Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 24436

Intitulé

Technicien opérationnel de protection rapprochée

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
ASPIS-formation Président

Niveau et/ou domaine d'activité

IV (Nomenclature de 1969)

4 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

344 Sécurite des biens et des personnes, police, surveillance

Formacode(s) : 

42854 défense prévention sécurité

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le Technicien Opérationnel de Protection Rapprochée communément appelé "garde du corps" assure, seul ou en équipe constituée, la protection rapprochée d'une personne menacée en préservant son intégrité physique quel que soit le contexte : professionnel, privé, France, étranger, en déplacements, séjours statiques : Il assure cette mission en respectant le cadre législatif relatif à ce secteur d'activité : Le Code de la Sécurité Intérieure (CSI) – Livre VI – Titre Ier, les dispositions du code pénal et du code civil, les réglementations en vigueur dans les pays étrangers.
Il intervient dans tous types de sociétés privées de protection des personnes et peut se voir confier la fonction d'équipier. L'équipier assure les actions suivantes:
Bloc I : Préparation de la mission de protection rapprochée dans le cadre de la législation
I-1 Participer à l'évaluation du niveau de la menace et à l'analyse des risques potentiels
I-2 Participer à la rédaction du dossier de protection
I-3  Utiliser tous les matériels spécifiques à la protection rapprochée
I-4 Préparer les moyens techniques de protection nécessaires à la mission à partir des charges imposées par le dossier de protection
I-5  Identifier son placement dans le dispositif de protection rapprochée piéton et véhicules ainsi que les actions propres à ce poste
I-6 Reconnaître et sécuriser les sites, véhicules et itinéraires prévus dans la mission
Bloc II : Mise en œuvre de la mission de protection rapprochée dans le cadre de la législation
II-1 Prendre en compte la personne à protéger en procédant à son briefing de sécurité
II-2 Analyser en permanence le comportement des personnes et des foules afin de détecter toute menace,  situation dangereuse ou conflictuelle
II-3 Effectuer les déplacements piétons et véhicules en appliquant les dispositifs de protection rapprochée à pieds et la conduite de sécurité (seul ou en cortège)
II-4 Protéger en cas de menace en appliquant les techniques d'interventions  adaptées dans le cadre de la légitime défense
II-5 Evacuer la personne menacée en appliquant les techniques d'évacuation à pieds et/ou en véhicules en utilisant la conduite défensive.
II-6 Appliquer les gestes de premiers secours dans le cadre de la réglementation en vigueur.
II-7 Communiquer y compris en anglais au sein du dispositif de protection rapprochée et rendre compte, oralement ou par écrit, aux autorités de police ou de gendarmerie
Ces fonctions ne sont  en aucun cas comparables à d'autres métiers de la sécurité et demandent des savoir-faire particuliers.
L’exercice de ces fonctions est soumis à condition pour travailler : Article L612-20, L612-22, L612-23 du CSI.
En effet, en cas de formation une autorisation préalable (pour l’accès à une formation délivrant l’aptitude professionnelle) ou provisoire (pour l’accès à une formation interne à l’entreprise), valable 3 mois, doit être obtenue auprès du Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS). L’agent devra ensuite obtenir une carte professionnelle, sous la forme dématérialisée d’un numéro d’enregistrement, délivrée par le CNAPS et obligatoire pour exercer les activités privées de sécurité.

Les compétences ou capacités attestées:
Le Jury vérifie que le titulaire de la certification a acquis les compétences ou capacités pour exercer ses missions en évaluant les points suivants:
-  Protéger en tout temps et tous lieux l'intégrité physique de la personne menacée.
-  Déployer le dispositif et les équipements adaptés suite à l’évaluation des risques et du niveau de menace, recenser les procédures d'interventions.
-  Analyser le comportement des personnes et des foules de façon juste.
-  Gérer professionnellement des situations conflictuelles et stressantes.
-  Reconnaître les itinéraires, et sécuriser les sites, véhicules et déplacements.
-  Appliquer et maîtriser les techniques d'évacuation de la personne menacée à partir d'un dispositif piéton ou véhicule, le dispositif de protection rapprochée et les positionnements.
-  Maîtriser la conduite spécifique de sécurité en conformité avec le code de  la route, ainsi que les connaissances théoriques sur les mesures de sécurité des déplacements.
-  Appliquer et maîtriser les techniques d'interventions physiques (self défense) en conformité avec la légitime défense.
-  Utiliser les moyens radios et réaliser les comptes rendu oraux et écrits aux autorités de façon claire, précise et fidèle aux faits.
-  Mettre en œuvre et maîtriser tous les matériels spécifiques.
-  Connaître la profession (fonction, missions, qualités requises, différents types de menaces et leurs modes opératoires)
-  Appliquer le cadre législatif du métier.
-  Connaître le vocabulaire anglais basique concernant la sécurité, la protection d'une personne et le protocole.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Métiers de la sécurité.
Secteur de la protection privée des personnes, de la sécurité privée des biens et des personnes.
Les entreprises peuvent avoir un objet social exclusivement dédié à la sécurité privée ou peuvent avoir un objet social tout autre en ayant au sein de la structure un service « sécurité ».
L'activité de cette profession s'exerce au sein de structures en contact avec différents intervenants:
    publics (police, gendarmerie, pompiers, ...)
    privés (clients, journalistes, sécurité privée…)
Elle varie selon le secteur (protection physique, événementiel, transport, ...), l'activité (exploitation, conseil, ...),  le mode d'organisation et le type de prestation.
La multiplication des zones de conflit dans le monde augmente considérablement les possibilités d'emploi dans le domaine de la protection rapprochée à l'international.

Le poste de Technicien Opérationnel de Protection Rapprochée Niveau 1 - Équipier implique des connaissances théoriques  mais demeure un poste nécessitant principalement un travail technique qui peut être exécuté tout aussi bien de façon autonome qu’en équipe.
Ce poste peut comporter des responsabilités d'encadrement et de coordination, cependant toujours  subordonnées à un chef d'équipe détenant le diplôme de Technicien Opérationnel de Protection Rapprochée Niveau 2 - Chef d'équipe ou équivalent.
Le poste de Technicien Opérationnel de Protection Rapprochée Niveau 2 – Chef d’équipe implique les capacités et les connaissances permettant d'assurer de façon autonome ou indépendante des responsabilités d'encadrement, de commandement opérationnel et de gestion.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • K2503 : Sécurité et surveillance privées

Réglementation d'activités : 

Le Technicien Opérationnel de Protection Rapprochée doit être être titulaire de la carte professionnelle des activités privées de sécurité; elle s'obtient auprès du Conseil National des Activités Privées de Sécurité en justifiant les conditions cumulatives suivantes (détaillées dans le Code de la sécurité Intérieure (CSI) – Livre VI – Titre Ier):
- conditions de moralité requises pour l'accès à la profession, aux conditions d'armement, de détention et d'usage des armes, au port des uniformes et insignes, ainsi qu'aux principes d'exercice exclusif de l'activité et de neutralité et aux sanctions y afférentes.
- justifier de l’aptitude professionnelle par la détention d’une certification professionnelle enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou d’un titre reconnu par un état membre de l’union européenne ou par un des états parties à l’accord sur l’espace économique européen, aptitude intégrée à ce titre.
- la carte professionnelle, à l’autorisation préalable et à l’autorisation provisoire des salariés participant aux activités privées de sécurité

Le Techicien Opérationnel de Protection Rapprochée doit également connaître les dispositions législatives suivantes, qui sont intégrées à la formation délivrant le titre:
- Les dispositions du code pénal relatives à  la légitime défense, à l'atteinte à l'intégrité physique et à la liberté d'aller et venir, à la non-assistance à personne en péril et à l'omission d'empêcher un crime ou un délit;
- Les dispositions du code civil relatives au respect de la vie privée et du droit de propriété
- Réglementations en vigueur dans les pays étrangers.

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

- Assurer la protection rapprochée d'une personne menacée ;
- Sécuriser les déplacements et les  sites utilisés par la personne menacée ;
- Maîtriser les techniques de protection rapprochée et d'évacuation de la personne menacée ainsi   que les différents  dispositifs piétons et véhicules ;
- Appliquer les règles et maîtriser la conduite automobile de sécurité ;
- Mettre en œuvre les gestes de 1er secours ;
- Appliquer des techniques d'intervention physiques adaptées dans le cadre de la légitime défense ;
- Maîtriser le cadre législatif du métier ;
- Attester de savoir-faire relatifs aux moyens de communication oraux et écrits ;
- Utiliser et maîtriser techniquement les équipements spécifiques à la protection rapprochée ;
- Avoir des notions d'anglais basique et du vocabulaire nécessaire à la protection rapprochée.

Validité des composantes acquises :  5 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

- 1 Président (un professionnel employeur, officiel en activité)
- 2 membres : 1 professionnel (employeur ou salarié ancien officiel) et 1 formateur

En contrat de professionnalisation X

- 1 Président (un professionnel employeur, officiel en activité)
- 2 membres : 1 professionnel (employeur ou salarié ancien officiel) et 1 formateur

Par candidature individuelle X

- 1 Président (un professionnel employeur, officiel en activité)
- 2 membres : 1 professionnel (employeur ou salarié ancien officiel) et 1 formateur

Par expérience dispositif VAE prévu en 2014 X

- 1 Président (un professionnel employeur, officiel en activité)
- 2 membres : 1 professionnel (employeur ou salarié ancien officiel) et 1 formateur

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 6 mai 2015 publié au Journal Officiel du 27 mai 2015 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Technicien opérationnel de protection rapprochée" avec effet au 28 février 2014, jusqu'au 27 mai 2018.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

http://usp-securite.org/wp-content/uploads/2014/06/rapport-de-branche-s%c3%a9curit%c3%a9-pr%c3%a9vention-sept-2013.pdf

Autres sources d'information : 

www.aspis-formation.fr

Lieu(x) de certification : 

ASPIS-FORMATION -
155 rue Henri Augier
83260 LA CRAU

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Domaine de sigalous - 1350 chemin de sigaloux - 83260 LA CRAU 

Historique de la certification :