Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 30064

Intitulé

Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Gestion de projets et structures artistiques et culturels (fiche nationale)

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Université d'Angers, Université Bordeaux Montaigne - Bordeaux 3, Université Savoie Mont Blanc - Chambéry, Université de Bourgogne - Dijon, Institut national universitaire Champollion, Université du Maine - Le Mans, Université de Rennes 1, Université de Toulon, Université Jean Jaurès - Toulouse 2, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, Université de Lorraine Recteur de l’académie, Chancelier des universités ; Président de l'Université accréditée pour délivrer le diplôme.

Niveau et/ou domaine d'activité

II (Nomenclature de 1969)

6 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

310 Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion, 335 Animation sportive, culturelle et de Loisirs, 341 Aménagement du territoire, urbanisme

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

- Conception et mise en œuvre d’une stratégie globale de développement culturel au sein de compagnies
- Dynamisation d’un territoire rural, en intégrant des préoccupations d’ordre économique (implantation de nouvelles activités), d’ordre territorial (recompositions des collectivités) et d’ordre social (médiation)
- Prise en compte des initiatives locales, des besoins et des projets des populations en vue de faciliter le travail partenarial (acteurs politiques, économiques et sociaux)
- Participation à la définition du projet : réalisation et suivi de projet au sein de compagnies
- Elaboration financière d’un projet (conventions et budgets prévisionnels) concernant l’ensemble ou une partie des actions à mener à partir d’analyses et d’études concrètes
- Expertise des conditions matérielles de réalisation (location et installation de matériel)
- Développement des réseaux artistiques spécialisés pour diffusion et co-production
- Encadrement d’une équipe

- Soutenir la création, la production et le développement de projets culturels ou artistiques
- Etablir un diagnostic territorial, analyser les besoins et la demande des publics
- Concevoir et piloter un projet culturel dans un territoire rural
- Assurer le suivi administratif, technique et financier du projet
- Manager des équipes pluridisciplinaires
- Développer une stratégie marketing et mettre en œuvre un plan de communication
- Evaluer les résultats obtenus et redéfinir le projet en fonction de cette évaluation
- Contribuer à un développement culturel durable et équitable
- Encadrer les  cursus artistiques d’élèves dans différents contextes
- Concevoir des partenariats 

 

- Se situer dans un environnement socio-professionnel et interculturel, national et international, pour s’adapter et prendre des initiatives
- Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
- Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet
- Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.
- Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique

 

- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.
- Développer une argumentation avec esprit critique.
- Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.
- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

- R90 : Activités créatives, artistiques et de spectacle

- Chargé de développement culturel
- Médiateur culturel
- Chargé/Chargée d'animation de projets éducatifs de quartier
- Gestionnaire de collections
- Agent / Agente de développement local
- Chargé / Chargée de développement social
- Chargé de programmation culturelle
- Agent de médiation culturelle

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • K1206 : Intervention socioculturelle
  • K1602 : Gestion de patrimoine culturel
  • K1802 : Développement local

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Les modalités de la certification permettent de valider les compétences via l'acquisition de l'ensemble des aptitudes, connaissances et compétences constitutives du diplôme (l'article 11 de l'arrêté Licence 2011). Celles-ci sont appréciées soit par un contrôle continu et régulier (prioritaire sur l'ensemble du cursus conduisant à la licence), soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.

Chaque enseignement a une valeur définie en crédits européens (ECTS). Le nombre de crédits par unité d'enseignement est défini sur la base de la charge totale de travail requise et tient donc compte de l'ensemble de l'activité exigée : volume et nature des enseignements dispensés, travail personnel requis, des stages, mémoires, projets et autres activités. Une référence commune est fixée correspondant à l'acquisition de 180 crédits pour le niveau licence. 

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Leur composition comprend :

- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements. 
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

En contrat d'apprentissage X

Leur composition comprend :

- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements. 
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

Après un parcours de formation continue X

Leur composition comprend :

- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements. 
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

En contrat de professionnalisation X

Leur composition comprend :

- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements. 
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

Composition définie par le Code de l’éducation : article L 613-3 modifié par la loi n° 2015-366 du 31 mars 2015

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

- Arrêté du 1er août 2011 relatif à la licence

- Arrêté du 22 janvier 2014, fixant les modalités d’accréditation d’établissements d’enseignement supérieur

- Arrêté du 22 janvier 2014, fixant le cadre national des formations conduisant à la délivrance des diplômes nationaux de licence, de licence professionnelle et de master

- Arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle

- Arrêté du 27 mai 2014 fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle

- Arrêté du 16 mars 2015 modifiant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle

- Décret VAE – Code de l’éducation : article L 613-3modifié par la loi n° 2015-366 du 31 mars 2015

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Université d'Angers, arrêté du : 17/07/2017 Université Bordeaux Montaigne - Bordeaux 3, arrêté du : 27/05/2016 Université Savoie Mont Blanc - Chambéry, arrêté du : 24/06/2016 Université de Bourgogne - Dijon, arrêté du : 18/04/2017 Institut National Universitaire Champollion, arrêté du : 23/05/2016 Université du Maine, arrêté du : 03/07/2017 Université Rennes 1, arrêté du : 29/06/2017 Université de Toulon, arrêté du : 15/07/2015 Université Jean-Jaures - Toulouse 2, arrêté du : 15/04/2016 Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambresis, arrêté du : 03/07/2015; Université de Lorraine, arrêté du : 15/06/2018

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

-Décret VAE – Code de l’éducation : article L 613-3modifié par la loi n° 2015-366 du 31 mars 2015 -Décret n° 2017-1135 du 4 juillet 2017 relatif à la mise en œuvre de la validation des acquis de l'expérience 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Pour plus d'informations se reporter au site web des établissements.

Autres sources d'information : 

Pour plus d'informations se reporter au site web des établissements.

Université d'Angers

Université Bordeaux Montaigne - Bordeaux 3

Université Savoie Mont Blanc - Chambéry

Université de Bourgogne - Dijon

Institut National Universitaire Champollion

Université du Maine

Université Rennes 1

Université de Toulon

Université Jean-Jaures - Toulouse 2

Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambresis

Université de Lorraine

Lieu(x) de certification : 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification :