Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 24666

Intitulé

DE : Diplôme d'Etat d'alpinisme-Guide de haute montagne

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ministère chargé des sports et de la jeunesse
Modalités d'élaboration de références :

CPC des métiers du sport et de l'animation.

Directeur régional de la jeunesse et des sports, Ministère chargé des sports et de la jeunesse

Niveau et/ou domaine d'activité

II (Nomenclature de 1969)

6 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

335 Animation sportive, culturelle et de Loisirs

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le diplômé d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne, encadre, anime, enseigne et entraîne  l’alpinisme et ses activités assimilées pour tout public et en sécurité.

 

Le diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne confère à son titulaire les prérogatives d’exercice suivantes :

 

a) Conduite et accompagnement de personnes dans des excursions ou des ascensions de montagne en rocher, neige, glace et terrain mixte ;

 

b) Conduite et accompagnement de personnes dans des excursions de ski de randonnée, ski alpinisme et en ski hors piste ;

 

c) Enseignement des techniques d’alpinisme, d’escalade et de ski de randonnée, ski alpinisme et ski horspiste

 

d) Entraînement aux pratiques de compétition dans les disciplines mentionnées au a, au b et au c.

 

Le guide de haute montagne est un professionnel de haut niveau. Il est en capacité, notamment en environnement spécifique, de conduire, d’instruire, en sécurité, enresponsabilité et en autonomie, tous types de publics pratiquant l’alpinisme et ses activités assimilées, ci-après désignés sous le vocable alpinisme . Ses compétences, fondées sur des savoirs et savoir-faire liés au milieu montagnard, lui permettent d’exercer plusieurs types de fonctions :

 

- des fonctions d’accompagnement, d’enseignement et d’entraînement à finalité éducative, de loisirs ou de performance sportive ;

 

- des fonctions de conseiller technique et de consultant dans les activités de montagne ;

 

- des fonctions liées au secours en montagne. 

Compétences ou capacités attestées

 

La possession du diplôme confère à son titulaire les compétences suivantes non hiérarchisées entres elles  :

 

1. Gérer le risque, dans une logique de sécurité, lié à la discipline de l’alpinisme, notamment dans le cadre de l’environnement spécifique :

 

2. Concevoir, coordonner et conduire un projet d’action en initiation, perfectionnement et entraînement en alpinisme pour tout public :

 

 3. Organiser des actions de formation des publics : 

 

4. Développer durablement les pratiques de l’alpinisme dans le respect du milieu montagnard et des dispositions réglementaires : 

 

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Le guide de haute montagne exerce son activité généralement au titre de travailleur indépendant seul ou en bureau de guides ou toutes autres entreprises privées. Il peut aussi exercer comme salarié dans le cadre de structures privées relevant du secteur associatif ou marchand ou dans le cadre de la fonction publique. Il peut être amené à travailler auprès de plusieurs employeurs, et avoir plusieurs statuts.

Mots cléfs : guide, alpinisme , montagne

Guide de haute montagne..
Conseiller territorial des APS (sur concours).
Professeur de sport (sur concours).

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • G1204 : Éducation en activités sportives
  • G1201 : Accompagnement de voyages, d'activités culturelles ou sportives

Réglementation d'activités : 

L'activité de l'éducateur sportif est soumise à l'application de l'article L 212-1 du code du sport qui prévoit la possession de certifications particulières pour enseigner, animer, encadrer ou entraîner des activités physiques et sportives se déroulant dans un environnement spécifique parmi lesquelles figure le diplôme d’État d’alpinisme- guide de haute montagne.

 

Les titulaires du diplôme d’État d'alpinisme-guide de haute montagne  sont soumis tous les six ans à un stage de recyclage organisé par l’École nationale des sports de montagne, site de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme.

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Partie commune à l’ensemble des diplômes de la filière montagne : formation générale commune aux métiers d’enseignement, d’encadrement et d’entrainement des sports de montagne :Formation de 35 heures

Evaluation :épreuve écrite de 3 heures transversale à l’ensemble des thématiques

Partie spécifique : Précédée d’un examen probatoire, la formation au diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne est assurée par l’Ecole nationale des sports de montagne, site de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme,Les séquences de formation se déroulent dans l’ordre chronologique suivant :

1° Stage « Fondamentaux du métier aspirant guide 1 » ;

2° Stage « Ski de montagne aspirant guide 2 » ;

3° Stage « Alpinisme aspirant guide 3 » ;

4° Stage « Alpinisme hivernal aspirant guide 4 » ;

5° Stage final.

L' examen probatoire comprend une série d’épreuves organisées et évaluées en deux parties successives.
( voir arêté du 16 juin 1984 )

La première partie comporte six épreuves :La deuxième partie comporte des évolutions dans un environnement de haute montagne, sur une période de cinq jours. Elle vise à évaluer les capacités du candidat à mobiliser ses compétences techniques en autonomie dans cet environnement. Elle est éliminatoire.

Les modalités de mise en œuvre et d’évaluation des épreuves sont déterminées par le jury et préalablement communiquées aux candidats.
EVALUATION(voir le detail des epreuves dans l' arrêté du 16 juin 2014)
II.1. Stage “ Fondamentaux du métier aspirant guide 1 “ 

Les épreuves d’évaluation pratiques et théoriques du stage “ Fondamentaux du métier aspirant guide 1 “ sont fixées comme suit : Epreuves pratiques et Epreuves théoriques .
II.2. Stage “ Ski de montagne aspirant guide 2 “ 

Les épreuves d’évaluation pratiques et théoriques du stage Ski de montagne aspirant guide 2 sont fixées comme suit : Epreuves pratiques et Epreuves théoriques
II.3. Stage “ Alpinisme aspirant guide 3 “ 

Les épreuves d’évaluation pratiques et théoriques du stage “ Alpinisme aspirant guide 3 “ sont fixées comme suit
Epreuves pratiques et Epreuves théoriques .

