Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 2901

Intitulé

DEUST : Diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques Biologie-Santé-Environnement (BSE)

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ministère chargé de l'enseignement supérieur, Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 Président d'université de Paris VI, Recteur de l'académie, Président de l'université de Paris VI

Niveau et/ou domaine d'activité

III (Nomenclature de 1967)

5 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

222 Transformations chimiques et apparentées (y.c. industrie pharmaceutique), 343 Nettoyage, assainissement, protection de l'environnement

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le technicien biologiste travaille au sein d’une équipe. Encadré par un chercheur, il participe à l’échange d’informations scientifiques et techniques. Dans les laboratoires d’analyses, il étudie les échantillons en fonction d’un protocole établi. Il examine des produits d’origine biologique et effectue des contrôles de la qualité des matières premières. Il rassemble alors les résultats et vérifie leur exactitude (étalonnage). Il tient un cahier d’expériences où il consigne par écrit la synthèse des observations réalisées.    
En microbiologie, il observe au microscope les phénomènes vivants, isole et identifie les bactéries et les virus dans l’eau, les aliments…    
Chargé de la maintenance des appareils, il assure la mise en service et l’entretien courant du matériel. Il manipule le petit appareillage avec soin et précaution en appliquant les règles d’hygiène et de sécurité. Il évalue aussi la gestion des produits. Il prend part à l’optimisation de méthodes, à la mise au point de procédures nouvelles.    
Dans le cadre d’une démarche qualité, ce technicien réalise des prélèvements physico-chimiques et hydrobiologiques d’eaux du milieu naturel, d’eaux usées, d’eaux de piscine… Puis il analyse et contrôle, en laboratoire, leur composition. Il valide alors les résultats et rédige des rapports d’analyse. Il peut aussi prendre part à l’acquisition de nouveaux matériels.    
Il peut intervenir dans le traitement des eaux, la valorisation de certains déchets, l’élaboration de produits manufacturés…    
Faire preuve d'esprit critique, de rigueur, de précision et de méthode Etre précis et vigilant pour le contrôle des résultats obtenus    
Consulter et exploiter une documentation technique    
Connaître les risques chimiques et biologiques liés aux produits, matériels et techniques utilisés ainsi que les réglementations de sécurité adaptées aux produits à risque    
Lire l’anglais technique    

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Ce technicien supérieur travaille dans le domaine des bio-industries (biologie médicale, industrie agroalimentaire, pharmaceutique…) au sein de laboratoires de contrôle, de bureaux d'études, mais aussi, en tant que délégué technico-commercial dans les sociétés distributrices d'équipements de laboratoires ou de produits chimiques, ou en tant qu'assistant en assurance-qualité ou en affaires réglementaires. Ce professionnel travaille dans les stations d’épuration, les usines de production d’eau potable, les directions départementales des affaires sanitaires et sociales (DDASS), les sociétés privées de distribution d’eau, les laboratoires d’analyse des eaux…

.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1503 : Intervention technique en laboratoire d'analyse industrielle
  • H1303 : Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

- Enseignement général : microbiologie générale, chimie, statistiques
- Outils de communication : anglais, expression écrite et orale, communication d’entreprise, bureautique    

- Méthodes physiques et analytiques    

- Contrôle microbiologique    

- Hydrologie    

- Biotechnologie et biotechniques    

- Travail en entreprise par la voie de l’apprentissage ou de stage selon le mode de l’alternance sur 34 semaines    

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
Jury constitué par le responsable de la formation, les responsables des unités d’enseignements et de professionnels
En contrat d'apprentissage X
idem
Après un parcours de formation continue X
idem
En contrat de professionnalisation X
idem
Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE X
Jury VAE de l’UPMC
Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 16 juillet 1984

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

http://www.licence.sdv.upmc.fr

http://www.cfa-upmc.jussieu.fr

Lieu(x) de certification : 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Université Pierre et Marie Curie 4 place Jussieu 75252 Paris cedex 05    
ou    
12, rue Cuvier 75005 Paris    

Historique de la certification :