Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 26550

Intitulé

MASTER : MASTER Mention Administration économique et sociale (AES)

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université Panthéon Sorbonne - Paris 1 Président de l'université de Paris I

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

300 Spécialites plurivalentes des services, 313 Finances, banque, assurances, immobilier, 315 Ressources humaines, gestion du personnel, gestion de l'emploi

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

La mention Administration économique et sociale (AES) est composée de 6 parcours :
Cadres de la mutualité de l'assurance et de la prévoyance (CaMAP) (en commun avec la mention sciences économiques et sociales)
Anticipation et gestion de l'emploi et des compétences (AGEC)
Cadres des organismes du secteur social (COSS)
Développement des compétences et formation en Europe (DCFE)
Chargés d'études économiques et sociales (CEES) (en commun avec la mention sciences économiques et sociales)
Ergonomie, organisation et espaces de travail (EOET)

•    Parcours Cadres de la mutualité de l'assurance et de la prévoyance (CaMAP) (en commun avec la mention sciences économiques et sociales)
Les diplômés sont aptes à :
Exercer des activités d'encadrement, de management, de direction, d'expertise économique et marketing dans les organismes de protection sociale complémentaire (mutuelles, institutions de prévoyance, sociétés d'assurances).

•    Parcours Anticipation et gestion de l'emploi et des compétences (AGEC)
Les diplômés sont aptes à :
Organiser le recrutement (recherche de candidatures, entretiens, embauche),
Effectuer le suivi des carrières et de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (étude de postes et évaluations individuelles, plan de formation, outils et méthodes de reconnaissance des compétences, grille de classifications et des salaries),
Procéder au contrôle social (suivi de la masse salariale, mise en place et suivi d’un bilan social),
Rédiger des contrats de travail,  mettre en place une veille juridique,
Organiser la conduite des relations sociales (interlocuteur des représentants du personnel)
Mettre en place d’une politique de rémunération.

•    Parcours Cadres des organismes du secteur social (COSS)
Les diplômés sont aptes à :
Concevoir et mettre en œuvre des programmes d’interventions en matière de politiques sociales adaptés à la situation de populations concernées ;
Mettre en œuvre les partenariats entre organismes concourant à ces politiques pour permettre la réalisation de ces objectifs ;
Estimer les moyens et l’organisation nécessaires à la mise en œuvre de ces projets, et en évaluer la réalisation ; concevoir et analyser un budget d’action ;
Conduire concrètement la réalisation de programmes ou d’actions ;
Evaluer la pertinence de projets proposés, et proposer aux autorités de tutelle des décisions éventuelles de financement ;
Intervenir dans les institutions et organisations du social, tant en matière d'administration d'un domaine particulier et d'organisation des politiques ou des actions de sa responsabilité, que de traitement des questions juridiques, de gestion (ressources humaines, …).

•    Parcours Développement des compétences et formation en Europe (DCFE)
Les diplômés sont aptes à :
Proposer, au sein de la fonction ressources humaines ou chez un prestataire de service, une vision stratégique de la formation, du management des compétences et, d’une façon plus générale, du développement des ressources humaines afin d’accompagner les changements de l’entreprise.

 •    Parcours Chargés d'études économiques et sociales (CEES) (en commun avec la mention sciences économiques et sociales)
Les diplômés sont aptes à :
concevoir et réaliser des études dans les domaines de l'économie et de la sociologie,
choisir les informations pertinentes dans les grandes bases de données françaises et européennes couvrant les champs traités (enquêtes ou sources administratives),
sélectionner et d’interpréter des informations,
effectuer un diagnostic
 
 •    Parcours Ergonomie, organisation et espaces de travail (EOET)
Les diplômés sont aptes à :
Construire des interventions dans les organisations, sur les questions qui relèvent du domaine de compétence de l’ergonomie (enjeux en termes de santé des personnes, d’efficacité des organisations et développement de la société),
Conseiller (analyse, diagnostique, conception de solutions) sur les questions de prévention des risques concernant la  santé des  personnes (particulièrement TMS et RPS) et la performance des organisation (dispositifs d’évaluation, fiabilité des systèmes,  qualité  des produits et des services, professionnalisation de la  gestion des  ressources immatérielles).

 

Capacités attestées :

•    Parcours Cadres de la mutualité de l'assurance et de la prévoyance (CaMAP) (en commun avec la mention sciences économiques et sociales)
Les diplômés sont capables de :
Réaliser des analyses économiques, juridiques et statistiques adaptées aux particularités des données tenant à la santé, à la retraite et à la prévoyance
Analyser le marché de la santé et de la prévoyance (positionnement, offre, distribution, communication)
Rédiger des synthèses et notes d'aide à la décision (rechercher l'information, organiser, conduire l'analyse critique, restituer à l'orale et par écrit)
Elaborer des diagnostics économiques et des recommandations en tenant compte des contraintes légales et réglementaires du secteur
Travailler en équipe avec des personnes d'autres formations
Utiliser les outils informatiques de bureautique, de communication et de recherche d'information
Communiquer  en anglais général, à l'écrit et à l'oral

•    Parcours Anticipation et gestion de l'emploi et des compétences
(AGEC)
Les diplômés sont capables de :
Coopérer dans l’entreprise (complémentarité des compétences) pour traiter les questions d’emploi et de formation dans l’ensemble de leurs dimensions.
Développer les ressources humaines en relation avec les objectifs stratégiques de l’entreprise.
Assister la DRH dans la définition de la politique de gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences.
Gérer les carrières (promotion, mobilité, formation), les procédures de recrutement, de mobilité ou de réduction d’effectif (reclassement).
Participer à l’organisation du travail et ses évolutions.
Contribuer à la définition des  plans de formation de l’entreprise.
Assurer les relations avec les organisations représentatives du personnel.
Exercer une veille sur la réglementation du travail, de l’emploi et de la formation continue.
Evaluer les effets des politiques d’emploi et de formation dans l’entreprise ou le service public.

•    Parcours Cadres des organismes du secteur social
(COSS)
Les diplômés sont capables de :
Maîtriser les principaux enjeux et champs d’application des politiques sociales de manière à concevoir et mettre en œuvre des programmes d’interventions prenant en compte les missions, l’organisation, les enjeux et les contraintes des différents types d’institutions intervenant dans la mise en œuvre des politiques sociales, notamment au niveau local.
Maîtriser les outils théoriques et pratiques nécessaires pour intervenir dans les domaines des politiques sociales, éclairés par une présentation des grands enjeux et des principes fondateurs, indispensables pour maîtriser le sens de l'action.
Connaissance approfondie des politiques sociales et de leurs instruments (prestations, mécanismes de financement, aides à l’emploi ou à l'insertion,...) mais aussi des caractéristiques institutionnelles de ce vaste secteur (organisation et acteurs, partenariats et complémentarités,...).

•    Parcours Développement des compétences et formation en Europe
(DCFE)
Les diplômés sont capables de :
Rendre la fonction RH partenaire d’affaire :
- anticiper l’évolution de l’organisation (diagnostic stratégique et organisationnel)
- décliner la politique de développement RH en termes d’emploi, de compétences et de formation
- mesurer son impact financier et organisationnel
Piloter la politique de développement RH :
- déployer les processus RH (recrutement, gestion des carrières, formation, etc.)
- se tenir en support des responsables opérationnels
- négocier avec les partenaires sociaux au sein de l’entreprise et avec la branche professionnelle
Optimiser le plan de formation dans ses dimensions :
- stratégique : veiller à la cohérence des contenus en formation et des besoins en compétences
- pédagogique : choisir les méthodes adaptées aux contenus et aux publics
- financière : mobiliser les politiques publiques et de branches
Accompagner le changement en préparant le personnel aux évolutions de l’entreprise :
- réaliser un audit social outil de diagnostic et de décision
- favoriser l’apprentissage organisationnel par un management des compétences
- mettre en œuvre un accompagnement individuel porteur de développement professionnel

 •    Parcours Chargés d'études économiques et sociales
(CEES) (en commun avec la mention sciences économiques et sociales)
Les diplômés sont capables de :
mener une recherche bibliographique pour faire un état des lieux de la littérature (y compris la littérature grise) sur un thème donné.
élaborer un dispositif d’enquête adapté aux attentes du commanditaire,
créer des données quantitatives (élaboration de questionnaires, traitement statistique,
créer des données qualitatives (par entretiens individuels, focus group, observations),
analyser ces données,
transmettre leurs conclusions (et les raisonnements qui les sous-tendent) à des spécialistes et des non spécialistes.
 
 •    Parcours Ergonomie, organisation et espaces de travail
(EOET)
Les diplômés sont capables de :
Compétences en gestion de projets ;
Compétences en conduite de changements ;
Capacité d’analyse dans les secteurs disciplinaires SISE (Sciences et technologies Industrielles, Aménagement, Pluri Sciences Humaines et Sociales)
Capacité de coopération avec d’autres professionnels d’autres disciplines (compétence d’interdisciplinarité) ;
Compétences d’intervention.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Secteurs d'activité :

Selon le parcours :

•    Parcours Cadres de la mutualité de l'assurance et de la prévoyance (CaMAP)

Les diplômés ont vocation à exercer essentiellement dans les organismes de protection sociale complémentaire (mutuelles, institutions de prévoyance et sociétés d'assurances), mais aussi dans des sociétés de conseils pour ces organismes, ou dans les établissements médicaux, sociaux et médico-sociaux gérés par ces organismes.

  • activités financières et d'assurance
  • activités des sièges sociaux et conseil de gestion
  • activités pour la santé humaine et hébergement médico-social et social

•    Parcours Anticipation et gestion de l'emploi et des compétences (AGEC)

Le détenteur du diplôme travaille dans tous les secteurs de l’économie, y compris dans le domaine des activités non marchandes (secteur public, collectivités locales, secteur associatif, organisations professionnelles…).  Ses employeurs sont :
   Les entreprises ou les groupes développant, au-delà de la simple administration du personnel, une politique de gestion de l’emploi et des compétences.
   Le service public de l’emploi, les collectivités territoriales, les syndicats, les associations, les organismes professionnels intervenant dans le fonctionnement du marché du travail.
   Les organismes de conseil dans le champ de l’emploi, du travail et de la formation.

•    Parcours Cadres des organismes du secteur social (COSS)

Collectivités territoriales (politiques sociales locales) ;
secteur associatif et économie sociale ;
organismes de sécurité sociale de base et complémentaires ;
services de l’Etat (administrations sociales) ;
établissements sociaux et médico-sociaux ;
services à la personne.

•    Parcours Développement des compétences et formation en Europe (DCFE)

Les syndicats de branche, de leurs OPCA ou de cabinets de conseils

•    Parcours Chargés d'études économiques et sociales (CEES)

1) des administrations, collectivités locales, organismes professionnels et syndicaux, associations, mutuelles ;
2) des sociétés d’études et des observatoires régionaux ;
3) des grandes entreprises, privées ou publiques.

•    Parcours Ergonomie, organisation et espaces de travail (EOET)

Tous secteurs économiques d’activité

Cadre de direction dans les organismes de PSC
Responsable de l'action sociale et médico-sociale dans les organismes de PSC
Responsable des partenariats ou des réseaux de professionnels de santé, dans les organismes de PSC
Chef de projet dans les organismes de PSC, leurs institutions de branche, et les sociétés de conseils spécialisées
Chargés d’études économiques ou statistiques dans les organismes de PSC, leurs institutions de branche, et les sociétés de conseils spécialisées
Chargé de projet marketing dans les organismes de PSC, leurs institutions de branche, et les sociétés de conseil spécialisées
Responsable formation
Responsable pédagogique
Consultant en formation
Responsable gestion des carrières
Responsable GPEC
Responsable mobilité interne ou internationale
Chargé de mission / Chargé d’études,
Responsable Emploi et Compétences,
Responsable développement des Talents
Responsable Formation et Carrière,
Responsable Formation et Gestion des Compétences,
Responsable pédagogique
Conseiller Formation
Directeur Développement RH et Formation.
Responsable pôle cohésion sociale ;
Chargé de mission territorial ;
Conseiller technique politiques sociales ;
Fonctionnaire ou agent contractuel des administrations sociales (Etat, collectivités, sécurité sociale) ;
Responsable associatif ou économie sociale ;
Chargé d’études sur les politiques sociales.
Chargés d’études économiques ou statistiques dans les organismes de PSC, leurs institutions de branche, et les sociétés de conseils spécialisées
Chargé de projet marketing dans les organismes de PSC, leurs institutions de branche, et les sociétés de conseil spécialisées
chargé d'études économique et social,
chargé de mission en développement économique et social,
Ergonome conseil, ergonome interne, consultant en ergonomie

