Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 20378

Intitulé

L'accès à la certification n'est plus possible (La certification existe désormais sous une autre forme (voir cadre "pour plus d''information"))

Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Énergie et génie climatique, spécialité Réhabilitation du patrimoine bâti

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université de la Rochelle, Ministère de l'Enseignement Supérieur Président de l'université, Recteur de l'académie de Poitiers

Niveau et/ou domaine d'activité

II (Nomenclature de 1967)

6 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

227 Energie, génie climatique, 230 Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois, 232 Bâtiment : construction et couverture

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

En France, le secteur du bâtiment représente le premier consommateur d’énergie (40% de l’énergie finale totale consommée) et la deuxième source d’émission de CO2 (25% des émissions nationale). Dans ce contexte, un effort important doit être réalisé dans ce secteur, notamment dans le domaine de la « Réhabilitation énergétique du patrimoine bâti » qui représente 50% du marché global de la construction. Le marché de la réhabilitation représente un chiffre d’affaire régional de 3 milliards d’euros € et nationale de 62 milliards d’euros (marché intérieur). Il est prévu (source FFB) que ce secteur recrute de façon importante dans les années à venir de l’ordre de
300 000 personnes.

La licence professionnelle « Réhabilitation énergétique du patrimoine bâti » a été mise en place afin de répondre rapidement à ces nouveaux besoins. L’objectif de cette licence professionnelle sera de préparer de futurs spécialistes de l’énergétique des bâtiments anciens. Dans le cadre de cette licence, les titulaires de la licence sont en mesure de conduire une approche globale de réhabilitation énergétique du patrimoine bâti, de la démarche commerciale jusqu’à la réception du chantier.

A terme, les titulaires de la licence professionnelle sont appelés à exercer le métier de Conducteur de travaux, Chargé d'études techniques, Chargé d’opération, Chargé d’affaires, Chef de chantier ou Maître d’œuvre au sein d’entreprises.

A l’issue de la formation, les titulaires de la licence professionnelle devront :

  • Connaître   les modes constructifs utilisés au cours de l’histoire et leur   impact sur la performance énergétique des bâtiments

  • Appréhender   l’ensemble des technologies et systèmes utilisés dans le   bâtiment permettant les économies d’énergie :

    • Structure     et enveloppe du bâtiment,

    • Gestion     de l’air,

    • Gestion     de l’énergie,

    • Menuiseries     / Isolation,

    • Energies     renouvelables.

  • Connaître   la réglementation (DTU, RT…) et les normes (labels,   certifications…) liées aux économies d’énergie

  • Savoir   réaliser un diagnostic de l’existant mettant en évidence   l’impact de la construction sur son environnement, en vue de   conseiller le client dans la chronologie de ses investissements

  • Connaître   tous les dispositifs d’accompagnement financier favorisant   l’investissement

  • Savoir   établir un plan de financement et d’amortissement des travaux

  • Savoir   présenter et vendre l’offre

  • Maîtriser   les aspects juridiques/assurances des marchés publics et privés

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Ces professionnels sont amenés à travailler dans tout type d'entreprise dans le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics et plus particulièrement :

- Bureaux d'études en génie civil, environnement, aménagement, etc.

- Entreprises du secteur du Bâtiment

- Entreprises en génie climatique

- Cabinets d'architecture

- Entreprises de travaux publics

Le titulaire de la licence professionnelle sera amené à gérer des chantiers, du diagnostique à la réalisation.

Ces fonctions peuvent aussi être exercées dans les services techniques de grandes collectivités locales, territoriales et de l'état accessibles après un concours nécessitant une licence.

Ce professionnel peut prétendre aux emplois suivants :

- Conducteur   de travaux

- Chargé   d’études techniques

- Chargé   d’opération

- Chargé   d’affaires

- Chef   de chantier ou maître d’œuvre.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • F1101 : Architecture du BTP
  • F1103 : Contrôle et diagnostic technique du bâtiment
  • F1106 : Ingénierie et études du BTP
  • F1201 : Conduite de travaux du BTP
  • F1202 : Direction de chantier du BTP

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

L’évaluation se fait :

- sur   les cinq unités d’enseignement scientifiques et techniques (20   crédits sur 60),
UE1 - Ecoulements et transferts (5 ECTS)
UE2 - Réhabilitation structure et enveloppe du batiment (3 ECTS)
UE3 - Réhabilitation des systèmes énergétiques (4 ECTS)
UE4 - Thermo-aérolique / Eclairage / Acoustique (4 ECTS)
UE5 - Logiciels d'expertise / Etudes de cas (4 ECTS)

- sur   les trois unités d’enseignement professionnel (12 crédits sur   60),
UE6 - Cadre legislatif general (3 ECTS)
UE7 - Management et communication (6 ECTS)
UE8 - Aspects financiers et juridiques (3 ECTS)

- sur   le projet tuteuré :
UE9 - Projet tuteuré (8 ECTS),

- sur   la pratique professionnelle en entreprise :
UE10 - Stage (20 ECTS).

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Enseignants et professionnels participant à la formation, conformément à la réglementation.

En contrat d'apprentissage X

Enseignants et professionnels participant à la formation, conformément à la réglementation.

Après un parcours de formation continue X

Enseignants et professionnels participant à la formation, conformément à la réglementation.

En contrat de professionnalisation X

Enseignants et professionnels participant à la formation, conformément à la réglementation.

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE X

Enseignants et professionnels, conformément à la réglementation.

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 11 avril 2012 relatif aux habilitations de l'université de La Rochelle à délivrer les diplômes nationaux.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Articles R. 613-32 à D. 613-50 du code de l'éducation.

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

http://www.univ-larochelle.fr/insertion-professionnelle-des,259

Autres sources d'information : 

Voir liste des liens sources en fin de fiche.

Licence professionnelle mention Energie et génie climatique spécialité Réhabilitation énergétique du patrimoine bâti

Lieu(x) de certification : 

Université de la Rochelle : Aquitaine Limousin Poitou-Charentes - Charente-Maritime ( 17) [La Rochelle]

Université de La Rochelle
23 avenue Albert Einstein
BP 33060
17031 LA ROCHELLE

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

La Rochelle

Historique de la certification :