Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 20044

Intitulé

MASTER : MASTER Mention Etudes du développement

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université Panthéon Sorbonne - Paris 1 Président de l'université de Paris I

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

120 Spécialités pluridisciplinaires, sciences humaines et droit, 33 Services aux personnes

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

La mention Etudes du développement est déclinée en six parcours :
Développement agricole et politiques économiques
Expertise économique des politiques et projets de développement
Développement social : travail, formation, santé
Développement local : acteurs, mobilisations et territoires
Crises : interventions d’urgence et actions de développement
Sociétés en développement et recompositions politiques

•    Parcours Développement agricole et politiques économiques
Les diplômés sont aptes à :
    Analyser les enjeux économiques et institutionnels des politiques agricoles
    Etudier différents systèmes agraires à partir d’études de cas,
    Conduire et contrôler toutes les opérations relatives à un projet de développement
    Diagnostiquer des situations
   
•    Parcours Expertise économique des politiques et projets de développement
Les diplômés sont aptes à :
Dominante politiques de développement 
    Evaluer les politiques publiques
    Proposer des mesures et actions de développement
    Organiser des partenariats internationaux entre entreprises du Nord et du Sud.
    Faire le diagnostic du développement industriel.
Dominante évaluation et conduite de projets
    Conduire les cycles des projets
    Exercer des fonctions de chef de projet
    Procéder à l’élaboration, le financement, le calcul de rentabilité privée et sociale des projets
    Conduire l’évaluation d’impact environnemental des projets
   
•    Parcours Développement social : travail, formation, santé
Les diplômés sont aptes à :
    Conduire et contrôler toutes les opérations relatives à la gestion d’un projet de développement dans le domaine social
    Réaliser des diagnostics de situations (enquêtes, expertise)
    Rédiger les termes de références
    Répondre à des appels d’offre   
    Lever des fonds (« Fundraising »)

•    Parcours Développement local : acteurs, mobilisations et territoires
Les diplômés sont aptes à :
    Mener un Diagnostic socio-géo-anthropologique d’un territoire
    Repérer les éléments de potentialités qui président à la proposition de projets de développement.
    Proposer des stratégies de développement local
    Elaborer, gérer, évaluer des projets de développement local

•    Parcours Crises : interventions d’urgence et actions de développement
Les diplômés sont aptes à :
    Concevoir des programmes appuyant la reconstruction, "la réparation" et la réorganisation sociale, économique et politique dans les contextes de sorties de crise. 
    Procéder, à partir d’études concrètes, à l’élaboration d’un projet technique (gestion des ressources humaines, montages financiers...) concernant l’ensemble ou une partie des actions à mener.
    Coordonner l’ensemble de ces actions tout en gérant la collaboration avec les spécialistes.
    Evaluer et capitaliser les actions de développement
    Diagnostiquer les différents aspects et facteurs de crise.
    Identifier les ressources internes et externes existantes pour y répondre.
    Mettre en place des dispositifs de maintien et de construction de la paix

•    Parcours Sociétés en développement et recompositions politiques
Les diplômés sont aptes à :
    Concevoir et rédiger un projet de recherche,
    Mener une enquête de terrain,
    S’approprier les dispositifs des politiques impulsées et diagnostiquer les problématiques du développement,
    Concevoir et mettre en œuvre une stratégie de développement et de dynamisation d’ordre économique, social, culturel et politique,
    Intégrer l’approche régionale  des politiques alimentaires dans les stratégies de développement,
    Saisir les enjeux des migrations et  le  rôle des diasporas dans le développement du pays d’origine,
    Contextualiser historiquement les conflits,  les placer dans leurs perspectives géostratégiques,
    Analyser, à partir de cas concrets,  le rôle es hommes et des institutions dans le domaine du développement,
    Concevoir et évaluer les politiques sociales et les politiques urbaines dans les PED.

Capacités attestées :

•    Parcours Développement agricole et politiques économiques
Les diplômés sont capables de :
Maîtriser des notions théoriques et des outils méthodologiques de base pour comprendre les problèmes de développement agricole tels qu'ils se posent au niveau des unités de production d'une région agricole,
Connaître les outils juridiques de la propriété intellectuelle et leur application au domaine agricole.   
Rédiger des termes de référence
Rédiger des rapports de synthèse, de produits ou de recherche action

•    Parcours Expertise économique des politiques et projets de développement
Les diplômés sont capables de :
Appliquer les techniques de micro-simulation (à l’aide des logiciels STATA et GAMS),
Appliquer les techniques d’évaluation micro-économétriques (notamment les méthodes expérimentales),
Utiliser la modélisation en équilibre général calculable (à l’aide du logiciel GAMS),
Etre autonome en matière de veille d’appels d’offre internationaux, de formalisation des projets, de montage des partenariats internationaux, de préparation de la proposition et négociation avec les bailleurs de fonds, de rédaction de termes de référence.
Etablir un diagnostic financier à partir de documents comptables
Utiliser des logiciels spécialisés (MS Project)
Modéliser
Savoir traiter les données d’enquêtes
Maîtriser les étapes du cycle des projets
Utiliser des outils de conduite du cycle des projets (cadre logique, Lean Six Sigma, PDCA, méthodes participatives)Connaître les méthodes d’évaluation financière, économique et environnementale de projets
Mener une analyse financière

•    Parcours Développement social : travail, formation, santé
Les diplômés sont capables de :
Rédiger des rapports de synthèse, de produits de recherche-action
Evaluer des politiques publiques

•    Parcours Développement local : acteurs, mobilisations et territoires
Les diplômés sont capables de :
Identifier le fonctionnement et les dynamiques des territoires locaux tant d’un point de vue social, ainsi que géographique, écologique et économique.
Identifier les ressources locales sur lesquelles appuyer une stratégie de développement.
Identifier les enjeux des différents acteurs.
Connaître le fonctionnement des systèmes fonciers
Connaître les organisation et dynamiques des territoires
Traiter des statistiques d’enquêtes
Répondre aux appels d’offres
Mettre en œuvre, analyser et évaluer des projets

•    Parcours Crises : interventions d’urgence et actions de développement
Les diplômés sont capables de :
Identifier les processus de sorties de crises, les ressources existantes (sociales, économiques, politiques et culturelles) pour y répondre
Définir et assurer le suivi d’initiatives institutionnelles et sociales pour prévenir la résurgence des crises.
Maitriser les techniques d’évaluation et de capitalisation
Saisir les logiques sociales, économiques, politiques et culturelles qui conditionnent les pratiques et stratégies des différents acteurs en présence et les prédéterminent en partie.
Appréhender la réalité des différentes formes de crises et leurs dynamiques.
Connaître les acteurs et politiques de l’aide au développement
Concevoir et diriger un projet de développement et/ou d’urgence
Connaître les pratiques sociales et professionnelles du développement
Connaître la méthodologie des enquêtes et évaluations

•    Parcours Sociétés en développement et recompositions politiques
Les diplômés sont capables de :
Faire preuve d’une culture générale et critique en études du développement économique et social
Constituer et analyser des corpus bibliographiques de référence ;
Dresser un état de l’art sur des thèmes étudiés ;
Pratiquer une approche pluridisciplinaire ;
Élaborer et mettre en œuvre un projet de recherche ;
Lier une problématique théorique et une démarche méthodologique à des terrains originaux, et tenant compte des relations multi-échelle entre niveaux local, national, régional et global ;
Organiser le recueil de données qualitatives et quantitatives, leur traitement et leur analyse ;
Mettre en œuvre certaines compétences professionnelles grâce aux séminaires optionnels.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Des agences et services ou institutions de la coopération décentralisée (municipalités, Conseils généraux et Régionaux)
Des agences et services de coopération internationale (par ex. AFD, MAE)
Des agences et services de l’environnement et du développement durable
Des organisations non gouvernementales (ONG), nationales ou internationales chargées d’actions de développement intégré en milieu rural et urbain, de lobbying (par ex. GRET, IRAM, OXFAM, AGTER, VSF-CICDA, Secours populaire, Secours catholique, Croix Rouge, CCFD, Asmae, GRDR…)
Des organisations européennes ou internationales (par ex. EUROPAID, FAO, PAM, CGIAR, PNUD, ONU-Habitat)
Organisation de Solidarité Internationale initiées par des populations immigrées en France et développant des projets avec les pays d’origine.
Des bureaux d’études et de conseils, entreprises privés et cabinets d’experts intervenant sur des programmes de développement économique en milieu rural ou urbain ou sur des interventions sectorielles (services d’adduction d’eau, gestion des ordures, gestion des mobilités, etc.)
Des réseaux (par ex. CRID, AITEC, Cités Unies France, CGLU
Sociétés privées d’économie solidaire (commerce équitable, écotourisme et tourisme solidaire…)
Des instituts de recherche (CIRAD, IRD)
Des chambres professionnelles, des administrations dédiées à l'agriculture et au monde rural (nationales, territoriales ou locales), des instituts techniques agricoles

Chargé(e) de mission, d’études, d’affaires
Responsable/coordinateur(trice) de programmes/projets (développement, sécurité alimentaire)
Accompagnateur(trice) social(e)
Formateur(trice)- moniteur(trice)
Animateur(trice) syndical(e), régional(e), de réseau
Attaché(e) sectoriel(le) (agriculture)
Conseiller(ère) développement ou politiques publiques
Responsable département commerce équitable
Economiste-statisticien(ne) (secteur recherche)
Consultant(e)
gestionnaires, coordinateurs, évaluateurs de projets de développement
Cadre de l’administration publique (santé, éducation, emploi, coopération internationale)
Responsable/coordinateur(trice) de programmes/projets
Responsable de la coopération décentralisée

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • K2401 : Recherche en sciences de l'homme et de la société
  • K1404 : Mise en œuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • K1802 : Développement local
  • M1403 : Études et prospectives socio-économiques
  • K1401 : Conception et pilotage de la politique des pouvoirs publics

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

La mention Etudes du développement est déclinée en six parcours :
Développement agricole et politiques économiques
Expertise économique des politiques et projets de développement
Développement social : travail, formation, santé
Développement local : acteurs, mobilisations et territoires
Crises : interventions d’urgence et actions de développement
Sociétés en développement et recompositions politiques

Modalités d’accès

Les diplômes de la mention Etudes du développement sont accessibles en formation continue.
Mode de recrutement :
Les parcours de la mention études du développement en master 2 accueillent des étudiants issus du M1 de l'IEDES et des étudiants extérieurs titulaires d'une maîtrise (ou diplôme jugé équivalent) en sciences économiques et sociales (sociologie, anthropologie, économie, géographie, histoire, démographie, sciences politiques...) ou en agronomie pour le parcours en développement agricole,  et qui manifestent un intérêt particulier pour les questions liées au développement économique et social (mémoire, stage, expérience associative...).
La mention « études du développement » s'adresse également à des responsables d'ONG, à des cadres d'institutions nationales ou d'un autre pays UE ou hors UE, à des salariés d'entreprises publiques ou privées qui le plus souvent en accord avec leurs employeurs, mais également sur initiative individuelle, cherchent à acquérir ou à réactiver l'acquisition d'outils analytiques et conceptuels qui leur permettront de progresser dans leurs pratiques professionnelles.
Les procédures de validation des acquis s'effectueront selon les termes réglementaires. Le candidat devra faire la preuve que ces acquis professionnels sont liés aux thèmes développés dans le parcours choisi.
Les effectifs visés sont d'environ 20 étudiants par promotion et par parcours.
La sélection pour l'entrée en M2 se fait sur dossier (examen des notes et évaluations).

M1 S1 commun à l'ensemble des parcours
Semestre 1
UE 1  - Mise en perspective du développement /10 ECTS : Histoire du développement (2 ECTS) ; Mesure du développement (2,5 ECTS) ; Economie du développement (2,5 ECTS) ; Analyse quantitative du développement (1 ECTS) ; TD de l'UE 1(2 ECTS)
UE 2 - Analyse socio-économique du développement / 10 ECTS  (4 à choisir parmi) : Sociologie du développement (SHS) (2,5 ECTS) ; Sociologie politique (SHS) (2,5 ECTS) ; Anthropologie du développement (SHS) (2,5 ECTS) ; Microéconomie du développement (ECO) (2,5 ECTS) ; Macroéconomie du développement (ECO) (2,5 ECTS) ;  Mondialisation du développement (ECO) ; TD de l'UE 2 (2,5 ECTS)
UE 3 - Espaces et Populations / 10 ECTS : Géographie du développement (2 ECTS) ; Géopolitique du développement (2 ECTS) ; Démographie ((2 ECTS) ; Environnement et développement (2 ECTS) ; TD de langues et validation de la maîtrise LV(2 ECTS)
Développement agricole et politiques économiques
Semestre 2
UE 1 - Aide au développement : politiques et acteurs (TC) / 8 ECTS : Acteurs et institutions de l'aide (3 ECTS) ; Négociations internationales (3 ECTS) ; Conférences : pratiques sociales et professionnelles du développement (2 ECTS)
UE 2 - Sociétés et agricultures dans la mondialisation / 10,5 ECTS : Séminaire central: Caractérisation et enjeux des systèmes agro-écologiques face aux changements globaux (3,5  ECTS) ; Agriculture et relations internationales (3, 5 ECTS) ; Economie des ressources naturelles et développement durable (3, 5 ECTS)
UE 3 - Acteurs et stratégies agro-économiques / 11,5 ECTS : Acteurs et pratiques du monde rural  (2,5 ECTS) ; Tensions foncières (3,5 ECTS) ; Economie des ménages et des exploitations agricoles (3,5 ECTS) ; Initiation à la recherche (ECO) ou Inégalités, vulnérabilité et gestion du risque ou Acteurs économiques : le cas des industries extractives (option libre) (2 ECTS
Expertise économique des politiques et projets de développement
Semestre 2
UE 1 - Aide au développement : politiques et acteurs (TC) / 8 ECTS : Acteurs et institutions de l'aide (3 ECTS) ;
Négociations internationales (3 ECTS) ; Conférences : pratiques sociales et professionnelles du développement (2 ECTS)
UE 2 - Outils méthodologiques / 13 ECTS : Cycle de projet(4 ECTS) ; Financement du développement: Études de cas (3 ECTS) ; Économétrie appliquée 1 (3 ECTS) ; Traitement statistique des inégalités salariales (3 ECTS)
UE 3 - Problématiques économiques du développement /  9 ECTS : Fonctionnement des marchés et développement (2,5 ECTS) ; Inégalités, vulnérabilité et gestion du risque (2 ECTS) ; Entreprenariat social et commerce équitable (2 ECTS) ; Initiation à la recherche (ECO) ou Économie des ressources naturelles et développement durable ou Économie des ménages et des exploitations agricoles ou Tensions foncière (option libre) (2,5 ECTS) ;
Développement social : travail, formation, santé
Semestre 2
UE 1 - Aide au développement : politiques et acteurs (TC) / 8 ECTS : Acteurs et institutions de l'aide (3 ECTS) ;
Négociations internationales (3 ECTS) ; Conférences : pratiques sociales et professionnelles du développement (2 ECTS)
UE 2 - Education, Travail et Migration /9 ECTS : Education : comparaisons internationales 1 (3 ECTS) ; Migrations contemporaines : terrains et analyses(2 ECTS) ; Emploi, marché du travail et politiques publiques (4 ECTS)
UE 3 - Politiques publiques / 13 ECTS : Politiques éducatives (3 ECTS) ; Politiques de santé et instruments de l'aide internationale (4 ECTS) ; Pauvreté, inégalités (3 ECTS) ; Initiation à la recherche (SHS) (3 ECTS)
Développement local : acteurs, mobilisations et territoires
Semestre 2
UE 1 - Aide au développement : politiques et acteurs (TC) / 8 ECTS : Acteurs et institutions de l'aide (3 ECTS) ;
Négociations internationales (3 ECTS) ; Conférences : pratiques sociales et professionnelles du développement (2 ECTS)
UE 2 - Conflictualités locales / 12 ECTS : Développement local / Séminaire central (2 ECTS) ; Pauvreté, inégalités ( 2 ECTS) ; Urbanisation durable et villes du Sud (3 ECTS) ; Tensions foncières (3 ECTS) ; Villes, pratiques habitantes et  informalité (2 ECTS)
UE 3 - Acteurs du développement local / 10 ECTS : Décentralisation et coopération décentralisée (2 ECTS) ; Médias, développement et communication (2 ECTS) ; Acteurs économiques : le cas des industries extractives (2 ECTS) ; Acteurs pluriels de la société civile (2 ECTS) ; Initiation à la recherche (SHS) ou option libre 1 (2 ECTS)
Crises : interventions d’urgence et actions de développement
Semestre 2
UE 1 - Aide au développement : politiques et acteurs (TC) / 8 ECTS : Acteurs et institutions de l'aide (3 ECTS) ;
Négociations internationales (3 ECTS) ; Conférences : pratiques sociales et professionnelles du développement (2 ECTS)
UE 2 - Crise(s) et développement / 12 ECTS : Crise urgence développement I (séminaire central) (5 ECTS) ; Géopolitique des crises (2 ECTS) ; Droit international humanitaire (3 ECTS) ; Initiation à la recherche  (SHS) ou option libre (2 ECTS)
UE 3 - Facteurs de crise et sorties de crise : Identité et conflits ( 2 ECTS) ; Justice, réconciliation, mémoire (2 ECTS) ;
Les armées dans les nouveaux conflits (2 ECTS) ;  Mafia, drogue, corruption (2 ECTS) ; Crises et vulnérabilités alimentaires (2 ECTS)


        Développement agricole et politiques économiques
Semestre 3
UE 1 Politiques agricoles et institutions / 10 ECTS : Politiques agricoles et institutions (3 ECTS) ; Institutions et politiques de développement agricole dans les Suds (3 ECTS) ; Droit de la protection des produits agricoles (2 ECTS) ; Conférences sur les politiques et les projets de développement ou option libre 2 (2 ECTS) ;
UE 2 Séminaires centraux : ressources, alimentation et agriculture durable" / 9 ECTS : Dynamique des systèmes agraires (2 ECTS) ; au choix : Ressources naturelles : malédiction et conflits ou Crises alimentaires africaines : objet, dimensions et analyses (3 ECTS) ; Ecologie et développement durable (2 ECTS) ; Traitement de données d'enquêtes agricoles (2 ECTS)
UE 3 "Outils d'analyse des environnements agricoles" / 11 ECTS : Projets de développement : suivi financier (ET) (2 ECTS) ; Projets de développement : cycle de projet et évaluation (3 ECTS) ; Agronomie (2 ECTS) ; Zootechnie (2 ECTS) ; Systèmes d'information géographique (2 ECTS)
Semestre 4
UE - Expérience en milieu professionnel / 30 ECTS

        Expertise économique des politiques et projets de développement
Semestre 3
UE 1 - Outils d'analyse / 12 ECTS : Economie du travail (2 ECTS) ; Évaluations d'impact : formation et emploi (2,5 ECTS) ; Évaluation financière de projet (2 ECTS) ; Collecte et analyse des données appliquées au capital social (2 ECTS) ; Econométrie appliquée (2 ECTS) ; Marché du travail dans les pays en développement (1,5 ECTS) ; Evaluation des projets et institutions de micro-finance (1,5 ECTS)
UE 2 - Approfondissement des outils / 6 ECTS
Dominante "Politiques" : Modélisation en équilibre général calculable (2 ECTS) ; Macroéconomique appliquée : modélisation et études de cas (2 ECTS) ; Techniques de micro-simulation (2 ECTS) ; Aspects empiriques du commerce international (2 ECTS)
Dominante "Projets" : Modélisation en équilibre général calculable (2 ECTS) ; Macroéconomique appliquée : modélisation et études de cas(2 ECTS) ; Techniques de micro-simulation(2 ECTS)
UE 3 - Problématiques économiques du développement / 10 ECTS : Conférences sur les politiques et les projets de développement (2 ECTS) ; Traitement statistiques des inégalités salariales(2 ECTS) ; Migrations, travail et développement (2 ECTS) ; Mondialisation, emploi et développement (2 ECTS) ; Protection sociale ou Genre et développement ou Mutations politiques et sociales dans la Chine contemporaine (2 ECTS)
Semestre 4
UE - Expérience en milieu professionnel / 30 ECTS : Expérience en milieu professionnel

        Développement social : travail, formation, santé
Semestre 3
UE 1 - Protection sociale, santé, environnement / 8 ECTS : Protection sociale (2 ECTS) ; Anthropologie de la santé et de l'environnement (2 ECTS) ; Politiques de santé et développement (4  ECTS)
UE 2 - Travail, Genre et Mobilités / 11 ECTS : Genre et développement (3 ECTS) ; Economie sociale et solidaire(2 ECTS) ; Travail : enjeux et perspectives (2 ECTS) ; Normes et mobilités (2 ECTS) ; Education (II) : du global au local (2 ECTS)
UE 3 - Gestion des projets sociaux : méthodes et analyse critique / 11 ECTS : Méthodologie du cycle de projet : réponse à appel d'offre et montage de budget (2 ECTS) ; Méthodologie du cycle de projet : applications
(2 ECTS) ; Méthodologie des enquêtes (2 ECTS) ; Analyse de données : outils et applications aux questions de santé (3 ECTS) ; Sociologie des métiers de l'aide et de l'expertise (2 ECTS)
Semestre 4
UE - Expérience en milieu professionnel / 30 ECTS : Expérience en milieu professionnel

        Développement local : acteurs, mobilisations et territoires
Semestre 3
UE 1 - Modalités d'intervention / 10 ECTS : Microfinance (2 ECTS) ; Participation et mobilisation (2 ECTS) ; Développement économique local et diagnostic territorial (2 ECTS) ; Economie sociale et solidaire (2 ECTS) ; Module tutoré (2 ECTS)
UE 2 - Inégalités et Territoires / 10 ECTS : Accessibilité aux services urbains (2 ECTS) ; Environnement et monde rural (2 ECTS) ; Santé, travail, éducation à l'échelle locale (2 ECTS) ; SIG (2 ECTS) ; Aménagement et espaces urbains ou Reconfiguration politique des mondes arabes ou option libre (2 ECTS)
UE 3 - Outils professionnels / 10 ECTS : Méthodologie des enquêtes (2 ECTS) ; Système d'Information Géographique (2 ECTS) ; Projet de développement : cycle de projet (2 ECTS) ; Projet de développement : suivi financier  (2 ECTS) ;  Outils d'évaluation de projet (2 ECTS)
Semestre 4
UE - Expérience en milieu professionnel / 30 ECTS : Expérience en milieu professionnel

        Crises : interventions d’urgence et actions de développement
Semestre 3
UE 1 - Crise(s) / 10 ECTS : Crise urgence développement 2 (2 ECTS) ; Crises : présentation de cas (1 ECTS) ; Crises : choisir 2 études de cas (Colombie / Egypte / Sahel / Syrie) (5 ECTS) ; Réfugiés, migrations forcées, asile (2 ECTS)
UE 2 – Méthodologie / ECTS : Méthodologie des enquêtes (2 ECTS) ; Indicateurs de crise et dispositifs d'interventions de sorties de crises (2 ECTS) ; Citoyennetés, contestations et pratiques politiques (2 ECTS) ; Sociologie des métiers de l'aide et de l'expertise (2 ECTS) ; Option libre ou Reconfiguration politique des mondes arabes (2 ECTS).
UE 3 - Gestion de projet et outils d'interventions / 10 ECTS : Gestion de projet : ressources humaines (2 ECTS) ; Gestion de projet d'urgence : analyse financière (2 ECTS) ; Gestion de projet : urgence (3 ECTS) ; Gestion de projet : évaluation, capitalisation, plaidoyer (3 ECTS)
Semestre 4
UE - Expérience en milieu professionnel / 30 ECTS : Expérience en milieu professionnel

        Sociétés en développement et recompositions politiques
Semestre 3
UE 1  - Séminaires Fondamentaux / 12 ECTS : Théories du développement et Regards critiques (3 ECTS) ; Sociologie des politiques publiques dans les PED (3 ECTS) ; Genre et développement (3 ECTS) ; Histoire politique et transformations des Etats (3 ECTS)
UE 2 - Séminaires spécialisés optionnels (3 séminaires au choix parmi 10 + 1 séminaire d'ouverture) / 12 ECTS : Sociologie des métiers de l'aide et de l'expertise (3 ECTS) ou Ressources naturelles: malédiction et conflits (3 ECTS) ou
Travail : enjeux et perspectives (3 ECTS) ou Participation et mobilisation (3 ECTS) ou Mutations politiques et sociales dans la Chine contemporaine (3 ECTS) ou Reconfigurations politiques des mondes arabes (3 ECTS) ou Citoyennetés, contestations et pratiques  politiques (3 ECTS) ou Education: du global au local (3 ECTS) ou Crises alimentaires africaines : objet, dimensions et analyses (3 ECTS) ou Aménagement et espaces urbains (3 ECTS) ; Séminaire OUVERTURE (3 ECTS)
UE 3 - Outils méthodologiques de la recherche / 6 ECTS : Méthodologie de la recherche (2 ECTS) ; Recherche quantitative (2 ECTS) ; Ateliers de recherche (colloques, écriture d'articles, et.) (2 ECTS)
Semestre 4
UE - Terrain, recherche et professionnalisation / 30 ECTS : Rédaction d'un mémoire de recherche ou Expérience en milieu professionnel

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Jury d’admission formé d’enseignants-chercheurs et intervenants professionnels

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Jury d’admission formé d’enseignants-chercheurs et intervenants professionnels

En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X

Jury d’admission formé d’enseignants-chercheurs et intervenants professionnels

Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

Jury de VAE formé d’enseignants-chercheurs et intervenants professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrété d'accréditation 22 mars 2016

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 25 avril 2002, jo du 27 avril 2002 (Réforme LMD création des masters)

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret n°2013-756 du 19/08/2013 articles R. 613-33 à R. 613-37

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Statistiques promotion 2012/2013 :
Nombre de diplômés : 117
Taux d’insertion Professionnelle
Domaine sciences humaines et sociales : 72 %
Domain économie et gestion : 87

http://orive.univ-paris1.fr

Autres sources d'information : 

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Lieu(x) de certification : 

Université Panthéon Sorbonne - Paris 1 : Île-de-France - Paris ( 75) [12, place du Panthéon 75005 PARIS]

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification : 

Créé en 1957 lors de la vague des indépendances africaines et asiatiques, l'IEDES est avec la Queen Elizabeth House de l’Université d'Oxford, le plus ancien institut d’études du développement. L'IEDES a adapté avec le temps ses missions de recherches et de formations sur les mondes en développement.
Dans les années 1960, l’IEDES a contribué à la diffusion du keynésianisme dans les pays du Tiers Monde. Dans les années 1970, face au courant réformiste keynésien émerge à l'IEDES le courant « dépendantiste » axé sur les luttes sociales en Amérique latine. L'IEDES forme alors des cadres pour des politiques de substitution aux importations. Dans les années 1980, dans un contexte de déclin du bloc de l’Est, de crises d’endettement en Amérique latine et en Afrique, l’IEDES prépare des cadres à l’ajustement structurel.

DESS Développement agricole créé en 1975 devenu Master 2 Développement agricole et politiques économiques

DESS régulation économique & politiques de développement créé en 1988, devenu Master Expertise économique des politiques et projets de développement

DESS Planification de l'emploi et de l'éducation créé en 1975 devenu Master Développement social : travail, formation, santé