Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 2937

Intitulé

DEUST : Diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques Conseiller en hygiène et environnement des collectivités

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ministère chargé de l'enseignement supérieur Président d'université, Recteur de l'académie

Niveau et/ou domaine d'activité

III (Nomenclature de 1967)

5 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

343 Nettoyage, assainissement, protection de l'environnement

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le conseiller en hygiène et environnement décèle, cerne et éventuellement résout les problèmes de pollution en assurant l’élimination et le recyclage des déchets. Il assure la surveillance de la qualité de l'air et de l'eau, le contrôle des nuisances et du bruit… Il a pour mission de faire respecter les règles de protection de l’environnement auxquelles sont de plus en plus astreintes les collectivités suite à la décentralisation et les entreprises qui doivent mettre en œuvre les normes européennes.
Dans les collectivités territoriales, il travaille en collaboration avec différents services (voiries, espaces verts…). Il propose des solutions concernant le tri sélectif des ordures ménagères (mise en place du schéma d’organisation de la collecte, du transport et du traitement des déchets urbains). Il supervise aussi le nettoiement de l’espace public.    
Il anime des séances d’information pour sensibiliser le public à la valorisation des déchets.    

Dans le domaine de la sécurité industrielle, il effectue des prélèvements sur site pour surveiller les rejets solides, liquides ou gazeux des unités de production. Il procède à la mise en œuvre des détecteurs et analyseurs de pollution et en assure la maintenance. Il propose l’exécution de travaux permettant de diminuer les nuisances du site.    

Lors d’analyses, il est susceptible de mettre en forme les résultats et réalise des synthèses.    
Dans un bureau d’études, il traite des dossiers d’implantation (station d’épuration, centre d’enfouissement…) et établit des diagnostics (études d’impact sur la faune ou le cadre de vie).    
Dans une chambre des métiers, il forme les artisans à la démarche environnementale.    
Connaître le fonctionnement d’une collectivité territoriale Faire preuve de diplomatie, d’autonomie et d’initiative    
Assurer une veille technique et réglementaire    
Anticiper les risques et les dysfonctionnements    
Etre un acteur important de la société par leurs capacités à surveiller l’environnement, l’hygiène et la sécurité    

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Ce professionnel exerce son activité dans les secteurs publics (communautés de communes, chambres de métiers, de commerce et d’agriculture), associatifs (conservatoire, association de protection de la nature...) et privés (industries, agences de l’eau).

.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1303 : Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel
  • K2306 : Supervision d'exploitation éco-industrielle

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

- Chimie organique, minérale, analytique ; biochimie, toxicologie - Géologie, hydrogéologie, hydrologie    
- Bactériologie, virologie, immunologie, parasitologie ; pathologie, maladies professionnelles    
- Biologie et écologie animales et végétales    
- Hygiène et santé ; diététique ; toxicomanie    
- Prévention des risques technologiques, sécurité au laboratoire    
- Secourisme    
- Droit des collectivités locales, de l’urbanisme et de l’environnement    
- Physique, mathématiques, informatique, statistiques    
- Techniques de communication ; anglais    
- Aménagement du territoire    

Validité des composantes acquises :  non prévue

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
Enseignants et professionnels
En contrat d'apprentissage X
idem
Après un parcours de formation continue X
idem
En contrat de professionnalisation X
idem
Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X
idem
Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Autres certifications :

L’enseignement de secourisme fait l’objet d’une validation particulière donnant lieu à l’Attestation de formation aux premiers secours (AFPS) et au Monitorat national des premiers secours (MNPS).

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 16 juillet 1984

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

Lieu(x) de certification : 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification :