Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 4352

Intitulé

Titre ingénieur : Titre ingénieur Ingénieur diplômé de l’Ecole Supérieure des Sciences et technologie de l’ingénieur de Nancy (ESSTIN) de l'Université de Lorraine

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ecole supérieure des sciences et technologies de l'ingénieur (ESSTIN) le Recteur Chancelier de l’Académie, Le Directeur de l’ESSTIN, le Président de l’Université de Lorraine

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

110 Spécialités pluri-scientifiques

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

La certification délivrée – attestée par un titre d’ingénieur diplômé, conférant le grade de master – permet à son titulaire d’exercer des métiers d’ingénieur et d’évoluer
en entreprise / organisme dans les contextes et les situations les plus variés.

La certification, soumise au contrôle de la CTI, reconnaît la capacité du titulaire à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, avec un réel niveau de responsabilité. La conception, la réalisation, la mise en oeuvre et le maintien en condition opérationnelle des produits, des process et des systèmes dans des situations industrielles évolutives sont au coeur de l’activité de l’ingénieur. Les aptitudes de l’ingénieur diplômé se fondent sur un ensemble de connaissances scientifiques, techniques, économiques, sociales et humaines, permettant de retracer des perspectives innovantes au sein des entreprises.

Compétences et capacités attestées par toutes les formations d'ingénieurs

1. Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales.    

2. Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité.    

3. Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.    

4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.      

5. Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.    

6. Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.    

7. Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.

8. Ouverture sur le monde de la recherche et Appréhension de l'entreprenariat



Compétences spécifiques attestées par la certification visée

Grands domaines techniques de référence pour la certification :

  • Domaine technique 1: Électricité, Électronique, Électrotechnique, Automatique
  • Domaine technique 2 : Mécanique, Énergétique
  • Domaine technique 3 : Génie industriel, Production, Logistique
  • Domaine technique 4: Matériaux
  • Domaine technique 5 : Informatique, Systèmes d’information, Mathématiques, Modélisation
  • Domaine technique 6 : Industrie et Environnement, prévention des risques , sécurité


Remarque :
les compétences spécifiques de l’ingénieur ESSTIN s’appuient sur une formation scientifique et technique généraliste se rapportant à l’ensemble des
domaines précités.


Connaissances, capacités ou aptitudes particulières développées dans la certification

Compétences transversales :
aptitude à identifier et résoudre des problèmes complexes à caractère scientifique et technique, à la conception et à la réalisation de produits, à l’élaboration de procédures et méthodologies, au management, dans tous types de contextes, industriels ou de services, locaux ou internationaux.

En plus de ces compétences généralistes, les ingénieurs ESSTIN présentent des profils caractérisés par le parcours de formation qu’ils ont choisi et suivi dans un des deux
Départements de fin d’études en 4ème et 5ème années d’un cursus en 5 ans et qui leur permettent d’acquérir des compétences approfondies dans les domaines couverts par chacune des 6 options proposées :

Option Systèmes d’information et réseaux :
Capacités à répondre aux besoins en architectures des systèmes d’information et de décision des entreprises, prenant en compte la complexification des technologies et l’évolution liée à l’économie numérique, par la maîtrise des connaissances des réseaux d’accès et de coeur, des méthodes de développement des nouveaux services intégrant les problématiques de la sécurité, de la mobilité et de la convergence des systèmes.

Option Commande et supervision des systèmes :
Capacités à comprendre et maîtriser les systèmes technologiques complexes, embarqués ou distribués, dans toute la durée de leur cycle de vie et aux différents niveaux de conception et de contrôle, matériel, logiciel, informationnel et organisationnel, et à mener les projets associés de développement en ingénierie

Option Maintenance et sûreté des systèmes :

Capacités à analyser et piloter l’organisation d’un service de maintenance, à proposer des méthodes d’organisation adaptée à la taille de l’entreprise reposant sur des outils d’amélioration des activités de maintenance. Capacité à maîtriser la qualité des produits et à analyser la fiabilité, la disponibilité et la sûreté des systèmes industriels, et à proposer des améliorations pour assurer le suivi des diverses phases du cycle de vie des systèmes.

Option Industrie et environnement :

Capacités à répondre à la demande des entreprises et organismes devant intégrer l’environnement dans leur stratégie et entrer dans une démarche de développement durable, grâce à une connaissance approfondie à la fois des process industriels et des problématiques environnementales (air, eau, déchets, management environnemental, technologies propres et économes,…).

Option Mécanique des fluides et énergétique :

Capacités à concevoir ou optimiser les procédés utilisés dans l’ingénierie fluide et dans le domaine de l’énergétique, grâce à de solides
compétences en physique (mécanique, thermodynamique, thermique) et à la maîtrise des méthodes numériques et expérimentales les plus récentes, acquise par la pratique de codes de calculs et de techniques de mesures.

Option Matériaux et structures :

Capacités à mener des projets de conception de pièces diverses, machines ou structures, depuis le choix du matériau jusqu’à la réalisation finale, en passant par le dimensionnement, l’analyse dynamique et l’optimisation grâce aux moyens de calculs numériques, et par la confrontation à l’expérience. Spécialisation possible en biomécanique-biomatériaux, ainsi qu’en calcul des structures en génie civil.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

*Secteurs d'activité :
Industries Agro-alimentaires     
Extraction, énergie (hors chimie)     
Industries chimiques, pharmaceutiques et para chimiques     
Industries de la métallurgie    
Fabrication d’équipements mécaniques     
Construction automobile, aéronautique, matériel de transport    
Matériels informatiques et électroniques     
Construction, Génie Civil   Bâtiment,Travaux Publics     
Autres secteurs de l’industrie    
Banque et assurance     
Services informatiques (SSII). Editeurs de logiciels     
Télécommunications      
Eau, déchets, gestion des déchets     
Services ingénierie et Etudes techniques     
Fonction publique et territoriale    
Santé, biomédical     
Autres secteurs tertiaires    

*Grandes fonctions de l'ingénieur diplômé :
L'activité de ce professionnel  a trait principalement à l'outil de production : il exerce donc dans les unitées liées à  la production, l'exploitation, la maintenance, les essais, la qualité et la sécurité ; cet ingénieur de production peut participer également à la conception, la mise en oeuvre de systèmes d'information. Il peut avoir des missions d'ingénieur d'études dans les services liés aux études et conseils techniques.    

Il peut parfois exercer ses fonctions dans la recherche et le développement, plus rarement dans l'enseignement et la recherche publique ou comme responsable du marketing ou des relations clients.

*Exemples de métiers :
Ingénieur en organisation
Ingénieur réseaux ; Ingénieur systèmes ; Ingénieur CAO ; Ingénieur GPAO ; Ingénieur énergie ; Chef de projet informatique ;
Ingénieur de gestion de la production ; Ingénieur méthodes et organisation
Ingénieur d’Etudes-Recherche-Développement ; ingénieur en automatismes
Ingénieur matériaux
Ingénieur sécurité environnement
Ingénieur de maintenance ; Ingénieur instrumentation-régulation
Ingénieur calcul de structures ; Ingénieur d’études en génie climatique

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • M1402 : Conseil en organisation et management d'entreprise
  • H1402 : Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • M1802 : Expertise et support en systèmes d'information
  • H1302 : Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • I1102 : Management et ingénierie de maintenance industrielle

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

L'accès à l'ESSTIN en 1ère année se fait sur Concours Geipi Polytech pour les bacheliers S, STI2D, STL.
L'admission est possible également en 2ème, 3ème ou 4ème année, après un concours sélectif (dossier+entretien), aux titulaires d’un DUT ou BTS, d’une licence, d'un master ou tous diplôme étranger équivalent, ainsi qu’aux candidats issus d’une CPGE (Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles) ATS ou TSI ou sur Concours Polytech pour CPGE MP, PSI, PT, PC

Le cursus est organisé en semestres et décliné en Unités d’Enseignement (UE). L’évaluation des connaissances s’effectue par contrôle continu. La validation des UE est basée sur le système de crédits ECTS (European Credits Transfer System, ou Système européen de transfert et d’accumulation de crédits).Toute UE validée donne lieu à l’octroi de crédits ECTS, une année entièrement validée permet l’obtention de 60 crédits ECTS ; 300 crédits au minimum étant nécessaires pour prétendre au diplôme d’ingénieur ESSTIN.


Les compétences en anglais sont évaluées à l’aide du TOEIC, examen externe qui doit être validé par un score minimum de 785 pour l’obtention du diplôme.
La formation est organisée selon le modèle LMD (Licence, Maîtrise, Doctorat) en 3+2 :
- les trois premières années constituent le tronc commun,
- les deux dernières années proposent des parcours de spécialisation.

Capacités communes (Tronc commun)
Le tronc commun est essentiellement axé sur l’acquisition de connaissances scientifiques de base. Une large place est toutefois accordée dès la 1ère année aux enseignements technologiques dont la part s’accroit en 2ème année et qui sont complétés par un stage "d'exécution" d'une durée d'1 mois en milieu industriel. En 3ème année, la proportion des enseignements technologiques est encore accentuée notamment par l’introduction de l’activité « Etudes et Réalisations » qui est une composante essentielle de la formation ESSTIN. Cette activité, qui est pratiquée aussi en 4ème et en 5ème année, est mise en oeuvre suivant une pédagogie de « Gestion de Projet » qui permet aux élèves-ingénieurs d’être confrontés à des cas réels présentés par des entreprises.

La 1ère année
Sciences fondamentales : mathématiques, physique-chimie... : 24 ECTS
Sciences pour l'ingénieur (ou sciences techniques appliquées) : informatique, conception-fabrication, circuits électriques... : 25 ECTS
Culture et communication pour l’Ingénieur : langues, connaissance de l’entreprise,... : 11 ECTS

La 2ème année
Sciences fondamentales : mathématiques, physique, mécanique du solide... : 25 ECTS
Sciences pour l'ingénieur : Informatique, Mécanique-CAO, Electronique, Thermodynamique... : 26 ECTS
Culture et communication pour l’Ingénieur (langues, communication, stage de 4 à 8 semaines) : 9 ECTS  

La 3ème année
Sciences fondamentales : mathématiques et physique appliquées : 21 ECTS
Sciences pour l'ingénieur : informatique appliquée, matériaux, énergie, mécanique, CAO et productique,  ondes-optique,... : 23 ECTS
Culture et communication pour l’Ingénieur (Sciences Humaines et Sociales) : Sciences Technologie Société, entrepreneuriat, droit de l’entreprise, culture de la recherche et de l’innovation : 6 ECTS
Projet Etude et réalisations ou projet citoyen (responsabilité globale) : 10 ECTS

Connaissances, capacités spécifiques et aptitudes particulières (4eme et 5eme années)
En fin de troisième année, les étudiants choisissent leur parcours de spécialisation articulé autour des 6 options proposées.
La formation s’achève en entreprise par un stage d’une durée de 6 mois de niveau ingénieur.

La 4 ème année :
35 ECTS de cours commun (UE obligatoires) dont traitement de données, optimisation, logistique et  qualité, mécanique quantique, développement durable et gestion des risques technologiques, énergie électrique, gestion d’entreprise, Ethique et Responsabilités de l’ingénieur, maintenance et sécurité des systèmes. Environ 25% du temps est consacré au projet Etudes et Réalisations en partenariat avec une entreprise (environ 1jour/semaine) soit 10 ECTS.
25 ECTS attribuées aux UE dites « libre choix » : cours thématiques au choix en lien avec l'option de fin d'études à choisir en dernière année :

  • Commande et Supervision des Systèmes (CSS)
  • Maintenance et Sûreté des Systèmes (MSS)
  • Systèmes d'Information et Réseaux (SIR)
  • Industrie et Environnement (IE)
  • Mécanique Structures Matériaux (MSM)
  • Mécanique des Fluides et Energétique (MFE)

La 5 ème année :
Le fonctionnement de la 5ème année est basé sur un principe de formation personnalisée. De nombreux professionnels interviennent dans le cursus et apportent leur expérience du monde de l'entreprise.
1. Pendant le 1er semestre (semestre S9), les élèves-ingénieurs suivent les cours de l'une des options de fin d'études suivantes :  20 ECTS

  • Commande et Supervision des Systèmes (CSS)
  • Maintenance et Sûreté des Systèmes (MSS)
  • Systèmes d'Information et Réseaux (SIR)
  • Industrie et Environnement (IE)
  • Mécanique Structures Matériaux (MSM)
  • Mécanique des Fluides et Energétique (MFE)

Ils choisissent 10 ECTS parmi les cours d'une autre option ou d'autres cours de différents Master de l'Université de Lorraine.

2. Le stage de fin d'études en entreprise (30 ECTS) commence en février (S9) et dure au minimum 6 mois. Il débouche la plupart du temps sur une proposition d'embauche.

 

L’attribution du diplôme est prononcée par un jury composé de l’ensemble des enseignants intervenant en 5ème année.

Les détails concernant la formation figurent dans le programme des études de l’école disponible sur le site WEB de l’ESSTIN.


A noter : la 5eme année est réalisable en alternance (contrat de professionnalisation)

 

Validité des composantes acquises :  2 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Jury composé du Directeur, du Directeur adjoint, du Directeur des Etudes, du Responsable pédagogique de l'année ou de l'option cfoncernée.

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Jury composé du Directeur, du Directeur adjoint, du Directeur des  Etudes, du Responsable pédagogique de l'année ou de l'option cfoncernée.

En contrat de professionnalisation X

Jury composé du Directeur, du Directeur adjoint, du Directeur des  Etudes, du Responsable pédagogique de l'année ou de l'option cfoncernée.

Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

Commission VAE de l’Université de rattachement auquel participent deux représentants de l’ESSTIN

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Certifications reconnues en équivalence :

L'obtention du diplôme d'ingénieur entraîne l'attribution du grade de Master

Label EURACE

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 25 février 2013 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé - JORF n°0091 du 18 avril 2013

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 29 mars 2005, J.O. du 28 mai 2005

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

http://www.esstin.univ-lorraine.fr/fr

Lieu(x) de certification : 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Lieu unique de préparation : ESSTIN- 2 rue Jean Lamour- Vandoeuvre les Nancy

Historique de la certification : 

1960 : Création de l'ISIN (Institut des Spécialités Industrielles de Nancy) qui devient rapidement l'Institut des Sciences de l'Ingénieur de Nancy
1985 : L'ISIN devient ESSTIN (Ecole Supérieure des Sciences et Technologies de l'Ingénieur de Nancy)