Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 18436

Intitulé

MASTER : MASTER Sciences Technologies Santé Mention Sciences de la matière Spécialité Formulation et traitements des surfaces

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université de Franche-Comté - Besançon, Ministère chargé de l'enseignement supérieur Président de l'Université de Franche-Comté, Recteur d'Académie Chancelier des Universités

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

116 Chimie, 111 Physique-chimie

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le (la) titulaire du diplôme, ayant des bases solides dans le domaine de la chimie et réactivité des surfaces, qu’il s’agisse de surfaces de particules ou de surfaces étendues (substrats métalliques ou non),  a pour mission de  développer au sein du département R&D de nouveaux produits, des solutions innovantes, de nouveaux procédés et de nouveaux tests de caractérisation. Il (elle) prend en charge des projets de développement et d’amélioration de produits en tenant compte dans ses activités des enjeux de la qualité, de la sécurité, des principes du développement durable et du respect de l’environnement. Formé(e) à l’analyse de documents scientifiques, aux méthodologies de conduite de projets dans un contexte industriel, il (elle) participe aux développements expérimentaux, réalise le suivi du marché et l’étude de faisabilité, organise et encadre des tests en conditions industrielles, optimise l’efficacité et la fiabilité des process, assure le suivi en production, rédige et met à jour les procédures. Après avoir défini le cahier des charges, le budget et le calendrier de réalisation, il (elle) rédige les offres de prix. En s’appuyant sur sa formation en communication, ses savoirs et ses compétences, ce professionnel peut également encadrer une équipe (stagiaires, techniciens…), apporter l’assistance technique au niveau de la production, être l’interlocuteur ou l’interlocutrice pour les conseils techniques auprès des clients. En outre, il (elle) assure la gestion des produits chimiques et également la station de traitements des effluents.

-   En tant que responsable produit dans une PMI en formulation ou en traitements de surface, le (ou la) diplômé(e) effectue la caractérisation chimique des bains, prévoit et organise la mise en place de nouvelles analyses au laboratoire, assure le support technique en production ainsi que l’approvisionnement des sites de l’entreprise et la gestion des stocks. Il (elle) discute avec les fournisseurs de produits chimiques, traite les réclamations clients et  les non-conformités. En outre, il (elle) supervise les analyses des eaux de rejets et rédige un rapport au service des eaux.
-       En tant que  responsable R&D dans une PMI en formulation ou en traitements de surface,  le (ou la) diplômé(e) développe des projets de recherche liés à la formulation ou aux traitements de surface, optimise les produits et les process, traite les demandes de travaux clients, conçoit et met en place de nouvelles installations, gère la station de traitement des effluents.

Afin de mener à bien les missions décrites ci-dessus, les diplômés s’appuyent sur leurs savoirs et sur des compétences spécifiques aux domaines de la formulation et traitements des surfaces mais aussi sur des compétences techniques et transverses. Les diplômés sont capable de :

  • -          Participer à la réalisation de projets RetD
  • -          Participer à la conception du cahier des charges pour élaborer un nouveau produit formulé ou un traitement de surface
  • -          Elaborer les produits ou revêtements en fonction du cahier des charges
  • -          Analyser les bains
  • -          Identifier les techniques appropriées et adaptées pour élaborer le produit ou le revêtement
  • -          Optimiser une formulation ou un procédé de traitements de surface
  • -          Evaluer et participer à la mise en place de nouveaux procédés/applications
  • -          Innover et développer de nouveaux procédés et produits

Compétences liées au domaine de la formulation :
- Identifier les différents procédés de formulation d’un produit (dispersion, émulsion, mousse...)
- Caractériser les différents constituants de la formulation (taille, charge des particules…) ainsi que le produit final (comportement rhéologique, aspect, stabilité, mouillabilité…)
- Anticiper les potentielles causes d’instabilité du produit fini
- Comprendre les mécanismes mis en jeu au niveau des interactions des différents constituants

  Compétences liées au domaine des traitements de surfaces :
- Identifier les différents procédés de Traitements des Surfaces voie aqueuse (dépôts électrolytiques, sols-gels, conversion, peinture) et voie sèche
- Identifier la méthode de traitement de surface la plus adaptée à une problématique
- Adopter une préparation de surface en fonction de la nature du substrat
- Analyser l'impact d'un traitement sur son substrat et sur l’environnement
- Comprendre les mécanismes mis en jeu lors de l’élaboration des revêtements

Compétences techniques
- Diagnostiquer un problème lié à la présence de défaut d'origine physico-chimique ou métallurgique
- Identifier les moyens d'investigations les plus appropriés à la résolution d'un problème donné
- Mettre en place une méthode d'échantillonnage appropriée
- Mettre en place des protocoles expérimentaux et des plans d’expériences
- Interpréter des résultats analytiques et les corréler à un problème donné.
- Maîtriser les techniques et appareils de caractérisation des solutions (tensiomètre, viscosimètre, turbidimètre, conductimètre), des particules (granulomètre, zêtamètre), des suspensions (rhéomètre)
- Caractériser les revêtements (propriétés notamment résistance à la corrosion…) par le biais de méthodes diverses (électrochimie, brillance, couleur, mouillage et autres essais de durabilité)
- Mettre en œuvre les méthodes électrochimiques d'analyse : méthodes voltamétriques, électrodes à membranes sélectives
- Connaitre les procédés de traitement des effluents industriels et les concepts de génie des procédés associés
- Concevoir et proposer des stratégies de traitements des effluents par des techniques chimiques (décyanuration, déchromatation, échanges d’ions…), physiques (membranes), physico-chimiques (coagulation, floculation, décantation) et biologiques (boues activées)
- Assurer le fonctionnement et la mise en œuvre de techniques physico-chimiques d'analyse de liquides, de matériaux ou gaz (Spectrométries UV-Vis, IRTF, GC, GC/MS, Spectrométrie de Masse, Microscopies électroniques -balayage, Transmission, AFM- mesure BET, XPS/SIMS, ICP MS, analyses thermiques (DSC/ATG), Méthodes nucléaires d’analyses, spectrométrie ioniques, Techniques de RMN avancées, Fluorescence X, spectrométrie à décharge luminescente, diffraction de rayons X)

Compétences transverses
- Appréhender les organisations des entreprises et mieux comprendre le rôle de chaque service
- Appliquer les démarches Qualité et notamment les exigences du référentiel ISO9001 et appliquer l'approche processus
- Conduire un projet et concevoir les logiques d'organisaton (identification des phases de revues, planification,...).
- Travailler en équipe et de gérer une équipe
- Maîtriser les aspects touchant à la toxicité, la réglementation des produits innovants, les exigences environnementales relatives aux effluents industriels
- Communiquer les résultats scientifiques, lire un document scientifique ou technique en anglais, participer à une réunion, faire une présentation préparée

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Les secteurs industriels visés sont principalement les traitements de surface,  l’automobile, la microélectronique, la connectique, la bijouterie, l’horlogerie, la lunetterie, la bagagerie, le bâtiment, les ciments, les peintures, les détergents, la mécanique (corrosion), l'aéronautique…

Ingénieur d’études, ingénieur de recherche et développement, ingénieur en recherche appliquée, ingénieur formulation, ingénieur traitements de surfaces, responsable laboratoire, chimiste industrialisation, chef de projet, responsable produits, responsable prestations, responsable assistance technique, cadre technico-commercial….

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • M1703 : Management et gestion de produit
  • H2502 : Management et ingénierie de production
  • K2402 : Recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant
  • D1407 : Relation technico-commerciale

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

La formation dans cette spécialité « Formulation et Traitements des Surfaces » est construite sur un parcours unique et elle est répartie sur 4 semestres. Les semestres 1, 2 et 3 comportent 5 unités. Le 4ème semestre est entièrement dédié au stage.  

La professionnalisation s’effectue au travers du projet, de deux stages, et des unités « méthodologie et éléments liés à l’entreprise » et « Connaissance de l’entreprise ». Les stages peuvent être effectués en France ou à l’étranger dans une industrie ou un organisme de recherche. Cette organisation de la formation permet la pratique de l’alternance entre des périodes en formation académique et des périodes de professionnalisation et la mise en place de contrats de professionnalisation.


La certification s'obtient après une évaluation concernant les unités suivantes :
- Unités scientifiques : toutes ces unités sont à 6 ects
Unités à 60 h d’enseignement présentiels : électrochimie, méthodes physico-chimiques d’analyse, chimie des matériaux et des macromolécules, chimie sous rayonnement, systèmes moléculaires organisés, traitements et réactivité des surfaces, chimie des solutions et des interfaces, chimie analytique, traitements des effluents et génie des procédés.
Unités à 108h d’enseignement présentiels : formulation et additifs,  formulation appliquée aux traitements des surfaces
- Unités transversales :
Anglais (24h, 3ects en S1 et 18h, 2 ects en S3, TOEIC),
Méthodologie et éléments liés à l’entreprise (36h, 3ects en S1) : sécurité, plans d’expériences, recherche de stages
Connaissance de l’entreprise (54h, 4ects en S3) : organisation de l’entreprise, qualité, communication, conduite de projet et de réunion, insertion professionnelle.
- Projet de recherche (6ects): alternance deux semaines sur deux d’octobre à février.
- Deux Stages : 3 mois minimum en S2 (6ects), et 5 mois minimum en S4 (30ects)

Le projet et les stages sont évalués par un rapport écrit, une présentation orale et une note attribuée par le tuteur (académique ou industriel). Les étudiants en contrat de professionnalisation sont en entreprise pendant la période de projet et de stages. Ils sont évalués de la même façon.

Des contrats pour les échanges Erasmus-Socrates sont établis avec les universités de Turku (Finlande), Trondheim (Norvège), Technologique d’Athènes (Grèce), Valladolid (Espagne), Cluj-Napoca (Roumanie).

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements
(Loi n° 84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l'enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

idem

En contrat de professionnalisation X

idem

Par candidature individuelle X

Possible pour partie du diplôme par VES ou VAP

Par expérience dispositif VAE X

Enseignants-chercheurs et professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 27 juillet 2012 - Numéro de l’arrêté d’habilitation :10081354  

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 23 avril 2002 publié au JO du 30 avril 2002

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret VAE du 24 avril 2002

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Site de l'Observatoire de la Formation et de la Vie Etudiante de l'Université de Franche-Comté

http://www.univ-fcomte.fr/pages/fr/menu1/ufc/l-universite-en-chiffres/l-universite-en-chiffres---ofve-4-tableaux-de-bord-82.html

Autres sources d'information : 

  • Site de l'Université de Franche-Comté : http://www.univ-fcomte.fr
  • Site de l’UFR Sciences et Techniques (ST) : http://sciences.univ-fcomte.fr/
  • Site du master mention sciences de la matière, http://sdm.univ-fcomte.fr   

Université de Franche-Comté

Lieu(x) de certification : 

Université de Franche-Comté Comté 1 rue Goudimel - 25030 Besançon cedex

 

 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Université de Franche-Comté - UFR Sciences et Techniques 16 Route de Gray - 25030 BESANCON cedex

Historique de la certification : 

  • DESS « Chimie appliquée à la formulation »,
  • 2004-2008 Master « Formulation Simulation et Analyses »
  • Depuis 2008 Master « Formulation et Traitements des Surfaces »