Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 184

Intitulé

TP : Titre professionnel Conducteur (trice) d’installations et de machines automatisées

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ministère chargé de l'Emploi (DELEGATION GENERALE A L’EMPLOI ET A LA FORMATION PROFESSIONNELLE (DGEFP).)
Modalités d'élaboration de références :
CPC Industrie
Directeur de l’unité territoriale de la DIRECCTE (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

Niveau et/ou domaine d'activité

V (Nomenclature de 1969)

3 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

251u Conduite d équipements d usinage

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le titulaire de l'emploi réalise, seul ou au sein d'une équipe, sur des installations et des machines automatisées, intégrées ou non dans une ligne de production, l'ensemble des actions concourant à l'obtention d'une production conforme en qualité, coûts et délais, dans le respect des normes d'hygiène, d'environnement et de sécurité définies par l'entreprise.
Pour cela, il assure tout ou partie des tâches suivantes :

-          Préparation du poste de travail,

-          Démarrage et arrêt des moyens de production,

-          Conduite des moyens de production et surveillance du process de fabrication,

-          Contrôle des pièces ou des sous-ensembles fabriqués,

-          Maintenance dédiée à la production et nettoyage des outillages et des moyens de production en cours de production,

-          Amélioration technique ou organisationnelle de son secteur de fabrication.

 

Les moyens de production mis en œuvre regroupent généralement plusieurs technologies : mécanique, électricité, pneumatique, hydraulique, automatique et informatique.


Le titulaire de l'emploi travaille de façon autonome, sous la responsabilité de son hiérarchique direct. Il lui rend compte de son activité et l'informe de tout incident.
Sa propre responsabilité est limitée à l'application stricte de consignes et des procédures.
Le titulaire de l'emploi travaille dans de nombreux domaines de la production industrielle. Selon la nature du secteur, il se conforme aux normes spécifiques en vigueur.
Il exerce son métier en atelier dans des entreprises de toutes tailles selon des organisations différentes.


Les horaires de travail sont de types : 2 × 8, 3 × 8, nuit, parfois VSD, rarement en journée.
L'exécution des tâches s'effectue le plus souvent debout avec des déplacements fréquents autour de l'installation, voire aux divers magasins de stockage.
Elle nécessite, selon les secteurs, le port d'équipements de sécurité et/ou de propreté.


Les conditions environnementales varient en fonction de l'activité de l'entreprise : bruit, chaleur, froid, humidité, poussières volatiles, courants d'air, milieu aseptisé, odeurs particulières.


L'activité oblige à une vigilance et une anticipation permanentes, à une réactivité immédiate à l'événement.


Le poste requiert parfois la maîtrise de la conduite d'engins de manutention de type gerbeur ou chariot élévateur. Une certification de type CACES est appréciée pour la tenue de l'emploi.


Dans certaines entreprises, l'habilitation électrique pour non-électricien B0 est quelquefois également requise pour tenir l'emploi.

 

1. Lancer et arrêter une installation ou une machine automatisée


Préparer une production sur une installation ou sur une machine automatisée.
Démarrer, mettre en cadence et arrêter une installation ou une machine automatisée.
Proposer des améliorations techniques ou organisationnelles dans son secteur de production.


2. Conduire une installation ou une machine automatisée


Effectuer une opération de production sur une installation ou sur une machine automatisée.
Effectuer les opérations de contrôle des pièces issues d'une production industrielle.
Réaliser les opérations de maintenance dédiée à la production et de nettoyage des outillages et des moyens de production.
Proposer des améliorations techniques ou organisationnelles dans son secteur de production.

 

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Automobile, agroalimentaire, électroménager, électronique et électricité, pharmacie, plasturgie, métallurgie, entreprises de travail temporaire.

Types d'emplois accessibles : Conducteur trice) de machines
Conducteur (trice) de machines automatiques
Conducteur (trice) de machines automatisées
Conducteur (trice) de machines automatisées de fabrication
Conducteur (trice) de machines de transformation
Conducteur (trice) sur ligne de fabrication

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • E1302 : Conduite de machines de façonnage routage
  • H2102 : Conduite d'équipement de production alimentaire
  • H3301 : Conduite d'équipement de conditionnement

Réglementation d'activités : 

Néant.

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Le titre professionnel est composé de deux certificats de compétences professionnelles ( CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées.
Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles ( CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l'arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Bloc de compétence : 

Intitulé Descriptif et modalités d'évaluation
Bloc de compétence n°1 de la fiche n° 184 - Lancer et arrêter une installation ou une machine automatisée

Préparer une production sur une installation ou sur une machine automatisée.
Démarrer, mettre en cadence et arrêter une installation ou une machine automatisée.
Proposer des améliorations techniques ou organisationnelles dans son secteur de production.

Bloc de compétence n°2 de la fiche n° 184 - Conduire une installation ou une machine automatisée

Effectuer une opération de production sur une installation ou sur une machine automatisée.
Effectuer les opérations de contrôle des pièces issues d'une production industrielle.
Réaliser les opérations de maintenance dédiée à la production et de nettoyage des outillages et des moyens de production.
Proposer des améliorations techniques ou organisationnelles dans son secteur de production.


 

Validité des composantes acquises :  5 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
En contrat d'apprentissage X

Le jury du titre est désigné les Unités territoriales (UT) des DIRECCTE - Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi. Il est composé de professionnels du secteur d'activité concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

Après un parcours de formation continue X

Le jury du titre est désigné les Unités territoriales (UT) des DIRECCTE - Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi. Il est composé de professionnels du secteur d'activité concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

En contrat de professionnalisation X

Le jury du titre est désigné les Unités territoriales (UT) des DIRECCTE - Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi. Il est composé de professionnels du secteur d'activité concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

Le jury du titre est désigné les Unités territoriales (UT) des DIRECCTE - Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi. Il est composé de professionnels du secteur d'activité concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 335-13, R. 338-1 et R. 338-2 et suivants.

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 31/07/2003 paru au JO du 09/08/2003

Arrêté du 04/02/2008 paru au JO du 05/03/2008

Arrêté du 10/09/2012 paru au JO du 12/10/2012 

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministre chargé de l'emploi ;
Arrêté du 8 décembre 2008 modifié relatif au règlement général des sessions de validation conduisant au titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

Lieu(x) de certification : 

Centres agréés par le Ministère chargé de l'emploi.

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification :