Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 17987

Intitulé

L'accés à la certification n'est plus possible (L''accès à cette certification n''est plus possible, la certification n''existe plus)

TP : Titre professionnel Technicien(ne) supérieur(e) en méthodes et exploitation logistique

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ministère chargé de l'Emploi
Modalités d'élaboration de références :
CPC Transport et logistique
Directeur départemental du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle, Directeur départemental du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle

Niveau et/ou domaine d'activité

III (Nomenclature de 1969)

5 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

311p Gestion des flux et des stocks de marchandises

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le (la) technicien(ne) supérieur(e) en méthodes et exploitation logistique supervise et pilote les activités du site logistique afin d'optimiser le service et les coûts en relation avec les partenaires de la chaîne logistique. Il (elle) assure le suivi et la coordination des activités du site, il (elle) adapte les moyens humains (chefs d'équipes, caristes, opérateurs logistiques) et matériels en fonction des fluctuations du volume prévisionnel d'activité, tout en veillant à optimiser le rapport qualité/service/coût pour l'entreprise et ses clients.    
Garant des dispositions réglementaires et contractuelles sur le site, des procédures qualité et sécurité, il (elle) gère un budget délégué dans le respect de la stratégie logistique de l'entreprise définie par sa hiérarchie. Il (elle) utilise les systèmes informatisés de gestion de l'entreprise.    
En relation permanente avec les interlocuteurs externes du site logistique (clients, fournisseurs, prestataires de service, donneurs d'ordres, administrations, etc.), le (la) technicien(ne) supérieur(e) en méthodes et exploitation logistique se doit de répondre aux offres ou demandes de ses interlocuteurs afin d'élaborer une proposition argumentée. Pour cela, il identifie les projets et conduit la mise en œuvre concrète des changements techniques, technologiques et organisationnels afin de maintenir ou améliorer le niveau de service et de rentabilité visé. Ces échanges s'effectuent en anglais avec les interlocuteurs étrangers.    
Le (la) technicien(ne) supérieur(e) en méthodes et exploitation logistique exerce son activité dans des entrepôts, dédiés ou prestataires de service, des dépôts de stockage d'entreprises de production ou des plates formes de distribution.    
Le (la) technicien(ne) supérieur(e) en méthodes et exploitation logistique est amené, selon les clients et les produits qu'il (elle) gère, à respecter des contraintes réglementaires et techniques spécifiques (produits dangereux, périssables, sites classés, températures dirigées positives ou négatives, etc.).    

Capacité attestées et descriptif des composantes de la certification :
1. PILOTER LES EQUIPES OPERATIONNELLES DU SITE LOGISTIQUE    

Définir le planning d'activité du site logistique à partir des volumes prévisionnels identifiés.    
Adapter les besoins en personnels et en qualifications en adéquation avec les contraintes des activités du site logistique.    
Elaborer et analyser les tableaux de bord d'activité du site logistique.    
Etablir et actualiser le budget prévisionnel des activités logistiques.    

2. ORGANISER LE SUIVI D'UN PROJET SUR LE SITE LOGISTIQUE    

Planifier et suivre les étapes du projet.    
Argumenter les plans d'actions auprès des équipes logistiques du site et des interlocuteurs concernés, y compris en anglais.    
Rationaliser les implantations des produits dans les zones de stockage dans le respect des règles de sécurité.    
Elaborer des procédures de travail en fonction des évolutions technologiques et réglementaires.    

3. ELABORER DES SOLUTIONS OPTIMISEES EN TERMES DE QUALITE/SERVICE/COUT EN REPONSE AUX DEMANDES DES CLIENTS ET DES DONNEURS D'ORDRES, Y COMPRIS EN ANGLAIS    

Réaliser l'étude de faisabilité en réponse aux demandes d'évolution des activités du site logistique.    
Définir les spécifications techniques en réponse aux appels d'offre de prestations logistiques, en anglais si nécessaire.    
Proposer une solution chiffrée suite à une demande de prestations logistiques, en anglais si nécessaire.    
Remédier aux dérives relatives à l'exploitation logistique dans le cadre d'une démarche qualité et de service client, y compris en anglais.    

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Tout secteur industriel ou commercial comportant une activité logistique, d'entreposage ou de stockage, notamment les entrepôts, dédiés ou prestataires de service, les dépôts de stockage d'entreprises de production, ou des plates-formes de distribution.

Types d'emplois accessibles : Chef de dépôt.
Responsable de site d'entreposage.
Responsable d'exploitation dans l'entrepôt.
Responsable logistique.
Responsble d'entrepôt.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • N1303 : Intervention technique d'exploitation logistique
  • N1302 : Direction de site logistique

Réglementation d'activités : 

Néant.

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Le titre professionnel est composé de trois certificats de compétences professionnelles (CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées.
Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l'arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.    

Validité des composantes acquises :  5 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X
Le jury du titre est désigné par la DDTEFP. Il est composé de professionnels du secteur d'activité concerné par le titre. (Art 6 du décret N° 2002-1029 du 2 août 2002)
En contrat de professionnalisation X
Le jury du titre est désigné par la DDTEFP. Il est composé de professionnels du secteur d'activité concerné par le titre. (Art 6 du décret N° 2002-1029 du 2 août 2002)
Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X
Le jury du titre est désigné par la DDTEFP. Il est composé de professionnels du secteur d'activité concerné par le titre. (Art 6 du décret N° 2002-1029 du 2 août 2002)
Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Articles L.335-5 et suivants et R.338-1 et suivants du code de l'éducation.

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 09/03/2004 paru au JO du 23/03/2004 Arrêté du 26/02/2008 paru au JO du 07/03/2008    

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

Lieu(x) de certification : 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Centres agréés par le Ministère chargé de l'emploi et Centres AFPA

Historique de la certification :