Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 4203

Intitulé

Titre ingénieur : Titre ingénieur Ingénieur diplômé de l’Institut des sciences et techniques de l’ingénieur de Lyon de l'Université Lyon 1 (ISTIL), spécialité systèmes industriels

Nouvel intitulé : Titre d'ingénieur diplômé de l’École Polytechnique Universitaire de l'Université Lyon 1, spécialité Systèmes Industriels et Robotique

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Institut des sciences et techniques de l'ingénieur (Lyon)
Modalités d'élaboration de références :

CTI

Président de l’Université, Recteur d'Académie de Lyon, Directeur de l'Institut, Institut des sciences et techniques de l'ingénieur (Lyon)

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

200 Technologies industrielles fondamentales

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

L’Institut des sciences et techniques de l’ingénieur de Lyon a pour objectif de former et certifier des ingénieurs dans la spécialité 'systèmes industriels', aux compétences techniques pluridisciplinaires, comprenant de la mécanique, de l’électronique de l’automatique et des techniques numériques mais aussi de la gestion de production, de la qualité, de l’économie et du droit, en prise directe avec la problématique de la production industrielle : pour survivre dans un marché mondial de plus en plus concurrentiel, les entreprises doivent augmenter leur productivité, améliorer la qualité de leurs produits ou services, réduire leurs coûts. Toute entreprise, industrie ou organisme qui doit faire face à ce défi peut bénéficier des compétences d’un ingénieur en systèmes industriels, qu’il s’agisse d’une compagnie manufacturière ou d’une entreprise de services.    

L’ingénieur en systèmes industriels est un innovateur, un coordinateur et un expert en méthodes : il cherche les moyens de faire économiser le temps, l'argent, les matériaux, l'énergie et autres ressources de l'entreprise.    

Description des compétences évaluées et attestées    

- Dimension générique propre à l'ensemble des titres d'ingénieur. La certification implique la vérification des qualités suivantes :    

1. Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales.    

2. Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité.    

3. Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.    

4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.      

5. Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.    

6. Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.    

7. Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.    


- La dimension spécifique à l'ISTIL :     

- L'ingénieur ISTIL en systèmes industriels possède la capacité à développer, exploiter et optimiser des systèmes automatisés (production, chaîne logistique),    

- Il sait mettre en œuvre des méthodologies d’analyse, de gestion et d’organisation du fonctionnement des outils et des flux de production,    

- Il maîtrise les outils de la qualité ; il sait animer une démarche qualité,    

- Il sait rédiger des documents techniques,    

- Il connaît et sait appliquer la réglementation du travail,    

- Il a acquis les méthodes d’organisation de la maintenance,    

- Il connaît les outils de veille technologique,    

-  Pour comprendre les problèmes et y remédier, l'ingénieur en Systèmes industriels doit être curieux, observateur, et savoir écouter,    

- Pour vendre ses idées, il doit avoir des talents de négociateur et exceller dans le domaine de la communication.    


Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Secteurs d'activité des jeunes diplômés :    
Les diplômés exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que la fabrication d’équipements mécaniques, les services informatiques et les SSII, les bureaux d’études techniques, l'ingénierie et la R&D.    




Grandes fonctions de l'ingénieur diplômé :    
Les ingénieurs diplômés de l’ISTIL spécialité systèmes industriels peuvent prétendre aux fonctions suivantes :    
- ingénieur R et D,    
- ingénieur production,    
- ingénieur maintenance,    
- ingénieur logistique,    
- ingénieur qualité.    

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 : Management et ingénierie de production
  • I1102 : Management et ingénierie de maintenance industrielle
  • H1402 : Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1502 : Management et ingénierie qualité industrielle

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Organisation des enseignements et leur évaluation    

Organisation du cursus    

La certification s’obtient après un cursus de formation organisé en six semestres dont cinq d’enseignement et un semestre de stage de fin d’études.    
Les cinq semestres d’enseignement représentent 161 crédits ECTS ainsi répartis entre :    
- Modules scientifiques et techniques : 117 crédits ECTS,    
- Modules de  connaissances de l’entreprises : 17 crédits ECTS,    
- Langues vivantes : 17 crédits ECTS,    
- Activités sportives : 10 crédits ECTS.    

Les stages industriels représentent 19 crédits et comprennent :    
- Un stage ouvrier : 3 crédits ECTS (4 semaines),    
- Un stage de fin d’études 16 crédits ECTS (24 semaines soit un semestre).    

Modalités d’évaluation des acquis des élèves    

- Les compétences scientifiques, ainsi que les compétences en économie gestion-management (sciences de l’entreprise) sont évaluées par des contrôles écrits individuels, des exposés, des travaux pratiques, la réalisation de dossiers et de projets..    

- Les compétences en anglais sont évaluées à l’aide d’un examen de langue externe (le TOEFL). Le niveau 550 est exigé pour l’obtention du diplôme en formation initiale.    

- Les connaissances, capacités spécifiques et aptitudes particulières sont évaluées par  contrôle continu ou à différentes modalités suivant la matière.    

- Les 2 stages obligatoires (28 semaines au total) font l’objet d’une triple évaluation du comportement dans l’entreprise par le tuteur en entreprise, du rapport écrit par l’enseignant parrain du stage (qui assure la liaison avec le tuteur en entreprise et au moins une visite au cours du stage) et d’une soutenance orale par un jury composé du parrain, d’au moins un autre enseignant chercheur et dans la mesure de sa disponibilité du tuteur).    


Validité des composantes acquises :  2 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
Selon le règlement  de l’université Claude Bernard Lyon 1, la composition des jurys validant les six semestres des trois années du cursus de formation d’ingénieur est fixée par un arrêté du  Président de l’université à partir d’une  proposition de la direction de l’école suivie par un examen du CEVU. Le président du jury est le directeur ou le directeur des études de l’école tandis que les 5 autres membres sont issus du corps enseignant de l’ISTIL.  La composition du jury de délivrance du diplôme s’établit selon les mêmes règles en fin de cursus d’ingénieur.
En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X
En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2006 X
Dispositif prévu à la rentrée 2006/2007
Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Certifications reconnues en équivalence :

L'obtention du diplôme d'ingénieur entraîne l'attribution du grade de Master    

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 10 mai 1993 portant habilitation de l'université Claude Bernard Lyon-1 à délivrer le titre d'ingénieur diplômé de l'institut des sciences et techniques de l'ingénieur de Lyon avec les 4 spécialités : matériaux ; mécanique, productique et modélisation et calcul scientifique.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

http://istil.univ-lyon1.fr.

Lieu(x) de certification : 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification : 

Certification suivante :  Titre d'ingénieur diplômé de l’École Polytechnique Universitaire de l'Université Lyon 1, spécialité Systèmes Industriels et Robotique