Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 18050

Intitulé

MASTER : MASTER Mention Science du management spécialité Gestion financière et fiscalité

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université Panthéon Sorbonne - Paris 1 Président de l'université de Paris I

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

313 Finances, banque, assurances, immobilier

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

D’une manière générale, ce diplôme de finance et fiscalité a comme principaux objectifs une analyse appliquée des principes fondamentaux de la finance moderne, une prise en compte des imperfections et anomalies observées sur les marchés financiers et une étude des effets de la fiscalité sur les décisions financières.

Il offre dès lors une approche globale et intégrée des processus de décisions auxquels doit faire face l'entreprise, tant sur le plan financier que fiscal, dans un environnement complexe et de plus en plus globalisé.

Le « gestionnaire financier et fiscal » doit en priorité développer des compétences lui permettant de maîtriser les techniques de la finance moderne, tout en intégrant au mieux le contexte fiscal dans son raisonnement. Il doit donc savoir maîtriser les concepts et méthodes permettant de prendre des décisions rationnelles en matière d’évaluation d’entreprises et de projets d’investissement ainsi qu’en matière de financement, ces décisions constituant sans conteste un des principaux moteurs du développement et de la croissance économique.
En tant que cadre et souvent responsable d’équipes, le « gestionnaire financier et fiscal »  doit également développer des compétences organisationnelles et humaines.

Décision en finance d’entreprise :
Analyser les entreprises à partir de leurs informations et documents financiers (bilans, comptes et comptes consolidés…).
Elaborer un diagnostic.
Collaborer avec les entreprises à la réalisation de montages financiers ou de financement de projets (achats de sociétés, emprunt, gestion de portefeuille, introduction en Bourse, …).
Analyser les problèmes majeurs de décision financière dans un contexte international. Tenir compte de nouvelles variables, en particulier le risque de change et le risque politique.
Appliquer les techniques mathématiques et statistiques afin d’analyser les phénomènes économiques et financiers, en déduire ou prévoir les évolutions futures.
Etudier l’effet de mesures de politique financière et fiscale.

Management en finance d’entreprise

Sélectionner et définir le programme d’investissement de l’entreprise
Gérer les finances de l’entreprise (budget, acquisition, investissement, capital, patrimoine, …).
Elaborer le plan de financement et gérer la trésorerie.
Maîtriser, appliquer et assurer une veille sur le système fiscal, les principaux régimes  (taxe professionnelle, amortissement, impôts sur les bénéfices, …).
Appliquer et mettre en adéquation les processus et modèles de décision financière avec la situation de l’entreprise

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Tous secteurs d’activités confondus de l’économie au niveau des départements en charge de la gestion financière et fiscale.
Plus spécifiquement, dans le secteur bancaire et financier, dans les différents départements stratégiques, commerciaux et opérationnels.

En matière d’emplois, il permet aux étudiants d'intégrer avec des outils rigoureux et opérationnels bon nombre d'entreprises, notamment les cabinets de conseil, de contrôle et d'audit, les banques et les institutions financières au sens large ainsi que les départements financiers des entreprises publiques et privées.

Conseiller financier
Responsable commercial, chargé de clientèle
Trésorier
Directeur d’agence bancaire /assurance
Gestionnaire de portefeuille
Analyste financier
Chef de département
Réviseur / Auditeur
Directeur financier et/ou fiscal
Responsable de salle
CFO
Consultant / expert financier et fiscal
Directeur financier international
Fondateur de start-up

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • C1206 : Gestion de clientèle bancaire
  • M1202 : Audit et contrôle comptables et financiers
  • M1201 : Analyse et ingénierie financière
  • M1207 : Trésorerie et financement
  • M1707 : Stratégie commerciale

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

La spécialité Gestion Financière et Fiscalité (GFF) compte trois catégories d’UE réparties sur les deux semestres : Au premier semestre, les enseignements fondamentaux, et au second semestre, les cours optionnels (4 cours à sélectionner parmi 5) et le stage et mémoire.

SEMESTRE 1 (30 ECTS)

UE 1 - Enseignements Fondamentaux (30 ECTS)
Analyse financière (8 ECTS)
Maîtriser les principes fondamentaux d’évaluation issus de la finance moderne et leurs applications rigoureuses dans la pratique en prenant en compte les imperfections inhérentes au fonctionnement réel des marchés et des entreprises.
Corporate finance I (8 ECTS)
Examiner de manière approfondie les deux décisions les plus importantes de l’entreprise : la politique de financement et la politique de dividende. Accent mis sur l’intuition financière, les connaissances, la méthodologie et la méthode indispensables à la résolution des problèmes financiers au sein de l’entreprise.
Fiscalité des entreprises (7 ECTS)
Maîtriser les enjeux vitaux de la politique fiscale de l’entreprise. Maîtriser l’articulation de la hiérarchie des règles de droit fiscal pour utiliser les possibilités d’optimisations tactiques ou stratégiques. Acquérir les clés de réflexion permettant d’identifier les choix fiscaux autorisés. Mise en œuvre pratique de situations opérationnelles courantes (contrôle fiscal, international tax planning, etc…).
Fiscalité approfondie (7 ECTS)
Analyse et optimisation fiscale des principales décisions financières de l’entreprise : collecte de capitaux, investissements en France et à l’étranger, structure de groupe

