Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 18201

Intitulé

Ostéopathe

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Institut toulousain d'ostéopathie (ITO) Directeur

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

331 Santé

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

 L'agrémente arrive à échèance en septembre 2014.

L’ostéopathe est un professionnel  qui pratique une médecine exclusivement manuelle.Il effectue les activités suivantes:
-Prendre en charge un patient en adoptant une posture professionnelle conforme aux normes légales, réglementaires et déontologiques applicables à l’ostéopathie.
-Mettre en œuvre une alliance thérapeutique en répondant d’une manière judicieuse à la demande du patient.
-Etablir un diagnostic d’opportunité ostéopathique fondé sur une démarche critique et systémique des données de l’anamnèse et des dysfonctions somatiques du patient.
-Améliorer l’état de santé du patient par la mise en œuvre raisonnée d’un traitementostéopathique.
-Contribuer scientifiquement et qualitativement à l’évolution de la pratiqueostéopathique.
-Développer une activité professionnelle pérenne dans des conditions conformes à lapratique de l’ostéopathie.

Le titulaire  est capable de:
-S’assurer du consentement du patient, de son tuteur légal préalablement aux soins
-Effectuer des manipulations et mobilisations respectant son champ de compétence et informer au fur et à mesure le patient des gestes pratiqués et des effets attendus
-Orienter le patient vers un confrère ou un professionnel susceptible de prendre en charge la demande
-Identifier les schémas psychiques, relationnels et situationnels
-Traduire des données de santé en informations compréhensibles par le patient et/ouson entourage
-Informer le patient des conditions tarifaires des soins ostéopathiques et de leur éventuel remboursement par les organismes d’assurance
-Favoriser l’implication réelle du patient et/ou de son représentant légal à la prise en charge ostéopathique et décrire au patient et/ou à son représentant légal  avec objectivité l’ensemble des bénéfices et des risques relatifs à  certaines techniques ostéopathiques
-Adopter un positionnement adéquat en termes de langage, d’attitude et de code vestimentaire
-Interroger le patient sur son état de santé et ses antécédents personnels et familiaux
-Prendre en compte des données provenant de résultats d’examens para-cliniques et/ou de professionnels de la santé
-Discriminer dans une pathologie les signes fonctionnels relevant de l’ostéopathie de la part organique relevant de la médecine
-Examiner le patient dans sa statique et sa dynamique. Repérer par des examens visuels, palpatoire et de mobilité les modes de fonctionnement physiologique des tissus du patient. Hiérarchiser les interrelations des dysfonctions somatiques identifiées sur l’ensemble des systèmes physiologiques
-Formuler une ou plusieurs hypothèses diagnostiques étiologiques en prenant compte la démarchesystémique
-Evaluer la pertinence d’une prise en charge ostéopathique, en privilégiant le cas échéant, la collaboration pluridisciplinaire diagnostique et thérapeutique
-Etablir des priorités de traitement entre les différentes dysfonctions somatiques identifiées . Définir une ou plusieurs démarches et/ou techniques thérapeutiques manuelles adaptées au patienten tenant compte du rapport bénéfice/tolérance
-Délivrer des conseils d’hygiène et d’ergonomie adaptés aux caractéristiques personnelles et/ouprofessionnelles du patient
-Elaborer une stratégie de traitement ostéopathique appropriée à une typologie de patient destinée àrestituer une mobilité physiologique et appliquer des techniques ostéopathiques musculo-squelettiques et myo-fasciales adaptées auxdysfonctions somatiques identifiées chez le patient
-Ajuster en permanence un traitement ostéopathique par une prise en compte, respectueuse du patient, de contingences d’origines diverses
-Contribuer activement à des collectifs de réflexion visant à faire évoluer les pratiques ostéopathiques
-Développer une démarche réflexive sur son activité professionnelle
-Faire progresser sa pratique ostéopathique par la formation continue
-Colliger des données dans le respect de processus méthodologiques scientifiques
-Produire des travaux réflexifs susceptibles d’être validés par des autorités scientifiquementreconnues
-Mettre en œuvre les moyens nécessaires au développement de l’activité professionnelle en matièrede comptabilité, de gestion, d’approvisionnement et de correspondance, de communication
-Gérer les dossiers des patients
-Garantir des conditions  matérielles relatives à l’accueil, l’hygiène, le confort, l’intimité et  la sécuriténécessaires au bon déroulement des soins à la personne

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

L’ostéopathe exerce en libéral . Il évolue rapidement du statut de remplaçant ou de collaborateur en tout début de carrière au statut de titulaire.
L’ostéopathe exerce en cabinet solo ou cabinet de groupe mono disciplinaire  ou pluri disciplinaire  Cette pratique peut êtreexterne au cabinet : ostéopathe travaillant au domicile des patients, dans des clubs sportifs, dans desentreprises et dans des structures de soins médicales, paramédicales ou de bien-être.
Certains ostéopathes enseignent, effectuent des travaux de recherche qu’ils publient ou qu’ils présentent lors de symposium, et représentent la profession d’ostéopathe.

Ostéopathe

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • J1408 : Ostéopathie et chiropraxie

Réglementation d'activités : 

Profession réglementée par l’article 75 de la loi 2002-303 du 4 mars 2002 et les décrets et arrêtés2007-435 et 2007-437 du 25 mars 2007

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

UF 1,2,3,4,5 et 6 :
1-Sémiologie, physiologie générale, pathologie générale et pharmacologie
2- philosophie, psychologie
3- anatomie système locomoteur, biomécanique et mécanique appliquée
4- neurologie, neurologie appliquée et sémiologie
5- anatomie ostéo arthro, biomécanique
6-physiopatologie cardio-respiratoire, sémiologie
  - et les UF concernant les sciences ostéopathiques (A,B,C)
L’ensemble de ces UF sont évalués par :
      - des QCM d’une heure environ
      - d’évaluations cliniques (3 par ans) de mise en situation (consultations d’une heure) sur patients extérieurs
      - un port folio avec des grilles renseignées régulé par un tuteur (3  rencontres  annuelles).  Cette personne renseigne une fiche destinée à l’école qui mesure  l’avancée de chaque candidat. il concerne toute l’activité  d’apprentissage (clinique, stages, évènementiels)
         - un examen clinique situation réelle  devant un jury avec patient extérieur dans la clinique de l'école
    -des mémoires de recherche clinique et  présentation au jury

Validité des composantes acquises :  5 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

4 personnes : directeur d’établissement, le responsable clinique, un médecin et un ostéopathe extérieur

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X
En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2011 X

4 personnes : directeur d’établissement, le responsable clinique, un médecin et un ostéopathe extérieur

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 25 janvier 2011 publié au Journal Officiel du 2 février 2011 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau I sous l'intitulé "Ostéopathe" avec effet au 2 février 2011, jusqu'au 2 février 2014.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 20 janvier 2014 publié au Journal Officiel du 30 janvier 2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, sous l'intitulé "Ostéopathe" avec effet au 30 janvier 2014, jusqu'au 30 janvier 2019.

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

http:/www.ito.fr /Référentiel compétence (devenir ostéopathe, agir avec compétences) Jacques Tardiff   SNESO  Ed Mai 2012

Lieu(x) de certification : 

Institut toulousain d’ostéopathie
Village d’Entreprise Bât2- Avenue de l’Occitane BP 67802     31678 Labège

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Institut toulousain d’ostéopathie
Village d’Entreprise Bât2- Avenue de l’Occitane BP 67802  31678 Labège

Historique de la certification : 

Certification liée à la Fiche Répertoire précédente 11938