Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 26701

Intitulé

Titre ingénieur : Titre ingénieur Ingénieur diplômé de l'Institut national des sciences appliquées de Strasbourg, spécialité génie énergétique

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Institut national des sciences appliquées de Strasbourg (INSA-Strasbourg)
Modalités d'élaboration de références :

CTI

Recteur de l’académie de Strasbourg, Directeur de l'INSA Strasbourg, Institut national des sciences appliquées (Strasbourg)

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1969)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

227 Energie, génie climatique, 227p Gestion de l'énergie

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

L’ingénieur diplômé en génie énergétique de l’INSA Strabourg est appelé à concevoir des systèmes climatiques économes en énergie et à faible impact environnemental, à assurer le suivi de leur réalisation, et à en piloter la gestion et la maintenance. Il gère des projets sur les plans techniques, organisationnels, économiques et humains, dans les grands domaines du génie climatique que sont le CVC (Chauffage, Ventilation, Conditionnement d’air), les installations sanitaires, l’énergétique du bâtiment, la production et la distribution d’énergie thermique, frigorifique et électrique décentralisée.

Cet ingénieur exerce son activité dans le cadre d’entreprises issues des secteurs du bâtiment (entreprises d’installations), de l’énergie et des services énergétiques (entreprises d’exploitation, de maintenance, fournisseur d’énergie…), de l’ingénierie (fluides, énergie, bâtiment), de l’industrie de la métallurgie (fabricants de matériels liés à la climatique), de toute industrie dont les process nécessitent des flux d’énergie et/ou une qualité d’ambiance contrôlée.

 

Les diplômés de la spécialité Génie Energétique de l’INSA de Strasbourg ont des compétences certifiées dans sept champs principaux :

- Mettre en œuvre des connaissances scientifiques multidisciplinaires pour résoudre des problèmes d'ingénierie.
- Mobiliser ou développer des nouvelles méthodes de conception afin de concevoir des produits, des processus et des systèmes en tenant compte des dernières avancées techniques dans le domaine.
- Consulter et appliquer les codes de bonnes pratiques, sur la base d'études scientifiques et techniques, piloter et mettre en œuvre de manière structurée un projet ou un processus en organisant le travail des collaborateurs de l'entreprises dans le respect des valeurs de la société et les règlementations de sécurité.
- Investiguer un sujet technique en mobilisant les données issue de la recherche afin de réaliser des tests, conduire des expérimentations et des études d'applications.
- Réaliser des arbitrages sur les problèmes complexes et partiellement définis dans le respect des valeurs sociales et éthiques.
- Adapter sa communication pour travailler dans un contexte pluridisciplinaire et multiculturel.
- Etre acteur de son propre développement de compétences en s'appuyant sur les bonnes pratiques, en construisant son réseau professionnel et en mobilisant les ressources de la formation professionnelle continue.

 

Dimensions propres à la spécialité Génie Energétique :

L’ingénieur diplômé de l’INSA de Strasbourg spécialité Génie Energétique est spécialisé dans la conception, réalisation, gestion et maintenance des systèmes climatiques (bâtiment et équipements techniques associés). Ces systèmes permettent la maîtrise de climats artificiels dans les bâtiments à usage d’habitation, tertiaire ou industriel.
La certification atteste des compétences suivantes :

Conception des systèmes climatiques

• Analyse et reformulation du besoin
• Dimensionnement, modélisation des systèmes dans un objectif d’efficacité énergétique (réduction des besoins d’énergie, valorisation des énergies renouvelables, récupération d’énergie) compte tenu des réglementations et normes en vigueur.
• Intégration des dimensions environnementale (qualité d’air, cycle de vie …) et de sécurité.

  • Mise en oeuvre des systèmes

• Mise en place d’un processus de commissionnement (mise au point, suivi des performances énergétique)

  • Conduite et réalisation d’opérations de rénovation énergétique

• Mise en place d’une démarche de management de l’énergie appliquée au secteur du bâtiment et de l’industrie (de l’audit au suivi).

  • Gestion de projets multiacteurs

• Conduire un projet dans une démarche collaborative avec d’autres acteurs (architectes…)
• Prise en compte des interactions entre les différents acteurs d’un projet.

 

Les compétences générales listées ci-dessus portent particulièrement sur les éléments suivants :

Systèmes climatiques et énergétiques

  •  Méthodes d’ingénierie

- Définition du besoin
- Conception
- Dimensionnement
- Optimisation et gestion de l’énergie

  •  Outils d’ingénierie

- Management de projet dans un contexte pluri-disciplinaire
- Modélisation et simulation
- Mise en oeuvre des systèmes

Processus de rénovation et d’optimisation des systèmes climatiques

  •  Méthodes d’ingénierie

- Analyse de l’existant
- Mise en évidence des problèmes
- Recherche de solutions
- Analyse multicritère des solutions

  • Outils d’ingénierie

- Management de l’énergie
- Audit
- Mise en oeuvre
- Suivi des systèmes
- Amélioration continue

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Secteurs d'activité :

Secteur de l’énergie, de la construction, de l’industrie

Type d'emplois accessibles :

• Ingénieur chargé d’affaire dans une entreprise d’installation d’équipements techniques,
• Ingénieur chargé d’affaire dans une entreprise de services énergétiques, maintenance, exploitation,
• Ingénieur d’étude dans un bureau d’ingénierie, d’assistance à maîtrise d’oeuvre ou maîtrise d’ouvrage,
• Ingénieur projet dans un service R&D, marketing d’une entreprise de fabrication d’équipements du génie climatique.
• Ingénieur d’étude, méthode ou travaux pour la gestion de l’énergie dans une industrie

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 : Management et ingénierie de production
  • F1103 : Contrôle et diagnostic technique du bâtiment

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Le cursus est organisé en 6 semestres au total (numérotés de 5 à 10) représentant 180 crédits ECTS (60 par année). Ils sont organisés en 5 semestres d’enseignement et 1 semestre de stage. Les 5 semestres d’enseignement représentent 138 crédits ECTS et comprennent :
- modules non scientifiques : langues, communication, sciences de l’entreprise : 26 crédits ECTS ;
- module scientifiques et techniques de tronc commun : 12 crédits ECTS ;
- modules scientifiques et techniques de spécialité 88 crédits ECTS ;
- modules électifs : 12 ECTS ;


Les stages industriels d’une durée minimale cumulée de 32 semaines représentent 42 crédits ECTS
- le stage d’été du semestre 6 (ST3) : 4 ECTS;
- le stage d'été du semestre 8 (ST4) : 4 ECTS ;
- le stage de chargé d’affaires du semestre 9, spécifique à la spécialité (ST5) : 4 ECTS
- le projet de fin d’études du semestre 10 : 30 crédits ECTS (5 à 6 mois).

Il est possible pour un étudiant, d’effectuer un semestre d’étude dans une université étrangère dans le cadre des échanges organisés par le service des relations internationales de l’INSA de Strasbourg.


Des enseignements électifs sont proposés en 3ème et 4ème année de formation, ils sont obligatoirement transversaux à différentes spécialités, ce qui permet aux étudiants d’améliorer leur capacité à s’ouvrir à d’autres domaines et ainsi se préparer à s’adapter à l’évolution de leur métier.


Un parcours commun architecte / ingénieur (AI-GCE), créé en septembre 2014, est suivi par environ 25% d’une promotion diplômée. Ce parcours spécifique, de 3 ans remplace les semestres S3 à S6 du parcours classique de la spécialité génie énergétique. A l’issue de ce parcours, les étudiants obtiennent un diplôme d’établissement équivalent à une Licence d’Architecture puis intègre la 4ème année du cursus génie énergétique.

Modalités d’évaluation des acquis des élèves :
- la maîtrise des connaissances de bases requises pour développer les compétences de l'ingénieur sont évaluées en contrôle continu, quels que soit le domaine, par des contrôles écrits individuels, des exposés, des travaux pratiques ou la réalisation de dossiers ;
- les compétences scientifiques, techniques et de management sont évaluées au travers de cas d'étude, de projets ou des stages.
- les compétences en langues vivantes sont évaluées à l’aide d’examens de langues externes (le TOEIC pour l’anglais, le WIDAF pour l’allemand, le DELF pour les étudiants non francophones). Le niveau B2 est exigé en anglais pour l’obtention du diplôme en formation initiale ;
- le stage obligatoire de fin d’études fait l’objet d’une triple évaluation : le comportement dans l’entreprise (par le tuteur industriel), un rapport écrit (par l’enseignant tuteur pédagogique), et une soutenance orale devant un jury d’au moins 3 personnes, dont le coordinateur de la spécialité, le tuteur industriel et l’enseignant tuteur pédagogique.

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Le jury de diplôme comprend : 
- le Directeur de l’école,
- le Directeur de la Formation, 
- les Directeurs de Département
- le responsable des relations internationales,
- le responsable des langues vivantes.
Le jury de diplôme vérifie les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les étudiants diplômés.

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Le jury de diplôme comprend : 
- le Directeur de l’école,
- le Directeur de la Formation, 
- les Directeurs de Département
- le responsable des relations internationales,
- le responsable des langues vivantes.
Le jury de diplôme vérifie les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les étudiants diplômés.

En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE X

Le Jury VAE est composé de 6 personnes minimum :
- le directeur de la formation
- le directeur de la formation continue ou son représentant
- un enseignant en Sciences de gestion / Sciences humaines et sociales
- le directeur du département
- le coordonnateur de la spécialité (rapporteur interne)
- un professionnel en activité (rapporteur externe)

Le jury de diplôme comprend : 
- le Directeur de l’école,
- le Directeur de la Formation, 
- les Directeurs de Département
- le responsable des relations internationales,
- le responsable des langues vivantes.
Le jury de diplôme vérifie les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les étudiants diplômés.

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Double diplôme avec :

- Université de Haute Autriche (Wels, Autriche)

Base légale

Référence du décret général : 

Articles D612-33 à D612-36 du code de l’éducation (grade de master)

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

 

 

Arrêté du 26 janvier 2017 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

 

LOI n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale
LOI n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale
Décret n°2002-590 du 24 avril 2002 pris pour l’application du premier alinéa de l’article L. 613-3 et de l’article L. 613-4 du code de l’éducation et relatif à la validation des acquis de l’expérience par les établissements d’enseignement supérieur

 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

48 diplômés par an dont 40% de filles
Profil de recrutement : 75 % post Bac et double cursus architecte/ingénieur , 25% Bac + 2 (DUT,
CPGE)

http://www.insa-strasbourg.fr/fr/enquetes-insertion-professionnelle/

Autres sources d'information : 

http://www.insa-strasbourg.fr/fr/ingenieur-en-genie-climatique-et-energetique

Lieu(x) de certification : 

Institut National des Sciences Appliquées (Strasbourg)

24 Bld de la Victoire
67084 Strasbourg Cedex
tél. +33(0)3 88 14 47 00

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Institut National des Sciences Appliquées (Strasbourg)

24 Bld de la Victoire
67084 Strasbourg Cedex
tél. +33(0)3 88 14 47 00

Historique de la certification : 

Spécialité d’ingénieur créée en 1962