Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 9446

Intitulé

L'accès à la certification n'est plus possible

Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Intervention sociale - Spécialité Coordinateur de projets en Éducation à l'environnement pour un développement durable

Nouvel intitulé : Intervention sociale Spécialité Coordinateur de projets en Éducation à l'environnement et au développement durable

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Centre international d'études supérieures en sciences agronomiques (montpellier) (SUPAGRO Montpellier), Université Paul Valéry - Montpellier 3 (Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche) Recteur d'academie, Président de l'université de Montpellier III, Directeur Général du CIESSA

Cette certification fait l''objet d''une co-délivrance : tous les certificateurs doivent être signataires

Niveau et/ou domaine d'activité

II (Nomenclature de 1967)

6 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

333 Enseignement, formation, 340 Spécialites plurivalentes des services a la collectivité, 341 Aménagement du territoire, urbanisme

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le diplômé est chargé de la coordination de projet dans le domaine de l'environnement et du développement durable. Les projets peuvent être d'ordre éducatif et/ou territorial
Le coordinateur de projet en éducation à l'environnement pour un développement durable possède 3 fonctions principales :
1. Responsable pédagogique et intervenant en formation, pour cela il est capable de :
- Concevoir des programmes éducatifs en fonction de la commande (publics, durée, moyens...),
- Proposer des démarches et outils pédagogiques,
- Évaluer les actions éducatives menées,
- Être garant de la qualité des prestations,
- Coordonner une équipe d'animateurs,
- Planifier les activités de l'équipe,
- Créer de la dynamique au sein de l'équipe,
- Concevoir et réaliser des interventions en formation dans son domaine de spécialité,
2. Coordinateur de réseaux, pour cela il est capable de :
- Faciliter la circulation de l'information,
- Coordonner l'organisation d'un événement,
- Participer à la promotion de sa structure,
3. Conseiller et médiateur, pour cela il est capable de :
- Utiliser des techniques de médiation,
- Repérer les enjeux d'un territoire,
- Initier des projets partenariaux, réaliser un suivi et une évaluation de ces projets,
- Fédérer une équipe, des acteurs, des partenaires autour d'un projet,
- Animer des réunions et des débats,
- Négocier avec les partenaires.

Le diplômé possède les compétences transversales suivantes, il a :
- des qualités relationnelles
- l’esprit d’analyse et de synthèse
- des qualités organisationnelles
- la capacité à gérer un budget
- la capacité rédactionnelle
Le diplômé possède des connaissances sur :
- l’histoire et le secteur socioprofessionnel actuel de l’éducation à l'environnement pour un
développement durable,
- les courants éducatifs, les démarches pédagogiques,
- les fondements scientifiques en sciences de l’environnement,
- le rôle des partenaires institutionnels, des collectivités territoriales,
- les procédures territoriales, les textes réglementaires,
- les démarches de concertation pour l'élaboration et le pilotage de dossiers,
- les programmes scolaires.
- une langue étrangère (anglais)
- les outils de communication (multimédias, )
- les techniques de communication.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Ce métier Coordinateur de projet en Éducation à l'environnement pour un développement durable
est exercé :
en tant que salarié dans :
- un bureau d'étude
- un service communication/formation d'une entreprise
- une structure associative,
- un service de collectivités territoriales (service environnement d'une grande municipalité,
d'une communauté d'agglomérations, d'un conseil général ou régional, dans un parc naturel
régional...),
ou bien avec le statut de travailleur indépendant.
ou encore avec le statut d'entrepreneur salarié dans une SCOP (société coopérative d'emplois et
d’activités).

Coordinateur pédagogique, Coordinateur-formateur, animateur de formation, formateur-consultant.

Responsable pédagogique, responsable de centre de formation, directeur de secteur ou de département (centre de formation).

Ingénierie de formation

Conseiller en développement local, chargé de mission en développement local, agent de développement en milieu rural.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • K1802 : Développement local
  • K2111 : Formation professionnelle
  • K2102 : Coordination pédagogique

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Une phase de mise à niveau de deux semaines est mise en place, en fonction de l'origine des étudiants, deux groupes seront constitués et recevront des apports complémentaires : culture scientifique sur les sciences de l'environnement et sur les pratiques d'animation en EEDD.
Les enseignements sont répartis en 8 Unités d'Enseignement, sur des aspects thématiques et des approches pluridisciplinaires, permettant d'acquérir des connaissances, des méthodes et des outils nécessaires à la prise de fonction.
Les enseignements en UE7 et UE8, s'appuient sur des situations professionnelles :
- les projets tutorés, permettent aux étudiants de travailler en équipe, sur des sujets commandités par des structures professionnelles.
- Le stage en milieu professionnel a une durée 14  semaines est scindé en 3 séquences :
+ une première séquence de découverte de la structure, 2 semaines novembre-décembre.
+ une deuxième séquence de démarrage du projet du stage, 2 semaines en février.
+ et une troisième séquence de réalisation du projet, 10 semaines d'avril à juin.

Chaque UE sera évaluée par une épreuve écrite (dossier, étude de cas) ou une mise en situation portant sur les connaissances théoriques et méthodologiques et les savoir faire acquis.

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Enseignants-chercheurs : 50%
Professionnels : 20%
Autres Enseignants : 30%

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Enseignants-chercheurs : 40%
Professionnels : 20%
Autres Enseignants : 40%

En contrat de professionnalisation X

Enseignants-chercheurs : 50%
Professionnels : 50%

Par candidature individuelle X

Enseignants-chercheurs : 40%
Professionnels : 20%
Autres Enseignants : 40%

Par expérience dispositif VAE X

Enseignants-chercheurs : 50%
Professionnels : 50%

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 17 novembre 1999 publié au JO du 24/11/1999.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret du 24 avril 2002 relatif à la Validation des acquis de l'expérience.

Références autres : 

Arrêté du 18 juin 2009 relatif à l'habilitation de l'Université Montpellier 3 à délivrer des diplômes nationaux.

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Autres sources d'information : 

www.supagro.fr

www.univ-montp3.fr

Université Paul Valéry

SUPAGRO

Lieu(x) de certification : 

Université Paul Valéry - Montpellier 3 : Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon - Hérault ( 34) [Montpellier]

Centre international d'études supérieures en sciences agronomiques (montpellier) : Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon - Hérault ( 34) [Montpellier]

-Université Paul Valéry Montpellier 3

Route de Mende, 34199 Montpellier cedex 5

-Montpellier SupAgro - Montpellier

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Montpellier

Historique de la certification :