Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 20601

Intitulé

Analyste financier international (MS)

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
NEOMA Business School Directeur général

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

313 Finances, banque, assurances, immobilier

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

L'Analyste Financier International effectue les activités suivantes:
Collecter les informations nécessaires pour réaliser l’analyse financière
 Analyser l’environnement de l’entreprise au niveau national et international
Procéder à l’analyse financière d’une entreprise, avec une dimension internationale
 Proposer, mettre en oeuvre et assurer le suivi des décisions financières en maîtrisant les risque

Le titulaire est capable de :
Utiliser les outils de recherche et de collecte d’informations adéquats (Bloomberg, Reuters, Factset…)
 Rechercher les données pertinentes dans le cadre d’une analyse donnée. Sélectionner les données utiles pour effectuer l’analyse souhaitée. Citer les sources sélectionnées
 Maîtriser les différents indicateurs économiques. Analyser et interpréter des données macroéconomiques
Appréhender les fluctuations de court terme des principaux indicateurs macroéconomiques (taux d’intérêt, taux de change, PIB…)
 Analyser un secteur économique et/ou géographique donné.  Maîtriser la réglementation et la déontologie professionnelles.
Analyser les opportunités sectorielles sur la base de matrices
Remettre en cause une décision en fonction des changements environnementaux.
Obtenir la certification AMF (Autorité des Marchés Français)
Evaluer une entreprise avec les méthodes en vigueur (Discounted Cash Flow(DCF), Residual income, Options réelles)
Maitriser et utiliser les différentes méthodes comptables : française, européenne (IFRS), américaine (GAAP). Mettre en application les mécanismes financiers fondamentaux
Réaliser un diagnostic financier à partir des données comptables et financières d’une entreprise. Interpréter le choix de la structure du capital d’une entrepris. Calculer les ratios d’analyse financière.Calculer la valeur d’une entreprise, d’un investissement
Proposer des solutions argumentées facilitant la prise de décision. Adapter les décisions au secteur géographique.
Maîtriser les techniques financières d’investissement et de financement. Prendre des décisions adaptées à un projet d’investissement et à des besoins de financement.
Suivre une décision dans sa globalité (finance, stratégie, droit, économie, social).

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Le métier s’exerce dans les grandes structures bancaires et financières et leurs filiales (banques/assurances, société de bourse, d’investissement), dans les grandes entreprises (industrielles et commerciales), dans les grands cabinets d’audit et dans les sociétés financières très spécialisées pouvant alors être de petite taille (< 10 salariés). Toutefois nous observons que les titulaires de la certification se retrouvent majoritairement, en sortie de certification, dans les grandes institutions financières et les grands cabinets d’audit (> 5000 salariés), avec une dimension internationale.

Analyste financier (marché, risque, crédit, fusion/acquisition, d’affaires…)
 Ingénieur financier
 Trader, Broker, Vendeur, Courtier
 Gérant de portefeuilles sur les marchés financiers
 Auditeur comptable et financier
 Consultant en capital investissement (private equity)
 Consultant en fusion-acquisition

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • M1201 : Analyse et ingénierie financière
  • M1202 : Audit et contrôle comptables et financiers
  • C1202 : Analyse de crédits et risques bancaires
  • C1301 : Front office marchés financiers
  • C1303 : Gestion de portefeuilles sur les marchés financiers

Réglementation d'activités : 

La plupart des postes où exercera l’Analyste Financier International nécessite l’obtention de la certification AMF (Autorité des marchés financiers) pour toutes les professions financières liées à l’investissement (certification obligatoire).
L’analyste Financier International, en fonction des métiers qu’il exercera, a l’obligation ou l’intérêt d’obtenir les certifications professionnelles suivantes :
 Bloomberg et Reuters pour les analystes exerçant en salle de marché,
 CFA (Chartered Financial Analyst) pour les analystes financiers en poste international,
 SFAF (Société Française des Analystes Financiers) pour les analystes financiers exerçant en France ou en Europe.
 FACTSET pour les analystes financiers en banque ou en entreprise.
La certification permet de préparer et présenter ces différentes certifications professionnelles exigées par la réglementation, dans le cadre de l’exercice des éventuels métiers de l’Analyste Financier International.

