Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 4767

Intitulé

L'accès à la certification n'est plus possible (La certification existe désormais sous une autre forme (voir cadre "pour plus d''information"))

Titre ingénieur : Titre ingénieur Ingénieur diplômé de l'Ecole polytechnique de l'Université de Nantes (Polytech' Nantes), spécialité Génie électrique

Nouvel intitulé : Ingénieur diplômé de l’École polytechnique de l’Université de Nantes, spécialité Génie Electrique

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Ecole polytechnique de l'université de Nantes (EPUN)
Modalités d'élaboration de références :
CTI
Recteur de l'Académie de Nantes, Président de l'Université de Nantes, Directeur de l'école, Directeur de l'Ecole polytechnique EPUN

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

255 Electricite, électronique, 300 Spécialites plurivalentes des services

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Description des emplois et activités visés    

Comme l’ensemble des écoles du réseau Polytech, l’Ecole polytechnique de l’Université de Nantes a vocation à former et certifier des ingénieurs reconnus dans leur champ technologique spécifique. La pédagogie mise en œuvre par le réseau conduit à la capitalisation de compétences « métier » spécifiques.    

L’ingénieur généraliste en Génie électrique de Polytech’Nantes a des compétences techniques et scientifiques, humaines et économiques couvrant tous les domaines liés à la maîtrise de l’énergie électrique, de la gestion à l’exploitation. Il intervient aussi bien dans les milieux industriels que tertiaires.    

Sa formation lui permet d’appréhender des problématiques, de concevoir, d’innover, de réaliser, d’installer mais aussi d’exploiter et maintenir des systèmes électriques dans leurs diversités. Intégrant une grande partie de sciences humaines et économiques, elle lui permet ainsi d’acquérir les compétences nécessaires pour piloter des études, gérer et mener à bien des affaires, d’orchestrer l’intervention des différents partenaires internes ou externes, de veiller à la qualité et de garantir des réalisations conformes aux engagements normatifs et réglementaires.    

Description des compétences évaluées et attestées    

- Dimension générique propre à l'ensemble des titres d'ingénieur. La certification implique la vérification des qualités suivantes :    

1. Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales.    

2. Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité.    

3. Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.    

4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.      

5. Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.    

6. Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.    

7. Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.    


- Dimension spécifique au Réseau Polytech    

Les Ecoles d'ingénieurs du Réseau Polytech ont vocation à former et certifier des ingénieurs :    

• ayant des compétences « métier » largement reconnues dans leur champ technologique spécifique ;    

• dotés d’une grande ouverture d’esprit, d'une adaptabilité et d’une réactivité très importante du fait d’un fort brassage des cultures (largeur du champ de recrutement tant au niveau du profil qu’au niveau social) ;    

• aptes à diffuser dans le tissu industriel une « culture recherche » acquise par la proximité de laboratoires aux activités de recherche technologique et scientifique reconnues par les instances nationales ;    

• ayant de bonnes connaissances en sciences humaines, économiques et sociales, fruit d’un partenariat privilégié avec les Instituts d’Administration des Entreprises (IAE), composantes des universités.    


- Dimension spécifique à la spécialité Génie électrique :     

• Les compétences peuvent être résumées comme suit :    
- Connaissance et compréhension des champs scientifiques et techniques liés au génie électrique au sens large : électrotechnique, électronique, automatique,    
- Culture industrielle du secteur du génie électrique et de ses applications,    
- Conception des convertisseurs d’énergie, des systèmes de production et de transport d’énergie ainsi que de la commande des systèmes,    
- Gestion et management technico-économique des projets industriels,    
- Sensibilisation aux questions de maîtrise des risques et de la sécurité électrique.    

• Compétences transversales :    
- Maîtrise des outils de la communication : anglais, expression, communication, négociation, conduite de réunion,    
- Maîtrise des outils de la gestion des hommes : psychologie, gestion des ressources humaines,    
- Maîtrise des bases de l’économie et de la gestion : économie générale et d’entreprise, gestion de projet et gestion d’entreprise ainsi que connaissance des bases du droit : droit du travail, droit des marchés et des contrats.    

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Secteurs d'activité des jeunes diplômés :    
Les diplômés exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que les services ingénierie et études techniques, la construction automobile, l'aéronautique, le matériel de transport, les matériels informatiques et électroniques, les installations électriques, les télécommunications, les industries de la métallurgie.     


Grandes fonctions de l'ingénieur diplômé :    
L'activité de ce professionnel a trait principalement aux études techniques liées à son domaine de compétences ; à la production, l'exploitation, la maintenance, les essais, la qualité et la sécurité des produits. Cet ingénieur intervient également dans la recherche et le développement et dans la conduite de projets. Il peut en outre être amené à administrer ou diriger des services dans chacun de ces pôles d'activités ; voire dans le domaine du développement commercial, où il prend en charge les relations clients et/ou le service marketing. Mais les débouchés majeurs de cet ingénieur restent l'environnement des études techniques.    

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1206 : Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 : Management et ingénierie de production
  • H1102 : Management et ingénierie d'affaires
  • F1106 : Ingénierie et études du BTP

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Organisation des enseignements et leur évaluation    

Dans toutes les écoles du réseau Polytech’, le cursus conduisant au diplôme d’ingénieur est organisé en 10 semestres après le baccalauréat selon le schéma 4 + 6  : les six derniers semestres correspondant au cycle ingénieur proprement dit.    

Semestres 1 à 4 (2 années)    
Plusieurs types de cursus ou parcours post-bac ouvrent l’accès aux cycles ingénieurs des Polytech’ après quatre semestres de scolarité :    
• Des cursus externalisés : classes préparatoires des lycées, parcours licence (L2), DUT…    
A l’issue de ces cursus, les élèves sont recrutés sur concours.    
• Un parcours spécifique offert aux bacheliers scientifiques par les écoles du réseau Polytech’ : “Parcours des écoles d’Ingénieurs Polytech” (PeiP) (www.admission-postbac.org, rubrique écoles en 5 ans).    
Ce parcours comporte un enseignement dans un parcours de Licence (L1 et L2) associant sciences fondamentales, technologies et formation générale, des enseignements spécifiques et un accompagnement individuel (tutorat) des élèves-ingénieurs,    
À l’issue des 2 années, les étudiants ayant validé leur PeiP ont un accès direct, et de droit, à une école du réseau Polytech.    

Semestres 5 à 10 (3 années de cycle ingénieur)    
- La scolarité en cycle ingénieur se déroule sur 6 semestres dont un de stage. Chacun des cinq premiers semestres comporte environ 400 heures d’enseignements en présentiel qui sont complétés par des projets et travaux personnels.    

- L’enseignement par projets est développé tout au long de la scolarité, au moins un de ces projets est effectué en partenariat avec un industriel. Les enseignements de langues et de sciences humaines et sociales sont mutualisés sur toutes les spécialités de l’école et gérés par des services transversaux autonomes. Les enseignements de spécialité sont effectués au sein des départements.    

La mise en situation sur sites industriels est proposée lors de stages : découverte de l’entreprise en 3ème année, au moins deux mois en 4ème année et le dernier semestre de la 5ème année.    


Unités d’enseignement et évaluation    
Les semestres sont découpés en unités d’enseignements affectées d’un certain nombre d’ECTS.    
A l’intérieur de chacune des unités d’enseignements, les modes d’évaluation sont des épreuves écrites et/ou des épreuves orales. Des modes particuliers sont mis en place pour les travaux pratiques (contrôle continu), pour les projets (rapport et soutenance orale, individuelle ou en groupe). La validation d’une unité d’enseignement est automatique si la moyenne est supérieure à 12 sur 20, dans les autres cas elle est décidée par le jury de fin d’année.    

Modalités d’obtention du diplôme    
Le diplôme est attribué si les trois années du cycle de scolarité ingénieur sont validées. La validation de la dernière année est conditionnée pour moitié par la note du stage de fin d’études qui doit être supérieure à 12 sur 20. Cette note est attribuée par un jury composé d’enseignants et de professionnels ayant encadré l’élève dans son environnement de stage.    

Pour l'obtention du diplôme, il est exigé, en langue Anglaise, un niveau B2 supérieur défini dans le cadre CEL (B1 en formation continue).    

Validité des composantes acquises :  2 an(s)

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
Directeur de l'école, responsables des spécialités, enseignant-chercheurs, enseignants, professionnels    

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X
En contrat de professionnalisation X
Par candidature individuelle X
Par expérience dispositif VAE X
Directeur de l'école, correspondant VAE de l'école, enseignants-chercheurs, enseignants, professionnels
Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Certifications reconnues en équivalence :

L'obtention du diplôme d'ingénieur entraîne l'attribution du grade de Master    



Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Code de l'éducation Art L. 642-1 deuxième alinéa Décret 99-747 du 30 août 1999 modifié    
Décret 2001-242 du 22 mars 2001    
Décret 99-1225 du 21 décembre 1999 (création de l’école)    

Arrêté du 16 juin 2003 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé    

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

- Diplômés au 15 septembre 2006 : 4436 au total, - 355 en Génie électrique (depuis 2000)    

- 829 élèves ingénieurs sont inscrits à l’école en 2006-2007.    

Autres sources d'information : 

http://www.polytech-reseau.org

http://www.polytech.univ-nantes.fr

Lieu(x) de certification : 

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Historique de la certification :