II.4. Stage “ Alpinisme hivernal aspirant guide 4 “ 

Les épreuves d’évaluation pratiques et théoriques du stage “ Alpinisme hivernal aspirant guide 4 “ sont fixées comme suit : Epreuves pratiques et Epreuves théoriques

II.5. Stage final

II.5.1. Module “ raid à skis “ Epreuves d’évaluation pratiques et théoriques
II.5.2 Module “ alpinisme “ Epreuves d’évaluation pratiques et théoriques

Validité des composantes acquises :  6 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Le jury de la formation générale commune aux métiers d’enseignement, d’encadrement et d’entrainement des sports de montagne  est présidé par le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale territorialement compétent ou son représentant, fonctionnaire de catégorie A appartenant à un corps relevant du ministère chargé des sports ; il comprend :

Le responsable pédagogique

Un représentant de l’ENSM

Des agents de l’état

Un représentant de chaque organisation professionnelle nationale la plus représentative des métiers d’enseignement, d’encadrement et d’entrainement des sports de montagne 

Le jury de l’examen probatoire est désigné par le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de Rhône-Alpes. Outre son président, fonctionnaire de catégorie A appartenant à un corps relevant du ministère chargé des sports, sa composition est fixée comme suit : 

- le directeur général de l’Ecole nationale des sports de montagne, site de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme, ou son représentant ;

- un représentant de la Fédération française de la montagne et de l’escalade, titulaire du diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne ou du diplôme de guide de haute montagne du brevet d’Etat d’alpinisme ;

- un représentant de l’organisation professionnelle des guides de montagne la plus représentative titulaire du diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne ou du diplôme de guide de haute montagne du brevet d’Etat d’alpinisme, désigné par son président ;

- le chef du département alpinisme de l’Ecole nationale des sports de montagne, site de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme, ou son représentant, désigné par son directeur général ;

- un ou plusieurs techniciens, dont des professeurs de l’Ecole nationale des sports de montagne, site de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme, titulaires du diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne ou du diplôme de guide de haute montagne du brevet d’Etat d’alpinisme. 

Le jury des examens conduisant à la délivrance du diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne est désigné par le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de Rhône-Alpes.

 Outre son président, fonctionnaire de catégorie A appartenant à un corps relevant du ministère chargé des sports, sa composition est fixée comme suit : 

- le directeur général de l’Ecole nationale des sports de montagne, site de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme, ou son représentant ;

- un représentant de la Fédération française de la montagne et de l’escalade, titulaire du diplôme

d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne ou du diplôme de guide de haute montagne du brevet d’Etat d’alpinisme ;

- un représentant de l’organisation professionnelle des guides de montagne la plus représentative au plan national, titulaire du diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne ou du diplôme de guide de haute montagne du brevet d’Etat d’alpinisme, désigné par son président ;

- le chef du département alpinisme de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme ou son représentant, désigné par son directeur général

- un ou plusieurs techniciens, dont des professeurs de l’Ecole nationale des sports de montagne, site de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme, titulaires du diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne ou du diplôme de guide de haute montagne du brevet d’Etat d’alpinisme. 

d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne ou du diplôme de guide de haute montagne du brevet d’Etat d’alpinisme ;

- un représentant de l’organisation professionnelle des guides de montagne la plus représentative au plan national, titulaire du diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne ou du diplôme de guide de haute montagne du brevet d’Etat d’alpinisme, désigné par son président ;

- le chef du département alpinisme de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme ou son représentant, désigné par son directeur général ;

- un ou plusieurs techniciens, dont des professeurs de l’Ecole nationale des sports de montagne, site de l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme, titulaires du diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de hautemontagne ou du diplôme de guide de haute montagne du brevet d’Etat d’alpinisme. 

En contrat d'apprentissage X

non

Après un parcours de formation continue X

idem

En contrat de professionnalisation X

Idem

Par candidature individuelle X

non

Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

Modalités particulières liées à l'environnement spécifique (voir arrêté du 16 juin 2014)

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Autres certifications :

conforme aux standarts des guides IUAGM

Base légale

Référence du décret général : 

Les dispositions des articles D. 212-67 à D. 212-69-2 du code du sport susvisés créent une filière de diplômes d’Etat spécifiques aux métiers d’enseignement, d’encadrement et d’entraînement des sports de montagne

 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 16 juin 2014 relatif à la formation spécifique du diplôme d’état d’alpinisme guide de haute montagne

Arrêté du 1er octobre 2012 relatif à la formation générale commune aux métiers d’enseignement, d’encadrement et d’entrainement des sports de montagne

 

 

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Arrêté du 16 juin 2014 relatif à la formation spécifique du diplôme d’état d’alpinisme guide de haute montagne

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

Ministère des Sports Onisep   
Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ)
CARIF

http://www.onisep.fr

http://www.ensa.jeunesse-sports.gouv.fr

http://www.jeunesse-sports.gouv.fr

http://www.intercarif.com

http://www.cidj.com

Lieu(x) de certification : 

Ecole nationale des sports de montagne, site de l’école nationale de ski et d’alpinisme

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Ecole nationale des sports de montagne, site de l’école nationale de ski et d’alpinisme

 

Historique de la certification :