fr/menu1/ufc/l-universite-en-chiffres/l-universite-en-chiffres---ofve-4-tableaux-de-bord-82.html

Autres sources d'information : 

Site de l’UFR Sciences et Techniques (ST) : http://sciences.univ-fcomte.fr/

Site de l'Université de Franche-Comté : http://www.univ-fcomte.fr

Université de Franche-Comté

Lieu(x) de certification : 

Université de Franche-Comté Comté 1 rue Goudimel 25030 Besançon cedex

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Université de Franche-Comté - UFR Sciences et Techniques

16 Route de Gray - 25030 BESANCON Cedex

Historique de la certification :