 

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • M1403 : Études et prospectives socio-économiques
  • C11 : Assurances
  • M1502 : Développement des ressources humaines
  • M1503 : Management des ressources humaines
  • K1401 : Conception et pilotage de la politique des pouvoirs publics

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

La mention Administration économique et sociale (AES) est composée de 6 parcours :
Cadres de la mutualité de l'assurance et de la prévoyance (CaMAP) (en commun avec la mention sciences économiques et sociales)
Anticipation et gestion de l'emploi et des compétences (AGEC)
Cadres des organismes du secteur social (COSS)
Développement des compétences et formation en Europe (DCFE)
Chargés d'études économiques et sociales (CEES) (en commun avec la mention sciences économiques et sociales)
Ergonomie, organisation et espaces de travail (EOET)

     Parcours  Cadres de la mutualité de l'assurance et de la prévoyance (CaMAP)(en commun avec la mention sciences économiques et sociales)

- En formation initiale pour les étudiants titulaires d'un titre de niveau Bac + 4 en droit social, économie ou AES.
- En formation continue (formation payante) pour les professionnels (administrateurs et salariés) ayant au moins un an d’ancienneté que ce soit dans le secteur des organismes d’assurance complémentaire ou dans un autre organisme intervenant dans le champ de la protection sociale.
Il s’adresse aux personnes justifiant d'une formation supérieure (Bac + 4) en économie, droit, gestion, ou AES, ou à défaut, sous condition de validation des acquis personnels (VAE) et professionnels (VAPP) par la commission pédagogique du master.

Descriptif des composantes de la certification :
Semestre 3
UE 1 : Cadre juridique (8 ECTS) : Droit de la protection sociale, Droit de la protection sociale complémentaire   
UE 2 : Analyse économique (13 ECTS) : Systèmes de protection sociale en Europe, Economie du secteur de la PSC, Economie de la santé, Economie des retraites et de la prévoyance, Ethique économique et principes de justice sociale.
UE 3 Techniques transversales (8 ECTS) : Statistiques appliquées et outils informatiques, Traitement de l'information (recherche documentaire, analyse de textes, techniques de rédaction, restitution orale), Méthodologie du mémoire (FC) et de la recherche de stage (FI)
Semestre 4
UE 1 : Gestion (9 ECTS) : Comptabilité, contrôle de gestion, analyse financière des organisations de la PSC, Marketing appliqué à la PSC, Management et encadrement d’équipes en PSC
UE 2 : Outils de l'assurance des risques complémentaires (9 ECTS) : gestion du risque, actuariat et pratiques du contrôle prudentiel, Evaluation médico-économique des actions de santé, Contrats individuels et collectifs de retraite et prévoyance
UE 3 : Techniques transversales (13 ECTS) : Traitement d’enquêtes et outils informatiques,, Anglais de la protection sociale, Mémoire et rapport de stage


    Parcours Anticipation et gestion de l'emploi et des compétences (AGEC)

La sélection des candidats s'effectue en deux étapes :
1) Présélection sur dossiers
2) Entretien de recrutement avec l'équipe pédagogique (juin ou septembre) pour les candidats retenus sur dossier
Prérequis et diplômes passerelles : Les candidats en formation initiale doivent être titulaires d'un M1 spécialisé dans le domaine de la spécialité (M1 économie ou gestion, M1 droit, M1 sciences sociales du travail, M1 administration économique et sociale, option ressources humaines et politiques sociale, etc.).
Les candidats en formation continue non titulaires d'un M1 peuvent suivre le Master après validation de leurs acquis professionnels par la commission compétente de l'Université.

