Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 2508

Intitulé

DUT : Diplôme universitaire de technologie Génie mécanique et productique (GMP)

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ministère chargé de l'enseignement supérieur Président de l'université, Recteur de l'académie

Niveau et/ou domaine d'activité

III (Nomenclature de 1967)

5 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

251 Mécanique générale et de précision, usinage

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le domaine du génie mécanique englobe l’ensemble des activités de la conception à la production dans la plupart des secteurs de l’industrie et des services (automobile, électroménager, aéronautique…). Les activités concernent à la fois les produits (petite ou grande série) et les équipements de production (agroalimentaire, transport et manutention, outillage…). Elles s’appuient sur des compétences nécessitant des connaissances connexes en automatique, informatique, sciences des matériaux, organisation, environnement…
Collaborateur de l’ingénieur dans une grande entreprise ce technicien supérieur généraliste est souvent, dans une PME, responsable de projets ou d’un service (bureau d’études, production, méthodes, achats, contrôle qualité…).    

Dans un service d’études, il participe à l’élaboration du cahier des charges, il schématise le principe de fonctionnement et recherche les solutions mécaniques en fonction de l’environnement (économique, d’utilisation, des moyens de production…). Il réalise la maquette numérique (simulation, prototypage, visualisation réaliste…), procède aux calculs de dimensionnement, constitue le dossier de définition (plan d’ensemble et nomenclature, de détails, notices  techniques…).    

Dans un service des méthodes, à partir du modèle numérique et du dossier de définition, il définit le procédé, fait le choix et la validation du processus de production (simulations, gestion des flux, choix des moyens…). Il élabore le dossier de fabrication (gamme, opérations, outillages, programmes machines…). Il propose des améliorations de fonctionnement d’une unité de production (optimisation, choix d’équipements, modification de l’implantation, aménagement des postes de travail…).    

En termes de qualité, il participe à la mise en place de « démarches qualité ». Il définit les opérations de contrôle à effectuer et analyse les résultats obtenus. Il met en place les indicateurs et les outils statistiques qui renseignent sur les performances atteintes.    

Il peut être chargé d’automatiser les équipements, de traiter avec les co-traitants et les donneurs d’ordres, de contribuer aux activités de recherche et développement. Dans ce sens il est capable de gérer et d’encadrer une unité.    
Etablir le cahier des charges et concevoir un produit à partir de l’analyse d’une demande exprimée. Modéliser un système mécanique en vue de son dimensionnement.    
Choisir, adapter, mettre en place les systèmes de production et les procédés de fabrication.    
Utiliser les techniques de contrôle (métrologie, essais non destructifs …).    
Savoir organiser et suivre une production.    
Utiliser les outils informatiques d’assistance en conception, fabrication, contrôle, gestion, automatisation, communication.    
Savoir travailler au sein d’une équipe constituée ou en relation avec des partenaires étrangers.    
Faire preuve d’esprit de synthèse et de capacités d’innovations.    

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Ce professionnel travaille dans différents secteurs : automobile, aéronautique, spatial, naval, défense, électroménager, énergie, industries mécaniques, industries agroalimentaires, industries électriques, transports, travaux publics, sociétés d’ingénierie, centres de recherche…

Il est projeteur en bureau d’études, responsable d’une unité de production, technicien supérieur qualité…

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1203 : Conception et dessin produits mécaniques

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Formation technologique et scientifique : - Construction mécanique (conception et CAO, dimensionnement des structures et mécanique, choix des matériaux et traitements)    
- Production mécanique (méthodes, procédés de production, métrologie, gestion de production)    
- Automatisme et informatique industrielle    

Formation générale et managériale :    
- Expression, communication et bureautique    
- Langues    
- Gestion, qualité, maintenance    
- Initiation économique et sociale

Validité des composantes acquises :  non prévue

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Enseignants et professionnels

En contrat d'apprentissage X

Enseignants et professionnels

Après un parcours de formation continue X

Enseignants et professionnels

En contrat de professionnalisation X

Enseignants et professionnels

Par candidature individuelle X

Enseignants et professionnels

Par expérience dispositif VAE X

Enseignants et professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 8 août 1991 relatif à l’organisation des études conduisant au diplôme universitaire de technologie de la spécialité Génie mécanique et productique B. O. du 30 juillet 1998 (Programmes pédagogiques)    

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

Lieu(x) de certification : 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification :