Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 9797

Intitulé

Ouvrier professionnel en restauration de patrimoine

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Conseil (départemental) d'architecture urbanisme environnement du Gers (CAUE 32) Président

Niveau et/ou domaine d'activité

V (Nomenclature de 1969)

3 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

232s Exécution des ouvrages

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

L'ouvrier professionnel en restauration du patrimoine agit sous le contrôle d'un chef d'équipe ou d'un responsable de chantier.  Il intervient en gros œuvre sur du bâti ancien aux fins de réhabilitation, entretien, ou conservation du patrimoine. Il doit être en mesure, soit de restituer les états d’origine, soit d’exécuter selon des prescriptions du maître d’œuvre et à partir des matériaux adaptés, des tâches de consolidation, ou de substitution de matériaux, dans les conditions de mise en oeuvre d’origine.
Ses activités principales sont :
Premier domaine : analyse et diagnostic d’ouvrages anciens
Analyser les ouvrages et décrire leur état sanitaire
Identifier les désordres et établir un diagnostic en rapport avec les pathologies identifiées
Faire le relevé de l’ouvrage en précisant les emplacements des désordres
     Deuxième domaine : organisation du poste de travail et mise en sécurité
Organiser les modes d’exécution, les approvisionnements, le poste de travail
Exécuter la mise en sécurité des ouvrages et des personnes
Prévenir les risques et prendre les mesures de premiers secours aux blessés
     Troisième domaine : exécution des travaux
Réaliser tracé et taille des matériaux suivant les prescriptions remises (pierres, bois, briques)
Reprendre de maçonneries et ossatures verticales suivant matériaux d’origine
Reprendre et consolidation d’arcs et de voûtes
Exécuter des parements avec matériaux adaptés
Intervenir sur ossatures bois (planchers, escaliers,  charpentes, pans de bois)
Exécuter ou reprendre des sols d’origine
Reprendre des couvertures et des éléments de toiture
Mettre en  oeuvre des matériaux et techniques de maîtrise énergétique

Les capacités attestées :
Capacité à analyser des ouvrages en situation de désordres et en effectuer la restitution graphique
Capacité à identifier les techniques de construction, la nature et la qualité des supports des ouvrages
Organiser le travail avec approvisionnement des matériaux et matériels, définir le phasage des tâches et organiser le tri des matériaux et la gestion des déchets et la récupération
Capacité à assurer la mise en sécurité (accès, étaiement, blindage…)
Compétence en diagnostic d’ouvrages de gros oeuvre et règles d’exécution des reprises, consolidations, restitution des ouvrages détériorés dans le respect des caractéristiques de l’édifice
Compétences en tracé et taille des pièces à substituer conformément aux prescriptions de la maîtrise d’œuvre
Compétence en traitement de surface et restitution de parement conformément aux états d’origine
Capacité à prendre en compte les aspects énergétiques dans le cas d’une réhabilitation
Capacité à anticiper les risques sur ouvrage et prendre les mesures de premiers secours

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

- Petites entreprises de restauration de bâtiment - Entreprises de maçonnerie et charpenterie de restauration
- Entreprises des monuments historiques

Maçon, tailleur de pierre, charpentier, enduiseur.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • F1703 : Maçonnerie
  • F1704 : Préparation du gros œuvre et des travaux publics
  • F1610 : Pose et restauration de couvertures
  • F1612 : Taille et décoration de pierres
  • F1501 : Montage de structures et de charpentes bois

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

1- Composante "observation, diagnostic et relevé" (évaluations par restitutions orales ou écrites à partir de visites de sites)
2 - Composante "organisation du poste de travail, mise en sécurité, approvisionnement, stockage" (évaluations à l'aide d'une grille multicritères lors des mises en situations en chantier-école et lors des périodes en entreprise)
3 - Composante "mise en oeuvre sur les parties d'ouvrage à reprendre (maçonnerie, toiture, enduits, charpentes, ossatures, sols et revêtements) à partir de matériaux similaires ou réemployés, suivant les techniques d'origine" (évaluations à l'aide d'une grille multicritères lors des mises en situations en chantier-école et lors des périodes en entreprise)
4 - Composante "prise en compte des potentialités énergétiques des ouvrages et des conditions de leur amélioration" (évaluations par restitutions orales ou écrites à partir de visites de sites)
La validation finale du stage, donnant lieu à la délivrance du titre, est obtenue par :
- la moyenne (10/20 min) aux différents contrôles en cours de formation donne accès à la présentation du rapport de stage devant le jury.
-le rapport de stage, constitué à partir du projet de restauration choisi par le stagiaire et validé par le centre en début de formation, présenté devant un jury de professionnels qui donne une note sur 20.
- L'obtention du titre est acquise lorsque le cumul des 2 notes, après pondération (40% contrôle continu et 60 % rapport de stage) est supérieur à 10/20.

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X
En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

5 personnes minimum
50 % de salariés, 50 % de chefs d’entreprise, extérieurs au centre de formation
•Un architecte du patrimoine
•Un coordonnateur SPS ou un contrôleur ou un Inspecteur du Travail
•Un tailleur de pierre ou un maçon exerçant dans le domaine de la restauration du patrimoine                                                             
•Un charpentier exerçant dans le domaine de la restauration du patrimoine                                                                                   
•Au CAUE 32, un représentant d'un centre en convention

En contrat de professionnalisation X

Idem

Par candidature individuelle X

Idem

Par expérience dispositif VAE prévu en 2007 X

Idem

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du 11 mars 2005 publié au Journal Officiel du 15 mars 2005 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 15 mars 2005, jusqu'au 15 mars 2010.

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Références autres : 

Arrêté du 8 décembre 2017 publié au Journal Officiel du 21 décembre 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau V, sous l'intitulé "Ouvrier professionnel en restauration de patrimoine" avec effet au 22 août 2017, jusqu'au 21 décembre 2020.

Arrêté du 10 août 2012 publié au Journal Officiel du 22 août 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau V, sous  l'intitulé "Ouvrier professionnel en restauration de patrimoine" avec effet au 22 juillet 2012  jusqu'au 22 août 2017.

Arrêté du 12 juillet 2010 publié au Journal Officiel du 22 juillet 2010 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour deux ans, au niveau V, sous l'intitulé Ouvrier professionnel en restauration de patrimoine avec effet au 22 juillet 2010, jusqu'au 22 juillet 2012.

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles : l'homologation est prolongée jusqu'au 31/12/2005.

Arrêté du 3 octobre 2002 publié au Journal Officiel du 12 octobre 2002 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. L'homologation prend effet à compter du 1er janvier 1994 et jusqu'au 31 décembre 2003.

Arrêté du 9 novembre 1999 publié au Journal Officiel du 19 novembre 1999 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Bénéficiaires du titre par an : 10

Autres sources d'information : 

http://caue-mp.fr

http://www.formation.steredenn.org/

http://www.batipolelimouxin.com

http://www.gabionorg.free.fr

http://www.aplomb.sud-gresivaudan.org

http://www.cariforef-mp.asso.fr

Lieu(x) de certification : 

Conseil d'architecture urbanisme environnement (CAUE 32)
93 route de Pessan
32000 AUCH

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

    OCCITANIE
* CAUE 32 - 93 Route de Pessan - 32000 Auch                                                                                                   
Tél : 05 62 05 75 34
* Centre de formation Batipôle - ZI de Batipôle - 11300 Saint Martin de Villerglan
Tél 04 68 31 32 15
     PACA
* Association Le Gabion - Domaine du Pont Neuf - Route de Saint André - 05200 Embrun
Tél : 04 92 43 89 66 (Ce centre possède 2 sites de formation : 1 à Embrun et 1 à Meyrargues (13650)
    BRETAGNE  
* SCIC Eclis - 20 rue de la Violette - 22100 Quevert
Tél : 02 96 87 94 86
   RHONE ALPES AUVERGNE
* APLOMB - Maison des associations - 7, rue du Colombier - 38160 Saint-Marcellin                                                                             
Tél : 06 80 77 85 02

Historique de la certification : 

Certification précédente :  Ouvrier professionnel en restauration du patrimoine