Descriptif des composantes de la certification :
Semestre 3
UE 1 /16 ECTS : Droit de l'emploi (4 ECTS) ; Economie de l'emploi et des Ressources Humaines (2 ECTS) ; Management des Ressources Humaines (2 ECTS) ; Politique de l'Emploi (4 ECTS) ; Modélisation de données et outils quantitatifs (4 ECTS)
UE 2 /14 ECTS : Ateliers (6 ECTS) ; Stages dna sle Service Public de l'Emploi (8 ECTS) Accompagnement professionnel
Semstre 4
UE 1 : gestion anticipée des Compétences (4 ECTS) ; Négociation collective de l'Emploi (4 ECTS) ; Politiques de formation et qualification (4 ECTS) ; Anglais de ressources humaines (2 ECTS)
UE 2 : Ateliers (6 ECTS) ; Accompagnementprofessionnel ; Mémoire et soutenance (10 ECTS)


    Parcours Cadres des organismes du secteur social (COSS)

L’accès est subordonné à l’obtention d’un diplôme de M1 AES, économie, sociologie, sciences politiques, droit ou d’un diplôme IEP ou au bénéfice de la validation d’acquis liés à l’expérience professionnelle ou aux travaux personnels du candidat. Il est également subordonné à l’existence d’un projet professionnel dans les domaines de la protection sociale.
La capacité d’accueil de la formation se limite à vingt-cinq étudiants.

Descriptif des composantes de la certification :
Semestre 3
UE 1 : Les enjeux et les acteurs (15 ECTS)
UE 2 : Les enjeux européens (5 ECTS)
UE 3 : Insertion économique, intégration sociale et politiques d’emploi (10 ECTS)
Semestre 4
UE 1 : Gestion des risques : santé, retraite, dépendance (7 ECTS),
UE 2 : Décentralisation et politiques sociales locales (8 ECTS)
UE 3 : Mise en situation professionnelle (15 ECTS)


    Parcours Développement des compétences et formation en Europe (DCFE)

La formation est réalisée :
    soit en alternance
    soit en formation continue
La pédagogie s’appuie sur l’expérience professionnelle des formés et les entreprises d’accueil participent, par le choix des missions confiées aux formés, à l’acquisition des compétences sanctionnées par la certification.
L’accent est mis sur le mémoire. Il est conçu comme l’occasion de développer une expertise en lien avec le projet professionnel. Un encadrement spécifique lui est consacré (cours de méthodologie et tutorat individuel). Il donne lieu à une soutenance publique.

Descriptif des composantes de la certification :
La certification s’obtient après validation des UE suivantes :

Descriptif des composantes de la certification :
Semestre 3
UE1 – Ressources Humaines et Stratégie (12 ECTS)
UE2 – Développement des compétences et Emploi (8 ECTS)
UE3 – Institutions Européennes et Formation en Europe (10 ECTS)
Semestre 4
UE1 – Politique de formation et Ingénierie pédagogique (10 ECTS)
UE2 – Formation et Changement (2 ECTS)
UE3 – Méthodologie et Mémoire (13 ECTS)et Mémoire (13 ECTS)


        parcours Chargé d’études économiques et sociales (CEES)

Descriptif des composantes de la certification :
Semestre 3
UE 1 – Outils et méthodes / 16 ECTS : Source de données (1 ECTS) ; Méthodes d’enquête (2 ECTS) ; Méthodes quantitatives  (5 ECTS) ; Atelier méthodes quantitatives (VAL) ; Anglais (2 ECTS) ; Construction des indicateurs économiques et sociaux (2 ECTS) ; Politiques d’aménagement du territoire (2 ECTS) ; Méthodes qualitatives (observation, entretien) (2 ECTS) ;
UE 2 – Les métiers de l’étude et de la recherche / VAL : Panorama des institutions et sociétés d’études, projets européens (VAL) ; Atelier CV et prise de parole (VAL) ;
UE 3 – Analyse économique et sociologique 1 / 10 ECTS : Axe « santé » - économie de la santé et de la dépendance (2 ECTS) ; Axe « protection sociale » - macroéconomie (2 ECTS) ; Axe « travail et emploi » - economie (2 ECTS) ; Axe « famille et conditions de vie » - Sociologie (2 ECTS) ; Axe « ville et  logement » - économie (2 ECTS) ;
UE 4 – Etude de cas 1 / 2 ECTS : Conférences animées par des professionnels (2 ECTS) ; UE 5 – Module professionnel : Etudes 1 / 2 ECTS : Atelier « étude » (2 ECTS) ;
UE 5 – Module recherche : Recherche 1 / 2 ECTS : Actualité de la recherche en sociologie et en économie du travail , de l’emploi et de ka protection sociale (2 ECTS)
Semestre 4
UE 1 – Analyse économique et sociologique 2 / 15 ECTS : Axe « santé » - économie de la santé et de la dépendance (3 ECTS) ; Axe « protection sociale » - sociologie –« protection et insertion sociale » (3 ECTS) ; Axe « travail et emploi » - sociologie du travail (3 ECTS) ; Axe « famille et conditions de vie » - évaluation des politiques sociales (3 ECTS) ; Axe « ville et logement » - sociologie de l’habitat (3 ECTS) ;
UE 2 – Etude de cas 2 / 2 ECTS : Conférences animées par des professionnels (2 ECTS)
UE 3 – Module professionnel : Etude 2 / 13 ECTS : Mémoire de stage (13 ECTS) ;
UE 4 – Module de recherche : Recherche 2 / 13 ECTS : Séminaire de rechercher « économie du travail, de l’emploi et de la protection sociale et sociologie (2 ECTS) ; Mémoire de recherche avec séminaire de suivi de mémoire (11 ECTS)

 

    Parcours Ergonomie, organisation et espaces de travail (EOET)

La formation est offerte en formation initiale (FI), en 1 an et en formation continue (FC), en 2 ans.

Descriptif des composantes de la certification :
Semestre 3
UE 1 : Concepts et modèles d’analyse du travail (15 ECTS) : Modèles d’organisation, modèles du travail, modèles de l’homme, Modèles généraux de l’ergonomie, Dimensions spatiales, organisationnelles et économiques de l’intervention ergonomique, Modèles d’efficacité et dispositifs d’évaluation : performance économique, performance du travail, performance de  l’intervention ergonomique
UE 2 : Diagnostic et conception des situations de travail (15 ECTS) : Physiologie du travail, Psychologie et sociologie du travail, Méthodologie d’analyse ergonomique du travail, Analyse des risques professionnels, conception et intervention dans les situations à risque, Initiation à l’analyse spatiale du travail
Semestre 4
UE 3 : Conduite de projet (10 ECTS) : Tronc Commun : la dynamique d’intervention dans la conception : Ingénierie, gestion, management des projets et Ergonomie et conception (technique, organisationnelle, gestionnaire, architecturale….)
Spécialités : Ergonomie dans les projets informatiques ou Conception spatiale et architecturale des lieux de travail
UE 4 : Stratégie et questions d’entreprise (5 ECTS) : Questions d’intervention : séminaire thématique annuel, Logiques d’intervention et stratégies d’entreprise, Evolution de la place du travail dans les modèles économiques
UE 5 : Intervention dans un projet (15 ECTS) : Séminaire d’analyse d’expériences, Intervention dans un projet (suivi de stage), Soutenance du mémoire

 

 

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Jury d’admission formé d’enseignants-chercheurs et intervenants professionnels

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Jury d’admission formé d’enseignants-chercheurs et intervenants professionnels

En contrat de professionnalisation X

Jury d’admission formé d’enseignants-chercheurs et intervenants professionnels

Par candidature individuelle X

Jury d’admission formé d’enseignants-chercheurs et intervenants professionnels

Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

Jury de VAE formé d’enseignants-chercheurs et intervenants professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrété d'accréditation 22 mars 2016

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 25 avril 2002, jo du 27 avril 2002 (Réforme LMD création des masters)

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret n°2013-756 du 19/08/2013 articles R. 613-33 à R. 613-37

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

https://www.univ-paris1.fr/services/orive/

Autres sources d'information : 

Université Paris1 Panthéon Sorbonne

Lieu(x) de certification : 

Université Panthéon Sorbonne - Paris 1 : Île-de-France - Paris ( 75) [12 place du Panthéon 75005 PARIS]

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification : 

Le parcours CaMAP est ouverte depuis 2005, initialement sous l’intitulé « Protection sociale complémentaire » (PSC)

Le parcours AGEC a été créé à l'origine sous la forme d’un DESS en 1985 ; il est devenu Master 2 professionnel en 2005 sous le nom Adminstration et gestion de l'emploi

Certification précédente :  Mention Travail et études sociales spécialité Anticipation, gestion de l'emploi et des compétences