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

La certification est composée des blocs de compétences :
- Bloc de compétence n°1 de la fiche n° 20601 - Consolider les informations nécessaires à la réalisation d’une analyse financière
- Bloc de compétence n°2 de la fiche n° 20601 - Analyser l’environnement de l’entreprise au niveau national et international
- Bloc de compétence optionnel n°3 de la fiche n° 20601 -  Analyser la situation financière d’une entreprise avec une dimension internationale pour proposer et gérer des décisions d’investissements financiers en minimisant les risques
- Bloc de compétence optionnel n°4 de la fiche n° 20601 - Concevoir et mettre en œuvre  des instruments de suivi et d’analyse des risques
- Bloc de compétence optionnel n°5 de la fiche n° 20601 -  Créer et déployer des modèles descriptifs et prédictifs à partir de données massives (Big Data)
 
Si un candidat souhaite obtenir la certification, il doit valider obligatoirement les bloc 1 et 2 et un bloc optionnel parmi les 3 blocs optionnels (3 ou 4 ou 5).
 
En cas de validation partielle par le jury de VAE, le candidat peut obtenir les compétences qui lui manquent en acquérant un bloc de compétences.
Chaque bloc de compétence est certifié. Il donne lieu à une évaluation et une validation. L’intitulé de la certification délivrée pour un bloc correspond à l’intitulé du bloc.

Bloc de compétence : 

Intitulé Descriptif et modalités d'évaluation
Bloc de compétence n°1 de la fiche n° 20601 - Consolider les informations nécessaires à la réalisation d’une analyse financière

Descriptif :
- rassembler les données financières en re-contextualisant l’entreprise dans son environnement économique
- confronter les données financières issues des comptes à celles fournies par les prestataires professionnels (Bloomberg, Factset…)
- sélectionner les données pertinentes pour mener une analyse
- citer les sources sélectionnées
Modalités d’évaluation :
Dans le cadre d’une étude de cas en comptabilité, analyse et politiques financières (travail individuel, 1 jour, en centre)
Production d’un rapport écrit (5 à 10 pages)
- identification des données adéquates
- analyse contextualisée

Bloc de compétence n°2 de la fiche n° 20601 - Analyser l’environnement de l’entreprise au niveau national et international

Descriptif :
- identifier et analyser les différents indicateurs économiques
- analyser et interpréter des données macroéconomiques
- analyser un secteur économique et/ou géographique donné
- appliquer les standards de la gouvernance, de la réglementation et de la déontologie
- analyser les opportunités sectorielles
- Cartographier les risques de l’entreprise (marché, crédit, liquidité, opérationnel)



Modalités d’évaluation :
Dans le cadre d’une étude de l’environnement macroéconomique et l’organisation des marchés de capitaux (travail individuel, 1 jour, en centre)
Production d’un rapport écrit (2 à 3 pages)
- analyse de l’environnement macroéconomique
- analyse de l’organisation des marchés de capitaux

Bloc de compétence n°3 de la fiche n° 20601 - Analyser la situation financière d’une entreprise avec une dimension internationale pour proposer et gérer des décisions d’investissements financiers en minimisant les risques

Descriptif :


- réaliser un audit ou diagnostic financier à partir des données comptables, financières et extra-financières  d’une entreprise pouvant inclure :
    •  La valorisation de l’entreprise par les méthodes comptables internationales (IAS IFRS) et américaines (US GAAP)
    •  La valorisation de l’entreprise avec les méthodes et théories financières en vigueur
    •  L’analyse de la politique financière de l’entreprise
    •  L’intégration de tous les risques (financiers, politiques, économiques, ESG…) dans le diagnostic financier
- identifier et analyser les opérations de fusion-acquisition
- utiliser les instruments et les langages de codage utilisés en analyse financière
- gérer la relation avec les banques et l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise
- établir une recommandation d’investissement
- procéder à la construction de financements et de produits structurés
- gérer un portefeuille (investissements traditionnels et alternatifs) avec simulation
- mettre en œuvre une stratégie financière pour une entreprise cotée (fusion-acquisition) ou non cotée (finance entrepreneuriale)
- établir un rapport de la performance financière


Modalités d’évaluation :
Dans le cadre d’une analyse stratégique et financière d’une entreprise (travail en groupe, 2 jours, en centre)
Production d’un rapport écrit (10 à 15 pages)
- construction d’un plan de valorisation de l’entreprise
- analyse financière de l’entreprise
 
Dans le cadre d’une étude de cas (travail en groupe, 2 jours, en centre)
Production d’un rapport écrit (2 à 3 pages)
- gestion du portefeuille
- réalisation de recommandations
Dans le cadre d’une simulation d’entreprise (travail individuel et en groupe, 3 jours, en centre)
- mise en situation à la tête de banques concurrentielles
Présentation orale en groupe et rapport écrit individuel (environ 10 pages)

Bloc de compétence n°4 de la fiche n° 20601 - Concevoir et mettre en œuvre des instruments de suivi et d’analyse des risques

Descriptif
- Mesurer et modéliser les risques financiers : risque de marché, risque de crédit, risque opérationnel, risque de liquidité, risque légal et de réputation.
- Mettre en place des politiques intégrées de gestion des risques, tels que l’Enterprise Risk Management (ERM).
- Mettre en œuvre une gestion des risques adaptées aux différents acteurs économiques et financiers : institutions financières, fonds d’investissement, institutions nationales et supranationales, fondations, entreprises nationales et multinationales. 
- Programmer des analyses, modèles et rapports en R et Python.
- Mettre en œuvre des méthodes d’apprentissage statistique/machine supervisé et non supervisé (notamment régression, classification et clustering) dans le cadre d’application en gestion des risques financiers.
 
Modalités d’évaluation :
Dans le cadre d’études de cas, rapport écrit et présentation orale en groupe concernant :
o Désastres financiers
o Finance comportementale
o Gestion intégrée des risques


• Création et production de rapports dynamiques informatisés (individuels et en groupe)
o Analyse et modélisation de données économiques et financières;
o Evaluation et modélisation de produits financiers ;


• Présentation orale en groupe des résultats d’une simulation de trading et gestion de portefeuille (travail en groupe) portant sur :
o Mise en œuvre de modèles de gestion des risques ;
o Production de rapports analytiques et synthétiques.

Bloc de compétence n°5 de la fiche n° 20601 - Créer et déployer des modèles descriptifs et prédictifs à partir de données massives (Big Data)

Descriptif :
 
- Identifier les paramètres qui affectent l’évolution d’un marché financier (Finance Comportementale, Microstructure des Marchés Financiers, Trading Algorithmique, Produits Structurés)
- Utiliser les différents outils analytiques en Finance :
o Méthodes d’optimisation
o Méthodes des Différences Finies
o Méthodes de simulation par Monte-Carlo
- Appliquer les techniques mathématiques et méthodes empiriques en finance à l’évaluation des instruments financiers et à l’allocation d’actifs
- Utiliser les techniques d’analyse des données massives (Machine learning, Intelligence artificielle, Réseau de neurones) dans la prédiction des évolutions de marchés financiers
- Concevoir des outils de détection des fraudes, des modèles d’assurance, de sentiment de marché d’évaluation du risque Crédit, pour les opérateurs de marché
- Elaborer des instruments d’évaluation de la fragilité financière des entreprises
- Analyser les impacts éthiques, sociaux/sociétaux et légaux des techniques d’analyse du Big Data.
- Intégrer des modèles mathématiques financiers à des systèmes d’information. 
 
Modalités d’évaluation :
- Production d’un mémoire en anglais (30 pages) et d’un programme informatique déployant les techniques décrites dans le mémoire portant sur le projet individuel en entreprise comportant une ou plusieurs applications des techniques de traitement des données massives et méthodes quantitatives à l’analyse des marchés financiers ou à l’assurance. Présentation orale individuelle de son projet devant un jury de professeurs.
- Examens écrits individuels testant la bonne acquisition des théories mathématiques, statistiques et Big Data appliquées à l’évaluation des marchés financiers et au traitement des données massives en Finance.
 


 

Validité des composantes acquises :  5 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

6 personnes : Président du Jury, 3 représentants de l’association NEOMA BS dont 1 intervenant professionnel, 2 professionnels

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

idem

En contrat de professionnalisation X

idem

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2009 X

idem

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 19 novembre 2014 publié au Journal Officiel du 29 novembre 2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, sous l'intitulé "Analyse financier international (MS)" avec effet au 02 janvier 2010, jusqu'au 29 novembre 2019.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 9 janvier 2015 portant enregistrement au épertoire national des certifications professionnelles. Modification de l'intitulé : Analyste financier international (MS).

 

Cette certification a été enregistrée sous le label CGE Mastère spécialisé jusqu'au 31 août 2019. Les titulaires de la certification certifiés jusqu’au 31 mars 2020 peuvent se prévaloir du label Mastère spécialisé.
A partir du 01 septembre 2019, ce diplôme ne bénéficie plus du label Mastère Spécialisée.

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

http://www.neoma-bs.fr

Lieu(x) de certification : 

NEOMA Business School
1, rue du Maréchal Juin
76130 MONT SAINT AIGNAN

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Paris
59, rue Pierre Taittinger – 51100 Reims

Historique de la certification : 

L’association RMS-RBS a été créée dans le cadre de la fusion création de Reims Management School et Rouen Business School, en Avril 2013. Elle a été renommée NEOMA Business School en septembre 2013.
Le Paris Executive Campus, filiale de NEOMA Business School, a été créé en 2009 sous le statut d’une Société par Actions Simplifiées. Il a pour activité principale, le développement de formations continues sur Paris, comme les Mastères Spécialisés.