SEMESTRE 2  (30 ECTS
)
UE 1 – Cours optionnels (4 cours à choisir sur les 5 suivants)  (20 ECTS)
Politique financière (5 ECTS)
Maîtriser les principes de la stratégie financière : savoir mener un diagnostic financier et une évaluation d’entreprise, connaître les principaux titres financiers, optimiser les ressources et la structure financières de l’entreprise, organiser le développement dans un environnement concurrentiel.
Gestion financière internationale (5 ECTS)
Acquérir une connaissance approfondie des problématiques et des mécanismes essentiels, identifier les liens et interactions existant entre les différents acteurs.
Etudier des opérations récentes appartenant à des champs variés de la finance internationale (rééchelonnement de dettes, acquisitions et gestion financières de groupes, privatisations, financements de projets, développement des alliances, fiscalité et régime sociaux comparés, marchés de commodities, …).
Econométrie (5 ECTS)
Présenter et développer les principales techniques économétriques permettant de réaliser des études empiriques rigoureuses à partir de données financières. Privilégier  une orientation appliquée, et mener à l’apprentissage de la mise en pratique de chaque méthode avec des logiciels économétriques.
Corporate finance II (5 ECTS)
Etudier trois grands thèmes spécifiques afin de couvrir un large spectre des décisions financières au sein des entreprises.
Options réelles et options de financement  (5 ECTS)
Dans un premier temps, présenter les marchés des options et leur utilisation à des fins de couverture des risques financiers. Ensuite, appliquer la théorie des options à la décision d’investissement et à l’étude des options réelles.
UE 2 – Stage et mémoire (10 ECTS)
Rédaction et soutenance d’un rapport de stage (5 ECTS)
Mettre en application les acquis de la formation en gestion financière et fiscale au travers d’un stage ciblé en entreprise. Ce stage d’une durée minimale de trois mois donne lieu à une évaluation du stagiaire par le maître de stage et à la rédaction d’un rapport. Le rapport de stage doit être validé par le responsable du Master, et soutenu devant un jury.
Mémoire de recherche (5 ECTS)
A partir des outils et techniques assimilés durant la formation, rédaction d’un mémoire de recherche au départ d’une bibliographie scientifique et à jour portant sur une analyse - le plus souvent empirique - validée et évaluée ensuite par le directeur du mémoire. Ce mémoire doit également être soutenu devant un jury.

Principales modalités d’évaluation des étudiants :
dans la plupart des enseignements et cours optionnels  : une note de contrôle continu, qui peut être une note de test écrit ou une note de test oral ;
dans tous les enseignements et cours optionnels, une note d’examen écrit ;
un rapport de stage et un mémoire de recherche font chacun l’objet d’une note distincte après soutenance

Validité des composantes acquises :  non prévue

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

2/3 enseignants-chercheurs, 1/3 professionnels

En contrat d'apprentissage X

2/3 enseignants-chercheurs, 1/3 professionnels

Après un parcours de formation continue X

2/3 enseignants-chercheurs, 1/3 professionnels

En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X

2/3 enseignants-chercheurs, 1/3 professionnels

Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

2/3 enseignants-chercheurs, 1/3 professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Certifications reconnues en équivalence :

Dispenses des épreuves « Finance » et « Relations professionnelles » aux épreuves du Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG), 15 février 2007

Base légale

Référence du décret général : 

25 avril 2002 JO du 27 avril 2002

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Ouverture de la formation : année universitaire 1973/74 DESS Gestion Financière et Fiscalité

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Passage au LMD arrété du 23 août 2005

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Ces dernières années, on observe qu’en moyenne :
75 % des étudiants trouvent un emploi immédiatement après la fin des cours, durant le stage, avant même que le diplôme ne leur soit délivré ;
20 % des étudiants trouvent un emploi dans les trois mois;
Au total, 100 % des étudiants diplômés ont trouvé un emploi dans les six mois

http://orive.univ-paris1.fr

Autres sources d'information : 

 Site du master pour l'insertion des promotions antérieures

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Lieu(x) de certification : 

Université Panthéon Sorbonne - Paris 1 : Île-de-France - Paris ( 75) [12, place du Panthéon 75005 PARIS]

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification :